La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

3 questions, 20 mn environ par question. 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prise de vue: Limpératif catégorique du devoir : Kant le philosophe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "3 questions, 20 mn environ par question. 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prise de vue: Limpératif catégorique du devoir : Kant le philosophe."— Transcription de la présentation:

1 3 questions, 20 mn environ par question. 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prise de vue: Limpératif catégorique du devoir : Kant le philosophe de la morale. La hiérarchisation des désirs : Spinoza le philosophe de léthique. 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question. 4. En guise de conclusion Réunion préparée avec Marc Bazille et Didier-David Fernandez

2 Étymologie et définitions Étymologie : Devoir nom masculin du XIII e siècle, de deveir au XI e siècle, infinitif substantivé du latin debere qui vient lui-même de habere, avoir quelque chose à quelquun, lui en être redevable; avoir une dette. Définitions : Petit Larousse : Obligation morale, considérée sous sa forme la plus générale : Avoir le sens du devoir. Obligation particulière imposée par la morale, la loi, un règlement, les conventions sociales, etc. Tâche à accomplir ; responsabilité, charge : remplir son devoir de citoyen, ses devoirs religieux. Travail, exercice d'écolier qui se fait par écrit et en dehors des cours : des devoirs de vacances. Synonymes : charge, responsabilité, tâche. Dictionnaire philosophique dAndré Comte-Sponville : Le plaisir nest pas tout, ni le bonheur, ni même la sagesse, et cest ce que signifie le devoir. Il y a en lui quelque chose de désespéré, par quoi il échappe à lego : agir moralement, cest faire ce quon doit parce quon le doit, dût-on en souffrir et « sans rien espérer pour cela » (comme dit Kant à propos de la bienfaisance : Doctrine de la vertu, § 30)

3 Notions / Concepts / Prise de vue A.Que dois-je faire ? Limpératif catégorique du devoir. Kant le philosophe de la morale: A.Que dois-je faire ? Limpératif catégorique du devoir. Kant le philosophe de la morale : Chez Kant ( ), le devoir est la nécessité daccomplir une action par pur respect pour la loi morale, c'est-à-dire indépendamment de toute inclination sensible ou affective (si on agit par amour ou par compassion, on nagit plus par devoir), et en faisant abstraction, même, de tous les objets de la faculté de désirer, de tout plaisir, de toute fin, et spécialement de toute récompense ou châtiment attendu. Le devoir, dans son principe est désintéressé. Chez Kant ( ), le devoir est la nécessité daccomplir une action par pur respect pour la loi morale, c'est-à-dire indépendamment de toute inclination sensible ou affective (si on agit par amour ou par compassion, on nagit plus par devoir), et en faisant abstraction, même, de tous les objets de la faculté de désirer, de tout plaisir, de toute fin, et spécialement de toute récompense ou châtiment attendu. Le devoir, dans son principe est désintéressé. Ainsi, celui qui ne ferait le bien que pour le plaisir de le faire, naurait aucune « valeur morale véritable » : mieux vaut pour Kant dit ACS « un misanthrope vertueux, qui nagit que par devoir, plutôt quun philanthrope sympathique, qui nagirait que par inclination ». Ainsi, celui qui ne ferait le bien que pour le plaisir de le faire, naurait aucune « valeur morale véritable » : mieux vaut pour Kant dit ACS « un misanthrope vertueux, qui nagit que par devoir, plutôt quun philanthrope sympathique, qui nagirait que par inclination ». Le total désintéressement du devoir kantien se traduit par la formule suivante : Agis uniquement daprès la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps quelle devienne une loi universelle (impératif catégorique). Le total désintéressement du devoir kantien se traduit par la formule suivante : Agis uniquement daprès la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps quelle devienne une loi universelle (impératif catégorique). Spinoza est le philosophe de léthique (Quest-ce qui est bon pour moi ?) au sens où il place léthique au dessus de la morale (Quest-ce qui est mal ? ). Serait-ce à dire que léthique pourrait se passer du devoir ? Serait-ce à dire que léthique pourrait se passer du devoir ? B.Comment vivre ? La hiérarchisation des désirs. Spinoza le philosophe de léthique : Cest principalement concernant les notions de désir et de plaisir que le devoir et la morale, tels que Kant les conçoit, sopposent le plus clairement à la vertu et à léthique, telles que les Anciens (notamment Aristote) ou Spinoza ( ) les pensaient. Cest principalement concernant les notions de désir et de plaisir que le devoir et la morale, tels que Kant les conçoit, sopposent le plus clairement à la vertu et à léthique, telles que les Anciens (notamment Aristote) ou Spinoza ( ) les pensaient. La générosité, par exemple, est dautant plus vertueuse pour Aristote ou Spinoza quon y prend davantage de plaisir (contrairement à Kant, celui qui donne sans plaisir nest pas généreux : cest un avare qui se force). La générosité, par exemple, est dautant plus vertueuse pour Aristote ou Spinoza quon y prend davantage de plaisir (contrairement à Kant, celui qui donne sans plaisir nest pas généreux : cest un avare qui se force). Même si lon peut penser avec Spinoza que léthique est plus large que la morale et quelle linclut dès lors que répondre à la question « Comment vivre ? » cest aussi répondre à la question « Que dois-je faire ? » alors que linverse nest pas vrai, comment néanmoins pourrait-on se passer de la morale ? Même si lon peut penser avec Spinoza que léthique est plus large que la morale et quelle linclut dès lors que répondre à la question « Comment vivre ? » cest aussi répondre à la question « Que dois-je faire ? » alors que linverse nest pas vrai, comment néanmoins pourrait-on se passer de la morale ? De là, dit ACS, ce quon pourrait appeler une primauté de léthique qui ne saurait pour autant abolir la morale (puisque la vertu, presque toujours fait défaut) ni même en tenir lieu. De là, dit ACS, ce quon pourrait appeler une primauté de léthique qui ne saurait pour autant abolir la morale (puisque la vertu, presque toujours fait défaut) ni même en tenir lieu. Même si la morale nest strictement bonne que pour les égoïstes, comment pourrait-elle ne pas lêtre, peu ou prou, pour nous tous ? Même si la morale nest strictement bonne que pour les égoïstes, comment pourrait-elle ne pas lêtre, peu ou prou, pour nous tous ? Kant est le philosophe de la morale au sens où il donne priorité au devoir (que dois-je faire ?) en tant quimpératif catégorique fait de commandements et dinterdits qui résultent de lopposition du Bien et du Mal.

4 QUESTIONS 1.Le devoir est-il désintéressé ? 2.Suis-je libre lorsque je fais mon devoir ? 3.Le sens du devoir est-il inné ?

5 1.Le devoir est-il désintéressé ? Animation Marc Bazille Quest-ce quêtre désintéressé ? Le désintéressement échappe-t-il au principe de plaisir ? Devoir et désintéressement : éthique ou morale ?

6 1. Le devoir est-il désintéressé ? Même si le devoir néchappe pas forcément au principe de plaisir, comment pourrait-il être égoïstement intéressé ? Nest-ce pas quand nous manquons à léthique damour que nous avons besoin de la morale et /ou du devoir ? 1.Désintéressement ? Un acte est désintéressé lorsquil ne poursuit aucun but égoïste ou lorsque, en tout cas, ajoute ACS, légoïsme ne suffit pas à lexpliquer. Pour Kant, le désintéressement est le propre de laction morale : agir moralement, faire son devoir, cest agir sans rien espérer pour cela (pas plus en vue dune récompense que par crainte dun châtiment qui ne sont pour lui que des formes dégoïsme). Faudrait-il en conclure que le devoir soit forcément triste ou dépourvu de plaisir ? Sans quon le fasse pour le plaisir (sinon en quoi serait-ce un devoir ?) pourquoi le devoir devrait-il être dénué de tout plaisir ? 2.Ethique ou morale ? Ethique / Comment vivre ? : Quelle éthique pourrait faire abstraction du plaisir ou du désir de vivre ? Quelle éthique pourrait se passer de lamour, ne fut-ce que de la vie ? Mais, quand lamour (agapè) est là, la question du désintéressement se pose-t-elle encore (« Aucune mère ne nourrit son enfant de façon désintéressée : tout son bonheur à elle en dépend » dit CS) ? Morale / Que dois-je faire ? Comment la morale pourrait-elle se passer du devoir, de lobligation de faire ce que je dois, ne fut-ce que pour vivre bien ? Dès lors que nous ne sommes pas tout amour, comment léthique pourrait-elle se passer de la morale et du devoir en son nom même ? Quand bien même on agirait pour le plaisir de faire du bien à lautre, ce qui ne serait plus strictement un devoir désintéressé, comment ne pas voir que cette jouissance là est plus désintéressée que celle du parfait égoïste qui ne sait jouir que de son propre bien ?

7 2.Suis-je libre lorsque je fais mon devoir ? Animation Didier-David Fernandez La liberté est-elle labsence de contraintes ? Le respect de contraintes quon simpose est-il lexpression même de la liberté (collectivement ou personnellement ) ?

8 2. Suis-je libre lorsque je fais mon devoir ? Paradoxalement peut-être, faire son devoir nest-il pas la seule façon dêtre libre et ce dautant plus quon le fait de façon désintéressée ? La volonté morale nest-elle pas lexpression-même ou la condition sine qua none de la liberté ? 1.De la liberté en tant que pouvoir dautodétermination ? Etre libre nest-ce pas disposer du pouvoir de se déterminer soi-même ? Sans liberté de choix, de quoi serions-nous responsables ? Toute volonté, et elle seule, nest-elle pas lexpression même de la liberté ? Tout le reste, au contraire, nest-il pas que soumission aux passions ou passivité ? Les stoïciens nont-ils pas raison lorsquils pensent que le sage est libre précisément parce quil réussit à se détacher de tout ce qui nest pas en son pouvoir ? 2.A la liberté en tant que respect des lois quon se donne ou quon accepte librement ? De même quon peut penser avec JJ Rousseau quil ny a pas de liberté collective possible sans lois, sans volonté législative : « Quand chacun fait ce qui lui plaît, on fait souvent ce qui déplaît à dautres et cela ne sappelle pas un Etat libre » Ne doit-on pas penser avec Kant que la liberté individuelle repose sur la capacité de se déterminer en fonction dune volonté morale sans laquelle il ne serait être question de liberté (postulat de la raison pratique): « Tu dois, donc tu peux ; une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose. » Si lon ne pouvait agir librement, vouloir aurait-il un sens ?

9 3.Le sens du devoir est-il inné ? Ce que nous pensons ou voulons : inné ou acquis ? Quentend-on par le sens ? Quel est le sens du devoir ?

10 3. Le sens du devoir est-il inné ? Si légocentricité est innée, comment le sens du devoir (le souci de lautre) pourrait-il lêtre ? Nest-ce pas quand nous manquons damour que nous avons besoin de la morale et/ou des devoirs que nous nous imposons volontairement à légard des autres au nom de léthique damour ? 1.Inné /acquis ? Ce qui est donné ou programmé dès la naissance est inné. En ce sens le corps ainsi que ses données génétiques sont innés. Linné, ce qui est héréditaire, issue de la nature, soppose à lacquis; à tout ce que léducation, lhistoire, la culture, font de nous. Nos idées sont-elles innées ? Comme linnéisme le croit, lesprit serait-il inné ? De linnéité de laptitude du cerveau à raisonner, au raisonnement lui-même ny a-t-il pas un pas qui fonde le caractère acquis de nos idées ainsi que notre responsabilité et/ou notre liberté ? 2.Le sens du devoir ? Le sens ne suppose-t-il pas toujours un ailleurs, une extériorité ? Le sens de la vie, par exemple, ne serait-il pas ce quon en ferait plutôt que la vie elle-même ? Même si le devoir néchappe pas forcément au principe de plaisir, comment pourrait-il être égoïstement intéressé ? Avons-nous conclu en réponse à la 1ere question. Partant, le sens du devoir, comme celui de la morale, ne serait-il pas sous-tendu par le souci de lautre et/ou la volonté de rompre avec son égoïsme au nom de léthique de lamour ? Si être humain cest dabord naître humain, nest-ce pas aussi le devenir à partir de ce que nous voulons et désirons pour lhumanité ?

11 Comme létymologie du mot devoir peut le laisser entendre, la morale ne consisterait-elle pas à se savoir débiteur à légard des autres ne consisterait-elle pas à se savoir débiteur à légard des autres en commençant par ceux qui nous sont proches ? Et à ce sujet, notre premier devoir ne serait-il pas dêtre heureux ?

12 A la Maison des SavoirsdAgdede 18h30 à 20h: A la Maison des Savoirs dAgde de 18h30 à 20h : « Philosophie » mardi 13 décembre « Philosophie » mardi 13 décembre5 « Action » mardi 10 janvier « Action » mardi 10 janvier « Esprit-matière » mardi 14 février « Esprit-matière » mardi 14 février « Ordre-désordre » : mardi 13 mars « Ordre-désordre » : mardi 13 mars « Utopie » mardi 10 avril « Utopie » mardi 10 avril « Volonté » mercredi 9 mai (attention, exceptionnellement cest un mercredi !) « Volonté » mercredi 9 mai (attention, exceptionnellement cest un mercredi !) « Rire » mardi 19 juin (attention, cest le troisième mardi du mois !) « Rire » mardi 19 juin (attention, cest le troisième mardi du mois !) A la MAM de Béziers de 19h à 20h30 : « Doit-on tout pardonner ? » mercredi 7 décembre « Doit-on tout pardonner ? » mercredi 7 décembre Prochaines réunions Tous les documents et informations sont disponibles sur :


Télécharger ppt "3 questions, 20 mn environ par question. 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts / Prise de vue: Limpératif catégorique du devoir : Kant le philosophe."

Présentations similaires


Annonces Google