La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIVALDI 2009 Master Sciences Humaines et Sociales, Mention : Sciences de l'Education et Formation d'Adultes, Spécialité : Ingénierie Pédagogique Multimédia.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIVALDI 2009 Master Sciences Humaines et Sociales, Mention : Sciences de l'Education et Formation d'Adultes, Spécialité : Ingénierie Pédagogique Multimédia."— Transcription de la présentation:

1 VIVALDI 2009 Master Sciences Humaines et Sociales, Mention : Sciences de l'Education et Formation d'Adultes, Spécialité : Ingénierie Pédagogique Multimédia Pierre-André Caron, docteur en informatique Maître de Conférence en Sciences de lEducation Laboratoire CIREL, CUEEP/USTL Université Vivaldi 18, 19, 20 novembre 2009

2 Plan Présentation du Master Différents modèles La spécificité de notre modèle Trois micro-activités Conclusion

3 1) Présentation du Master Le master IPM est proposé : en enseignement présentiel en enseignement entièrement à distance Le master IPM est un master professionnel 2ème année (semestres 3 et 4) Il bénéficie de près de 20 ans d'existence, de plus de 500 diplômés

4 Des Ingénieurs en Pédagogie Multimédia capables de : conduire et encadrer des projets de conception de dispositifs de formation multimédia, élaborer une politique d'intégration des nouvelles technologies éducatives en formation, mettre en œuvre et suivre le déroulement de ces projets, évaluer et capitaliser les acquis, réorienter les actions, les dispositifs ou la politique multimédia, animer et faire coopérer différents experts intervenant dans ce secteur.

5 L'organisation des enseignements distants Les enseignements s'étalent sur une période de 13 mois, découpés en 3 phases suivies d'un stage en entreprise. Durée totale de l'année de master 2 : 18 mois. mi octobre : semaine de démarrage et début de la 1ère phase fin février : 2ème phase des enseignements ; élaboration d'un projet mi juin : 3ème phase et réalisation du projet fin novembre : examens et jury du S3

6 2) Enseignement à distance Modèles classiques et autres...

7 Le modéle classique Lassociation entre des effectifs importants en Licence, générateurs de financements importants et des effectifs plus faibles en Master en partie compensés par des tarifs plus élevés. [Campus FORSE DECEUNINCK 2005] Plateforme classique WebCT, Moodle, Claroline, Dokéos. Un modèle pédagogique essentiellement transmissif, basé sur la mise a disposition de ressources pédagogiques.

8 Les rôles Chef de projet (rémunération par prime de responsabilité pédagogique) Auteur (rémunération basé sur la production des supports médiatisés): création des cours et validation des examens. Tuteur et animateur : tuteur généraliste, directeur de mémoire, animateur de plate- forme.Ce sont les opérateurs du dispositif. la charge de travail ne fait pas lobjet dune définition quantitative [Campus FORSE DECEUNINCK 2005]

9 Les limites du modèle classique les coûts liés à la médiation à distance sont peut-être plus importants que les coûts de médiatisation Létape ultime en terme de diminution des coûts pour linstitution serait alors, dans la mesure où lencadrement de mémoire à distance est lui aussi coûteux, à proposer aux étudiants du travail collaboratif avec un encadrement le plus limité possible. [Campus FORSE DECEUNINCK 2005]

10 Le modèle porté par le département SEFA Lille1 Un modèle financier s'inspirant du principe de la longue traine: Multiplier des petites formations, peu de candidats mais le monde entier comme possibilité. Partenariat avec l'AUF Offres modulaires et satellitaires. Généralisation du tout distant et du travail collaboratif La nécessité d'un service de médiation spécifique.

11 Les rôles Chef de projet (rémunération par prime de responsabilité pédagogique), animateur de plate-forme. Enseignant Chercheur et Professionnel rémunération à égalité stricte avec la rémunération présentielle: directeur de mémoire, animateur de son atelier, concepteur de ses supports.

12 3) La spécificité de notre modèle Les enseignants : Organiser la veille dans leur domaine de recherche ou de compétence, transmetre le savoir, construire les compétences. Produire et proposer des activités pédagogique, répondre aux questions, corriger les travaux, diriger les mémoires, organiser les examens.

13 Les limites Pas de rémunération pour la création des supports.... Pas ou peu de sessions de synchrones.... Le tout médiationnel, repose sur des interractions entre les apprenants favorisées par la plateforme utilisée.

14 Comment cela est il possible? Animation: dans Accel, tous les enseignants sont présents avec les étudiants dans le même espace. Contenu: Accel organise la capitalisation des savoirs et des interractions entre apprenant et enseignant. Co-construction des savoirs. Accel est basé sur la métaphore du forum contextualisé, les activités menées ouvrent toutes des fils de discussion.

15 La plateforme ACCEL Outre les outils traditionnels de travail collaboratif comme la classe virtuelle, le chat, la visioconférence ou encore le mail, le Campus virtuel est doté dun outil déchanges et dapprentissage par la communication : abcDébat [Societe Archimed, Fiche synthétique plate-forme, 2002] Suite aux premiers enseignements menés, l'outil abcDébat a littéralement monopolisé les échanges sur la plateforme, conduisant les enseignants a ne plus utiliser que abcDébat, rebaptisé ACCEL.

16 Plateformes classiques Dans le premier cas, nous trouvons des artefacts tels que moodle, claroline, etc... qui ont vite été associés à une pédagogie de type socioconstructiviste ce que nous mettons en doute. Ces artefacts supportent bien l'organisation de l'activité pédagogique dans un modèle classique d'enseignement distant : ils permettent en effet de distinguer les activités de l'enseignant auteur de l'activité du tuteur.

17 Le projet ACCEL Il s'agit d'un artefact qui doit être capable de reproduire une classe en présentiel. Pour cela, cet artefact est construit autour de la seule idée de permettre la communication. Tout acte pédagogique est centré sur la communication Pour nous la formation à distance est basé sur ce qui est explicitée (explicitable?) dans la situation d'enseignement/apprentissage

18 Le projet ACCEL Le projet ACCEL est général, ACCEL ne véhicule pas de modèle pédagogique. Celui-ci est décidé par les enseignants dans leur projet de formation, quant l'artefact devient instrument, parce qu'ils l'inscrivent dans leurs usages.

19 Accel en quelques mots La contribution est lobjet de base, elle peut également être appelée commentaire ou à propos en fonction de son contexte. Une contribution appartient à une liste, qui appartient à un atelier, qui appartient à un sous-groupe ou au groupe ACCEL lui même Son contenu peut être mis en forme avec un éditeur simple ou un éditeur wysiwyg suivant les caractéristiques de la liste. Elle peut avoir un document attaché.

20 Les formations IPM avec ACCEL en quelques chiffres 18 étudiants mais en moyenne visites et 8000 contributions.

21 Construire et co-construire Contributions La consigne, les documents de l'enseignants, les propositions des etudiants Commentaires face à chaque ressource (étudiantes ou enseignantes) les commentaires des enseignants et des étudiants. Un travail dirigé Un casier de rendu de ce travail Une tache précise

22 Un exemple classique Une répartition par séquence pédagogique. Les Listes: - Liens - Contributions - Documents - Tâches - Casier de rendu

23

24 Organiser la communication mots

25 Trois micro-activités Présentations de 3 micro-activités médiatisées par ACCEL

26 Le cercle de litterature Chacun d'entre vous jouera le rôle de «rapporteur» pour un des huit chapitres du livre: Le One to One : valorisez votre capital client de PEPPERS, et il jouera le rôle de «commentateur» pour les sept autres. Le rôle de «rapporteur» consiste à produire des contributions en ligne. - 1 contribution - résumé de moins de 200 mots - n contributions - développement de l'analyse - 1 contribution - point de vue personnel / compléments à apporter - 1 contribution - conséquences sur la création de sites e- commerce.

27 Le cercle de litterature Une liste de contribution est créée chaque semaine à cet effet. L'activité est menée sur 2 mois, et donne lieu à un document final de 18 pages. Ce scénario est possible en précisant dans les propriétés des listes, les contributeurs et les commentateurs pour chaque liste.

28 Le tour de table En autorisant une seule contribution par participant et un mode qui fait que les contributions sont masquées (sauf pour leur auteur) tant que le tour de table nest pas terminé, on obtient une participation de chacun non influencée par celle des autres.

29 Questions - Réponses Dans cette liste simple, le bouton « Ajouter une contribution » est modifié en «Ajouter une question » et le lien « commenter » devient « répondre ». On voit que les étudiants répondent plus que lenseignant et de façon très complète. Si un commentaire pose une nouvelle question, il faut le déplacer pour quil devienne une contribution et que la liste reste très cohérente.

30 En guise de conclusion

31 L'acte pédagogique pedagogique mobiliser les élèves : il sagit de leur permettre de sengager dans un apprentissage en stimulant leur intelligence et leur curiosité. structurer les savoirs, cest-à-dire organiser et formaliser ce qui a été découvert. accompagner individuellement les parcours. [Philippe Meirieu : l'acte pédagogique]


Télécharger ppt "VIVALDI 2009 Master Sciences Humaines et Sociales, Mention : Sciences de l'Education et Formation d'Adultes, Spécialité : Ingénierie Pédagogique Multimédia."

Présentations similaires


Annonces Google