La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mercredi 23 novembre. Quest-ce que lathlétisme en maternelle ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mercredi 23 novembre. Quest-ce que lathlétisme en maternelle ?"— Transcription de la présentation:

1 Mercredi 23 novembre

2 Quest-ce que lathlétisme en maternelle ?

3 Séances autour du : Courir vite Courir avec obstacles Lancer loin

4 Définition de lathlétisme : art de dépasser la performance des adversaires en vitesse, endurance, en distance ou en hauteur, à travers un ensemble de disciplines regroupées en courses, sauts, lancers et épreuves combinées. Définition de la pratique scolaire : activité de performance à dominante énergétique. Elle sorganise autour du temps et de lespace, il sagit délargir lespace et de diminuer le temps.

5 Lactivité physique et les expériences corporelles contribuent au développement moteur, sensoriel, affectif et intellectuel de lenfant. Elles sont loccasion dexplorer, de sexprimer, dagir dans des environnements familiers, puis, progressivement, plus inhabituels. Elles permettent de se situer dans lespace. Lenfant découvre les possibilités de son corps ; il apprend à agir en toute sécurité tout en acceptant de prendre des risques mesurés, et à fournir des efforts tout en modulant son énergie. Il exprime ce quil ressent, nomme les activités et les objets manipulés ou utilisés, dit ce quil a envie de faire. Les enseignants veillent à proposer des situations et des activités renouvelées dannée en année, de complexité progressive ; ils sattachent à ce que les enfants aient assez de pratique pour progresser et leur font prendre conscience des nouvelles possibilités acquises. Par la pratique dactivités physiques libres ou guidées dans des milieux variés, les enfants développent leurs capacités motrices dans des déplacements (courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, nager...), des équilibres, des manipulations (agiter, tirer, pousser) ou des projections et réceptions dobjets (lancer, recevoir). Des jeux de balle, des jeux dopposition, des jeux dadresse viennent compléter ces activités. Les enfants coordonnent des actions et les enchaînent. Ils adaptent leur conduite motrice en vue de lefficacité et de la précision du geste. Par la pratique dactivités qui comportent des règles, ils développent leurs capacités dadaptation et de coopération, ils comprennent et acceptent lintérêt et les contraintes des situations collectives. Les activités dexpression à visée artistique que sont les rondes, les jeux dansés, le mime, la danse permettent tout à la fois lexpression par un geste maîtrisé et le développement de limagination. Grâce aux diverses activités, les enfants acquièrent une image orientée de leur propre corps. Ils distinguent ce qui est : devant, derrière, au-dessus, au-dessous, puis à droite et à gauche, loin et près. Ils apprennent à suivre des parcours élaborés par lenseignant ou proposés par eux ; ils verbalisent et représentent ces déplacements.

6 Continuité des apprentissages en EPS par compétence spécifique Se déplacer dans lespace, adapter ses actions à des contraintes variées : - courir et franchir vite en milieux aménagés, - sauter, sauter et franchir, bondir en milieux variés, aménagés et naturels - lancer des objets de formes variées sur diverses cibles Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variées / Se repérer et se déplacer dans lespace - dans les déplacements : ramper, sauter, rouler, se déplacer dans et sur leau, se déplacer dans des formes daction inhabituelles - dans les équilibres, glisser, grimper, se déplacer sur des appuis instables, fuyants ou mobiles (échasses, patins, trottinettes) en se rééquilibrant sur des appuis fixes ou oscillants (échelles, planches, cordes …) - adapter ses déplacements à des environnements variés - réaliser des actions acrobatiques sur des engins variés Coopérer et sopposer individuellement ou collectivement / Accepter les contraintes de la vie collective : - jouer collectivement sans et avec ballons - jouer en sopposant (agiter, tirer, pousser, résister) - jouer à des jeux dadresse (frapper avec des engins variés vers des cibles diverses) Sexprimer sur un rythme musical ou non, avec ou sans engin / Exprimer des sentiments ou des émotions par le geste ou les déplacements : - danser collectivement (rondes et jeux dansés, danses collectives) - danser en créant - mimer

7 Actions motrices 1 an 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans 6 ans Marche a b c Course a b c Saut vers le bas a b c Saut vers lavant a b c Saut vers le haut a b c Enchaînement de cloche-pied a b c Cloche-pied alterné a b c Pas chassés a b c Coup de pied a b c Frappe (avec la main) de grande amplitude a b c Lancer de grande amplitude a b c a = stade initial – b= stade intermédiaire – c= stade final

8 TPS/PSMS/GS Caractéristique des situations proposées : les délimitations despaces doivent être nettement marquées (banc ou plinth pour séparer la zone délan et de réception en lancer) les élèves doivent pouvoir répéter de très nombreuses fois les actions, et avoir chacun son objet à lancer la performance doit pouvoir être lue à chaque action, à minima : jai réussi ou non Ce quil y a à apprendre Lélève doit accepter et respecter les contraintes de lactivité et lire le résultat de son action Capacités Courir vite, Sauter vers, en contrebas Courir et sauter Lancer vers Attitude Explorer les situations Respecter les règles Respecter les espaces Respecter lespace daction de lautre Respecter les consignes de sécurité Connaissances Connaître la notion de performance Connaître sa performance Connaître les règles de lactivité (validation de la perf) Caractéristique des situations proposées : Idem petits La performance doit pouvoir être mémorisée et comparée Des principes daction simples sont à construire (pour lancer loin il faut lancer vers le haut, prendre de lélan…) Ce quil y a à apprendre Lélève accepte respecte et fait respecter les règles de lactivité, les règles de sécurité. Il connaît ses performance accède à la notion de progrès et de projet. Il connaît quelques principes daction simple. Il évalue laction de lautre. Capacités Courir vite (7sec) dans un couloir Courir longtemps sur un parcours défini ( 2 à 3min doucement) Adapter sa course pour sauter ou lancer loin dune marque dans une aire délimitée Lancer chaque objet de façon adaptée pour le lancer le plus loin possible Attitude Comprendre et respecter les règles Etre attentif au départ de la course, et courir dans son couloir Respecter lespace et le temps daction de lautre Chercher des manières de faire pour battre son record et les dire Jouer le rôle darbitre et didentification de la performance Observer ses progrès Connaissances Connaître les règles des activités différentes Identifier les espaces spécifiques (zone délan et de réception, couloir de course…) Connaître léchelle des performances Connaître ses performances Connaître le vocabulaire spécifique des activités et des outils

9 1 à 3 séances : mise en activité : découverte de lespace, du matériel, des règles, de lorganisation, de la notion despace; permet une adaptation des élèves; elle peut être sous forme de jeu en gardant le but de la situation. 1 à 2 séances : situation de référence. 7 à 8 séances: situations dapprentissage 1 à 2 séances : évaluation et/ou une rencontre.

10

11 Réagir à un signal Courir droit Courir plus vite Franchir des obstacles Accepter de se séparer de lobjet Lancer dans une direction donnée Continuité des actions

12 Pour un élève Par lenseignant Les différents rôles : acteur et observateur

13 Exemple pour la course longue

14 Utiliser son corps pour propulser lengin

15 Courir : Petit-Bleu et Petit-Jaune : courir vite pour avoir le temps daller se cacher. Toi et moi, Petit ours : Au signal, courir pour aller se cacher derrière un obstacle Bisou, bisou : se faufiler entre les hautes herbes sans faire tomber dobjets. Sauter : Pepeu le terrible : courir et sauter sur le lit. (attention il ne faut pas toucher la zone interdite) La chasse à lours : sauter la rivière Lancer : Reste mon ami Petit-Ours : faire disparaitre les objets derrière le drap.

16 Quels apprentissages langagiers ? Albums-écho Supports possibles: photo, image, maquette, dessins et schémas des élèves, vidéo, affiches, tableaux de scores… Supports possibles Atelier de langage : jeu de loto, loto à la commande, kim, image cachée…

17 Echauffement Sécurité et règles


Télécharger ppt "Mercredi 23 novembre. Quest-ce que lathlétisme en maternelle ?"

Présentations similaires


Annonces Google