La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cafés Sexties Construction des images sexuées des TIC 1 er volet : Les stéréotypes sexistes Isabelle Collet Marité Milon Chantal Morley.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cafés Sexties Construction des images sexuées des TIC 1 er volet : Les stéréotypes sexistes Isabelle Collet Marité Milon Chantal Morley."— Transcription de la présentation:

1 1 Cafés Sexties Construction des images sexuées des TIC 1 er volet : Les stéréotypes sexistes Isabelle Collet Marité Milon Chantal Morley

2 2 Introduction Recherches dans les pays anglo-saxons depuis les années 60. Peu de recherches en France jusquà la fin des années 1980 Des différences entre les sexes constatées depuis longtemps La théorie pour les expliquer : les rapports sociaux de sexe

3 3 Rapports sociaux de sexe La société est structurée et organisée par des rapports sociaux entre les individus Classe sociale Origine ethnique ou culturelle Sexe social « Rapports » met laccent sur linteraction entre les sexes, qui peut être : Un conflit Un échange Une hiérarchisation des rapports sociaux

4 4 Les stéréotypes de sexe A lorigine : la catégorisation Le stéréotype : un ensemble de croyances rigides concernant un groupe social Les stéréotypes contribuent à hiérarchiser les catégories du Masculin et du Féminin Les stéréotypes orientent le regard sur autrui, influencent les conduites

5 5 La socialisation différentielle des sexes comme transmission de stéréotypes sexistes Média Ecole Famille

6 6 Les filles…

7 7 Les garçons

8 8 La socialisation différentielle : les média La Ferme des Célébrités, Massimo Garcia : « Statistiquement les femmes aiment bien être battues : si tu ne la bats pas un peu, elle ne taime pas » (2004) Djamel au sujet de la chanteuse Shiriel, chez Ardisson : « Si Shiriel avait été la copine de mon pote Gad, on laurait fait tourner à la cité !.. » (2004) Skyrock (2001) : un auditeur intervient pour expliquer quil a un souci avec sa copine : "elle a le vagin un petit peu étroit" Lanimateur : « Ty vas avec un cric" Lauditeur : « Je lui en parlerai, on verra » Lanimateur : « Tu lui mets un coup de couteau »

9 9 La socialisation différentielle : lécole A lécole, les enfants apprennent aussi à être un homme ou une femme Garçons et filles vivent une socialisation très différente A ladolescence, il y a des enjeux plus importants que lapprentissage ou lorientation

10 10 Les relations entre pairs à lécole Domination de lespace dans la cour de récréation par les garçons Les garçons occupent lespace sonore de la classe A ladolescence, ils exercent une domination sur le groupe des filles, les empêchant doccuper une position de leadership

11 11 Les relations enseignants- élèves Des conduites différentes vis-à-vis de chaque sexe Le double standard et leffet Pygmalion Filles et garçons apprennent des comportements différents

12 12 Le curriculum caché Curriculum formel : le programme organisé en cursus Curriculum caché : tout ce qui sacquiert à lécole sans figurer dans le programme Lécole continue à persuader les filles quelles sont invisibles

13 13 Apprendre à désirer ce qui vous attend (I) Lécole est le reflet du monde du travail : des pans entiers de léconomie ne sont pas mixtes Très grandes concentrations des emplois féminins : 8% des métiers regroupent 45% des femmes avec une féminisation supérieure à 65% Elle sont moins de 10% dans 65% des métiers

14 14 Apprendre à désirer ce qui vous attend (II) 60% du travail éducatif et 70% des tâches ménagères reposent sur les femmes Le salaire des femmes est toujours considéré comme le second salaire Les filles anticipent davantage que les garçons leur vie future au moment des choix dorientation

15 15 Conclusion et perspectives Le système scolaire ne transmet pas seulement des savoirs Différenciation par classe sociale, origine ethnique, sexe Les hommes restent dominants dans les filières qui conduisent aux différentes formes de pouvoir Économique, politique, juridique, symbolique, culturel

16 16 Les facteurs de changements En 2000 : Convention « Promouvoir l'égalité des chances entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif » : lutter contre les préjugés sexistes, favoriser, promouvoir une égalité réelle et un respect entre les sexes

17 17 La loi anti-sexisme : Renforcement de la lutte contre les propos discriminatoires à caractère sexiste ou homophobe – Article 17 bis Après le huitième alinéa de larticle 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « Seront punis des peines prévues à lalinéa précédent ceux qui, par ces mêmes moyens, auront provoqué à la haine ou à la violence à légard dune personne ou dun groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap ou auront provoqué, à légard des mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles et du code pénal. »

18 18 Comité dadministration du CNRS octobre hommes nommés par décret sur proposition du ministre chargé de la recherche La liste préparatoire contenait 31% de femmes Loi n° du 18 avril 2006 pour la recherche Représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des différentes structures de la recherche publique. Inscription du bilan sur la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des différentes structures de la recherche publique dans le « jaune budgétaire » consacré au bilan des mesures tendant à assurer légalité entre les femmes et les hommes


Télécharger ppt "1 Cafés Sexties Construction des images sexuées des TIC 1 er volet : Les stéréotypes sexistes Isabelle Collet Marité Milon Chantal Morley."

Présentations similaires


Annonces Google