La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une expérience d enseignement: la codidaxie ou l apprentissage par les pairs Lucette Laquerre Louise Ross Cégep André-Laurendeau 9 mai 2000 URL=

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une expérience d enseignement: la codidaxie ou l apprentissage par les pairs Lucette Laquerre Louise Ross Cégep André-Laurendeau 9 mai 2000 URL="— Transcription de la présentation:

1 Une expérience d enseignement: la codidaxie ou l apprentissage par les pairs Lucette Laquerre Louise Ross Cégep André-Laurendeau 9 mai 2000 URL=

2 n Il est ici question d audace et de vitalité professionnelle. L audace laisse des traces. Les traces dessinent des pistes. Alors que les chercheurs dégagent des conclusions, soupèsent avec soin les degrés de certitude, les éducateurs audacieux témoignent. Leur témoignage vaccine contre le défaitisme. (Pour des pratiques pédagogiques revitalisées)

3 n « Jamais je n aurais pensé dire ça mais j ai aimé être en avant de la classe et donner ma partie de cours. Donc je trouve que c est une belle expérience. » (tiré de l auto-évaluation de Véronique, étudiante en soins infirmiers)

4 Pourquoi? Les récentes études sur lapprentissage nous apprennent que: n On apprend avec d autres; n Tout le monde n apprend pas de la même façon ni au même rythme; n L apprentissage requiert une activité de la part de la personne qui apprend;

5 n Une personne apprend à partir de ses représentations; n Un bon apprenant maîtrise sa démarche d apprentissage; n Une connaissance ou une habileté apprise est utilisable dans tous les contextes;

6 n On apprend mieux lorsqu on est dans un environnement stimulant; n On apprend lorsque les apprentissages proposés ont du sens et qu on leur accorde de la valeur; n On apprend en créant (Brossard, 1999,p.2 et ss.)

7 Deux paradigmes Transmettre des connaissances ou Faire acquérir????????

8 La codidaxie??? n C est un système d apprentissage mettant en relation d aide mutuelle deux ou plusieurs personnes qui désirent apprendre en développant et en consolidant leurs acquis autodidactiques (Boivin,1997,p.69)

9 Organisation du cours: la session

10 Cours 1: 1ère partie: une activité pour permettre aux élèves de rencontrer et connaître un peu une grande partie des élèves de la classe et pour créer une ambiance agréable; je les préviens qu'ils auront à travailler en équipe et que ces rencontres doivent leur permettre de choisir leurs co-équipiers;

11 2ème partie: présentation du plan de cours et de la méthode.

12 Cours 2-3-4: 1ère partie: je donne moi-même le cours en faisant attention à respecter moi- même les consignes que je leur donne pour la prestation de leur cours afin qu'ils aient un modèle.

13 2ème partie :(elledure environ une heure): – ils commencent à préparer leur propre cours. Au cours 2, il s'agit de choisir les co-équipiers et un des thèmes imposés (un chapitre du volume obligatoire). Ils doivent ensuite choisir les rôles dans l'équipe et se donner des tâches d'ici la prochaine rencontre.

14 Au cours 3 et 4 n ils préparent leur cours et je circule à travers la classe pour répondre aux questions de procédure, de théories, pour suggérer des outils, des méthodes pédagogiques, pour intervenir dans le fonctionnement des équipes en difficulté,

15 n pour pointer du doigts les situations qu'ils vivent et qui correspondent aux notions qu'on aborde dans le cours ( par exemple indiquer que c'est une bonne reformulation qu'un élève vient de faire, qu'un des membres de l'équipe a agi comme un bon animateur en rappelant le sujet de la rencontre, qu'il y aurait moyen de formuler plus efficacement un feed-back, etc).

16 –Pendant ce temps, il y a toujours du matériel disponible en classe pour leur cours. Les équipes ont différents documents à me remettre (objectif de leur cours, plan temporaire, activité prévue, références, etc) afin que je puisse les superviser

17 Cours 5: –Ce cours est entièrement consacré à la préparation des cours. Jaccorde une attention particulière à léquipe qui donne son cours la semaine suivante.

18 Cours 6 à 12: Chaque équipe donne son cours. J'évalue le cours pendant son déroulement à l'aide d'une grille de correction, notant de nombreux commentaires sur leur façon de procéder afin de leur donner du feed- back.

19 Cours 13: Je donne le cours sur le travail déquipe, en utilisant les exemples concrets de la session pour illustrer la théorie.

20 Cours 14 et 15: C'est l'évaluation finale, à l'aide de "la confrontation" (voir dans la section Modes dévaluation).

21 Organisation d'un cours

22 .Au début, je prends quelques minutes pour les informations générales habituelles, à moins que l'équipe du jour ait prévu un début de cours particulier,.L'équipe donne son cours, elle dispose d'une heure et demie plus la pause qu'elle gère à son goût.

23 .Après son cours, l'équipe se retire dans un petit local pour faire son auto- évaluation alors que le reste de la classe, en équipes, prépare le feed-back. Je circule pour aider à formuler correctement le feed-back et recevoir les réactions de l'équipe enseignante.

24 .Tout le monde est réuni et chaque secrétaire d'équipe transmet le feed-back de son équipe aux enseignants. Ceux-ci réagissent puis énoncent "leur conseil" aux suivants.

25 -Lorsque la classe a quitté, je transmets mon propre feed-back à l'équipe en question, à l'aide de la grille d'évaluation et en donnant des exemples concrets de ce qu'ils ont fait et sans donner de note immédiatement (pour bien séparer les concepts dévaluation et dévaluation sommative

26 Les trois rôles de l enseignant n Gestion n Supervision n Aide supplétive (Boivin,1997)

27 Les autres rôles de l enseignant (Lucette et Louise) n Modeling n Motivation/stimulation

28 Gestion –Organisation de la classe –Prévoir des exigences qui permettront à tout le monde d'atteindre les objectifs du cours, –Rédiger des consignes claires, –Prévoir, fournir ou référer à du matériel, des outils, tant au niveau du contenu qu'au niveau pédagogique,

29 Supervision -Encadrer les élèves pendant leur préparation de cours autant sur le plan du contenu de cours que de la pédagogie, -Gérer les problèmes d'équipe, - Fournir un feed-back constructif,

30 Aide supplétive n -Répondre aux questions de procédure, de théorie, n -Suggérer des outils, des méthodes pédagogiques,

31 Modeling n -Donner ses propres cours en respectant les exigences ou contraintes des élèves, n -Pointer du doigts les situations qu'ils vivent et qui correspondent aux notions qu'on aborde dans le cours, n -Utiliser les cours donnés par les équipes précédentes pour modeler le comportement des prochaines équipes,

32 Motivation/Stimulation –Rassurer les élèves sur leurs capacités, avoir une attitude d'ouverture face à ce qu'ils peuvent apporter, transmettre la certitude que ce sont là des moyens de faire progresser chacun des élèves... (le petit côté bonne âme, hein Claude?...)

33 Modes d évaluation Il y a une tentative dintégrer n objectifs de cours, n contenu de cours, n méthode pédagogique, n modes dévaluation.

34 Ces derniers prennent les formes suivantes : n -cahier de réflexion, n -prestation de cours, n -confrontation (avec la réalité), n -analyse de cas. (Lanalyse de cas visait à vérifier sils pouvaient identifier et expliquer les notions)

35 n Tout au long de la session, les élèves devaient traiter, dans un des textes de leur cahier de réflexion, dobjectifs quils se proposaient de travailler en relation avec les diverses habiletés en communication; ils devaient prévenir leurs co-équipiers de ces objectifs.

36 n Les objectifs étaient choisis entre autres à partir des prestations de cours des autres équipes. Ils devaient bien sûr travailler pour atteindre ces objectifs et noter dans le texte les efforts et les résultats en question.

37 n Lors de la confrontation de fin de session, chaque équipe (séparément) se rencontrait, en présence de la prof. Chacun devait rappeler ses objectifs aux autres et chacun des membres de léquipe lui donnait du feed-back sur son comportement lié aux objectifs. Les élèves conduisaient eux- mêmes la rencontre.

38 n Lévaluation portait sur les comportements et les attitudes quils manifestaient pendant cette rencontre : ils avaient la liste des habiletés quils devaient montrer (par exemple donner des feed-back selon les normes, écouter réellement les interventions des autres, animer la rencontre, recevoir correctement les critiques, etc).

39 n Ils pouvaient apporter des aide-mémoire s'ils le désiraient. La rencontre était filmée pour être certaine de noter tous les comportements.

40 Effets divers de la méthode (constatés par la prof ou énoncés clairement par les élèves, plus particulièrement pendant la confrontation )

41 Au niveau du cours n Des cours intéressants et variés, n L'utilisation d'un langage plus accessible aux élèves, d'exemples plus près de leur réalité,

42 n Une tendance à utiliser, dans ce contexte, des méthodes qu'ils ont vues employer par des profs, des moniteurs de camp ou de sport, des metteurs en scène, des "formateur de cadets", des émissions de télé, etc,

43 Au niveau des élèves Des élèves intéressés et qui se lancent des défis (intéresser les autres, leur faire comprendre leur matière, faire "différent" des autres équipes, provoquer la participation), Un très faible taux d'abandon (incluant quelques cas où un élève qui abandonne le cours ou le programme donne quand même son cours avec son équipe),

44 La conscience (par la presque totalité des élèves) d'avoir surmonté leur stress,

45 Au niveau des équipes La valorisation des élèves plus effacés qui peuvent participer réellement au travail de leur équipe et recevoir du feed-back sur leur importance dans l'équipe, Une délégation du travail par les élèves zélés et anxieux de performance, L'utilisation spontanée du temps libre par les équipes pour s'avancer (par exemple au retour des pauses en attendant que le cours reprenne),

46 Le sentiment d'avoir pu compter sur le support de leur équipe pendant la préparation et pendant la prestation, La création de liens entre les élèves à l'extérieur du cours et un fort sentiment d'appartenance, à l'équipe d'abord et à la classe ensuite, (au point que j'ai eu quelques cas où la personne a abandonné le cours ou le programme mais a donné quand même le cours avec son équipe...)

47 Au niveau du transfert Le transfert des apprentissages du cours dans la classe et dans la vie à l'extérieur de la classe, (entre autres, la capacité de repérer les notions vues au cours et/ou de les appliquer dans un cours donné par une autre équipe, dans leur travail d'équipe, dans des oraux à l'intérieur d'autres cours, dans les cours donnés par d'autres profs, dans les rencontres de famille, de couple ou d'amis, etc),

48 L'identification aisée à l'équipe enseignante et par la suite aux profs réguliers,

49 Et surtout pour le prof… ce qui n est pas à dédaigner! Et, ce qui n'est pas à dédaigner, surtout pour le prof La découverte de nouveaux trucs pédagogiques par la prof, La construction par les élèves de matériel réutilisable (vidéo-maison, acétates, matériel d'exercice, etc), Beaucoup dhumour dans les cours

50 Avantages de la codidaxie pour l enseignant

51 Avantage (Boivin,1997) Principe (Brossard,1999) n L enseignant doit constamment soutenir l intérêt des élèves. Le système de codidaxie permet de recentrer cette responsabilité vers les élèves n Tout le monde n apprend pas de la même façon ni au même rythme

52 Avantage (Boivin,1997) Principe (Brossard,1999) n Crée une plus grande complicité entre l enseignant et l élève n On apprend mieux lorsqu on est dans un environnement stimulant

53 Avantages de la codidaxie pour les élèves

54 Avantages (Boivin,1997) Principes (Brossard,1999) n Crée un climat de classe plus intéressant et stimulant n Les élèves sont plus réceptifs aux découvertes des autres qu à celles de l enseignant n On apprend mieux lorsqu on est dans un environnement stimulant n On apprend lorsque les apprentissages proposés ont du sens et qu on leur accorde de la valeur

55 n Parce que les élèves sont placés dans des situations où ils auront à apprendre quelque chose dans la perspective de l enseigner à d autres, les élèves doivent parcourir les quatre niveaux de De Block:

56 Avantages (Boivin,1997) Principes (Brossard,1999) 1.Prendre connaissance du contenu à enseigner 2.Déployer ses énergies pour bien comprendre 3.Faire des exercices pour parcourir les diverses applications des concepts 4. S efforcer d intégrer l ensemble des savoirs à enseigner n L apprentissage requiert une activité de la part de la personne qui apprend n Une personne apprend à partir de ses représentations n Une connaissance ou une habileté apprise est utilisable dans tous les contextes n On apprend en créant

57 Avantages (Boivin,1997) Principe (Brossard,1999) n Les élèves cultivent une meilleure confiance en eux n Les élèves sont plus motivés n On apprend avec les autres

58 Problèmes ou éléments à contrôler n démarrages tardif, n crédibilité des élèves, n temps inégal accordé à chaque équipe pour se préparer

59 Organiser une telle activité: dans un cours ou dans un programme?

60 Les programmes révisés, l occasion pour planifier de telles activités?

61 Conclusion n Ce qui compte ce n est pas telle ou telle approche préconisée par un auteur mais bien d examiner nos pratiques et de construire peu à peu des activités qui mettront les élèves en action...

62 Bibliographie n BOIVIN,Maurice. La pédagogie prospective, Québec, Presses de l Université du Québec, 1997, 99 p. n BROSSARD, Luce, et autres. Pour des pratiques pédagogiques revitalisées, Québec, Éditions MultiMondes,1999,176 p. n PERRENOUD, Philippe. « Vers des pratiques pédagogiques favorisant le transfert des acquis scolaires hors de l école », Pédagogie collégiale, vol.10, #3, mars 1997, p.5-15.


Télécharger ppt "Une expérience d enseignement: la codidaxie ou l apprentissage par les pairs Lucette Laquerre Louise Ross Cégep André-Laurendeau 9 mai 2000 URL="

Présentations similaires


Annonces Google