La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etat des lieux de la pauvreté en Bourgogne Mission IGAS, M. CHEREQUE M. VANACKERE 10 décembre 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etat des lieux de la pauvreté en Bourgogne Mission IGAS, M. CHEREQUE M. VANACKERE 10 décembre 2013."— Transcription de la présentation:

1 Etat des lieux de la pauvreté en Bourgogne Mission IGAS, M. CHEREQUE M. VANACKERE 10 décembre 2013

2 La Bourgogne

3 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources3 Présentation de la Bourgogne Cest une région de taille moyenne par sa superficie ( km²) Sa population est stable ( hab.) Sa densité de population nest que de 52 hab./km² (c/ 115 hab./km² en France). Cest une région au caractère agricole et rural marqué LYonne est le département le plus dynamique sur le plan démographique La Côte dOr est le département le plus étendu. Sa population est plutôt jeune et plus aisée. 3/4 des habitants résident dans un espace urbain. La Nièvre, département rural, est le moins peuplé et le moins dense (33hab./km²). Près du 1/3 de sa population a plus de 60 ans. La Saône et Loire est le plus peuplé (32% de la population régionale) et le plus dense (64 hab./km²). Toutefois, il connait un vieillissement de sa population, accéléré par les départs des jeunes actifs.

4 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources4 Quelques caractéristiques Communication : Région située au carrefour des grands axes autoroutiers et ferroviaires. Très bonne desserte Nord / Sud mais les communications Est / Ouest sont difficiles. Les 4 chefs lieux départementaux sont situés à la périphérie de la région ce qui facilite les liens avec les autres régions mais complique la communication au sein de la Bourgogne et contribue à la désertification du Morvan au centre de la région. Démographie et économie : Région peu peuplée ce qui contraste avec ses 2 grandes régions voisines (Ile de France et Rhône Alpes) Population bourguignonne vieillissante (1/5 des bourguignons a plus de 65 ans). Les dynamismes démographique et économique se concentrent aux 2 extrémités de lespace régional (dans la vallée de lYonne et le long de laxe Dijon – Val de Saône) Source INSEE

5 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources5 Les visages de la pauvreté Pauvreté économique Pauvreté et Logement Pauvreté et Emploi Pauvreté et Santé

6 1. La pauvreté économique

7 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources7 7 Taux de pauvreté en Bourgogne En Bourgogne, on note un taux de pauvreté en dessous de la moyenne provinciale, plus élevé dans la Nièvre, plus faible en Côte-dOr. (seuil de pauvreté : 964 euros / mois en 2010)

8 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources8 Les bénéficiaires du RSA Part de la population couverte par le RSA socle (en %) En Bourgogne, on compte une part moins importante de bénéficiaires du RSA que dans le reste de la Métropole. Cest dans la Nièvre et lYonne que cette part est la plus importante, et correspond à la moyenne nationale

9 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources9 Les allocataires de lAAH Nombre dallocataires de lAAH, pour personnes de 20 à 64 ans (2010) En Bourgogne, on compte une part plus importante dallocataires de lAAH que dans le reste de la Métropole. Cest dans la Nièvre et lYonne que cette part est la plus importante.

10 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources10 La pauvreté des jeunes On compte 19,4% des moins de 20 ans qui vivent dans un ménage pauvre soit jeunes bourguignons. Moins de pauvreté chez les jeunes en Bourgogne quen province. La Nièvre fait exception avec un taux de 25% Taux de pauvreté des jeunes de moins de 20 ans en 2010

11 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources11 Lillettrisme des jeunes Pour les jeunes de 16 à 25 ans, on recense 4% des participants bourguignons aux Journées Défense Citoyenneté (JDC) qui rencontrent de grandes difficultés de lecture (environ 700 jeunes) contre 4,4% pour France entière. Les plateformes de lutte contre lillettrisme, spécificité bourguignonne, couvrent tout la région. Source : SGAR

12 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources12 La pauvreté des personnes âgées

13 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources13 Lutter contre lisolement des personnes âgées en milieu rural Projet intergénérationnel qui concerne la commune de Couches (71). Porté par la communauté de communes. Financé par le FEDER. Il repose sur des équipements de proximité autour desquels la vie collective sorganise : un EHPAD, une salle des fêtes communale, une ludothèque, une maison de santé et une maison de services. Ce projet vise à faciliter l'accès à la culture et sa diffusion en milieu rural en rassemblant toutes les générations d'une population. Il a pour objet de lutter contre l'isolement des personnes âgées en milieu rural et développer le peuplement d'un territoire en terme de services médicaux et de services publics notamment en vue de la création d'un nouveau quartier. Source DRAAF

14 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources14 Les familles monoparentales en France Les familles monoparentales sont essentiellement constituées dune mère et de ses enfants (82%). En 2010, la Bourgogne compte 20,5% de familles monoparentales contre 21,9% en métropole.

15 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources15 Les familles monoparentales en Bourgogne Côte dOr 20,06% Nièvre 22,80% Saône et Loire19,01% Yonne21,30% Bourgogne20,50% France21,90% En Bourgogne, les familles monoparentales se concentrent majoritairement dans louest de la région : lYonne et la Nièvre

16 2. Pauvreté et logement

17 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources17 Habitat indigne En Bourgogne, logements environ sont estimés potentiellement indignes. Le parc privé potentiellement indigne est en légère baisse (- 8%) depuis 2003 mais des zones sont encore fortement marquées essentiellement dans une grande partie de la Nièvre et de lYonne. Les 4 pôles départementaux de LHI ont été créés entre 2006 et 2010 pour analyser les signalements, coordonner les acteurs et appuyer les élus. Ces pôles se composent de lEtat, ARS, Conseils généraux, opérateurs, associations) Source : DREAL

18 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources18 Bourgogne et Côte dOr : territoires pilotes de la politique de lhébergement et de laccès au logement La stratégie régionale de la Bourgogne se décline autour des actions suivantes : concertation (DREAL, DDCS-PP, DDT, FNARS, URIOPSS, CREAI, USHB) Concertation avec les usagers grâce au CCRPA (comité consultatif régional des personnes accueillies) Réalisation dun tableau de bord pour le suivi de la réussite de la politique dhébergement et daccès au logement Recherche de solution daccès au logement pour des publics avec des difficultés spécifiques (femmes victimes de violence, sortants de prison, jeunes errants, personnes en souffrance psychique) Des outils dobservation des 4 SIAO de la région grâce à lanimation de la FNARS.

19 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources19 Laccès au logement en Côte dOr Le passeport vers le logement, formalisé par la DDCS21, est un document établi pour chaque personne et retraçant son parcours vers le logement dans le cadre du dispositif AHI (accueil, hébergement, insertion). Il permet de formaliser et suivre le parcours de la personne ainsi que dévaluer les besoins et donc lévolution de loffre de prise en charge

20 3. Pauvreté et Emploi

21 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources21 Taux de chômage Côte dOr 9,10% Nièvre 10,40% Saône et Loire9,90% Yonne10,60% Bourgogne9,80% France10,50% Source INSEE 2 ème trimestre 2013 Bien quinférieur à la moyenne nationale (10,5%), le taux de chômage bourguignon (9,80%) est à un niveau jamais atteint et touche particulièrement lYonne et la Nièvre. Source DIRECCTE

22 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources22 Lemploi à temps partiel Près de 6% des actifs sont en temps partiel et souhaiteraient travailler plus. Au total 8,8% des femmes salariées sont en situation de temps partiel subi contre 3,3% des hommes. Une action est lancée en Côte dOr pour permettre à des salariées à temps partiel dévoluer vers un temps plein et de mettre en place une plateforme. Celle-ci vise à répertorier de mettre en relation les salariées et les employeurs dans une démarche de sécurisation des parcours professionnels. Source DDFE 21

23 4. Pauvreté et Santé

24 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources24 La classification des cantons bourguignons selon létat de santé de la population Sources : Insee, Inserm CépiDc, Dares, DGFiP, Cnaf, CCMSA, Unedic, Urcam, ATHI PMSI MCO, CNAMTS, MSA, RSI, CG des 4 départements, Drees, exploitation ORS (ATLAS Social Santé en Bourgogne, ORS Bourgogne - Sept. 2010) Les populations socialement défavorisées, en surmortalité générale et prématurée, se situent majoritairement dans les zones rurales notamment à l'Ouest de la région dans la Nièvre et l'Yonne. Les zones socialement plus favorisées, en sous- mortalité générale et prématurée disposant d'un recours et d'une offre de soins libéraux importantes se situent dans les zones urbaines autour des 4 chefs lieux départementaux ainsi qu'au Nord de l'Yonne marquée par l'attraction parisienne et au sud de la Saône et Loire marquée par l'attraction lyonnaise. Classe 1 : population âgée, socialement peu favorisée, Classe 2 : population relativement âgée, éloignée des équipements de santé Classe 3 : situations de précarité et un mode de vie isolé Classe 4 : population relativement favorisée, en sous-mortalité générale et prématurée. Classe 5 : population socialement favorisée en sous- mortalité générale et prématurée

25 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources25 Lexclusion des soins Les personnes victimes dune exclusion des soins sont constituées dune majorité de personnes isolées (51%), plutôt jeunes (< 60 ans), souvent des femmes. Ce sont à 55% des personnes en arrêt de travail ou retraitées. Les principales situations dexclusion des soins sont dues à limpossibilité de payer le reste à charge : 51,5% des situations sont motivées par labsence ou la faiblesse de taux de remboursement LYonne, la Côte dOr et la Saône et Loire présentent une surreprésentation des situations dexclusions des soins par rapport au nombre dusager du service social de la CARSAT mais il est difficile de déterminer si laccès aux soins est plus difficile dans ces départements ou, si, simplement, ces situations sont mieux recensées. Source : « Les situations dexclusion des soins » – Version 2 – service social de lassurance maladie en Bourgogne et Franche-Comté – publication septembre 2013

26 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources26 La prise en charge des soins La part des bénéficiaires de la CMU-C en Bourgogne (6,5%) est globalement inférieure à la moyenne nationale (7,8%). Une offre de soins libérale globalement satisfaisante sur la région sauf dans la Nièvre et lYonne. Une offre de prise en charge institutionnelle satisfaisante sur : - 10 PASS + 1 PASS psy à Auxerre + 1 PASS régionale, - 14 places dAppartement de Coordination Thérapeutique (ACT) - Un nombre important dAteliers Santé Ville (ASV) développés sur la région. Un besoin de couverture régionale à développer sur : - Les Lits Halte Soins Santé (LHSS) (besoins en 58 et 89) - Les Conseils Locaux de Santé Mentale (1 seul à Dijon à ce jour) - Les Equipes mobiles psychiatrie précarité (EMPP) Source ARS

27 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources27 Le parcours de soins des personnes précaires Dans le cadre des parcours de santé identifiés par lARS, lun deux est plus particulièrement consacré à la santé des personnes en situation de précarité. Le parcours est coordonné par lARS et le réseau Cohésion Sociale (DRJSCS et DDCS) afin de développer les concertations et les partenariats entre la santé et le social. Il met en présence tous les acteurs du territoire au premier rang desquels lAssurance Maladie, les Conseils Généraux. Le parcours prend appui sur le PRAPS et cherche à développer des actions adaptées à chaque contexte territorial.

28 DRJSCS de Bourgogne - Centre de ressources28 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Etat des lieux de la pauvreté en Bourgogne Mission IGAS, M. CHEREQUE M. VANACKERE 10 décembre 2013."

Présentations similaires


Annonces Google