La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez


Présentations similaires

Présentation au sujet: "FORMATION DES ENSEIGNANTS IUSES"— Transcription de la présentation:

Emmanuelle GEFFRIAUD, Prioriterre 30/09/2009 The sole responsibility for the content of this presentation lies with the authors. It does not necessarily reflect the opinion of the European Communities. The European Commission is not responsible for any use that may be made of the information contained therein.

2 Le programme IUSES

3 Objectifs Provoquer un changement de comportement dans l’usage de l’énergie Démontrer que tout le monde peut utiliser l’énergie de façon plus efficace Fournir des informations aux enseignants et aux élèves sur un usage rationnel de l’énergie

4 Objectifs Toucher différents publics d’élèves via les approches sociale, technique… Utiliser différents médias (DVD, expériences, etc.) Accompagner l’enseignement en fournissant un contenu pédagogique performant Organiser un concours d’économies d’énergie dans les collèges et lycées

5 Concours Concours européen d’économies d’énergie (European Energy Saving Award EESA) Date limite de préinscription au concours le 15 janvier 2010

6 Concours 3 catégories : Établissements scolaires Élèves (individuel)
Multimédia (individuel, groupe, une ou plusieurs classes...)

7 Concours De décembre à mai 2010 : 20 mai 2010 :
Mesure des activités et économies d’énergie Étude et enregistrement des résultats de performance 20 mai 2010 : Date limite de dépôt du formulaire de demande

8 Concours 2 tours 1er tour : lauréats nationaux (3 gagnants pour chaque pays) fin juin 2010 2ème tour : lauréats européens (le meilleur de chacune des 3 catégories tous pays confondus) Cérémonie de remise des prix à l’automne 2010 à Trieste (Italie)

9 Elements du Kit IUSES Manuel Bâtiments Manuel Transports
Manuel Industrie Manuel des enseignants Kit expérimental DVD multimédia Concours d’économies d’énergie

10 Manuels des élèves Information théorique
Exercices, expériences et activités Etudes de cas Références Points clés (résumés) Questions etc.

11 Méthodes d’apprentissage
Agir Observer Verbal people need to put everything into language. These are the copious note-takers (that is, in college; in earlier schooling, most Verbals’ needs are addressed in the classroom and they often seldom study and still manage decent grades) and will even copy their own notes over. These people are not the ones who put nasty yellow highlighter all over their books, but they ARE the ones who write (nearly) as much in the margins and on the flyleaves as is on the pages of the book itself. Verbals tend to paraphrase things back to people, not so much to verify that they’ve understood but because they need to translate into their own language in order to truly understand. Most people are Verbal or have a smattering of Verbal. Verbals can be found in most professions. You can’t recognize them by talkativeness, though. Verbalism is a learning style and not a presentation style. Visuals make pictures of things in their heads. They draw on the whiteboard while they talk, they make symbols for things on their notepads, they think in terms of a timeline rather than a list of dates, and they highlight salient bits in the books they read. Visuals don’t need to be told why this bit of code differs from that bit—they can SEE the difference. Visuals find patterns on pages—that’s why they use the highlighter and why they don’t need comparisons detailed for them. Where Verbals are happy to have something new described to them, Visuals need to be shown. Visuals give directions by landmarks and don’t necessarily know the names of the streets or programs or methods. Visuals can be found dominating professions where insight is useful, like technical management, marketing, research and development, and entrepreneurship. Tactiles need to touch things. These are the risk-takers; it’s not that they bungee jump, it’s that they need to dive right in and try things rather than have it described or shown to them. Tactiles are quite likely to take things apart in order to see how they work, and they’ll insist on “driving” when they want to show you something new on the computer or when you show them something new. Tactiles often make logical leaps about how a project will evolve because they find building blocks among the premises and construct the thing in their heads. Tactiles learn early to be intuitive about how things work because, for the most part, schools are directed at Verbals and Visuals. The most common trait for mechanical engineers and those wow-style coders is to be predominantly Tactile. You definitely want the guy who works on your car to be a Tactile. Kinesthetics need to manipulate things. These are the people who need to take two things and add them to two other things to know that there are four things. Kinesthetics don’t like to work with theory or hyperbole as much as they like to take physical objects and change them. Kinesthetics have the hardest time in school because they need to make the changes to words and objects themselves rather than watching the teacher do it. Kinesthetics who have a scientific bent are likely to be drawn to the physical sciences where the changes they effect are apparent. People who are Kinesthetic are almost always also Tactiles. Aurals remember everything they ever heard or read. These people seem to have an encyclopedic knowledge, because something their second grade teacher said is still vividly recollectable. Aurals seldom understand that other people don’t have this magnificent memory and often assume that other people are either not as bright as they are or are deliberately placing obstacles into an obvious path. Aurals often studied hard, even in grammar school, but once they learn something, they own it forever. You definitely want your doctor to be an aural. Ecouter Lire

12 Différentes approches
Basique (8 heures) Avancée (20 heures) Sociale Informations de base obtenues via le contenu des manuels, de petites expériences et le DVD multimédia Informations avancées via le second niveau des manuels, des expériences avancées et le DVD multimédia Economique Technique

13 Approche basique 1er niveau d’information
Lecture, traduction ou interprétation de différents passages (cours de langues) Utiliser les exercices et questions pour comprendre les principes Effectuer des calculs simples basés sur les exemples des manuels (math, physique) Petites expériences applicables en cours de sciences Utilisation de la partie ‘Espaces’ du DVD

14 Approche basique Discussion sur les différentes mesures d’efficacité énergétique du point de vue économique (potentiel d’économie, etc.) Effectuer des calculs simples de coûts basés sur les exemples des manuels

15 Approche avancée Informations de base +
2ème niveau d’information des manuels Possibilité de laisser travailler les élèves sur les exercices des manuels avec retour en classe Discussions et débats sur les thématiques des manuels au sein de groupes de travail (français, langues étrangères ou sciences)

16 Approche avancée Informations de base +
Liens internet pour de plus amples informations Mettre en place des outils de mesures et d’évaluation pour l’établissement Expériences avancées en classes de sciences (kit expérimental, faire du papier) Partie ‘Comportements’ et ‘Règles’ du DVD

17 Généralités

18 Généralités Enjeux climatiques
Une économie basée sur l’utilisation d’énergies et de matières premières non renouvelables Un réchauffement climatique avéré dû aux émissions massives de GES Des conséquences climatiques et géopolitiques

19 Généralités Enjeux éthiques :
contribuer à partager les ressources aujourd’hui… un devoir moral envers les générations de demain….

20 Généralités Enjeux éthiques :
« La terre peut subvenir aux besoins de tous mais pas à l’avidité de chacun » Gandhi

21 Des décisions internationales :
Généralités Des décisions internationales : Convention de Rio Protocole de Kyoto Copenhague à suivre… Un Plan Climat pour la France : 2004 – 2012 Grenelle de l’Environnement

22 L’efficacité, qu’est-ce que c’est?
Utiliser moins d’énergie pour fournir le même niveau de performance Réduire l’effet de serre Réduire les coûts Augmenter la sécurité d’approvisionnement

23 Efficacité énergétique : démarche Négawatt
Généralités Efficacité énergétique : démarche Négawatt Efficacité énergétique Énergies renouvelables Sobriété des comportements

24 Supprimer les gaspillages
Généralités Supprimer les gaspillages Sobriété des comportements

25 Réduire les déperditions
Généralités Réduire les déperditions Efficacité énergétique

26 Répondre aux besoins restants
Généralités Répondre aux besoins restants Énergies renouvelables

27 Généralités

28 Généralités

29 Généralités

30 Industrie

31 Industrie L’industrie est le troisième plus gros consommateur d’énergie L’industrie utilise de nombreux équipements complexes susceptibles de gaspiller de l’énergie Des mesures d’efficacité énergétique peuvent réduire les coûts et les émissions

32 L’efficacité énergétique dans l’industrie
Maintenance des équipements Changement d’équipements Sytème de gestion de l’énergie Changement de comportements Changement des process de production

33 Exemple : la chaudière

34 Déperditions d’énergie

35 Programme d’amélioration de l’efficacité

36 Système de gestion de l‘énergie
Approche systématique pour améliorer l’efficacité énergétique Devrait conduire à une réduction des coûts et des émissions de GES Grâce au principe d’amélioration continue, on évite le retour aux “mauvaises habitudes” Standardisé ISO 14001 ISO 14001:2004 Environmental management systems -- Requirements with guidance for use

37 Système de gestion de l‘énergie

38 Réduction de la production de déchets
Industrie Réduction de la production de déchets Etat des lieux Réduction des déchets = réduction des consommations Economies financières, environnementales Exemple du papier

39 Dans un lycée professionnel si ateliers de production :
Industrie Dans un lycée professionnel si ateliers de production : Analyse de consommations dans les ateliers Identifier les postes consommateurs Mise en place de procédés économes en énergie

40 Industrie Manuel industrie

41 Transports

42 Transports Représente 1/3 de l’énergie consommée Responsable d’1/5 des émissions de GES Le secteur des transports est en constante augmentation

43 Modes de transports Terre Mer Air
85% de l’énergie dédiée aux transports Mer 7% de l’énergie dédiée aux transports Air 8% de l’énergie dédiée aux transports

44 Transports

45 Efficacité énergétique dans les transports
Carburants alternatifs Véhicules alternatifs Système de management des transports Ecoconduite

46 Des sources d’énergies alternatives

47 Exemple – la voiture hybride
Croisement entre la voiture classique et la voiture électrique Conçue pour économiser le carburant, améliorer la puissance...

48 Comment ça marche? Le véhicule transforme l’énergie du freinage en énergie électrique L’énergie est stockée dans des batteries Les batteries ne nécessitent pas d’énergie externe pour être rechargées Un moteur électrique assiste le véhicule lors de l’accélération, les montées... Le moteur se coupe lors de l’arrêt de la voiture

49 Exemple – la voiture hybride

50 Exemple – Ecoconduite Nécessite un changement de comportement Peut être appliqué par tous Diminue la consommation de 15-20% Réduit les émissions de GES

51 Ecoconduite Accélérer et freiner doucement Ralentir et surveiller sa vitesse Ne pas répondre à l’agressivité Organiser ses déplacements Etc.

52 Organisation d’un évènement autour de la mobilité douce
Transports Organisation d’un évènement autour de la mobilité douce Journée à vélo / bus / skate… avec calcul des émissions de GES économisées Profiter de la journée pour une sensibilisation à la sécurité routière et au code de la route

53 Campagne d’information sur la pollution des moteurs au ralenti:
Transports Éducation à l’éco-conduite pour les lycéens / personnels d’établissement Campagne d’information sur la pollution des moteurs au ralenti: Dans l’établissement ou une école

54 Transports Mettre en place un plan de mobilité scolaire Entre élèves, mettre en place un « vélobus »

55 Exemple du lycée professionnel Jean Monnet à Annemasse
Transports Exemple du lycée professionnel Jean Monnet à Annemasse Vélos à assistance électrique chargés à l’électricité photovoltaïque mis à disposition du personnel et bientôt des élèves Etude de l’impact environnemental des véhicules électriques (énergie de chargement, recyclage en fin de vie…)

56 Transports Etude de la conversion d’énergie (étude des différentes batteries par ex) Etude comparative des efforts physiologiques à fournir entre un vélo avec ou sans assistance électrique

57 Transports Manuel transports

58 Bâtiments

59 Bâtiments Nous passons la plupart de notre temps dans des bâtiments L’énergie est nécessaire pour rendre un bâtiment habitable (chauffage, éclairage...) Nous avons besoin d’énergie pour assurer l’essentiel (manger, se laver...)

60 Efficacité énergétique dans les bâtiments
Isolation thermique Conception bioclimatique Améliorer l’efficacité de la climatisation Améliorer l’efficacité des équipements électriques Utilisation des énergies renouvelables

61 Equilibre énergétique
A building could be seen like a box, protecting its contents from climate conditions, such as outdoor temperatures, wind, rain, etc. Indoor comfort, apart from being a subjective matter, depends mainly on two factors: indoor temperature and humidity. It is obvious that the worse comfort is achieved when high temperature and high humidity works toghether. The skin of the building, named the envelope, works like an exchanger with the external climate conditions, gaining heat from exposure to solar rays and releasing heat towards the outside (due to ventilation and an inadequate envelope). The envelope, apart from having the task of wrapping and defending the building, should allow it to breath, in order to avoid indoor humidity and reach a proper balance between heat gains and losses*

62 Déperditions dans un bâtiment classique
Most of the building energy loss is due to an inadequate envelope, which is composed of the walls, floors, roof, doors, and windows. The next picture shows from where the heat transfer typically acts, e.g., external walls and adjacent unheated spaces. Proper component and insulation materials allow a decrease in the heating or cooling needed by providing an effective resistance to the flow of heat, or said more simply, by creating a better conservation of the inside temperature As well, the colour of the external facades is important, due to their characteristic of reflecting or absorbing the light of the sun. White and clearer colours act as reflectors, while black and dark tones are sun absorbers.

63 Matériaux d’isolation
Végétal: fibre de bois, chanvre, etc. Minéral: fibre de verre, laine de roche, etc. Synthétique: polystyrène expansé ou extrudé, polyuréthane, etc.

64 Isolation thermique

65 Conception bioclimatique

66 Conception bioclimatique

67 Consommation électrique
Appareils de froid Machine à laver et sèche-linge Lave-vaisselle Chauffe-eau Sèche-cheveux Four électrique

68 Consommation électrique

69 Exemple – déperditions du réfrigérateur
Transferts de chaleur via les parois de l’appareil (isolation) Transfert de chaleur provenant de la nourriture Le joint de porte doit maintenir l’étanchéité Ouverture des portes Gasket- Dichtung

70 Etiquette énergie

71 Economiser l’énergie Sélectionner les classes énergétiques les plus élevées lors de l’achat d’un appareil électroménager Choisir des équipements adaptés à ses besoins Ne pas placer de nourriture encore chaude dans le réfrigérateur

72 Economiser l’énergie Garder les portes ouvertes le moins de temps possible Dégivrer régulièrement Fiches économies d’énergie


74 Bâtiment Manuel bâtiment Manuel des enseignants

75 Plan d’économie d’énergie

76 Plan d’économie d’énergie
Etape 2 : Audit énergétique et inspection du bâtiment

77 Kit expérimental Conçu pour l’apprentissage par la pratique
Peut être utilisé pour une meilleure compréhension des différents exemples donnés dans les manuels Peut aider les élèves à comprendre par eux-mêmes les principes des économies d’énergie

78 Kit expérimental Descriptif

79 Multimedia DVD Différents espaces Règles Comportements
Personnalisés (simulations, jeux, etc) Règles Détails techniques et scientifiques, etc. Comportements Vidéos, tests à choix multiples, etc.

80 DVD Animations Jeux interactifs Bâtiments Industrie du papier
Transports (simulations, et écoconduite) Jeux interactifs

81 DVD

82 DVD

83 DVD

84 DVD

85 DVD

86 DVD

87 DVD

88 DVD

89 DVD

90 DVD

91 DVD

92 DVD

93 DVD

94 DVD

95 DVD

96 Autres outils Le site de IUSES Les écollégiens Guides Energie de Terrawatt Fiches ressources Prioriterre


Présentations similaires

Annonces Google