LE MILIEU A LA LYSINE DE TAYLOR (LDC)

Slides:



Advertisements
Présentations similaires
Chapitre 11 Qu’est-ce qu’un médicament?
Advertisements

A la recherche de la DNase
Salmonella dans les selles
Mycoplasme Civel / Joffin / Karczinski - Microbiologie / ABM2.
LA GALERIE API 20E (travail de Roland FERRY CANNES)
Gram+ Gram- Coques Bacilles TEST CATALASETEST OXYDASE StaphylococcusMicrococcus EnterococcusStreptococcus Bacillus Lactobacillus Neisseria Acinetobacter.
TP n°12 TESTS DE RECONNAISSANCE DE QUELQUES GROUPES CARACTERISTIQUES
Milieu Clark et Lubs.
GALERIE API 20E : ensemencement, lecture et interprétation
Tests de reconnaissance de quelques ions
LE MILIEU DE HUGH ET LEIFSON
Les Bacillus.
Les anaérobies.
LES MILIEUX SELECTIFS DES ENTEROBACTERIES
LES MILIEUX D’ISOLEMENT DES COQUES GRAM +
Identification d’entérobactérie sur microgalerie
Les Streptococcus.
LA GALERIE API 20E 1- Présentation de la galerie
TECHNIQUE DE DENOMBREMENT EN SURFACE
BACTERIOLOGIE TD-1 : 40 min. METABOLISME DES GLUCIDES
BACTERIOLOGIE METABOLISME DES PROTIDES
BTS ANALYSES BIOLOGIQUES
ferme Ecancourt / lycée Pissarro (Pontoise)
METABOLISME PROTIDIQUE.
LES STREPTOCOCCACEAE.
Gélose Nutritive Ordinaire
Milieu de CHAPMAN.
MANNITOL MOBILITE NITRATE
Intérêts et limites de l’utilisation des sels en galénique
Milieux de culture.
Recherche de la thermonucléase
Les indicateurs Les indicateurs.
Milieu Citrate de Simmons
Milieu Urée Tryptophane
Diagnostique des Bactéries Gram Négatives d’Importance Médicale
Les Milieux et les Paramètres de Croissance
Diagnostique des Bactéries Gram Négatives d’Importance Médicale
La digestion.
LE SYSTÈME EXCRÉTEUR.
LA GALERIE MINIATURISEE D’IDENTIFICATION DES ENTEROBACTERIES
L’échelle de pH.
Quel couleur?.
LE MILIEU HUGH ET LEIFSON : Recherche de la voie d’attaque du glucose
Recherche de la Nitrate Réductase (NR)
LES MILIEUX SELECTIFS : LE MILIEU BEA (Bile Esculine Azide)
LES MILIEUX SELECTIFS : LE MILIEU CHAPMAN
LES MILIEUX SELECTIFS : LE MILIEU DRIGALSKI
La Flore Mésophile Aérobie Totale (FMAT) est un indicateur sanitaire qui permet d'évaluer le nombre d'UFC (Unité Formant une Colonie) présentes dans un.
Milieux VRBG et TBX Milieux VRBG et TBX. Milieu VRBG Violet – Rouge neutre – Bile - Glucose.
Pour connaître l’acidité d’une solution, on mesure son pH.
Le projet TICE en 1ère STL BGB Milieux de culture
Chapitre 2 physiologie bacterienne
Cours de Bactériologie Faculté de Médecine de Fès
Biochimie Métabolisme des acides aminés
LES COLIFORMES ET LES STREPTOCOQUES FECAUX
E.R. Gauthier, Ph.D.CHMI 3216F – A20091 Bioingénierie de l’A.D.N. CHMI 3216 F 14 Septembre 2009 Boîte à outils, 2 ième partie (suite). Plasmides, clonage.
L’élimination des déchets
Procédure d'identification bactérienne
Acidité et pH.
LES MILIEUX D’IDENTIFICATION DES VIBRIO ET PSEUDOMONAS
Le système urinaire.
Procédure d'identification bactérienne
Travaux pratiques de Microbiologie Par Emilie et severine
Lycée Jolimont TOULOUSE
Critères d’identification d’un Staphylococcus
Composition et caractéristiques
Identification bactérienne: Paramètres de croissance
Les milieux de culture. titre Notions Théoriques Associées 12 TP 17.
ALIMENTSALIMENTS NUTRIMENTSNUTRIMENTS Grosses molécules glucides protéines lipides petites molécules Eau Sels minéraux vitamines La bouche estomac duodénum.
Transcription de la présentation:

LE MILIEU A LA LYSINE DE TAYLOR (LDC)
Composition Source N Peptone g Extrait de viande 5 g L-Lysine g Glucose 0,5 g Pyridoxal phosphate 0,005 g Pourpre de Bromocrésol 0,01 g Rouge de crésol 0,005 g ED qsp 1 L Source de C, N Acide aminé indispensable à la recherche de la LDC Source de C Vitamine PP , coenzyme des décarboxylases Indicateurs de pH violet pH basique ou neutre, jaune pH acide pH = 6,8 à 7 Ensemencement 1- Introduire une goutte de suspension dans le milieu. 2- Agiter. 3- Si le tube n’est pas plein, recouvrir d’un peu d’huile de vaseline. 4- Incuber 24 heures à 37°C

LE MILIEU UREE INDOLE pH = 7 Composition Tryptophane 0,3 g Urée 2 g
Acide aminé nécessaire à la recherche de la TDA et de la tryptophanase Tryptophane 0,3 g Urée g Phosphate monopotassique 0,1 g Phosphate bipotassique 0,1 g Chlorure de sodium 0,5 g Ethanol à 95° 1 mL Rouge de phénol à 1% 0,25 mL ED qsp 100 mL Molécule azotée nécessaire pour la recherche de l’uréase Source de P Sels minéraux Solubilisation du tryptophane Indicateurs de pH rouge pH basique ou neutre, jaune pH acide pH = 7 Ensemencement 1- Introduire 1 ou plusieurs colonies identiques dans le milieu. 2- Agiter. 3- Incuber 24 heures à 37°C.

Lecture des milieux Milieu LDC
1ère lecture possible 2nde lecture possible Alcalinisation du milieu par formation d’un composé basique issu de la décarboxylation de la lysine par la LDC, la cadavérine : LDC + Le milieu est devenu jaune  le pH est acide par formation de composés acides issus de la fermentation du glucose par les bactéries. Il n’y a pas réalcalinisation du milieu : LDC -

Milieu urée-indole Recherche de l’uréase: lecture directe
1ère lecture possible 2nde lecture possible Alcalinisation du milieu par formation d’un composé basique issu de l’hydrolyse de l’urée : UREASE + Le rouge de phénol reste orangé  pH neutre  l’urée n’est pas hydrolysée, absence de l’enzyme chez les bactéries : UREASE -

Recherche de la TDA et de l’indole
2 gouttes de FeCl3 10 gouttes du milieu Formation d’un précipité marron  présence d’acide indole pyruvique : TDA + Pas de modification du milieu : TDA - Reste de la culture 2 gouttes de réactif de Kovacs Présence d’un anneau rouge en surface  formation d’indole à partir du Trp sous l’action de la tryptophanase : INDOLE + Présence d’un anneau orangé en surface  absence d’indole : INDOLE -