La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 Infrastructures, efficacité des opérations et gestion de la productivité PORT AUTONOME.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 Infrastructures, efficacité des opérations et gestion de la productivité PORT AUTONOME."— Transcription de la présentation:

1 1 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 Infrastructures, efficacité des opérations et gestion de la productivité PORT AUTONOME DABIDJAN Foto NGORAN

2 2 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN I - La demande des armements et des chargeurs II - Loffre dinfrastructures au port dAbidjan III - Efficacité des opérations au Port dAbidjan 1 - Mode de gestion des opérations au Port dAbidjan 2 - Efficacité des opérations au Port dAbidjan IV - Les perspectives

3 3 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN La taille grandissante des navires impose des investissements importants dans les infrastructures et équipements portuaires, le tout accompagné dune amélioration soutenue de lefficacité opérationnelle. Lenvironnement concurrentiel imposé par la globalisation de léconomie maritime, intensifie la pression en faveur de meilleures installations portuaires et de lamélioration conséquente de leurs productivités.

4 4 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN Les ports aujourdhui doivent satteler à : Accueillir vite et bien les navires ; Avoir des liaisons efficaces avec leur arrière-pays ; Attirer les trafics sur des terminaux modernes.

5 5 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN I La demande des armements et des chargeurs - lintérêt économique de lescale ; - la productivité et la fiabilité du port ; - la qualité et la fluidité de la desserte terrestre (ferroviaire, fluviale ou routière).

6 6 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN I La demande des armements et des chargeurs - la sécurité des marchandises ; - la simplification des formalités administratives.

7 7 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN II Loffre dinfrastructures au port dAbidjan Le Port dAbidjan sétend sur: - 6 km de linéaire de quai ; - 33 postes ; - 16 coffres ; 16 mouillages en rade intérieure Le Port de Pêche, sétend sur 1 520 ml de quai et trois (3) postes de mouillage sur coffre. Une zone industrielle de 770 hectares abritant lessentiel des unités industrielles du pays.

8 8 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN Le terminal à conteneurs comprend : - 5 postes à quai dune longueur de 960 ml ; - 28 ha de terre-pleins entièrement pavés ; - un parc à conteneurs extérieur de 7 ha ; - 3 portiques lourds dune capacité de 40 tonnes chacun ; - 1 grue mobile de quai dune capacité de 100 tonnes ; - 8 portiques de type RTG pour la manutention sur le parc. II Loffre dinfrastructures au port dAbidjan

9 9 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN Mode de gestion des opérations au port dAbidjan: - une gestion autonome avec une séparation de la fonction de régulation de celle des opérations commerciales - une forte implication des acteurs privés dans le financement, lexploitation et Le développement des infrastructures et équipements portuaires - A lexception du pilotage et de lamarrage, lensemble des opérations commerciales sont exercées par les acteurs privés, ce qui leur confère une qualité de niveau proche des standards internationaux. - Ainsi le service du remorquage est concédé à la société IRES et en mars 2004, le terminal à conteneurs de vridi a été concédé et est exploité par la société SETV. III Efficacité des opérations au Port dAbidjan

10 10 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN Les motivations de la mise en concession du terminal à conteneurs : - Souci de lAutorité Portuaire de se concentrer davantage sur ses prérogatives régaliennes en délaissant progressivement les activités opérationnelles aux mains des acteurs privés ; - Perte defficacité due à la multiplicité des intervenants dans les opérations (Vridi Terminal ; Acconiers ; PAA) doù la nécessité davoir un unique opérateur (terminal Operator) pour lensemble des opérations ; - Enormes charges de gestion et dexploitation (frais de personnel, frais de maintenance et dentretien, etc.) ; - Concurrence active des ports de la sous région rendant nécessaire une amélioration notable des performances opérationnelles. III Efficacité des opérations au Port dAbidjan

11 11 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN III Efficacité des opérations au Port dAbidjan Mise en concession du terminal à conteneurs: Programme dinvestissement: programme dinvestissement initial : 27 milliards de FCA sur 5 ans (de 2004 à 2008) A fin 2007, après la livraison de 8 portiques de type RTG, le montant total investi par lopérateur sélevait à 32,14 milliards. Le programme quinquennal a donc été bouclé et même dépassé de plus de 5 milliards dès la quatrième année dexploitation. Ces lourds investissements qui ont porté notamment sur les infrastructures et équipements ont permis de moderniser le terminal à conteneurs et de réaliser dimportants gains de productivité.

12 12 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN III Efficacité des opérations au Port dAbidjan Performances opérationnelles réalisées au port dAbidjan en 2007: Cadence de manutention des portiques (mouvements/heure) - Commerciale : 18,23 - Nette : 21,88 Taux de disponibilité des portiques : - Technique : 94,17 - Commerciale : 93,94 Cadence de manutention du vrac et sacherie (tonnes/jour) : 2000/3000

13 13 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN III Efficacité des opérations au Port dAbidjan Le temps de séjour à quai Le terminal à conteneurs dispose dune capacité de manutention particulièrement performante qui induit un temps de séjour moyen de moins dun jour par navire. Les autres quais offrent des séjours compris en moyenne entre deux jours et demi et trois jours et demi. - Ensemble du port : 1,91 jour - Quais du terminal à conteneurs : 0,92 jour - Quais nord : 3,57 jours - Quai ouest : 2,65 jours - Quai sud : 2,32 jours Le temps de séjour à quai Le terminal à conteneurs dispose dune capacité de manutention particulièrement performante qui induit un temps de séjour moyen de moins dun jour par navire. Les autres quais offrent des séjours compris en moyenne entre deux jours et demi et trois jours et demi. - Ensemble du port : 1,91 jour - Quais du terminal à conteneurs : 0,92 jour - Quais nord : 3,57 jours - Quai ouest : 2,65 jours - Quai sud : 2,32 jours

14 14 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN IV Les perspectives La mise en exploitation dun quatrième portique, dune nouvelle grue et de 8 autres portiques de parc de type RTG à court terme au terminal à conteneurs, permettra doptimiser les performances opérationnelles. Les perspectives 2009 et 2010 se caractérisent par une amélioration des performances et de la productivité au port dAbidjan.

15 15 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN Au regard des bonnes performances enregistrées grâce au partenariat public privé, le PAA a pris loption de continuer dans cette logique en confiant la construction du deuxième terminal à conteneurs dans le cadre de lextension du port dAbidjan à un opérateur privé. Le nouveau Terminal à Conteneurs sera équipé de 1.500 mètres de quai (correspondant à 60 ha de terre-pleins aménagés) dont 600 mètres en exécution du Programme Initial dInvestissement et 900 mètres en exécution du Programme Complémentaire dInvestissement. Avec un tirant deau de 14 mètres, le terminal sera équipé dengins modernes de manutention et de stockage (grues portiques et RTG). IV Les perspectives

16 16 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN CONCLUSION Lefficacité du port dAbidjan est intimement liée au mode de gestion actuelle des opérations portuaires qui sont quasiment toutes aux mains des opérateurs privés. Dimportants gains de productivité ont été enregistrés au cours de ces dernières années. Ces gains résultent essentiellement dune meilleure organisation du travail, de la qualité du personnel et des investissements en infrastructures et équipements de pointe. CONCLUSION Lefficacité du port dAbidjan est intimement liée au mode de gestion actuelle des opérations portuaires qui sont quasiment toutes aux mains des opérateurs privés. Dimportants gains de productivité ont été enregistrés au cours de ces dernières années. Ces gains résultent essentiellement dune meilleure organisation du travail, de la qualité du personnel et des investissements en infrastructures et équipements de pointe.

17 17 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 PORT AUTONOME DABIDJAN MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "1 7 eme Conférence portuaire panafricaine – Djibouti 15-18 dec 2008 Infrastructures, efficacité des opérations et gestion de la productivité PORT AUTONOME."

Présentations similaires


Annonces Google