La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude des mécanismes Chaîne d’énergie Moduler l’énergie Convertir l’énergie Adapter l’énergie Transformer le mouvement Agir MOe MOs Energie de commande.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude des mécanismes Chaîne d’énergie Moduler l’énergie Convertir l’énergie Adapter l’énergie Transformer le mouvement Agir MOe MOs Energie de commande."— Transcription de la présentation:

1

2 Etude des mécanismes

3 Chaîne d’énergie

4 Moduler l’énergie Convertir l’énergie Adapter l’énergie Transformer le mouvement Agir MOe MOs Energie de commande Energie de puissance Energie mécanique brut Energie mécanique adaptée Mouvement adéquat Pré actionneurActionneurAdaptateurTransformateur

5 Chaîne d’énergie - Exemple Puissance stockée Puissance utilisable Convertir l’énergie Moteur à CC Adapter l’énergie Réducteur Transformer le mouvement Mécanisme de transformation Agir sur la MO Effecteur Hacheur Moduler l’énergie Tension Intensité Vitesse de rotation Couple brut Couple adapté Vitesse de rotation

6 Transmettre une puissance Mouvement de rotationMouvement de translation Puissance mécanique P=C.ω Puissance = (Couple).(Vitesse angulaire) Unités : W=(Nm).(rad.s -1 ) P=F.V Puissance =(Force).(Vitesse linéaire) Unités : W = (N).(m.s -1 ) Rendement Puissance de sortie Puissance utile η = = < 1 (sans unité) Puissance d’entrée Puissance absorbée Transmettre une puissance Puissance d’entrée : Pe Puissance de sortie : Ps Rendement : η <1 puissance hydraulique P=Q. Δp (W=M 3.S -1.PA) puissance électrique P=U. I (W=V.A)

7 Transmettre une puissance Deux fonctions: Adapter l’énergie Transformer le mouvement Critères d’évaluations des performances Rendement Réversibilité Précision

8 Etude des mécanismes

9 Adapter l’énergie Transmission par obstacle: Engrenages Roue-vis sans fin Transmission par liens flexibles Poulies-courroies Chaîne pignon

10 Principe de fonctionnement : Roues 1 et 2 en liaison pivot d’axe respectif (O 1 x ) et (O 2 x ) par rapport au bâti Roulement sans glissement des roues de friction au point I. 11 22 ║V(IЄ1/0)║ = ω(1/0).R1 = - ω(2/0).R2 V(IЄ1/0)= V(IЄ2/0) Adapter l’énergie- Engrenage

11 Caractéristique de la roue ModulemÀ choisir parmi des modules normalisés Nombre de dentsZNombre entier et positif Pasp p = .m Diamètre primitifdd = m.Z EntraxeE E Adapter l’énergie- Engrenage

12 Différents type d’engrenages Engrenages cylindriques à denture droite Les plus courants Les plus économiques Petite roue : pignon Pas d’effort axial Pignon crémaillère Cylindrique à contact intérieur Les 2 roues ont même sens de rotation

13 Engrenage cylindrique à denture hélicoïdale Même schématisation que pour la denture droite Contact progressif donc moins de bruit Présence d’un effort axial Engrenage conique Nécessite un réglage (coïncidence des sommets des cônes primitifs) Axes non parallèles Denture droite, hélicoïdale ou hypoïde. Roue et vis sans fin Grand rapport de réduction Vis : Z = nombre de filets Irréversibilité possible Axes perpendiculaires.

14 Rapport de réduction n : nombre de contact extérieurs entre roues Contact intérieur Roue menante : roue motrice dans un engrenage Roue menée : roue réceptrice dans un engrenage

15 Adapter l’énergie- Poulies courroies

16 Adapter l’énergie- Chaînes

17 Etude des mécanismes

18 Transformer le mouvement

19 Mouvement d’entrée Mouvement de sortie Rotation Translation Sans modification de la vitesse angulaire Accouplements rigides ou élastiques, Embrayages, Limiteurs de couple Vis-écrou Bielle-manivelle Pignon crémaillère Came galet Poulie courroie Avec modification de la vitesse angulaire Freins Poulies-courroie,Roues- chaîne, Engrenages, Roues de friction TranslationBielle manivelle, pignon crémaillère, came- galet

20 Transformer le mouvement

21

22

23

24

25 Etude des mobilité Pour l’étude des mouvements d’un système, il est important de déterminer le nombre de cycles indépendants (ou nombre cyclomatique μ) L 12 L 25 L 15 L 23 L 45 L 34 Il n’existe que 2 cycles indépendants N L : nombre de liaison Np : nombre d’ensemble équivalent (pièce)

26 Etude des mobilités Un cycle indépendant = Une fermeture de chaîne E c le nombre total d’équations cinématiques E c =6*μ dans l’espace E c =3*μ dans le plan r c équations indépendantes I c le nombre total d’inconnues cinématiques. Pour connaître Ic, on ajoute le degré de liberté de chaque liaison

27 Etude des mobilités degré d’hyperstatisme h : totalise la surabondance de liaison h= E c - r c degré de mobilité m :nombre de mouvement de sortie possible m= I c – r c Mécanisme isostatique (h=0) m= I c – E c

28 Mouvement plan/plan 3 équations utiles : 2 translations et une rotation Simplification des liaisons: Nom de la liaison Degrés de liberté Mouvements relatifs Symbole Encastrement ou liaison fixe Pivot de centre A Rz Glissière de direction x 1 Tx 0 0 sphère-plan de normale y 2 Tx 0 Rz

29 Mouvement plan/plan

30

31 Théorème des 3 plans glissants


Télécharger ppt "Etude des mécanismes Chaîne d’énergie Moduler l’énergie Convertir l’énergie Adapter l’énergie Transformer le mouvement Agir MOe MOs Energie de commande."

Présentations similaires


Annonces Google