La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OBJET DÉTUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE. S ÉQUENCE : P ARLER SANS MOT DIRE Problématique : Suffit-il de mots pour exprimer ce que lon veut? Les mots suffisent-ils.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OBJET DÉTUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE. S ÉQUENCE : P ARLER SANS MOT DIRE Problématique : Suffit-il de mots pour exprimer ce que lon veut? Les mots suffisent-ils."— Transcription de la présentation:

1 OBJET DÉTUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE

2 S ÉQUENCE : P ARLER SANS MOT DIRE Problématique : Suffit-il de mots pour exprimer ce que lon veut? Les mots suffisent-ils pour se faire comprendre? Interrogations : Dans le dialogue, utilisons-nous seulement les mots? Comment la mise en spectacles de la parole fait-elle naitre des émotions (jusquà la manipulation?)

3 S ÉANCE 1 : LANCEMENT SILENCE, ON TOURNE !

4 S ÉANCE 1, PREMIER EXEMPLE :

5 S ÉANCE 1 : ( LANCEMENT ) 5, 4, 3, 2, 1 … A CTION ! ORAL

6 Consigne : Vous êtes un comédien, vous passez un casting pour une série télévisée. Le jury, chargé de vous évaluer et dapprécier votre jeu dacteur, vous demande dimaginer une courte histoire dans laquelle vous vous mettrez en scène et dans laquelle vous ferez apparaitre une émotion choisie parmi celles qui suivent : La joie La tristesse Le dégoût La peur La colère La surprise Le mépris Soyez acteur de vos sentiments Jeu de rôles

7 M ODALITÉS : La classe est séparée en plusieurs groupes de 4 à 5 élèves : chaque groupe désigne son acteur « fétiche ». Vous avez la possibilité de passer avec un camarade en fonction de votre scénario. Durée du passage : 5 minutes. Préparation : 10 minutes. N.B. Le nombre de groupes ou dacteurs variera selon leffectif de la classe. Possibilité de filmer et de visionner les saynètes au moment de la délibération (prévoir une autorisation de droit à limage).

8 R ÉCUPÉRATION : Après avoir vu les saynètes de vos camarades quentendez-vous / que comprenez-vous à lintitulé de votre nouvel objet étude : « la parole en spectacle »? Pour moi, la parole en spectacle signifie … Mon avis sur lobjet détude :Correction du professeur / Introduction à lobjet détude :

9 S ÉANCE 1 BIS AU - DELÀ DES MOTS ( SI LE THÉÂTRE POSE PROBLÈME ) Nous allons nous intéresser au langage que nous ne contrôlons pas toujours. Nous nous servons de notre corps pour appuyer nos paroles, mais aujourdhui vous allez tenter de découvrir le langage des gestes ou postures. Les élèves possèdent une grille et devront pour chaque image du diaporama deviner lémotion quils ressentent.

10 G RILLE DES ÉLÈVES À REMPLIR AU FUR ET À MESURE ( TRAVAIL INDIVIDUEL ). PHOTO Cadre Mouvement Visage Corps Posture Emotion

11 N°1:

12 N°2

13 N°3

14 N°4

15 N°5

16 N°6

17 N°7

18 N°8

19 M ISE EN COMMUN DU TABLEAU Bilan: Le visage exprime ce que lon pense mais le corps aussi. On parle de 7 émotions universelles: - le bonheur - la surprise - la colère - le mépris - la tristesse - le dégoût - la peur

20 O UVERTURE POSSIBLE Parfois le corps trahit nos pensées et les communicants experts peuvent à travers les microexpressions déceler bien au-delà des mots le mensonge de la vérité. Exemple: La série Lie to me

21 SEANCE 2 J OIE, PEINE, COLÈRE … C OMMENT LE DIRE ? Champ linguistique: Lexique de lémotion OBJECTIFS Utiliser un dictionnaire en ligne Exprimer son opinion en réinvestissant le vocabulaire étudié

22 CONSIGNE Vous allez proposer une définition pour chaque terme de la grille de mots-croisés « inversés ». Pour cela vous utiliserez le dictionnaire en ligne LAROUSSE en suivant la procédure. 1° ETAPE UTILISER LE DICTIONNAIRE EN LIGNE

23 UTILISER LE DICTIONNAIRE EN LIGNE 1/ Entrez ladresse suivante dans le moteur de recherche La page ci-contre va souvrir 2/ Cliquez sur le premier résultat proposé

24 Vous voilà sur le site larousse.fr 2/ Cliquez sur «Dictionnaire Français»

25 3/ Tapez lun des mots de la grille dans la case réservée Appuyez sur « entrée » 4/ La définition saffiche. Reportez-la dans le tableau de définition accompagnant la grille de mots croisés.

26 HORIZONTALEMENT 1 ENTHOUSIASME: Définition B 1ENTHOUSIASME P 2SURPRISE RC 3INQUIETUDE4PEUR HA 5ETONNEMENTN AS6PLAISIR 7EXCITATIONQ MOU 8DOUTE9ANGOISSE T I O N

27 HORIZONTALEMENT 1ENTHOUSIASME ………………………………………………………………………………………………………………………………………… SURPRISE ……………………………………………………………………………………………………………… INQUIETUDE ……………………………………………………………………………………………………………………………. 4PEUR ……………………………………………………………………………………………………………………………………. 5ETONNEMENT ……………………………………….…………………………………………………………………………………… 6 PLAISIR ……………………………………………………………………………………………………………………………………. 7EXCITATION ………………………………………………………………………………………………………………………… 8DOUTE …………………………..……………………………………………………………………………………………………… 9 ANGOISSE ………….………………………………………………………………………………………………………………… VERTICALEMENT A EMOTION ………………………………………………………………………………………………………………………………. B APPREHENSION …………………………………………………………………………………………………………………………. C PANIQUE ……………………………………………………………………………………………………………………………….

28 2° ETAPE R ÉINVESTIR LE VOCABULAIRE Travail décriture: Mettez-vous à la place dun des personnages représenté dans les affiches ci-dessous. En utilisant certains des termes de la grille de mots croisés, exprimez ce que vous ressentez, et dites pourquoi.

29

30 print/2008/5/aware-verbal-abuse- fist.jpg actualite.nouvelobs.com

31 S ÉANCE 3 LES DISCOURS POLITIQUES, DES TRIBUNES POUR CONVAINCRE?

32 MCLOUIS-G.PRIVAT Réseau LP 2012 « Allocution de François MITTERRAND lors des obsèques de P. Bérégovoy » ( Tle PRO Foucher, page 148). « Allocution de François Mitterrand ». (www.ina.fr/video) T EXTE 1

33 A LLOCUTION DU PRÉSIDENT F RANÇOIS M ITTERRAND LORS DES OBSÈQUES DE P IERRE B ÉRÉGOVOY, ANCIEN P REMIER MINISTRE, QUI S EST SUICIDÉ. « Je parle au nom de la France, lorsque jexprime ici le chagrin que nous cause la mort dun homme dont chacun savait ou percevait la qualité rare faite de courage,de désintéressement,de dévouement au bien public. Je parle au nom de la France, lorsque je dis devant son cercueil quavec Pierre Bérégovoy elle a perdu lun de ses meilleurs serviteurs et, quelle en prend conscience sous le choc dun drame où se mêlent grandeur et désespoir, la grandeur de celui qui choisit son destin, le désespoir de celui qui souffre dinjustice à nen pouvoir se plaindre, à nen pouvoir crier.(…). Toutes les explications du monde ne justifieront pas que lon ait pu livrer aux chiens * lhonneur dun homme et finalement sa vie au prix dun double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun dentre nous. » * F. Mitterrand vise ici les journalistes

34 A LLOCUTION DU PRÉSIDENT F RANÇOIS M ITTERRAND LORS DES OBSÈQUES DE P IERRE B ÉRÉGOVOY, ANCIEN P REMIER MINISTRE, QUI S EST SUICIDÉ. Source :

35 GROUPE 1 ACTIVITES « A LLOCUTION DE F RANÇOIS MITTERRAND LORS DES OBSÈQUES DE P. B ÉRÉGOVOY » + VIDÉO 1 la situation de communication :caractériser le lieu et le moment de la parole : Activités 1 Lecture du document 1 (texte et vidéo); les mettre en relation.et répondre à la première question. 2 La rhétorique et la mise en scène :identifier et analyser les effets de soulignement et deffacement dans le discours écrit/vidéo Activités 2 Répondre aux questions 2 et 3. Activités 3 Lénonciation Répondre à la question 4. Les figures de style Activités 4 Répondre à la question 5. 5 Interprétation Activités 5 Répondre à la question 6 6 Synthèse Activités 6 Compléter le tableau à laide des analyses précédentes.

36 T EXTE 1/ VIDÉO : QUESTIONS 1.Dans quel contexte cette allocution est –elle prononcée?Relevez les termes et expressions qui le montrent. 2.Surlignez de couleurs différentes les procédés utilisés par F.Mitterrand. Nommez ces procédés(les reporter dans le tableau en respectant les couleurs utilisées). Analysez-les. Document vidéo : relevez et analysez le débit, le volume,le ton et la gestuelle de F. Mitterrand. 4. Relevez les pronoms personnels utilisés. Quen déduisez-vous? 5. Une image est particulièrement forte : identifiez-la et analysez-la. 6.Quels sont les effets recherchés par F.Mitterrand ? 7. Complétez le tableau 1.

37 T1 O RATEUR, PAROLE POLITIQUE, MISE EN S PECTACLE Qui parle ?Où est-il ? Quand ? De quoi parle-t-il ?Comment en parle-t-il ? Procédés: comment en parle-t-il ? Sur quel ton ? Visée:

38 A LLOCUTION DU PRÉSIDENT F RANÇOIS M ITTERRAND LORS DES OBSÈQUES DE P IERRE B ÉRÉGOVOY, ANCIEN P REMIER MINISTRE, QUI S EST SUICIDÉ. « Je parle au nom de la France, lorsque jexprime ici le chagrin que nous cause la mort dun homme dont chacun savait ou percevait la qualité rare faite de courage,de désintéressement,de dévouement au bien public. Je parle au nom de la France, lorsque je dis devant son cercueil quavec Pierre Bérégovoy elle a perdu lun de ses meilleurs serviteurs et, quelle en prend conscience sous le choc dun drame où se mêlent grandeur et désespoir, la grandeur de celui qui choisit son destin, le désespoir de celui qui souffre dinjustice à nen pouvoir se plaindre, à nen pouvoir crier.(…). Toutes les explications du monde ne justifieront pas que lon ait pu livrer aux chiens * lhonneur dun homme et finalement sa vie au prix dun double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun dentre nous. » * F. Mitterrand vise ici les journalistes

39 T1 O RATEUR, PAROLE POLITIQUE, MISE EN S PECTACLE Qui parle ?Où est-il ? Quand ? De quoi parle-t-il ?Comment en parle-t-il ? Procédés: comment en parle-t-il ? Sur quel ton ? François Mitterrand Président de la République française 3 mai 1993 lors des obsèques de P.Bérégovoy Des qualités de P.Bérégovoy. Des causes de son suicide Anaphore Répétition Énumération Opposition Antithèse Métaphore Hyperbole Champ lexical Émotion Tragique Pathétique Visée:mise en valeurs des propos et accuser les responsables du suicide de P.Bérégovoy;rendre hommage à lhomme.

40 MC LOUIS-G.PRIVAT Réseau LP 2012 T EXTE 2 «Yes we can » discours de campagne de Barack OBAMA. ( Tle PRO, Foucher, nouveaux cahiers, pages145/146)

41 « YES WE CAN » Lorsque nous avons surmonté des épreuves apparemment insurmontables ; lorsquon nous a dit que nous nétions pas prêts, ou quil ne fallait pas essayer, ou que nous ne pouvions pas, des générations daméricains ont répondu par un simple credo qui résume lesprit dun peuple Oui, nous pouvons. Ce credo était inscrit dans les documents fondateurs qui déclaraient la destinée dun pays. Oui, nous pouvons. Il a été murmuré par les esclaves et les abolitionnistes ouvrant une voie de lumière vers la liberté dans la plus ténébreuse des nuits. Oui, nous pouvons. Il a été chanté par les immigrants qui quittaient de lointains rivages et par les pionniers qui progressaient vers louest en dépit dune nature impitoyable. Oui, nous pouvons. Ce fut lappel des ouvriers qui se syndiquaient ; des femmes qui luttaient pour le droit de vote ; dun président qui fit de la lune notre nouvelle frontière ; et dun KING (en anglais, un roi, mais dans le cas despèce il sagit de Martin Luther King) qui nous a conduits au sommet de la montagne et nous a montré le chemin de la Terre promise. Oui, nous pouvons la justice et légalité.Oui, nous pouvons les chances et la prospérité.Oui, nous pouvons guérir cette nation.Oui, nous pouvons réparer ce monde. Oui, nous pouvons. Barack Obama, discours de campagne dans le New Hampshire, 10 janvier 2008.

42 GROUPE 2 ACTIVITES 1.la situation de communication et le contexte politique :caractériser le lieu et le moment de la parole Activités 1 Complétez les deux premières colonnes du tableau. 2. La rhétorique : les procédés Activités 2 Répondre aux questions 1 et2. Lénonciation :répondre à la question 3. Activités Organisation du discours et stratégie mise en place : répondre à la question Interprétation Répondre à la question 5. 4.Synthèse Complétez le tableau.

43 TEXTE 2 : QUESTIONS 1.Surlignez en couleurs les différents procédés utilisés par B.Obama. 2.Identifiez ces procédés puis reportez-les dans le tableau.Quels effets produisent-ils ? 3.Dans ce discours B.Obama utilise le pronom « nous ».Combien de fois ?Pourquoi ? 4. Quévoque B.Obama dans son discours ?Dans quel ordre ?Par quels moyens interpelle-t-il son auditoire ? 5.Quelle est lintention de B.Obama? 6. Complétez le tableau 2.

44 C ORRECTION QUESTIONS ET ACTIVITÉS « Yes we can » Lorsque nous avons surmonté des épreuves apparemment insurmontables ; lorsquon nous a dit que nous nétions pas prêts, ou quil ne fallait pas essayer, ou que nous ne pouvions pas, des générations daméricains ont répondu par un simple credo qui résume lesprit dun peuple Oui, nous pouvons. Ce credo était inscrit dans les documents fondateurs qui déclaraient la destinée dun pays. Oui, nous pouvons. Il a été murmuré par les esclaves et les abolitionnistes ouvrant une voie de lumière vers la liberté dans la plus ténébreuse des nuits. Oui, nous pouvons. Il a été chanté par les immigrants qui quittaient de lointains rivages et les pionniers qui progressaient vers louest en dépit dune nature impitoyable. Oui, nous pouvons. Ce fut lappel des ouvriers qui se syndiquaient ; des femmes qui luttaient pour le droit de vote ; dun président qui fit de la lune notre nouvelle frontière ; et dun KING (en anglais, un roi, mais dans le cas despèce il sagit de Martin Luther King) qui nous a conduits au sommet de la montagne et nous a montré le chemin de la Terre promise. Oui, nous pouvons la justice et légalité.Oui, nous pouvons les chances et la prospérité.Oui, nous pouvons guérir cette nation.Oui, nous pouvons réparer ce monde. Oui, nous pouvons. Barack Obama, discours de campagne dans le New Hampshire, 10 janvier 2008.

45 T2 O RATEUR, PAROLE POLITIQUE, MISE EN SPECTACLE Qui parle ?Où est- il ? Quand parle-t-il ? De quoi parle –t-il?Comment en parle-t-il ? ProcédésTon Visée :

46 T2 O RATEUR, PAROLE POLITIQUE, MISE EN SPECTACLE Qui parle ? Où est- il ? Quand parle-t-il ? De quoi parle – t-il? Comment en parle-t-il ? ProcédésTon Barack Obama, candidat démocrate aux présidentielles américaines en New Hampshire Etats Unis. Pendant les élections aux présidentielles 2008 Évocation des grandes étapes historiques, de la construction des États-unis,des victoires,des communautés qui par leurs luttes et combats ont repoussé la « frontière » La dernière est son élection Répétition Parallélisme Anaphore Gradation « nous »:puissan ce collective que représente le citoyen, le peuple américain. Rythme qui saccélère. Visée :fédérer les américains ; lélection dun premier noir à la présidence sinscrirait dans lhistoire du pays.

47 BILAN CORPUS C OMPLÉTEZ LE TABLEAU. OrateursSituationMessageProcédés Mise en scène de la parole MC LOUIS-G.PRIVAT Réseau2012

48 PROLONGEMENTS Entraînement type BAC «discours dinvestiture de Nelson MANDELA » (Foucher,nouveaux cahiers Tle BAC PRO,page 146 ) COMPETENCES DE LECTURE : A faire à la maison Présentation du corpus : - Présentez en quelques lignes les trois discours ( F.Mitterrand, B.Obama et N.Mandela ) En classe Répondre à une question danalyse et dinterprétation : - « une nation arc-en –ciel » :Identifiez et expliquez leffet décriture utilisé par lorateur. - Identifiez,relevez dans le texte deux formules dinsistance et analysez –les En classe ou en devoir-maison. COMPETENCES DECRITURE : Pensez-vous que les hommes politiques par leur éloquence et le contenu de leur discours peuvent influer aujourdhui de manière positive ou négative sur la marche du monde ?Justifiez et argumentez votre opinion en une quarantaine de lignes.

49 S ÉANCE 4 : PARLER C EST AGIR SUR L AUTRE … D E L ÉMOTION À LA MANIPULATION Lexemple des émissions de télévision.

50 CORPUS : Extrait, « La tambouille de la télé-réalité », in le Nouvel Observateur, Vincent MONNIER, Fev Extrait dun article sur lémission « Ca se discute », Krinein magazine, TV et Medias, Janvier Vidéo de Jerry Springer/ Ça va se savoir. Vidéos de témoignages danciens de télé réalité

51 P RÉSENTATION DU CORPUS Présentez le corpus, en trois à six lignes, en montrant sur quoi se fonde son unité.

52 S YNTHÈSE - ÉCRITURE Comment la mise en spectacle de la parole fait- elle naître des émotions (jusquà la manipulation) ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté dune quarantaine de lignes en vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances personnelles Évaluation des compétences décriture

53 G RILLE D AUTO - ÉVALUATION OUINON Invention Le lien étroit entre parole et spectacle est mis en évidence. Le développement avance deux points de vue : les effets bénéfiques (la parole, déclencheur démotions) et néfastes de la parole ( la parole manipulatrice). Les exemples choisis sont divers et pertinents Organisation/ Argumentation Largumentation est organisée et le texte progresse vers la conclusion. Les connecteurs du raisonnement sont utilisés de manière cohérente. La longueur est respectée. ( 40 lignes). Expression La structure des phrases est globalement correcte. L'orthographe grammaticale est globalement correcte. Le lexique utilisé est globalement approprié et précis.

54 Séance 5 Evaluation sommative Manuel de Français Belin Tle Bac pro Pages 142/143 Nous avons modifié certaines questions proposées par le manuel.

55 COMPETENCES DE LECTURE Présentation du corpus. 1)Présentez les éléments du corpus et commentez les liens qui les unissent mais aussi ceux qui les différencient. Analyse et interprétation 2)En vous appuyant sur les procédés et les choix décriture ( types de phrase, figures de style) montrez que lauteur cherche à convaincre les lecteurs dans le document 1. 3)En prenant en compte la légende, faites une analyse précise de cette photographie( posture et gestuelle, expression du visage, décor, harmonie des couleurs) et dites comment Hillary Clinton contrôle la mise en scène de sa parole. COMPETENCE DECRITURE Selon vous, pourquoi peut-on dire que la parole publique est toujours le fruit dune mise en scène élaborée? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté dune quarantaine de lignes en vous appuyant sur les textes du corpus, sur vos lectures de lannée, et sur vos connaissances personnelles Selon vous, suffit-il de mots pour exprimer ce que lon veut? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté dune quarantaine de lignes en vous appuyant sur les textes du corpus, sur vos lectures de lannée, et sur vos connaissances personnelles


Télécharger ppt "OBJET DÉTUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE. S ÉQUENCE : P ARLER SANS MOT DIRE Problématique : Suffit-il de mots pour exprimer ce que lon veut? Les mots suffisent-ils."

Présentations similaires


Annonces Google