La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

87 LE DDEN Délégué Départemental de lEducation Nationale Conseil dadministration 8 OCTOBRE 2011 87 1 dden87-limogesavril 2010 DDEN 87 10, Avenue de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "87 LE DDEN Délégué Départemental de lEducation Nationale Conseil dadministration 8 OCTOBRE 2011 87 1 dden87-limogesavril 2010 DDEN 87 10, Avenue de la."— Transcription de la présentation:

1 87 LE DDEN Délégué Départemental de lEducation Nationale Conseil dadministration 8 OCTOBRE dden87-limogesavril 2010 DDEN 87 10, Avenue de la gare COUZEIX Téléphone : Courriel :

2 Rappel historique 1982 Les lois AUROUX Décret n o du 28 mai 1982 relatif à l'hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu'à la prévention médicale dans la fonction publique Directive du 9 juin 1989 (9 principes de prévention) Loi du 31 déc 91 (secteur privé) Décret n o du 9 mai 1995 (JO, 11 mai) Décret n° du 28 juin dden87-limogesavril 2010

3 DIRECTIVE DU CONSEIL du 12 juin 1989 concernant la mise en oeuvre de mesures visant à promouvoir l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail (89/391/CEE) DIRECTIVE DU CONSEIL du 12 juin 1989 concernant la mise en oeuvre de mesures visant à promouvoir l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs au travail (89/391/CEE) Article 2 Champ d'application 1. La présente directive s'applique à tous les secteurs d'activités, privés ou publics (activités industrielles, agricoles, commerciales, administratives, de service, éducatives, culturelles, de loisirs, etc.). 2. La présente directive n'est pas applicable lorsque des particularités inhérentes à certaines activités spécifiques dans la fonction publique, par exemple dans les forces armées ou la police, ou à certaines activités spécifiques dans les services de protection civile s'y opposent de manière contraignante. Dans ce cas, il y a lieu de veiller à ce que la sécurité et la santé des travailleurs soient assurées, dans toute la mesure du possible, compte tenu des objectifs de la présente directive. Surveillance de santé 1. Pour assurer la surveillance appropriée de la santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur sécurité et leur santé au travail, des mesures sont fixées conformément aux législations et/ou pratiques nationales. 2. Les mesures visées au paragraphe 1 sont telles que chaque travailleur doit pouvoir faire l'objet, s'il le souhaite, d'une surveillance de santé à intervalles réguliers. 3. La surveillance de santé peut faire partie d'un système national de santé. dden87-limogesavril 20103

4 Les obligations communes – les différences jean-claude pressigout poitiers Un référentiel le code du travail Parties techniques Les différences Le médecin de prévention Linspecteur du travail La Cram Lanimateur de sécurité Le chsct ACFCI CHS acmo assureur médecin Bruit Incendie – éclairage Registre sécurité vérification

5 dden87-limogesavril Décret no du 28 juin 2011 portant modification du décret no du 28 mai 1982 modifié relatif à lhygiène et la sécurité du travail ainsi quà la prévention médicale dans la fonction publique Circulaire du 8 aout 2011 réf au : Décret n° du 28 juin 2011 portant modification du décret n° du 28 mai 1982 modifié relatif à l'hygiène et la sécurité du travail ainsi qu'à la prévention médicale dans la fonction publique.

6 Décret du n° du 28 juin 2011 Décret no du 28 juin 2011 portant modification du décret no du 28 mai 1982 modifié relatif à lhygiène et la sécurité du travail ainsi quà la prévention médicale dans la fonction publique dden87-limogesavril 20106

7 Décret no du 28 juin 2011 portant modification du décret no du 28 mai 1982 modifié relatif à lhygiène et la sécurité du travail ainsi quà la prévention médicale dans la fonction publique Objet : rénover le dispositif dhygiène et de sécurité applicable dans les administrations de lEtat et les établissements publics administratifs, dans le cadre de la mise en oeuvre de laccord du 20 novembre 2009 relatif à lhygiène, la sécurité et la prévention médicale dans la fonction publique. Entrée en vigueur : le décret entre en vigueur le lendemain du jour de sa publication au Journal officiel. Enfin, le décret prévoit le développement des services de santé au travail, en modernisant le système de prévention, en proposant de nouveaux modes dorganisation de la médecine de prévention et en promouvant le développement de la pluridisciplinarité autour du médecin de prévention. Le Premier ministre, Vu le code de lenvironnement, notamment son article L ; Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L et L ; Vu le code du travail ; dden87-limogesavril 20107

8 Circulaire du 30 juin Cette circulaire abroge et remplace la circulaire FP4 n°1871 du 24 janvier 1996 relative à lapplication du décret n° du 28 mai Toutefois, certaines dispositions relatives, notamment, à la désignation des représentants du personnel au sein des Comités dhygiène et de sécurité contenus dans la circulaire du 24 janvier 1996 sont abrogées à lissue des mandats en cours de ces instances de concertation. Elle est organisée sous forme de fiches relatives : Aux règles applicables aux services et aux établissements publics de lEtat en matière de santé et de sécurité au travail, aux responsabilités en cette matière ainsi quaux fonctions dassistance et de conseil dans la mise en oeuvre de ces règles ; Au contrôle de lapplication des règles en matière de santé et de sécurité au travail ; Aux droits dalerte et de retrait ; A la formation des agents à la santé et la sécurité au travail ; Aux services de médecine de prévention ; A u dialogue social en cette matière, notamment par le biais des instances de concertation qui peuvent intervenir en la matière ; A lorganisation et au mode de composition des CHSCT ; Aux missions et au fonctionnement des CHSCT. dden87-limogesavril 20108

9 Au contrôle de lapplication des règles en matière de santé et de sécurité au travail Aux droits dalerte et de retrait ; Responsable le chef de service - Inspecteur hygiène sécurité Assistants de prévention - Conseiller de prévention I. 5. Les différents registres à mettre en place par le chef de service Outre les registres prévus par lapplication des règles de larticle 3, le décret prévoit deux types de registres à mettre en place dans les services soumis au décret. I Le registre santé et sécurité au travail (article 3-1) En application de cette disposition, un registre de santé et sécurité, facilement accessible au personnel durant leurs horaires de travail et dont la localisation doit être portée à la connaissance des agents par tous moyens (notamment par voie daffichage), doit être ouvert dans chaque service entrant dans le champ d'application du décret, quels que soient ses effectifs. Il est tenu par les assistants ou conseillers de prévention. Chaque agent a la possibilité d'inscrire sur ce registre toutes les observations et toutes les suggestions qu'il juge opportun de formuler dans le domaine de la prévention des risques professionnels et lamélioration des conditions de travail. Dans les services qui accueillent du public, un registre de santé et de sécurité, doit également être mis à la disposition des usagers. Ces derniers doivent être clairement informés de l'existence d'un tel registre. I Le registre de signalement dun danger grave et imminent (article 5-8) 9dden87-limogesavril 2010

10 médecine de prévention 1 Dispositions relatives à la médecine de prévention Art. 19. Larticle 10 du même décret est remplacé par les dispositions suivantes : « Art. 10. – Un service de médecine de prévention, dont les modalités dorganisation sont fixées à larticle 11, est créé dans les administrations et établissements publics de lEtat soumis aux dispositions du présent décret. « Le service de médecine de prévention a pour rôle de prévenir toute altération de la santé des agents du fait de leur travail. Il conduit les actions de santé au travail, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel. V.3.2. La surveillance médicale des agents V Rappel des obligations légales en matière de surveillance médicale - Les agents titulaires, stagiaires et non titulaires bénéficient, durant leurs heures de services, d'un examen médical périodique obligatoire au minimum tous les 5 ans. dden87-limogesavril

11 médecine de prévention 2 V Réalisation des visites médicales L'administration dont il relève devra s'assurer du bon suivi de cette surveillance médicale (notamment par le biais des convocations), qui présente un caractère obligatoire. En toute hypothèse, les autorisations d'absence nécessaires doivent être accordées aux agents pour leur permettre de subir les examens médicaux en cause. Sur le plan pratique, la première visite médicale donne lieu à la constitution d'un dossier médical qui est ensuite complété après chaque visite médicale ultérieure. De plus, chacune de ces visites doit donner lieu à l'établissement, en deux exemplaires, d'une fiche de visite : l'un de ces exemplaires est remis à l'agent ; l'autre est versé au dossier médical de l'agent. dden87-limogesavril

12 Formation des agents IV.1.2. Lobjet de la formation La formation à l'hygiène et à la sécurité a pour objet d'instruire l'agent des précautions à prendre pour assurer sa propre sécurité, celle de ses collègues de travail et, le cas échéant, celle des usagers du service. A cet effet, les informations, enseignements et instructions nécessaires lui sont données à propos notamment des conditions de circulation sur les lieux de travail, des conditions d'exécution du travail, des dispositions à prendre en cas d'accident ou de sinistre et des risques de responsabilité encourus. 1 - La formation relative aux conditions de circulation sur les lieux de travail consiste notamment à montrer à l'agent les chemins d'accès aux lieux dans lesquels il sera appelé à travailler et aux locaux sociaux, à lui préciser les issues et dégagements de secours à utiliser en cas de sinistre et, 2 - La formation relative aux conditions d'exécution du travail consiste notamment à enseigner à l'agent en ayant, si possible, recours à des démonstrations, les gestes et les comportements les plus sûrs pour l'exécution de ses fonctions 3 - La formation relative aux dispositions à prendre en cas d'accident ou de sinistre consiste à préparer l'agent à la conduite à tenir en cas d'accident ou d'incendie afin qu'il puisse sauvegarder sa propre intégrité physique, celle de ses collègues de travail et, dans les services qui accueillent du public, celle des usagers. 4 - La formation relative aux responsabilités pouvant être encourues, doit permettre de sensibiliser les agents, à quelque niveau de la hiérarchie qu'ils se situent, sur les risques de mise en jeu de leur responsabilité personnelle civile, administrative ou pénale. dden87-limogesavril

13 Questions lors de la visite décole 1 Formation des enseignants arrivant (une fiche) notamment aspect incendie et évacuation 2 registre de sécurité 3 registre de danger grave et imminent 3. info sur le document unique 4 visite médicale des enseignants 4 mettre en annexe les références des textes décret et circulaires dden87-limogesavril

14 Site WEB DDEN 87 dden87-limogesavril

15 Des fiches pratiques SECURITE DES AIRES DE JEUX SECURITE SECURITE INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES LE DDEN ET LA LAÏCITE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE (PPMS) RADON dden87-limogesavril FICHE PRATIQUE Pour le Délégué Départemental De LEducation Nationale


Télécharger ppt "87 LE DDEN Délégué Départemental de lEducation Nationale Conseil dadministration 8 OCTOBRE 2011 87 1 dden87-limogesavril 2010 DDEN 87 10, Avenue de la."

Présentations similaires


Annonces Google