TP CARTOGRAPHIE TP 3 DE LA CARTE TOPOGRAPHIQUE A LA CARTE GEOLOGIQUE

Slides:



Advertisements
Présentations similaires
Cours Cours Ex 1 : constructions N° 12 p 165 Cours N° 16 p 165
Advertisements

Pourquoi le cadran solaire (1) ?
TD 8 : SOSE 1005 cartographie : plis et failles
Mais en mathématiques, qu'est ce qu'une ligne de niveau?
Courbes, lecture de courbes :
Université Joseph Fourier, DLST
Représenter l’espace.
LES CARTES TOPOGRAPHIQUES CARTOGRAPHIE LES CARTES TOPOGRAPHIQUES LES CARTES GEOLOGIQUES.
Schéma Cinématique.
Géométrie Le vocabulaire géométrique CM
Lecture de carte - Orientation
Tectonique et cartographie 3
Tectonique et cartographie
Cartographie géologique 2
ŒUF TANGRAM Classe de Stéphanie Masrevery Ecole Camille Claudel, Bruges.
III) GEOMETRIE DU PLAN Objectifs : - savoir orienter un plan dans l’espace. - représenter des structures géologiques (en 3D) sur une carte (en 2D).
Etude de cas : la gestion de l’eau dans le bassin versant de la Mayenne. Géographie seconde L’eau entre abondance et rareté Jackie Pouzin, lycée Vadepied,
Géographie: révisions Savoirs QCM Asie des moussons Repères cartographiques.
Dans le cadre d’un P.E.R. sur les distances inaccessibles, le travail de la similitude en 4 e à partir du théorème de Thalès AMPERES Groupe didactique.
TP CARTOGRAPHIE 5 x 1,5 heures + 1 heure d’évaluation
L’eau en Afrique un défi majeur réalisation d’un croquis CORNU-DUPONT catherine géographie 2ème1.
Analyse de la proposition d’enseignement du cercle circonscrit au triangle Type de tâches et tâches  Un seul type de tâches T : « déterminer le nombre.
Géosciences 1 Rentrée printemps 2016 Responsables : Jean-Philippe Perrillat
Description d’une boussole d’orientation. Le cadran de la boussole est divisé de 0 à 360 dans le sens des aiguilles d'une montre. Un cercle comporte 360.
MODÉLISATION 3D AU SERVICE DE L’INSPECTION DES OUVRAGES ir S. Flawinne.
MSN 21 Représenter des figures planes à l’aide de croquis (triangle, carré, rectangle, cercle) Le croquis est à considérer comme support de réflexion Reconnaître.
Des outils pour penser l’enseignement et l’apprentissage Notion d’O.M. : organisation mathématique ponctuelle Le modèle praxéologique Que devront savoir,
Grandeurs et mesures Hussein Sabra 23 mars Grandeurs.
FORMATION ANIMATEUR Photo: TheTeam Edition 2010 Direction technique nationale Fondamentaux techniques 1.
Maths en Jean : Nager dans le brouillard. Présentation du sujet Une personne part du bord de la plage et nage 500 mètres en ligne droite dans une direction.
CHEVALIER Etienne CHAPERON Julien. Plan Partie 1 : Générateurs et récepteurs 1- Nature du courant électrique, grandeurs et caractéristiques 2- Générateurs.
Géomatique Systèmes de projection Types de données Applications Qu’est-ce qu’un SIG ? Présentation de la géomatique La géomatique regroupe l'ensemble des.
Contribution de Bordeaux Enseigner le cosinus en 4ème.
1 Mise en œuvre des programmes MATERNELLE Le cahier de progrès Bilan intermédiaire établi par madame CAMPS, CPC à partir des synthèses transmises par les.
Parcours CODAGE & ALGORITHMIQUE Cycle 3 – Ecole primaire & Collège est une plateforme de formation interactive des personnels de l'éducation.
Un usage de la notion d’O.M. pour la préparation de l’épreuve sur dossier du CAPES.
6 avril Orientation à Bouvent. 1.Accueil - Présentation de la matinée 2.Du réel au représenté 3.La CO : définition – déclinaisons scolaires 4.Le.
Faculté des Sciences Rabat MODULE 10: GEODYNAMIQUE EXTERNE
Présentation Objectifs du TP Mesures 1  Réalisation  Exploitation  Conclusion Mesures 2  Réalisation  Exploitation  Conclusion Titre du TP Système.
Géométrie et communication graphique
1 M1 MQSE Cours n°2 1 - Rappels du cours n°1 2 - La statistique: un outil pour décrire.
1 Initiation aux bases de données et à la programmation événementielle VBA sous ACCESS Cours N° 7 Support de cours rédigé par Bernard COFFIN Université.
Faculté Polytechnique Cours 5: introduction à la géométrie analytique spatiale Géométrie et communication graphique Edouard.
COMMENT CONSTRUIRE UN GRAPHIQUE
COUPE. I. PRINCIPE:. COUPE. La vue en coupe permet une représentation plus claire de l’intérieur d’une pièce ou d’un ensemble.
TOPOGRAPHIE RAPPELS © Tous droits réservés - Version 2010
Le relief en France.
Master sciences et techniques de géomatique environnementale
Chapitre VII ou la recherche des mini éclipses annulaires du Soleil par Mercure Usage des éphémérides de l’IMCCE Les passages de Mercure devant le Soleil.
23 mars 2004 Projets en cours dans les DOM. MARTINIQUE > CARTOGRAPHIE DES RISQUES DE CONTAMINATION DES EAUX SOUTERRAINES PAR LES PRODUITS PHYTOSANITAIRES.
Université de Mons Soit un famille d’ellipses centrées sur l’origine du repère dont les axes sont parallèles à Ox et Oy chaque ellipse de la famille a.
IV) DE LA CARTE A LA COUPE GEOLOGIQUE
IUFM d'Aquitaine,JLM. Formation continue 1 enseigner les sciences à l'école primaire L ’ enseignement des sciences à l ’ école primaire Le rôle de l ’
Recherche des bosons médiateurs de l’interaction faible dans les données du détecteur CMS.
Position d’un point sur Terre
Test de compréhension sur l’éducation centrée sur l’élève.
Eléments de correction. Exercice 1. Méthodes d’interpolation et cartes de températures (7 points) Présentation de la carte et des enjeux de la représentation.
Prévision des crues et des inondations
En prélude Quelques brefs rappels 1. Moyenne  Un exercice (3.6, p. 34) o Données o Quelle est la densité moyenne de l’ensemble formé par le Bénin et.
La propagation de la lumière
ArcPad La table des matières pour gérer les différentes couches.
Apprentissages géométriques
Aides à la prévision météo Composition de l’atmosphère Circulation atmosphérique Les fronts Les masses d’air Cartes météo globale.
Tectonique et géologie sédimentaire
V) DE LA CARTE A LA COUPE GEOLOGIQUE EN SYSTEME MULTICOUCHES
Objectif du TP 5 : Construire une coupe géologique sous un profil topographique, en considérant plusieurs couhes David Sala, TP.
TOPOGRAPHIE.
Le croquis d’itinéraire routier
TP 4: DE LA CARTE A LA COUPE GEOLOGIQUE EN SYSTEME MONOCOUCHE
Lecture de carte 6 Le nivellement DFM / DIMT - TOPO 201.
Transcription de la présentation:

TP CARTOGRAPHIE TP 3 DE LA CARTE TOPOGRAPHIQUE A LA CARTE GEOLOGIQUE
Objectif du TP 3 : 1) Savoir orienter un plan dans l'espace 2) Représenter des structures géologiques (3D) sur une carte (2D) David Sala,

1. Les cartes géologiques
Carte géologique = représentation, sur un fond topographique, des formations géologiques qui affleurent à la surface, où qui sont masquées par un mince recouvrement superficiel (sol). Carte géologique de Lyon au 1/50 000 Ce qui fait ? Etablie à partir de levées sur le terrain par les géologues

1. Les cartes géologiques
Carte géologique = représentation, sur un fond topographique, des formations géologiques qui affleurent à la surface, où qui sont masquées par un mince recouvrement superficiel (sol). Carte géologique de Lyon au 1/50 000 1cm pour 500m Etablie à partir de levées sur le terrain par les géologues

1. Cartes géologiques Carte géologique de Lyon au 1/ 1cm pour 2500m Carte intermédiaire (synthèse de cartes au 1/50 000)

1. Cartes géologiques Carte de synthèse (1/ ) C’est-à-dire ?

1. Cartes géologiques Carte de synthèse (1/ ) 1cm pour 15 km

Extrait de la carte géologique
1. Cartes géologiques Carte au 1/ : représente la nature lithologique et la disposition géométrique des formations à l’aide d’un symbolisme. 3 infos principales : - les unités géologiques (et leurs figurés) y sont rangées dans l'ordre des successions naturelles - l'âge des différentes couches est indiqué - une description lithologique de chaque couche est donnée Extrait de la carte géologique de Lyon au 1/50 000

Interpolations Observations
1. Cartes géologiques Carte au 1/ : représente la nature lithologique et la disposition géométrique des formations à l’aide d’un symbolisme. = image des observations d’ affleurements (carte d’affleurement SUR FOND TOPOGRAPHIQUE) + le fruit d’une interpolation entre ces mêmes affleurements. Extrait de la carte géologique de Lyon au 1/50 000 Extrait de la carte topographique de Lyon au 1/25 000 Interpolations Observations

des formations à l’aide d’un symbolisme.
1. Cartes géologiques Carte au 1/ : représente la nature lithologique et la disposition géométrique des formations à l’aide d’un symbolisme. = image des observations d’ affleurements (carte d’affleurement SUR FOND TOPOGRAPHIQUE) + le fruit d’une interpolation entre ces mêmes affleurements. Extrait de la carte géologique de Lyon au 1/50 000 Extrait de la carte topographique de Lyon au 1/25 000 Légende : unités géologiques dans l’ordre des successions naturelles, âge…

Il existe trois grands types de structures géologiques:
1. Cartes géologiques Il existe trois grands types de structures géologiques: Structure tabulaire Couches horizontales Limites de couches: plans horizontaux Pendage: 12°W Structure monoclinale Couches inclinées W E Limites de couches: plans inclinés Structure plissée Couches plissées Limites de couches: non planes! Elles sont faciles à distinguer en coupe, mais plus difficiles à distinguer en carte…

Stratification tabulaire (horizontale)
1. Cartes géologiques Stratification tabulaire (horizontale) Photo : J-L Cadiou Photo : J-L Cadiou Dessin Davide Olivero

Structure tabulaire (stratification horizontale)
1. Cartes géologiques Structure tabulaire (stratification horizontale) Sur une carte : Limites de couches parallèles aux courbes de niveau

mais présentent un PENDAGE
1. Cartes géologiques Stratification monoclinale :limites de couches sont planes et parallèles, mais présentent un PENDAGE

Structure monoclinale (stratification inclinée)
1. Cartes géologiques Structure monoclinale (stratification inclinée) Sur une carte : Les limites de couches recoupent les courbes de niveau.

Structure monoclinale (stratification inclinée)
1. Cartes géologiques Structure monoclinale (stratification inclinée) Sur une carte : Les limites de couches recoupent les courbes de niveau. Ici, orienter les couches géologiques = orienter des plans dans l’espace

Vue en coupe: Vue en carte:
Limites de couches parallèles aux courbes de niveau (entre 2 courbes) Structure tabulaire Couches horizontales Structure monoclinale Couches inclinées Limites de couches qui recoupent les courbes de niveau

Structures plissées (non abordées ici)
1. Cartes géologiques Structures plissées (non abordées ici) Impossible de représenter les limites de couches par des plans! Stratification plissée Anticlinal Synclinal Anticlinal

P A 2. Orientation d’un plan dans l’espace
Orientation nécessite la définition de 2 droites remarquables : Horizontale du plan = matérialise, sur le plan P, la trace d’un plan horizontal passant par A. Horizontale de P P A Plan horizontal passant par A Ligne de plus grande pente

P A 2. Orientation d’un plan dans l’espace
Orientation nécessite la définition de 2 droites remarquables : Horizontale du plan = matérialise, sur le plan P, la trace d’un plan horizontal passant par A. Ligne de plus grande pente = visualise la direction d’écoulement d’un filet d’eau sur P. Cette ligne est orthogonale à l’horizontale du plan. C’est un axe puisqu’on la polarise selon son plongement. Donner la géométrie d’un plan géologique revient à donner l’orientation de ces 2 droites ! Horizontale de P P A Plan horizontal passant par A Ligne de plus grande pente

Direction = N75° 2. Orientation d’un plan dans l’espace
On mesure, à l’aide d’un BOUSSOLE : 1. La direction de l’horizontale du plan (direction = intersection d’une couche inclinée avec un plan horizontal; mesurée / au Nord, sens horaire) Direction Pendage Dessin Davide Olivero L’orientation de ce plan est : Direction = N75°

a 40° Direction = N75° Pendage = 40°S
2. Orientation d’un plan dans l’espace On mesure, à l’aide d’un BOUSSOLE : 1. La direction de l’horizontale du plan (direction = intersection d’une couche inclinée avec un plan horizontal; mesurée / au Nord, sens horaire) 2. Le pendage a du plan (pendage = angle 1 une couche et 1 plan horizontal; mesuré avec clinomètre de boussole) et son secteur géographique de plongement Direction Pendage Dessin Davide Olivero a 40° L’orientation de ce plan est : Direction = N75° Pendage = 40°S

a 40° Direction = N75° Pendage = 40°S
2. Orientation d’un plan dans l’espace On mesure, à l’aide d’un BOUSSOLE : 1. La direction de l’horizontale du plan (direction = intersection d’une couche inclinée avec un plan horizontal; mesurée / au Nord, sens horaire) 2. Le pendage a du plan (pendage = angle 1 une couche et 1 plan horizontal; mesuré avec clinomètre de boussole) et son secteur géographique de plongement Représentation de l’orientation d’une couche sur une carte : Direction Pendage Dessin Davide Olivero a 40° L’orientation de ce plan est : Direction = N75° Pendage = 40°S

2. Orientation d’un plan dans l’espace
direction pendage Photo Davide Olivero

Questions/Rappels (III, 1. 2.)
Définitions: Tabulaire Monoclinal Ligne de plus grande pente Horizontale du plan Questions: Distinction entre tabulaire et monoclinal sur la carte? Mesure d’une direction: quelle aiguille? Mesure d’un pendage: quelle(s) aiguille(s)? Lecture du T?

De la 3D à la carto

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Plan P W S Trace du plan P sur le sol Imaginons un plan incliné P, qui vient recouper une colline. = limite de couche ou plan de faille… La trace de ce plan sur le sol est une ligne courbe (cf. profils…) On suppose que toute la partie Est disparaît

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Plan P W S Trace du plan P sur le sol Imaginons un plan incliné P, qui vient recouper une colline. = limite de couche ou plan de faille… La trace de ce plan sur le sol est une ligne courbe (cf. profils…) On suppose que toute la partie Est disparaît

Sur la carte, les horizontales sont les « ISOHYPSES » du plan P.
3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte Plan P 40SE Exemple du polycop : H250 H200 H150 Le plan P est décrit par (au choix): -Les horizontales du plan (H50, H100, H200…) -La ligne de plus grande pente (AB) -Sa direction (N50) -Son pendage (40° vers le SE) N A H100 H50 50 B (Fig10 modifiée) Vue « en carte »: Horizontales du plan Courbes de niveau Cours d’eau Agglomérations (Fig11 modifiée) 200 250 50 Sur la carte, les horizontales sont les « ISOHYPSES » du plan P. A 150 50 B 100 N 50 !!Astuce!! : Direction de l’isohypse sur la carte = direction du plan 100

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
isohypse = droite horizontale dont les points correspondent aux points de même altitude dans le plan considéré. Les isohypses d’un plan = famille de droites parallèles et équidistantes Pour passer des « horizontales » aux « isohypses », on projette ces droites vers le bas…

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Construction des isohypses d’un plan : on utilise 1) Les courbes de niveau = ensemble des points de la surface topographique qui sont à la même altitude. 2) La trace cartographique d’un plan géologique (S) incliné représente l’ensemble des points de ce plan situés sur la surface topographique. L’Isohypse (d’altitude 100) passe par l’intersection de ce plan avec les courbes de niveau (d’altitude 100) H250 200 250 H200 H150 Colline entière 150 H100 H50 50 H0 100 N 50 100 Colline « coupée en deux »

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
La droite joignant 2 points au moins déterminés le long d’une même courbe de niveau est l’isohypse d’altitude correspondant à celle de la courbe de niveau. 250 H250 200 H200 H150 Colline entière 150 H100 H50 50 H0 100 N 50 100 Colline « coupée en deux »

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Exemple simple : Trace cartographique d’un plan : donner la géométrie (direction et pendage) de ce plan Direction : FACILE! Pendage : Comment calculer φ grâce aux isohypses? 200 i150 150 i100 100 φ i50 50 φ

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Exemple simple : F/G Trace cartographique d’un plan : donner la géométrie (direction et pendage) de ce plan H Direction : N40 (GH) i150 Pendage : Comment calculer φ grâce aux isohypses? Tan φ = opp/adj = FG/ GH = (150-50)/GH 200 i150 150 F i100 100 φ i50 50 G H φ

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Exemple simple : F/G Trace cartographique d’un plan : donner la géométrie (direction et pendage) de ce plan H Direction : N40 (GH) i150 Pendage : Comment calculer φ grâce aux isohypses? GH=2cm/ échelle =2/ (1,3/50000) =76923 cm =769 m Tan φ = opp/adj = FG/ GH = (150-50)/GH 200 i150 150 F i100 100 Tan φ = 100/769 = 0,130 φ= 7,4° φ i50 50 G H φ Vers où?

3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte
Exemple simple : F/G Trace cartographique d’un plan : donner la géométrie (direction et pendage) de ce plan H Direction : N40 (GH) i150 Pendage : Comment calculer φ grâce aux isohypses? GH=2cm/ échelle =2/ (1,3/50000) =76923 cm =769 m Tan φ = opp/adj = FG/ GH = (150-50)/GH 200 i150 150 F i100 100 Tan φ = 100/769 = 0,130 φ= 7,4° φ i50 50 G H φ Vers le Nord-Est

Comprendre le « V » dans la vallée !

Détermination du sens des pendages : « règle des V »
3. D’un plan incliné à sa trace sur la carte Détermination du sens des pendages : « règle des V » Le contours dessine, dans les vallées, un « V » dont la pointe est dirigée selon la direction de plongement des surfaces (sauf quand pendage < pente). C’est l’inverse sur les lignes de crêtes (ouverture du V dirigée dans le sens du pendage). Direction : N40 7°SE

38

39

40

4. Exercices Exercice 1 – La trace d’un plan P1 affleure au sol en 3 points (A, B et C). Par construction des isohypses, trouvez la direction et le pendage du plan et dessiner sa trace complète sur la carte. Rappel : cartographier la trace d’un plan, c’est : Repérer les intersections entre les isohypses de ce plan et les courbes de niveau de même altitude -Relier ces points d’intersection en souplesse

3. Exercices Exercice 1 – La trace d’un plan P1 affleure au sol en 3 points (A, B et C). Par construction des isohypses, trouvez la direction et le pendage du plan et dessiner sa trace complète sur la carte. Direction : N 0 Pendage : tan a = opp/adj = 50/100 = 0,5; a = 26 W

3. Exercices Exercice 2 – La trace d’un plan P2 touche le sol au point D. Sa direction est N135 et il plonge de 50 m pour une distance de 100 m vers le Nord Est. Par construction des isohypses, dessiner la trace du plan sur la carte. Direction : N135 Pendage : 26,56° NE

Construction de la première isohypse: un point (P) + direction du plan (N160)
Construction de la deuxième isohypse: pendage (50°) + équidistance (100m) +sens du pendage (SW)

Construction de la trace cartographique du plan:
- Intersections entre isohypse et courbe de niveau associée (même altitude) - Relié à main levée…