La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Soins Infirmier en SM. 3.3 Résultats escomptés concernant létat de stress post-traumatique Le client: Manifeste de lintérêt pour sa sécurité personnelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Soins Infirmier en SM. 3.3 Résultats escomptés concernant létat de stress post-traumatique Le client: Manifeste de lintérêt pour sa sécurité personnelle."— Transcription de la présentation:

1 Soins Infirmier en SM

2 3.3 Résultats escomptés concernant létat de stress post-traumatique Le client: Manifeste de lintérêt pour sa sécurité personnelle en commençant à verbaliser ses inquiétudes; Participe activement aux réunions du groupe de soutien; Connait et sollicite un bon réseau de soutien; Prend ses propres décisions pour répondre à ses besoins de santé; Utilise des stratégies dadaptation aux manifestations danxiété, comme les techniques de respiration, les exercices dautorelaxation progressive, la substitution de pensées, dimages et de souvenirs réduisant les manifestations danxiété et renforçant les comportements daffirmation de soi.

3 3.4 Résultats escomptés concernant le trouble de somatisation Le client: Augmente son activité physique jusquà marcher 1 km à pied, 4 fois par semaine; Décrit avec précision les conséquences potentielles de la dépendance aux laxatifs; Consulte une diététicienne afin danalyser ses habitudes alimentaires; Tient un registre de son alimentation afin de faire le suivi de ses apports en fibres et en liquide.

4 4. Planification La planification du traitement relatif à un client souffrant danxiété et de troubles connexes est complexe et variée; Les infs exercent de moins en moins leur rôle traditionnel se limitant à prodiguer des soins directs aux clients hospitalisés, et doivent simpliquer davantage en tant que responsables de la prise en charge.

5 5. exécution Les interventions suivantes sont utiles pour les clients aux prises avec des manifestations danxiété, indépendamment du diagnostic ou du cadre du TTT; Interventions de soins infirmiers Évaluer son propre niveau danxiété et faire un effort conscient pour rester calme (lanxiété se communique facilement dun individu à un autre); Reconnaitre dans les comportements dappaisement utilisés par le client (se tordre les mains) des indicateurs danxiété, afin de maitriser lanxiété; Informer le client de limportance de réduire sa consommation de caféine, de nicotine, et autres stimulants du système nerveux central, pour prévenir ou réduire les manifestations physiques de lanxiété;

6 5. exécution Enseigner au client comment différencier lanxiété rattachée à des objets ou à des sources identifiables (maladie, pronostic, hospitalisation) de lanxiété pour laquelle il nexiste pas dobjet ni de source directement reconnaissable pour maitriser son trouble; Renseigner le client sur les stratégies de réduction de lanxiété suivantes: technique dautorelaxation progressive, exercices de respiration profondes, concentration sur un unique objet situé dans la pièce, écoute de musique douce ou de cassettes de relaxation, imagerie visuelle; Aider le client à se constituer des méthodes dadaptation éprouvées permettant de maitriser les manifestations de lanxiété;

7 5. exécution Aider le client à repérer les personnes-ressources pouvant laider à accomplir des taches personnelles et des activités que les circonstances actuelles (hospitalisation) rendent difficiles; Aider le client à maitriser les sentiments accablants et les pulsions, grâce à des interactions verbales brèves et directives: interactions individuelles à fréquence appropriée; Aider le client à organiser son environnement afin de le rendre plus tranquille: environnement faiblement stimulant pour créer une atmosphère calme;

8 5. exécution Discerner la présence et la gravité de pulsions dépressives et suicidaires chez tous les clients souffrant de troubles danxiété afin déviter les blessures volontaires et dintervenir tôt pour soigner la dépression; Avoir recours aux anxiolytiques comme mesure la moins restrictive pour réduire lanxiété.

9 5. exécution: interventions spécifiques liées au TOC Éviter de juger ou de désapprouver le comportement de la personne soignée; Éviter la confrontation face au comportement rituel; Ne pas exercer de pressions pour changer le comportement rituel; Permettre le rituel sans faire de remarques désobligeantes ou tenter de le faire cesser; Prévoir suffisamment de temps pour terminer les rituels; Aider la personne soignée à établir un emploi du temps pour ses activités quotidiennes et à sengager dans des activités constructives; Éviter dintroduire trop de changements dans les habitudes quotidiennes;

10 5. exécution: interventions spécifiques liées au TOC Donner du soutien à la personne soignée pour terminer ses activités, particulièrement celles qui sont nouvelles; Rassurer la personne soignée et laider à vivre des moments de relaxation et de plaisir; Aider la personne soignée à identifier les moyens de faire face à son anxiété et aux pensées répétitives qui en découlent; Donner la rétroaction à la personne soignée à propos de lexpression de lobsession, et laider à parler ouvertement de sa signification; Apprendre à la personne soignée différentes façons de faire face aux conséquences de ses comportements rituels; Apprendre à la personne soignée des techniques pour empêcher les pensées indésirables; Apprendre à la personne soignée à se récompenser pour tout comportement non rituel.

11 Modalités de TTT supplémentaires: Interventions biologiques (antidépresseurs), électroconvulsothérapie, psychothérapie, thérapie comportementale, thérapie cognitivo- comportementale.

12 6. Évaluation Les échelles dévaluation clinique fournissent une méthode permettant de mesurer les changements des symptômes sur une période donnée; Ces changements peuvent être le fruit dinterventions particulières; Les deux échelles utilisées sont: léchelle obsessionnelle-compulsive Yale-Brown et léchelle danxiété dHamilton; Linf doit évaluer les progrès du client par rapport aux résultats escomptés durant chacune de ses interactions avec ce dernier; Sil ne réalise pas des progrès satisfaisants linf modifiera alors le plan de prévision des résultats ou de ses interventions.

13 Les troubles de lhumeur

14 1. Collecte de données La collecte de données comprend des informations sur le problème énoncé et létat mental, les antécédents psychiatriques, les antécédents sociaux, familiaux et la santé physique; les informations que donnent le client peuvent être minimes ou inexactes, en raison dun dysfonctionnement cognitif, dun changement de lhumeur ou de troubles comportementaux; Un proche peut être une source importante dinformations lorsque linf doute de la fiabilité du client; Il peut être nécessaire davoir des entretiens courts et directifs si le client a des difficultés comportementales ou cognitives.

15 2. Diagnostic infirmier Linf utilise les données objectives et subjectives obtenues pendant lévaluation du client souffrant du trouble de lhumeur pour poser un DI pertinent; les données provenant de différentes sources : client, proches, autres professionnels; ces données sont organisées et mises en relation afin de déterminer les besoins de santé du client.

16 DI pour la dépression constipation Fatigue Perte despoir Connaissances insuffisantes (dep/manie, TTT) Alimentation déficiente ou excessive Perte délan vital Sentiment dimpuissance Diminution de lestime de soi Déficit de soins personnels: se laver, effectuer ses soins dhygiène, se vêtir, soigner son apparence, salimenter Dysfonctionnement sexuel Habitudes de sommeil perturbées Interactions sociale perturbées Risque de violence envers les autres Risque de violence envers soi DI pour la manie Communication verbale altérée Stratégies dadaptation défensives Stratégies dadaptation inefficaces Dynamique familiale perturbée Non observance du traitement Alimentation déficiente Diminution de lestime de soi Trouble de la perception sensorielle Habitudes de sommeil perturbées Risque de violence envers les autres Risque de violence envers soi

17 3. Résultats escomptés Les résultats de SI pour les clients souffrants de troubles de lhumeur sont les comportements et les réponses à court et à long terme qui indiquent une amélioration du fonctionnement; Ces résultats sont basés sur les DI et exigent lexécution de SI planifiés; ils indiquent à linf comment évaluer la réponse du client au traitement:

18 Le client sera en sécurité et hors du danger Verbalisera ses idées de suicide et sengagera à ne pas nuire aux autres ni à lui-même Verbalisera labsence dintention ou de plans de suicide ou dhomicide Exprimera le désir de vivre et de ne pas nuire aux autres Fera des plans davenir réalistes, en verbalisant des sentiments despoir Effectuera ses points personnels selon ses capacités, son état de santé et son stade de développement Développera des stratégies pour pallier un sommeil inadéquat Établira un programme de repos et dactivités qui lui permettra de remplir son rôle et deffectuer les auto soins nécessaires Prendra des décisions après examen des options et à laide de ses capacités de résolution de problèmes Signalera labsence dhallucinations ou de délires Aura des interactions sociales satisfaisantes avec des proches ou des pairs Participera à des activités du milieu, du groupe et de la communauté Signalera laugmentation de la communication et de la résolution de problèmes avec les membres de la famille pour ce qui est des questions liées à sa maladie

19 Le client Décrira les informations sur sa maladie, y compris lévolution de celle-ci et ses manifestations, ainsi que les ressources disponibles Identifiera les médicaments, leur action, leur posologie, leurs effets secondaires, leurs effets thérapeutiques et les soins personnels spécifiques Adhérer à son plan de TTT et développera des stratégies dadaptation décrira des stratégies dadaptation pour répondre aux agents stressants en tenant compte de ses forces et de ses limites Signalera une augmentation de son estime et de sa confiance en soi Entreprendra des activités et adoptera des attitudes qui favorisent la confiance, lappartenance et lacceptation

20 4. Planification La planification des soins demande non seulement la participation du client, mais aussi celle de ses proches et des autres soignants; Les DI posés à partir de données dévaluation permettent de planifier des interventions visant à atteindre les objectifs désirés pour le client.

21 5. Exécution Le plan daction pour les clients souffrants de troubles de lhumeur varie selon que le client est déprimé ou maniaque, Puisque les troubles de lhumeur sont un trouble de la régulation émotionnelle, affecte la personne physiquement, cognitivement, socialement et spirituellement; Des interventions à cour terme à lhôpital ou dans la communauté visent en premier lieu à éviter les actes autodestructeurs, à promouvoir la santé physique; à surveiller els effets des médicaments, linteraction sociale, lestime de soi, la compréhension de la maladie et de son TTT, lobservance du TTT, la planification de la sortie de lhôpital, la continuation ou larrêt des services.

22 Les interventions de soins infirmiers Évaluer la tendance suicidaire Maintenir un environnement sur et sans danger au moyen dune surveillance étroite et fréquente pour réduire le risque de violence Développer une relation de confiance avec le client pour laider à accepter de communiquer davantage ses pensées et ses sentiments Aider le client à verbaliser ses sentiments pour promouvoir une frome de communication saine et expressive Connaitre le système de soutien social du client et encourager le client à lutiliser pour réduire lisolement et la solitude, préalables possibles au désespoir Féliciter le client pour ses tentatives dalterner activités et interactions avec les autres afin dencourager la socialisation Surveiller les ingesta et les excréta liquidiens du client, les apports en aliments, et les poids afin dassurer une nutrition et une hydratation adéquates, un poids proportionnel à la taille et aux besoins du métabolisme Promouvoir les activités de soins personnels, parmi lesquels les bains, lhabillement, lalimentation et la mise personnelle afin de renforcer le fonctionnement du client et daugmenter son estime de soi

23 Les interventions de soins infirmiers Aider le client à se fixer des attentes et des objectifs quotidiens pour favoriser son encadrement et réduire la confusion ou lanxiété Planifier des activités de soins personnels aux heures où le client a davantage dénergie pour augmenter la tolérance à lactivité et réduire la fatigue au minimum Réduire le choix dhabillement et les taches à effectuer pour faciliter le processus de prise de décision, et augmenter les choix au fur et à mesure que le client saméliore du point de vue cognitif Évaluer le processus cognitif et perceptuel du client pour établir avec précision lexistence de délire ou dhallucinations pouvant être troublants ou nuisibles pour le client Aider le client à reconnaitre les pensées négatives et autodestructrices et à les remplacer par des pensées réalistes afin de promouvoir des pensées plus exactes, plus positives sur soi Encourager le client à participer à des groupes thérapeutiques qui donnent de la rétroaction pour recadrer sa pensée grâce au soutien des autres

24 Les interventions de soins infirmiers Fournir des directives et des informations claires et simples dans un environnement offrant peu de stimuli afin dencourager la focalisation, lattention et la concentration avec un minimum de distractions Informer le client et ses proches sur la maladie et le TTT afin de de réduire au minimum les sentiments de culpabilité et les remords que le client et sa famille pourraient ressentir par rapport à la maladie Augmenter progressivement les niveaux dactivités et dexercices afin de réduire la fatigue et daugmenter la tolérance à lactivité Détecter les sources de stress externes et aider le client à sy adapter de façon plus efficace afin de réduire les agents stressants et de promouvoir des mécanismes dadaptation Bien informer le client souffrant de dépression sur le trouble et sur les symptômes pour diminuer les sentiments dinadéquation, réduire les sentiments e culpabilité et augmenter les connaissances de base de la maladie; Bien informer le client souffrant d manie sur le trouble et les symptômes pour diminuer les sentiments dinadéquation, diminuer la culpabilité et augmenter les connaissances de base des effets de la maladie

25 6. Évaluation Les inf évaluent les progrès des clients en mesurant le degré de réalisation des objectifs établis; Les observations personnelles, les déclarations des clients, les commentaires de la famille, les autres soignants servent à mesurer les résultats ou labsence de résultat; Lévaluation se fait tout au long de lhospitalisation et peut être poursuivie à la sortie de lhôpital par les intervenants en SM dans la communauté; Les infs travaillant auprès des clients dans la communauté constatent des améliorations dans les objectifs à long terme: retour à des activités normales, réduction des pensées négatives, augmentation de lestime de soi, reprise des rôle familiaux, observance du TTT; Linf doit être attentive à tout signe dun état dépressif; Un suivi attentif après le retour dans la communauté est impératif pour les clients souffrants de troubles bipolaires.

26 Les schizophrénies

27 Idées délirantes, hallucinations, discours désorganisé (passage du coq à lâne); comportement très désorganisé; Persécution; Bizarrerie de comportement; Négligence corporo-vestimentaire; Détachement de la réalité; Discordance; Repli sur soi; Stupeur : retard psychomoteur; Excitation psychomotrice; Immobilité motrice; Mutisme; Automatisme mentale;

28 1. Collecte de données Dans le cas dun schizophrène, la collecte de données est compliquée, du fait des différents symptômes de sa maladie; Les données subjectives sont obtenues grâce au compte rendu des symptômes et aux descriptions du comportement fournies par le client lui- même et ses proches; La collecte objective seffectue en observant, en utilisant des échelles dévaluation et en vérifiant les indicateurs biologiques (hérédité, facteurs neuroanatomiques et neurochimiques, dopamine); La collecte de données comprenne certains indicateurs biologiques, elle repose surtout sur les données psychologiques, pour lesquelles on pourra avoir recours à léchelle dévaluation de lexamen de létat mental (apparence générale, processus de pensée, perception, mémoire, fonctionnement intellectuel, sentiments, lhumeur, jugement, connaissance de soi);

29 2. Diagnostic infirmier Les DI sont formulés à partir de linformation recueillie lors de la collecte de données; DI pour la schizophrénie Communication verbale altérée Stratégies dadaptation inefficaces Interactions sociales perturbées Anxiété Dynamique familiale perturbée Déficit de soins personnels: se laver/effectuer ses soins dhygiène, se vêtir et soigner son apparence, salimenter, utiliser les toilettes Trouble de la perception sensorielle Isolement social Opérations de la pensée perturbées Risque de violence envers soi Risque de violence envers les autres

30 3. Résultats escomptés Le fait de recenser les résultats escomptés sert à évaluer les modifications du comportement et à anticiper les interventions subséquentes; Les RE dans le cas de la S refléteront probablement des interactions complexes. Le client: Présentera une diminution considérable de ses hallucinations et de ses idées délirantes; Ne manifestera aucun comportement agressif, violent et automutilant; Fera preuve dune pensée et dun comportement ancrés dans la réalité; Soccupera de son hygiène et de son apparence personnelle; Entretiendra des contacts sociaux avec ses compagnons et le personnel et participera aux réunions de groupe; Se conformera au régime thérapeutique et exprimera sa compréhension du rôle des médicaments dans le soulagement des symptômes psychotiques; Fera preuve dune meilleure adaptation et de méthodes plus efficace pour résoudre les problèmes Participera avec sa famille à la planification de sa sortie dhopital.

31 4. Planification Le rôle de linf consiste à préparer le client et sa famille en leur expliquant la logique des interventions et en les aidant à suivre le TTT; Le plan de TTT devrait être axé sur la socialisation, en faisant participer le client à des activités qui laident et qui ne sont pas menaçantes, tout en lui fournissant une information sur lidée quil se fait des autres;

32 5. Exécution Il faut faire participer le client et sa famille à la démarche thérapeutique, en expliquent et en justifiant toutes les interventions; Au début, il est possible que le client soit si malade quil ne soit pas en mesure de comprendre ni daccepter les dispositions à prendre pour laider; Dans ce cas, linf devra sans doute établir une solide relation thérapeutique avant que ses interventions bien intentionnées ne soient acceptées; On doit également porter attention à la situation économique de la famille: coûts que pourraient entrainer lexécution du plan de soins (médicament, psychothérapie, régime alimentaire…); il est important dévaluer ces dépenses, de résoudre les problèmes quelle peuvent engendrer et dinclure les solutions dans le plan.


Télécharger ppt "Soins Infirmier en SM. 3.3 Résultats escomptés concernant létat de stress post-traumatique Le client: Manifeste de lintérêt pour sa sécurité personnelle."

Présentations similaires


Annonces Google