La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PEC ETAT DAGITATION EN REANIMATION Charlotte BAUD Interne AR Clermont-Ferrand.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PEC ETAT DAGITATION EN REANIMATION Charlotte BAUD Interne AR Clermont-Ferrand."— Transcription de la présentation:

1 PEC ETAT DAGITATION EN REANIMATION Charlotte BAUD Interne AR Clermont-Ferrand

2 DEFINITION Urgence Absolue,PEC Immédiate Incidence %. Cause Organique / Angoisse Hyperactivité Psychomotrice, inadaptée Agressivité, cris Violence Dangerosité Désorganisation de lactivité

3 MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES Anomalie des S de Neurotransmission Dysfct° métabolique cérébrale Libération neuromédiateurs excitateurs Modif° activité S GABA / Sérotoninergiq Aug. Transmission Dopaminergique Aug. Transmission Noradrénergique

4 ETIOLOGIES Neuro-Psy: TC, HSD, HED Encéphalite H.Méningée AVC Démence, Tr. Psy sous-jacent Crise dangoisse

5 ETIOLOGIES Cardio- Respiratoires: Hypoxie, Hypercapnie, HypoTA >>> Ins. Dapport cérébral en O2 SAS OAP IDM T.D.Rythme

6 ETIOLOGIES Métaboliques / Infectieuses: Sepsis grave Hyperthermie I.Rénale, Hépatique (E.Métabolique) DysNA, Hypoglycémie, HypoPh Déshydratation Endocrino (Thyroîde)

7 ETIOLOGIES Médicaments: AntiH2 (Tagamet), Sucrafalte Oméprazole Atropine BZD, Barbituriques, Morphine B-Lactamine CT Lidocaîne

8 ETIOLOGIES Sevrage: OH, BZD, Morphiniques, ATD TRT non codifié: Réintro sédation, dose plus faible, décroissance progressive Clonidine Intro en parrallèle NL

9 ETIOLOGIES Dysfonctionnement Cérébral Post-Op°: « Physiologique »: Anesthésie, stop à H48 Dro, Kétamine, Propofol « Pathologique »: Age, Chir (CEC, Carotides) Baisse débit perfusion cérébrale Microemboles

10 FACTEURS FAVORISANTS Age > 70, Tr. Vue Audition, Malnutrition ATCD OH, Toxico Hypo/ Hyperthermie Contention Physique Sonde Urinaire / Rectale KTC, Nutrition Entérale APACHE II èlevé Ref: J.W.Devlin et al. ICM 2007

11 FACTEURS FAVORISANTS ATCD OH, HTA, APACHE II èlevé Age, Sexe, CT: NON Ref: S.Ouimet, ICM 2007 Jeunes, Ph « Bas », P/F < 200 Ref: J.C.Woods and al. ICM Privation de sommeil, lumière permanente, bruit (alarmes), Immobilité, Douleur, Absence de fenêtre…

12 CONDUITE A TENIR Origine Multifactorielle Examen clinique (neuro) T°, TA, SpO2, Dextro, GDSart Vérifier NFS, Iono, ECG TRT en cours? Envisager PL?

13 EVALUATION Lutilisation déchelles améliore devenir des patients, réduit nb de patients avec un excés de sédation Ref: Devlin and al. ICM Etude Brattebo G and al. BMJ (2002): Protocoles de sédation: Diminution durée de séjour 28-35%

14 SCORE DE RAMSAY 1.Agité, anxieux 2.Coopérant, calme, orienté 3.ROS + 4.RAP + mais ROS – 5.Endormi, répond faiblement à douleur 6.ROS – et RAP -

15 SEDATION AGITATION SCALE 1.Non éveillable 2.Très sédaté 3.Sédaté 4.Calme et coopérant 5.Agité (anxieux, calmé par la voix) 6.Très agité (nécessite attaches) 7.Agitation Dangereuse

16 RICHMOND AGITATION SEDATION SCALE

17 POURQUOI TRAITER? Agitation associée à augmentation Durée de séjour USI / H Mortalité USI / H Durée de VM Coût dH Risque dextubation –D.Respi, ACR- Danger / personnel, W + difficile Ref: S.Ouimet, ICM 2007 / J.W.W.Thomason C.Care 2005 / K.Hofso et al. ICCN 2007.

18 POURQUOI TRAITER? Confort du patient Assurer sa sécurité, et celle du personnel Faciliter les soins Réduire la réponse neuro-endocrinienne au stress Optimiser les bénéfices de la VM: Adaptation au respirateur

19 TRAITEMENT INADAPTE TRAITEMENT INADAPTE Sédation insuffisante / inadéquate: Anxiété, tachycardie, HTA, TDR, Hypoxie Excés de sédation: Augmentation durée VM, de séjour USI Ref: Kress and al. NEJM. Risq pneumopathie, bradycardie, HypoTA, I.Rénale, Iléus

20 TRAITEMENT Rassurer, expliquer, informer Fenêtres, Moins de réveils nocturnes, Horloges, Musique ? Soulager une DOULEUR +++ Famille: retour à la réalité >>> Facilitation des visites Cs Psy ? Ref: T.O.Kraner, Medical update for psychiatrists, 1996.

21 CONTENTION PHYSIQUE Rarement dissuasive à elle seule Acte thérapeutique Justifiée Temporaire Risques: agitation, inconfort, anxiéte, frustation, peur, perte de la dignité; lésions nerveuses, F osseuse, décés ! Surveillance points de contention!

22 CONTENTION PHYSIQUE Patients: quel ressenti? Etude Minnick et al.(2001): 60% pas de souvenir 40% dentre eux = pour leur sécurité, unique solution Etude Wunderlich (1999): 7/19: inconfort, vulnérabilité +++ ! Associer une sédation ! +++

23 SEDATION PHARMACOLOGIQUE 1.BENZODIAZEPINES 2.NEUROLEPTIQUES 3.ASSOCIATION BZD / NL 4.INTERRUPTION QUOTIDIENNE DE LA SEDATION 5.PROPOFOL 6.AUTRES…

24 BENZODIAZEPINES Efficacité et profil pharmacocinétique très variable d1 molécule à lautre. Sédatif, anxiolytique, anticonvulsivant, myorelaxant. Avantage: antagoniste spécifique existe EII: HypoTA, Dépression respi +++ !!! effet paradoxal (âgé)!!! Action: potentialise effets inhibiteurs du GABA

25 BENZODIAZEPINES Diazépam: ½ vie prolongée, métabolites actifs, retard de réveil, pic plasmatique retardé: peu adapté. Lorazépam: pas de forme injectable… Clorazépate: peu adapté: pic plasmatique min, ½ vie prolongée h, Bolus mg Flunitrazépam: Bolus 0,5-2 mg

26 BENZODIAZEPINES Midazolam: rapidité daction, courte durée daction, ½ vie courte 2-3 h, Bolus 2-5 mg +- 0,05-0,1 mg/kg/h IVSE Etude de Nobay: + courte durée daction / Haldol et Témesta Etude de Martel (Prehosp Emerg Care, 2005): ! Fréquent: dépression respi >>>> apport d02!

27 NEUROLEPTIQUES Utilisés pour leur propriétés sédatives Blocage des R cérébraux Dopaminergiques +- Sérotoninergiques EII: S extrapyramidaux Effets anticholinergiques rare: S malin Allongement QT, T.de Pointe: Tercian, Nozinan, Haldol, Droleptan, Largactil.

28 NEUROLEPTIQUES Loxapine: Délai daction 15 min, ½ vie 8h Cyamémazine: + antihistaminique, antiproductif; Délai daction 15 min, ½ vie 10h, risque cardio-vasculaire. Droleptan: Déconseillé si OH aiguê, très sédatif, poso: 5 mg, Action plus rapide et ½ vie plus courte que lHaldol.

29 HALOPERIDOL Activité antipsychotique > activité sédative. Peu dincidence de Dépression Respi, dHypoTA et d effets anticholinergiques. Efficace, bien toléré Poso: Bolus 2-5 mg / min (titration) Puis mg/h. Ref: T.O.Kraner, Medical update for psychiatrists, 1996.

30 ASSOCIATION NL + BZD Agent « idéal »: rapidité daction, minimum dEII. Dose minimale efficace. NL+BZD > NL ou BZD Permet dadministrer de plus faibles doses de chacun –potentialisation des effets- pour diminuer leurs EII.

31 INTERRUPTION QUOTIDIENNE DE LA SEDATION? Etude de Kress et al., « Daily interruption of sedative infusions in critically ill patients… », NEJM 2003: (n=128, Patients Ventilés) Diminution durée de VM, de séjour en USI Diminution nb Bactériémies, Pneumopathies, Phénos thrombo- emboliques Pas de différence: Mortalité H, nb détats dagitation, nb dauto-extubations, dablation de KT.

32 PROPOFOL Excellents résultats ! HypoTA / Vasoplégie, D.Respi, Tachyphylaxie > 24-48h, Emulsion lipidique! Bolus mg puis 2-3 mg/kg/h (V°), mg/kg/h (non V°) Ex: PSE pour la nuit: restauration du cycle veille/sommeil. Ref: Treggiari- Venzi M, ICM 1996.

33 AUTRES… Clonidine: S sevrage Morphiniques, OH ! HypoTA, Bradycardie! Poso: µg puis µg/kg/h Effet en 5 min, max min, pdt plus H Hydroxyzine: Non dépresseur Respi Modulation TRT / IDE? (Propofol, Ultiva) C.Report D.Tran Van, 2004: S sevrage nicotinique, TRT par Patch de Nicotine.

34 PATIENT NON INTUBE Incidence: 50% USI Ref: J.Thomason, Crit Care Etiologies: Intoxications (Alcool, Cannabis, Cocaîne, ATD, Lithium, Amphétamines…) TRT: Eviter tout excés de sédation: Encombrement bronchique, Tr. Conscience, D.Respiratoire, nécessité IOT! >>>>Prudence / BZD, TITRATION

35 CONCLUSION Agitation: fréquent en réanimation Symptôme, nécessitant enquête étiologique systématique. PEC rapide et adaptée Danger Son évaluation doit être objective

36 CONCLUSION Contention Physique parfois inévitable, mais doit être limitée. Drogues daction rapide, avec peu dEII NL et / ou BZD ! Excés de sédatifs chez non V°! Protocole de sédation avec large autonomie de lIDE?


Télécharger ppt "PEC ETAT DAGITATION EN REANIMATION Charlotte BAUD Interne AR Clermont-Ferrand."

Présentations similaires


Annonces Google