La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. Les palmarès duniversités Pauline PACALIN, Stagiaire M2 « Management et évaluation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. Les palmarès duniversités Pauline PACALIN, Stagiaire M2 « Management et évaluation."— Transcription de la présentation:

1 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. Les palmarès duniversités Pauline PACALIN, Stagiaire M2 « Management et évaluation des politiques publiques » Centre associé Cereq, Université Pierre Mendès France, Grenoble

2 Une intervention en 4 temps 1– Formes et contenus des palmarès 2 – Exemples de Ranking Le classement de Shanghai Le classement de lÉcole des Mines Le Times (QS Higher Education Ranking) 3 – Exemples de Mapping Le CHE University Ranking U-Map et U-Multirank 4 – Pistes conclusives : impact des palmarès JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

3 1 – Formes et contenus des palmarès 1 1. Formes Les 3 formes : JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

4 1 – Formes et contenus des palmarès 12. Contenus JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. Nombre dEtablissements dEnseignement Supérieur classés Palmarès plus ou moins globaux Indicateurs retenus Dimensions : « enseignement », « recherche », « engagement régional », « orientation internationale », « transfert de connaissance »,… Critères : nombre dindicateurs sur chaque dimension -> Palmarès uni/pluri dimensionnels – uni/pluri critériels Hiérarchisation Par le producteur du classement -> Ranking Par lutilisateur du classement (personnalisation) Mapping

5 Liste de palmarès universitaires. Internationaux: CHE UNIVERSITY RANKING LE CLASSEMENT DE SHANGHAI (ARWU) TIMES HIGHER EDUCATION-QS WORLD UNIVERSITY RANKINGS GLOBAL MBA RANKING Ecole des Mines (PROFESSIONAL RANKING OF WORLD UNIVERSITIES) QS WORLD UNIVERSITIES RANKINGS TIMES HIGHER EDUCATION WORLD UNIVERSITY RANKINGS TIMES HIGHER EDUCATION MONDIALE NOTE REPUTATION PROJET U-MULTIRANK ( ). GLOBAL UNIVERSITY RANKING HUMAN RESOURCES & LABOR REVIEW (HRLR) LEIDEN RANKING WEBOMETRICS HIGHER EDUCATION EVALUATION AND ACCREDITATION COUNCIL OF TAIWAN Nationaux/français: LE CLASSEMENT SMBG DES MEILLEURS MASTERS, MS ET MBA LE NOUVEL OBSERVATEUR, « LE PALMARÈS DES UNIVERSITÉS ». MARS 2003 CLASSEMENT DES MEILLEURES FORMATIONS SPÉCIALISÉES DANS LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CLASSEMENT DES VILLES OÙ IL FAIT BON ÉTUDIER LE CLASSEMENT DES ÉCOLES RÉALISÉ PAR LE CABINET TOWERS PERRIN POUR LEXPANSION LE PALMARÈS DES MEILLEURES UNIVERSITÉS DE FRANCE. LA TRIBUNE LE PALMARÈS DES UNIVERSITÉS (LE FIGARO MAGAZINE) LE CLASSEMENT DES UNIVERSITÉS EN FONCTION DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE DE SES DIPLÔMÉS (LE POINT)

6 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. 2– Exemples de Ranking Le plus connu : le classement de Shanghai (ARWU : Academic Ranking World University). Origine : 2003, Université Jiao Tong. Finalité : Repérer des doctorats internationaux en Biosciences 100 universités classées sur 500 répertoriées Classement : Une dimension : la performance en recherche 6 critères objectivables (nb de prix Nobels et médailles Fields parmi les anciens élèves, parmi les chercheurs, nombre de chercheurs les plus cités, articles publiés…)

7 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

8 2– Exemples de Ranking (suite) Professional Ranking of World Universities. Origine : 2007, École des Mines de Paris. Une dimension : linsertion Un critère : lorigine des 500 dirigeants des plus grandes entreprises mondiales

9 Professional Ranking of World Universities JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

10 Le Times QS (Higher Education Ranking) > QS World University ranking depuis 2009 Origine : Le Times (Le journal) et Quacquarelli Symonds (Cabinet de consultant spécialisé) Finalité : repositionner les universités européennes dans les classements mondiaux suite aux classements de Shanghai 200 universités classées sur Multimensionnel et multicritères Dimensions : Evaluation par les pairs, Point de vue des employeurs, Performance internationale de la recherche, Conditions dencadrement des étudiants, orientation internationale. Multicritères sur chaque dimension (à partir denquêtes/et traitement de données existantes) 2– Exemples de Ranking (fin)

11 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

12 3 – Exemples de mapping Le CHE Excellence Ranking: Origine : Think-Tank Allemand spécialisé dans les politiques allemandes de lenseignement supérieur – existe depuis 1998 Finalité : aider les étudiants à choisir un établissement denseignement supérieur et fournir aux établissements des informations utiles 250 universités /500 facultés/ 20 pays européens (« Sciences Dures ») 5 dimensions : accompagnement des étudiants, opinion des étudiants, formation délivrée-type dexamen, accueil matériel des étudiants, caractéristiques des étudiants et du professorat 80 indicateurs (évaluations faites par les étudiants et les enseignants chercheurs + indicateurs statistiques /bibliométrie) Présentation des résultats : forme interactive (lutilisateur réalise ses propres classements personnalisés) – groupes dexcellence par discipline

13 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. 3 – Exemples de mapping (suite) Le projet U-Multirank: Financé par lUE et réalisé par le consortium CHERPA (conception) – (1 er test) – (second test)- Fin du projet en er test : 159 établissements dans 57 pays (commerce/ingénierie) Finalités : outil dinformation fiable pour les étudiants et les universités (multidimensionnel, transparent, global) Cinq dimensions : enseignement, recherche, engagement régional, orientation internationale, transfert de connaissance Plusieurs indicateurs sur chaque dimension

14 U-Map et U-Multirank.

15 JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG.

16 2 – Pistes conclusives : limpact des palmarès Diversité des palmarès : malgré leurs limites ils sont appelés à se développer dans lavenir. Pourquoi ? Impacts positifs sur le fonctionnement des établissements denseignement supérieur… …. mais aussi effets indésirables Mises en garde sur lutilisation des classements Sources : Analyse des classements internationaux, Education et Formation, EUA Report on rankings, 2011.

17 Communiquer sur linsertion professionnelle des masters : Enquête auprès des observatoires Enquête réalisée par le Centre Associé Céreq Grenoble-UPMF dans le cadre dune convention avec Resosup Collecte et exploitation (UPMF), publication et propriété des données (Résosup) Enquête auprès des personnels des observatoires ayant eu à traiter ou exploiter lenquête master pour la Dgesip Plusieurs réponses par observatoire (il est encore possible de répondre en envoyant une adresse mel à Pauline Pacalin) Calendrier. Collecte : 31 mai-22 juin. Exploitation : 22 juin–10 juillet.

18 Votre fonction et votre parcours Votre observatoire La réalisation des enquêtes master dans votre observatoire avant les enquêtes master pour la DGESIP La réalisation en 2011/2012 de lenquête sur linsertion professionnelle des sortants 2009 de master La communication par votre observatoire des résultats de lenquête master conduite en 2010/11 auprès des sortants 2008 La communication par le Ministère sur lenquête conduite en 2010/2011 auprès des sortants 2008 THEMES

19 Merci pour votre attention. Poursuivons le débat !


Télécharger ppt "JNO, Reims, 7 juin 2012 – Pacalin Pauline, Borras Isabelle – UPMF CREG. Les palmarès duniversités Pauline PACALIN, Stagiaire M2 « Management et évaluation."

Présentations similaires


Annonces Google