La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Directions financières / Directions RH : comment piloter simultanément performance économique et sociale ? 21 mars 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Directions financières / Directions RH : comment piloter simultanément performance économique et sociale ? 21 mars 2011."— Transcription de la présentation:

1 Directions financières / Directions RH : comment piloter simultanément performance économique et sociale ? 21 mars 2011

2 Propos introductifs Le retour dexpérience de LEYTON LEYTON est un cabinet de conseil qui travaille, depuis 14 ans, aussi bien avec les DRH quavec les DAF; Traditionnellement, les missions de conseil RH que nous réalisions : Optimisation des CS, Optimisation du taux AT étaient pleinement adressées à nos interlocuteurs DRH; Dans le même sens, nos missions daccompagnement dédiées aux DAF étaient classiquement composées des conseils en fiscalité locale, des conseils en financement de linnovation, des conseils en achats non stratégiques; Pourtant, aujourdhui, à loccasion de nos accompagnements, notamment dans le domaine des pénalités sociales, nous assistons à une gestion commune de la mission entre le DAF et le DRH : nous assistons une réconciliation entre le DAF et le DRH souvent sous limpulsion du DG 221/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

3 Le DAF et le DRH, de faux ennemis… Les objectifs financiers ne peuvent être atteints que grâce à linvestissement de tous les collaborateurs de lentreprise Lépanouissement des salariés ne peut atteindre son apogée que lorsque la santé financière de lentreprise est au beau fixe Le DAF et le DRH ont toujours travaillé côte à côte, aujourdhui ils sont invités à travailler ensemble 3 Propos introductifs 21/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

4 Les aspects réglementaires poussant au pilotage simultané : dun point de vue macro Une ingérence politique dictée par le volontarisme politique, la crise économique et la souffrance au travail Le rôle social et sociétal de lentreprise Il découle dun transfert de responsabilité de lÉtat vers les entreprises Derrière les intérêts économiques, les entreprises sont désormais invitées à œuvrer au profit de « lintérêt général » ou, plus spécifiquement, au profit des valeurs de la société politique du moment Désormais, les entreprises qui, dun point de vue RH, ne prennent pas en compte « ces valeurs » se confrontent à des pénalités financières qui viennent altérer leur chiffre daffaires et leur productivité. Cest sur cet aspect que les DAF et les DRH doivent travailler main dans la main et quune harmonie doit être trouvée 421/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

5 Les aspects réglementaires poussant au pilotage simultané : dun point de vue micro Jusquà peu, seules les « actions positives » des RH, c'est-à-dire les décisions de recruter du personnel, daugmenter les salaires, de renforcer lépargne salariale ou détablir un plan de formation avaient une incidence financière réelle. Aujourdhui, eu égard aux nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, le DRH peut être à lorigine « dactions neutres ou négatives » ayant une implication financière substantielle. Nous sommes entrés dans lère des « pénalités sociales » 521/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

6 Le concept de « Pénalités sociales » Les pénalités sociales : des coûts indirects latents dans les entreprises Sanctions financières Immobilisme sociétal Egalité des chances des points de départ Les entreprises = partenaires privilégiés de lEtat 621/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

7 Le champ dapplication des « Pénalités sociales » Ces coûts sont liés à une multitude de dispositifs venus se compiler au fil des années : La pénalité handicap Les NAO La pénalité seniors La pénalité égalité de traitement professionnel entre les hommes et les femmes La pénalité pénibilité La pénalité liée à lapprentissage et ensuite… 721/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

8 Les nouveaux défis des DAF et des DRH Mesurer le champ dapplication des pénalités sociales Ne pas sous-évaluer les impacts financiers des pénalités sociales Faire de la diversité et de la RSE, un outil de performance économique Donner du sens à la performance sociale par le biais notamment dindicateurs… Conséquences liées au pilotage simultané entre la performance économique et sociale : Le DRH doit se « financiariser » et le DAF se « socialiser ». Mais cette évolution va-t-elle se faire au détriment de lune des deux fonctions… 21/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim8

9 9

10 Les pénalités sociales « égalité » et « pénibilité » 10 Les actions RH à réaliser Initier un diagnostic - Rapport Engager la négociation - Adopter un accord ou un plan daction Vérifier la conformité matérielle de laccord ou du plan daction Synthèse et diffusion Fiches individuelles Création ou MAJ du DU Les coûts Induits Les risques / sanctions Recrutement Formation Mobilisation des équipes Externalisation Les coûts Conséquents Des mesures préventives, organisationnelles, budgétaires, techniques ou médicales 2 % de la masse salariale Une mise en demeure : faire le travail une seconde fois Un suivi trop lourd : des équipes surchargées Un climat social dégradé : une performance en berne Des risques pénaux pour le dirigeant : Discrimination & Délit dimprudence ou de négligence Des actions trop chères car mal évaluées 21/03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

11 Les pénalités « égalité hommes/femmes » et « pénibilité » en chiffres PME700 Masse salariale Sacquitter des pénalités « égalité » et « pénibilité » Pénalité « égalité hommes/femmes » Pénalité « pénibilité » Coût potentiel /03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

12 Les pénalités sociales : frein ou accélérateur de la performance RH et financière ? 12 Gestion interneSous-traitance Rien n'est fait Egalité Pénibilité Internalisation (3 ressources pendant 4 mois bruts) Egalité Pénibilité Sous-traitance (Sur la base de 15 journées / homme) Egalité Pénibilité Formation d'adaptation (Sur la base de 2 journées) Egalité Pénibilité Mesures contenues dans les accords ou plan d'action Egalité Pénibilité Surcoût généré par une remise en cause de l'inspection du travail (3 semaines de travail) Egalité Pénibilité Indice de performance sociale Egalité 80%110% Pénibilité 75%90% Risque prud'homal ou pénal Pénibilité an de prison + faute inexcusable de l'employeur Egalité ans de prison Coût minimal Coût mal maîtrisé Coût en cas dinaction RH /03/2012 – Conférence LEYTON / DFCG - Schiltigheim

13 LEYTON 23/06/ MERLANE13 FRANCE | BELGIQUE | ROYAUME-UNI | IRLANDE | CANADA | MAROC Yann ROY Directeur Région EST rue du Vieux Marché aux Grains Strasbourg Tél. : Fax :


Télécharger ppt "Directions financières / Directions RH : comment piloter simultanément performance économique et sociale ? 21 mars 2011."

Présentations similaires


Annonces Google