La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PREMIERE CONFERENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA METEOROLOGIE EN AFRIQUE Nairobi( Kenya), 12 au 16 avril 2010 ASECNAOMM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PREMIERE CONFERENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA METEOROLOGIE EN AFRIQUE Nairobi( Kenya), 12 au 16 avril 2010 ASECNAOMM."— Transcription de la présentation:

1 PREMIERE CONFERENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA METEOROLOGIE EN AFRIQUE Nairobi( Kenya), 12 au 16 avril 2010 ASECNAOMM

2 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM LES ACTIVITES METEOROLOGIQUES A LASECNA

3 HISTORIQUE L'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), est une organisation internationale créée en 1959 à Saint Louis au Sénégal et qui regroupe les Etats suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Union des Comores, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo. La France sajoute à ces 17 pays africains. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

4 MISSIONS Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Dans le domaine de la météorologie, conformément à l'article 2 de la Convention de Dakar, l'Agence est chargée de la prévision et la transmission des informations, aussi bien pour la circulation en route que pour l'approche et l'atterrissage sur les aérodromes communautaires. A ce titre, depuis plus de 50 ans, les services météorologiques fournis par lASECNA à ses usagers contribuent à la sécurité, la régularité et lefficacité des vols dans sa zone de responsabilité. Tous ces services sont conformes aux Normes et pratiques recommandées par lannexe 3 de lOACI et au Règlement Technique de lOMM.

5 ORGANISATION DES SERVICES METEOROLOGIQUES AU SEIN DE LASECNA Au Siège: un Département chargé de lExploitation de la Météorologie composé de deux services : le Service Etudes et Réglementation et le Service gestion de la Météorologie; un Service Exploitation des Télécommunications; Les deux structures sont rattachées à la Direction de lExploitation. Dans chaque Etat Membre : Un Service Exploitation de la Météorologie rattaché au Représentant de lASECNA, comprenant : le Centre Météorologique Principal (CMP) ; le (les) Centres Météorologiques Secondaires (CMS) ; les Stations dobservations météorologiques en surface et en altitude. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

6 5 Centres de Veille Météorologique (CVM) associés aux 6 Régions dinformation de vols (FIR) de lAgence ; 3 Centres Régionaux de Télécommunications (CRT) ; 17 Centres Météorologiques Principaux/Centres météorologiques nationaux (CMP/ CMN); 9 Centres Météorologiques Secondaires (CMS); 22 Stations de Radiosondage ; 37 Stations dobservations en surface au titre des Activités communautaires ; 83 Stations dobservations en surface au titre des Activités nationales ; 96 Stations dobservations en surface entièrement gérées par les Etats Membres. Les activités sont assurées à travers: Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

7 Observation en surface et en altitude ; Collecte et échanges des données météorologiques de base et dexploitation (OPMET) y compris les comptes rendus daéronefs ; Veille météorologique daérodrome (VMA) ; Veille météorologique de région (VMR) ; Veille volcanique et cyclonique ; Protection des vols ; Fourniture des renseignements météorologiques aux différents usagers, des données et produits météorologiques ; Climatologie daérodrome ; Suivi et traitement des incidents et irrégularités imputables aux conditions météorologiques ; Participation aux contrôles de la VMM de lOMM; Enquêtes périodiques de satisfaction auprès des usagers. SERVICES FOURNIS Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

8 MOYENS TECHNIQUES ET EQUIPEMENTS Les équipements et installations sont acquis dans le cadre des différents Plans des services et déquipements (PSE) de lASECNA. Certains sont reçus des Etats à travers le Programme de contribution volontaire (PCV) de lOMM. RESSOURCES HUMAINES Effectifs des cadres et agents de la météorologie (728 au 1 er janvier 2010) répartis comme suit : Ingénieurs de la météorologie : 148 (dont 14 au Siège et 10 à lEAMAC) Techniciens supérieurs de la Météorologie : 138 Techniciens de la météorologie : 387 Préparateurs dhydrogène : 55 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

9 FORMATION EAMAC: LASECNA assure la gestion et le fonctionnement de l'École Africaine de la Météorologie et de l'Aviation Civile (EAMAC) de Niamey, Niger, qui jouit du statut de Centre Régional de Formation du personnel météorologique pour la Région I de lOMM et du Centre d'Excellence régional de formation en météorologie satellitaire en Afrique. Formation initiale à lEAMAC des Ingénieurs, des Techniciens Supérieurs, des Techniciens de la météorologie ; Formation continue à lEAMAC et dans les Cellules dinstruction (CELICA) basées dans chaque Etat et Qualification aux Poste de travail conformément aux dispositions du Supplément n°1 du Doc. OMM n°258 en matière de qualifications du personnel météorologique aéronautique. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

10 COOPERATION Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM OMM; OACI; IATA; ENM; EUMETSAT; ACMAD; SMHN des États Membres; SMHN des États Africains non membres; et autres. Coopération avec :

11 PERFORMANCES OPERATIONNELLES EN 2009 Fonctionnement des réseaux dobservation Les causes de ces dysfonctionnements sont de trois ordres : Dégradation de nombreuses stations ; Réseau de télécommunications défectueux ; Insuffisance du personnel. En surface : Fonctionnement du réseau daprès les résultats du contrôle mondial de la veille météorologique mondiale (VMM) du 1 er au 15 octobre 2009 : Résultats très satisfaisant (90% à 100%) : Bénin, Burkina, Comores, Niger et Togo ; Résultats acceptables (45% à 90%) : Sénégal, RCA, Côte dIvoire, Mali, Mauritanie, Congo, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale. Résultats médiocres avec de nombreuses stations silencieuses: Cameroun (16%), Gabon (26%), Madagascar (40%) et Tchad (41%). Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

12 PERFORMANCES OPERATIONNELLES EN 2009 Mise à jour du programme dobservations dans les Etats membres (Volume A de lOMM) Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Depuis 2009, lASECNA a entrepris une campagne de sensibilisation des Etats sur la nécessité de mettre à jour la liste des stations dobservations et leurs programmes. Résultats de la campagne: Bénin, Burkina Faso, Centrafrique, Congo, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo. Mise à jour effective (13): Comores, Côte dIvoire et Gabon. Mise à jour en cours (3): Cameroun Sans suite (1):

13 PERFORMANCES OPERATIONNELLES EN 2009 Mise à jour du programme dobservations dans les Etats membres (Volume A de lOMM) (suite) Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Conséquence de la campagne: La suppression des stations non fonctionnelles ainsi que lajustement des programmes dobservations conduit à une amélioration de la disponibilité dans les Etats membres : +11% des observations en surface + 6% des observations en altitude.

14 En Altitude (Radiosondage) Le taux de performances moyen du réseau en 2009 est de 86% avec une altitude moyenne atteinte de 26 km (contre 76% et 24 km en 2008). Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Selon le contrôle mondial de lOMM : Résultats très satisfaisant (90% à 100%) : Côte dIvoire. Résultats acceptables (45% à 90%) : Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad ; Résultats médiocres (inférieur à 45%) ou stations silencieuses : Burkina Faso, Cameroun, RCA et Congo. Ces résultats sont en amélioration de 6% par rapport à Cependant, ils sont largement inférieurs au bilan établi par le Siège à partir des rapports des centres opérationnels. Cette grande différence est imputable entre autres à des problèmes de télécommunications.

15 Fonctionnement du réseau des télécommunications Tous les centres météorologiques nationaux de lASECNA sont automatisés. Depuis 2007, lAgence exécute un programme de modernisation des commutateurs des messages météorologiques. Pour la concentration des données au niveau des Centres Principaux, certains Etats Membres utilisent déjà les services de téléphonie mobile (SMS). Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Pour garantir la disponibilité des données dans les Etats membres et dans les Centres mondiaux de traitement des données et de prévisions météorologiques (SMTDP), lAgence préconise les liaisons inter CRT en full IP, dans le cadre de son Plan de Services et Équipements

16 PROTECTION DES VOLS En 2009, protections de vols ont été effectuées dans les centres météorologiques principaux (CMP) et secondaires (CMS), contre en 2008, soit une baisse de -1,49% due à la crise financière de Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

17 INCIDENTS ATS ET IRRÉGULARITÉS IMPUTABLES AUX CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Au cours de lannée 2009, 152 irrégularités imputables aux conditions météorologiques ont été répertoriées sur lensemble de la zone ASECNA (contre 141 en 2008), soit une hausse de 7.8%. Ces irrégularités ont été essentiellement causées par des activités orageuses intenses, des visibilités réduites, des plafonds bas, des vents forts et des cisaillements de vents ayant occasionné des fréquentes remises de gaz, des dégagements et des demi-tours (Voir tableau ci-dessous) :

18 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM ETATS BéninBénin BURKinaFASoBURKinaFASo CamerounCameroun CentrafriqueCentrafrique ComoresComores CongoCongo RCIRCI GabonGabon G u i n é e B i s a u G u i n é e E q u a t. MadagascarMadagascar MaliMali MauritanieMauritanie NigerNiger SénégalSénégal TchadTchad TogoTogo TOTALTOTAL Remise de gaz Déroutement QRF APCH Interrompue 3 3 Sortie de piste Annulation 1 1 Atterrissage retardé TOTAL INCIDENTS ATS ET IRRÉGULARITÉS IMPUTABLES AUX CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES

19 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM RESULTATS DE LENQUETE « Satisfaction – Client » Cette activité est effectuée dans le cadre de la surveillance de la « Satisfaction du client » (Cf. Doc. OACI 9873, Article 8.2.1). Satisfaits : 89,8% Peu satisfaits : 8,3% Non satisfaits : 1,9% Degré de satisfaction des usagers: Forces : Paramètres ou phénomènes les mieux pronostiqués dans les centres ASECNA : Pression au sol ; Température au sol ; Vent en surface ; Température en altitude Vent en altitude

20 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM Faiblesses : Cisaillement de vent ; Turbulence en air clair ; Givrage en altitude ; Les lignes de grain; Rafales de vent en phase terminale ; RESULTATS DE LENQUETE « Satisfaction – Client » (suite) Paramètres ou phénomènes météorologiques pour lesquels la prévision pose problème dans les centres ASECNA :

21 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM RESULTATS DE LENQUETE « Satisfaction – Client » (suite) Sur 94 réponses provenant de 57 compagnies aériennes parmi lesquelles 34 membres de lIATA, les résultats sont :

22 PRINCIPLES REALISATIONS EN 2009 – 2010 Remplacement des théodolites optiques pour lobservation en altitude à laide de ballons pilotes ; Renouvellement des générateurs chimiques (GIP 3) et de théodolites optiques ; Acquisition des systèmes SADIS 2G ; Acquisition des licences VCS pour Meteosat Seconde Génération (MSG) au profit des centres opérationnels et lEAMAC ; Renouvellement des équipements didactiques pour les cellules dInstruction dans les centres opérationnels (CELICA MET). Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

23 PERSPECTIVES Les perspectives sont basées sur les objectifs MET suivants : Améliorer la fourniture des prévisions du Système Mondiale de Prévision de Zone (SMPZ) ; Poursuite de lappui aux Etats pour la mise à jour du programme de la Veille Météorologique Mondiale (Vol.A de lOMM); Améliorer la mise en œuvre du SIGMET ; Optimiser les échanges de données OPMET ; Renforcer la formation du personnel de la météorologie aéronautique ; Mettre en œuvre les Systèmes de Gestion de la Qualité(QMS) dans le domaine de la météorologie. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

24 Les actions à mener à court et moyen termes sont : Amélioration de la VMM dans les Etats Membres nécessitant un appui conjoint et coordonné ASECNA/OMM ; Renforcement des moyens de télécommunications notamment le passage progressif des protocoles actuels vers le TCP/IP ; Migration vers les Codes déterminés par les Tables ; Mise en œuvre du programme AMDAR ; Mise en œuvre dun outil daide à la prévision immédiate ; Mise en œuvre du SMQ ; Poursuivre le renforcement des compétences du personnel MET ; Participation des cadres de lASECNA aux travaux des groupes dexperts de lOMM. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

25 MOYENS DE MISE EN ŒUVRE 1)Projets inscrits au Plan des Services et Equipements (PSE) de lAgence pour la période 2009 – 2013 ; 2)Fonds propres des États; 3)Coopération ASECNA/OMM ; 3) Coopération Volontaire Technique de lOMM au profit des Etats Membres. Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM

26 Première Conférence des Ministres Responsables de la Météorologie en Afrique Nairobi ( Kenya), avril 2010 ASECNA OMM


Télécharger ppt "PREMIERE CONFERENCE DES MINISTRES RESPONSABLES DE LA METEOROLOGIE EN AFRIQUE Nairobi( Kenya), 12 au 16 avril 2010 ASECNAOMM."

Présentations similaires


Annonces Google