La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 1 RESEAU DEPARTEMENTAL DEPICERIES SOLIDAIRES Projet Présentation détaillée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 1 RESEAU DEPARTEMENTAL DEPICERIES SOLIDAIRES Projet Présentation détaillée."— Transcription de la présentation:

1 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 1 RESEAU DEPARTEMENTAL DEPICERIES SOLIDAIRES Projet Présentation détaillée

2 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 2 La Dordogne

3 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 3 La Dordogne, La Dordogne est le troisième département de France avec une superficie de km². Située au Sud-Ouest de la France, elle appartient depuis 1972 à la région Aquitaine avec les départements de la Gironde, des Landes, du Lot-et- Garonne et des Pyrénées Atlantiques. Sa population denviron habitants (2006) couvre une densité de 44 habitants au km² et un taux durbanisation de 48%. Sa préfecture se situe à Périgueux, au centre du département, avec plus de habitants. Elle est relayée par trois sous-préfectures Bergerac, Nontron et Sarlat.

4 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 4 Projet à vocation départementale Réseau dépiceries solidaires réparti sur lensemble du territoire de la Dordogne

5 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 5 Epicerie solidaire ? Point de vente de produits principalement alimentaires à des publics en difficulté. Magasin à part entière car impliquant une rétrocession de produit contre une participation financière réduite (entre 25% et 75 %) et un libre choix dans une gamme standard de produits

6 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 6 Principe général Des personnes en difficultés (bénéficiaires) sont orientées vers lépicerie solidaire par des prescripteurs (services sociaux, associations...) sur la base de critères préétablis (revenus, durée daccès, renouvellement...)

7 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 7 Evaluation des besoins du territoire Un territoire fortement rural générateur de facteurs de difficultés multiples : population paysanne à faible revenu, mobilité, niveau de salaire faible, potentiel demplois peu important, territoire peu industrialisé, néo-ruraux, difficultés spécifiques des femmes, population vieillissante,... Lensemble des acteurs sociaux (institutionnels : DDSP/CG, MSA, CAF, et associatifs) confirme des besoins de plus en plus importants en terme alimentaire (émergence des travailleurs pauvres issue dun contexte national) sur lensemble du territoire Le Plan dAction Départemental précise les priorités en matière de besoins du territoire, notamment : « besoin de structures et dactions nouvelles dinsertion par lactivité économique, en particulier pour les femmes » Les jardins dinsertion sont présents dans des bassins de besoins déjà identifiés Quelques données : RMIstes (dont 52,82% de femmes et 375 RMIstes issus du monde agricole) (1), plus de 80% de la population a un revenu inférieur à 1300 /mois. (1) Chiffre CG24/DDSP au 30/06/08 – voir document Plan dAction Départemental dans le cadre du FSE

8 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 8 Etude de marché Une étude de marché (1) au plan national a été confiée à des étudiants de lI.U.T. de Périgueux. Elle a visé à mieux connaître : le fonctionnement dépiceries existantes les gammes de produits proposées les habitudes de consommation des bénéficiaires (1) Document à disposition

9 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 9 Objectifs majeurs de ce réseau 4 objectif croisés social, environnemental et économique : Une gamme de produits alimentaires équilibrés et de qualité pour des publics en difficultés Des débouchés complémentaires pour les jardins dinsertion et les producteurs locaux (dont des producteurs en difficultés) Un outil dinsertion par lactivité économique : contrats en vente notamment Un approvisionnement en circuits-courts

10 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 10 Contraintes dimplantation dune épicerie Un lieu non identifiable comme « aide sociale » afin dêtre hors de stigmatisation Une surface de vente équivalente à celle dune épicerie de proximité (environ 60 m²) Un site hors de zone de chalandise dune épicerie de quartier Contexte socio-économique de mixité sociale Proximité dun jardin dinsertion pour plusieurs raisons : bassin de besoins identifiés, approvisionnement court, partenariat insertion...

11 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 11 Création dune enseigne « épicerie solidaire » Objectifs : Participer à une cohésion entre les différentes épiceries solidaires du territoire Favoriser limplication de tous les acteurs et notamment de la population non-bénéficiaire en développement lidée de « consommation solidaire » Positionner le réseau en terme daction solidaire afin déviter tout effet de concurrence avec les commerces classiques Donner de la visibilité au réseau en terme dEconomie Solidaire

12 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 12 Partenariats diversifiés Ce projet se qualifie par une très forte transversalité : Dans sa conception : mobilisations de compétences économiques, et sociales Dans sa mise en œuvre : partenariats financiers divers au titre de léconomique et du social, multiplicité des filières locales de production concernées, mixité de publics

13 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 13 Un réseau adossé à des ateliers de consommaction Un triple objectif : Prévenir les situations dexclusion Permettre aux usagers des épiceries de mieux appréhender la société de consommation Favoriser lautonomie et limplication citoyenne Note : ces ateliers pourraient aboutir à terme à la création dune structure spécifique type « Ecole ou Centre de Ressources de la Consommaction » gérant lensemble de ces actions sur le territoire.

14 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 14 Contenu des ateliers de consommaction Diverses actions et réflexions pédagogiques peuvent être proposées autour de : Lalimentation La préparation des repas Les formalités administratives Le système bancaire La gestion du budget familial Les choix de consommation Le recyclage...

15 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 15 Statut / forme juridique Le Conseil Général, initiateur de ce projet ne pouvant en être le gestionnaire, une structure porteuse est nécessaire. Alternative : Recours à une structure existante Création dune association ou dune Société Coopérative dIntérêt Collectif (SCIC) Cest cette dernière solution qui a été retenue car elle répond à lensemble des finalités de ce projet. Cette structure pourrait faire lobjet dun agrément « Entreprise dInsertion (EI) »

16 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 16 Comité de Pilotage Composé de compétences économiques et sociales, et des co-financeurs Mission : statuer sur les éléments de mise en œuvre et les orientations jusquà lélection du Conseil dAdministration de la SCIC.

17 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 17 Commission de Validation Issue de façon représentative des membres des Collèges de la SCIC, elle est un organe participatif. Mission : valider les dossiers présentés par les prescripteurs sociaux et délivrer les cartes daccès aux usagers des épiceries.

18 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 18 Equipe technique Pour un réseau de 2 à 3 points de distribution, elle est constituée : Dun responsable professionnel de la distribution : gestion de lapprovisionnement, politique de prix, gestion du personnel, gestion points de vente, gestion des stocks... Dun encadrant technique en vente De personnels de vente et manutention en contrat aidé (2 personnes par points de vente) Note : nous avons opté pour un accueil sans travailleurs sociaux dans lépicerie afin de préserver lesprit dun vrai magasin. Le suivi social sera assuré par le prescripteur social.

19 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 19 Des prescripteurs partenaires Selon la mixité des publics visés par le projet, il sagit des interlocuteurs qui orienteront les bénéficiaires vers les épiceries après avoir étudié leur dossier (transmission à la Commission de Validation) : Personnels des services sociaux : Conseil Général, MSA, CAF, CPAM, CCAS, Centre Sociaux, IUT, Missions Locales, bailleurs sociaux Associations partenaires prédéfinies (ex : Solidarité Paysans 24, réseau des associations de la Banque Alimentaire et de laide alimentaire durgence) Les personnels sociaux prescripteurs devront bénéficier préalablement de séances et de documents dinformation concernant le fonctionnement du réseau des épiceries et la constitution du dossier. Laccompagnement social des bénéficiaires devra être approfondi afin de permettre la sortie rapide du dispositif épicerie.

20 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 20 Critères dadmission Minima sociaux (RSA, API, ASS...) Seuil de pauvreté Critères spécifiques déterminés « Reste pour vivre » ou Revenu Disponible Dans tous les cas, quelque soit le critère général retenu, des modalités précises et un dossier type seront élaborés et remis à tous les prescripteurs..

21 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 21 Atouts du critère « reste pour vivre » ou Revenu Disponible Crée une mixité de publics rencontrant des problématiques diverses Evite la « ghettoïsation » dun public spécifique (minima sociaux par exemple) Permet de toucher des populations jusque-là en dehors des aides et non repérées mais en forte progression (travailleurs pauvres, étudiants, personnes âgées...)

22 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 22 Durée daccès Un accès dune durée suffisamment longue pour apporter une réelle aide mais pas illimité afin de conduire lusager vers lautonomie (ex : par tranche de 3 mois renouvelable jusquà 1 an maxi sauf cas particulier).

23 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 23 Implication bénévole Les prescripteurs et léquipe technique auront pour objectif damener les bénéficiaires à sengager bénévolement dans lorganisation de lépicerie (Commission de validation, fonctionnement de la boutique, ateliers consommaction, animation...)

24 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 24 Impact de lapport des épiceries aux bénéficiaires Pratiques de consommation : alimentation de qualité à budget égal, amélioration de la composition du panier des usagers et des habitudes alimentaires Appropriation de nouveaux repères de gestion : la régularité des « courses » facteur de régulation des dépenses et du quotidien, manipulation de la monnaie comme outil pédagogique Lusage des économies réalisées : payer des factures, pouvoir mieux manger (produits frais), se faire plaisir (pour soi, les enfants) Permettre laccès à une consommation non disqualifiante : passage du don à léchange, liberté de consommation Un prétexte à des relations sociales (parole et participation) à limage des boutiques de quartier

25 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 25 Une clientèle non-bénéficiaire? Dans un double objectif de mixité sociale et de soutien financier de la structure, il sagit de permettre laccès des épiceries à une clientèle non-bénéficiaire sous deux conditions : Adhésion à la structure associative porteuse par la signature de la Charte des Adhérents (démarche solidaire visant à soutenir la production locale et des personnes en difficultés). Paiement dune adhésion. Dans le cadre de lagrément dutilité publique, les particuliers adhérents pourront également être sollicités en tant que donateur. Les non-bénéficiaires paieront leurs achats au prix du marché (prix indiqué sur les produits dans les épiceries solidaires)

26 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 26 Moyen daccès Une double condition daccès pour tous les clients bénéficiaires et non-bénéficiaires : Paiement dune adhésion au Réseau Départemental des épiceries solidaires : remise dune carte dAdhérent Signature de la Charte des Adhérents Note : ladhésion des bénéficiaires pourrait être prise partiellement en charge par le dispositif.

27 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 27 Gamme de produits distribués Un des objectifs majeurs est de ramener les bénéficiaires vers une recherche déquilibre alimentaire : Gamme de produits essentiellement constituée de produits frais (légumes, fruits, viande, fromage...) Gammes complémentaires : épicerie sèche (farines, pâtes/riz, grains secs, condiments...), produits dhygiène, dentretien, produits bébé, pain Gammes non-retenues ou très peu représentées : gâteaux, confiserie, grignotages salés et alcools

28 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 28 Priorité aux produits locaux frais La volonté dapprovisionnement local et dune gamme majoritaire de produits frais de qualité est source de partenariats et de filières très diversifiés : Jeunes agriculteurs en recherche de débouchés (identification avec laide de la MSA, Syndicats agricoles,...) et activités nouvelles (ex : élevage de lapin, production dhuile de colza...) Paysans en difficultés (MSA, réseau Solidarité Paysans 24...) Réseau Agrobio Périgord (ex : avants de porc et bœuf) Coopératives de production locale Productions locales diverses : fruits secs, grains secs, pain... Jardins dinsertion Note : chaque réseau dapprovisionnement nécessite la mise en place dune organisation collective des producteurs (filières dapprovisionnement) car lépicerie ne pourra gérer indivi- duellement les fournisseurs.

29 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 29 Réseau de fournisseurs locaux Un approvisionnement quasi-intégralement issu des productions locales tant agricoles quindustrielles afin de privilégier le développement local et durable

30 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 30 Affichage des prix Afin de répondre à la préoccupation de responsabilisation et dautonomisation des bénéficiaires, les prix affichés dans lépicerie seront ceux du marché (globalement sur la base de ceux pratiqués en moyenne distribution classique)

31 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 31 Conditions de paiement Bénéficiaires : paiement dun prix propor- tionnel fixe sur la base du prix affiché (entre 25% et 75 %) et sur présentation du justificatif (carte dAdhérent) Non-bénéficiaires : paiement du prix affiché Paiement à une caisse « confidentialisée »

32 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 32 Co-financeurs Conseil Général (Direction de lEconomie & de lEmploi) Conseil Régional (ESS & IAE, Politique de la Ville) DDTEFP CAF CPAM MSA (au titre dactions) Chambre dAgriculture Mairie (Contrat de Ville / CUCS) / Communauté dAgglomération (mise à disposition de locaux) Crédit Agricole Europe (FSE)

33 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 33 Centre de ressources de la consommaction Mission : coordonner lensemble des actions dinformation et de sensibilisation concernant la consommation citoyenne Cette activité pourrait être incluse à terme dans un dispositif tel que la Maison de lEconomie Sociale & Solidaire en projet.

34 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 34 Un projet novateur Réseau organisé sur lensemble du territoire et porté par une enseigne commune « épicerie solidaire » Approvisionnement quasi-intégralement local Croisement de besoins sociaux et économiques locaux Partenariats avec des filières économiques et des acteurs locaux de secteurs très diversifiés Mixité de publics bénéficiaires et non-bénéficiaires pour rétablir une citoyenneté Gamme de produits sur le mode dune épicerie classique Produits quasi-exclusivement frais Optimisation des garanties de réussite des actions dinsertion (jardins dinsertion et points de vente) De par sa transversalité, le réseau dépiceries solidaires permet la mise en œuvre de la responsabilité sociale de tous les acteurs: institutions, citoyens, collectivités, entreprises locales

35 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 35 Un projet au cœur des compétences du Département Ce projet sinscrit au carrefour des préoccupations doptimisation des moyens alloués pour : Le développement économique Le développement local social Linsertion La prévention de lexclusion

36 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 36 Une aide complémentaire de laide alimentaire durgence Selon létude ABENA : par comparaison avec laide alimentaire durgence, « Lépicerie (...) leur offre lavantage de pouvoir maintenir un accès à des produits consommés auparavant » Selon létude INSERM : 17% des personnes interrogées (ayant recours aux épiceries solidaires) nont jamais fréquenté dautres aides alimentaires Le réseau des aides alimentaires durgence nest pas structuré pour une offre de service de type épicerie solidaire (peu équipé pour distribuer des produits frais, sappuie sur la disponibilité de bénévoles, horaires partiels, lieu identifié « aide sociale », produits non choisis, don sans contrepartie, gamme de produits restreinte éloignée du PNNS (1), fermetures annuelles...) (1) : Programme National Nutrition Santé

37 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 37 Un projet de type Economie Solidaire Le réseau des épiceries solidaires sinscrit à la fois dans une dynamique sociale et économique : Aide à lalimentation de personnes en difficultés Soutien de linsertion et de lemploi par lactivité économique Développement économique local par limplication des producteurs locaux Participation des usagers et des citoyens au dispositif Ancrage territorial fort

38 25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 38 Mots clé Développement local Qualité Mixité Solidarité Insertion Citoyenneté Economie Responsabilité Circuit-court Territoire


Télécharger ppt "25/02/09Conseil Général de la Dordogne - Direction de l'Economie & de l'Emploi 1 RESEAU DEPARTEMENTAL DEPICERIES SOLIDAIRES Projet Présentation détaillée."

Présentations similaires


Annonces Google