La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La."— Transcription de la présentation:

1 Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La réponse immunitaire à médiation cellulaire

2 La RIMC est essentielle dans lélimination : La RIMC est essentielle dans lélimination : La réponse immunitaire à médiation cellulaire (R.I.M.C) des cellules infectées par des PARASITES INTRACELLULAIRES comme certaines bactéries (agent de la tuberculose…) et les virus (VIH, VHB, virus de la grippe…) ; des cellules infectées par des PARASITES INTRACELLULAIRES comme certaines bactéries (agent de la tuberculose…) et les virus (VIH, VHB, virus de la grippe…) ; des CELLULES CANCEREUSES ; des CELLULES CANCEREUSES ; des CELLULES DUNE GREFFE ALLOGENIQUE. des CELLULES DUNE GREFFE ALLOGENIQUE. suite, cliquez icicliquez ici

3 La réponse immunitaire à médiation cellulaire (RIMC) La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes : La RIMC fait intervenir les cellules immunitaires suivantes : les macrophages ; les macrophages ; les lymphocytes T dont les LT 4 et LT 8. les lymphocytes T dont les LT 4 et LT 8. Ces derniers naissent dans la MOELLE OSSEUSE et se différencient dans le THYMUS. Ces derniers naissent dans la MOELLE OSSEUSE et se différencient dans le THYMUS. sinon, cliquez icicliquez ici Description dun LT, cliquez ici

4 La dynamique de la RIMC Macrophage Virus 1- Le virus subit la PHAGOCYTOSE 1- Le virus subit la PHAGOCYTOSE 2- Certains fragments du virus, appelés EPITOPES, sont présentés à la surface membranaire du macrophage. 2- Certains fragments du virus, appelés EPITOPES, sont présentés à la surface membranaire du macrophage. Le macrophage est une C.P.A (Cellule Présentant lAntigène). La phagocytose est le prélude indispensable à la suite des événements. (suite, cliquez ici)cliquez ici La phagocytose est le prélude indispensable à la suite des événements. (suite, cliquez ici)cliquez ici ETAPE 1 : La phagocytose

5 ETAPE 2 : La sélection clonale La dynamique de la RIMC 1- Le LT 4 reconnaît certains EPITOPES présentés par la CPA. 1- Le LT 4 reconnaît certains EPITOPES présentés par la CPA. 2- Le LT 4 subit une série de MITOSES aboutissant à la formation dun CLONE de LT Le LT 4 subit une série de MITOSES aboutissant à la formation dun CLONE de LT 4.4. Clone de LT 4 Clone de LT 4 suite, cliquez icicliquez ici LT 4 Reconnaissance

6 Le macrophage produit un messager chimique appelé lINTERLEUKINE 1, qui stimule davantage la DIVISION MITOTIQUE des LT 4. Le macrophage produit un messager chimique appelé lINTERLEUKINE 1, qui stimule davantage la DIVISION MITOTIQUE des LT Il- 1 I l - 1 La dynamique de la RIMC ETAPE 3: Lexpansion clonale suite, cliquez icicliquez ici Clones de LT 4 LT 4

7 La dynamique de la RIMC ETAPE 4: La différenciation clonale Clone de LT 4 Clone de LT 4 1- Certains LT 4 du clone se différencient en LT 4 sécréteurs. 1- Certains LT 4 du clone se différencient en LT 4 sécréteurs. 2- Dautres, se différencient en LT 4 mémoires. 2- Dautres, se différencient en LT 4 mémoires. Rôle des LT sécréteurs, cliquez icicliquez ici

8 LT 8 La dynamique de la RIMC ETAPE 5: Lintervention des LT 8 LT 8 cytotoxique (LTC) 1- Le LT 4 sécréteur libère de linterleukine Le LT 4 sécréteur libère de linterleukine Linterleukine 2 stimule le LT 8 qui se différencie en LT 8 cytotoxique. 2- Linterleukine 2 stimule le LT 8 qui se différencie en LT 8 cytotoxique. + I l - 2 A- Les LT 8 représentent une autre population de lymphocytes T. A- Les LT 8 représentent une autre population de lymphocytes T. suite, cliquez icicliquez ici Différenciation B- Les LTC sont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées. B- Les LTC sont les EFFECTEURS de la R.I.M.C. Ils détruisent les cellules infectées. LT 4 sécréteur LT 4

9 La dynamique de la RIMC ETAPE 6: Laction cytotoxique des LTC Cellule cible infectée 1- Le LTC reconnaît la cellule infectée. 1- Le LTC reconnaît la cellule infectée. 2- La reconnaissance est suivie de lexocytose des granules de PERFORINE. 2- La reconnaissance est suivie de lexocytose des granules de PERFORINE. 3- La cellule cible infectée est détruite. 3- La cellule cible infectée est détruite. FIN. Retour au début, cliquez ici LTC Granule de perforine

10 Représentation schématique dun lymphocyte T Récepteur T à lantigène Noyau Un LT présente à sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules de récepteur à lantigène. Un LT présente à sa surface membranaire plusieurs milliers de molécules de récepteur à lantigène. retour, cliquez ici


Télécharger ppt "Par MARTORELL Laurent, professeur agrégé en biochimie – génie biologique au lycée LANGEVIN-WALLON de CHAMPIGNY SUR MARNE. Cliquez ici pour démarrer La."

Présentations similaires


Annonces Google