La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Paul Cézanne, Nature morte au panier de fruits. Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Paul Cézanne, Nature morte au panier de fruits. Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS."— Transcription de la présentation:

1 Paul Cézanne, Nature morte au panier de fruits

2 Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS

3 Quelle est mon intention ? Contexte de lexpérimentation Vécu au 2 e cycle du primaire. Ce qui est visé: La conceptualisation dans une démarche dobservation… La problématisation… Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS

4 Lévolution du concept à travers les cycles. 3 e cycle Décrire des modes de reproduction. Décrire la fonction de la photosynthèse. 2 e cycle Décrire les parties de la plante. Associer les parties dune plante à leur fonction générale. Décrire les stades de croissance dune plante. 1 er cycle Concept de la plante et de ses besoins.

5 Le réseau conceptuel Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS

6 ProblématiqueHypothèseDiscussions Démarche dobservation Conclusion Déroulement global

7

8

9

10

11 Une bonne question de départ ??? Le concept de légume nest pas scientifique. Ce terme fait partie de la vie de tous les jours et concerne les parties comestibles dune plante. Notre but ici est de distinguer le fruit comme étant une partie précise de la plante. Nous voulons aussi amener élève à reconnaître les autres parties.

12 La problématique Dans notre problématique nous soulevons des aspects sociaux (rapport homme / femme) comme le fait quun homme et une femme se questionnent sur le classement à faire dans le réfrigérateur. Également, nous amenons laspect de la discussion entre les 2 personnes en finissant par la question « Qui a raison ? » Lorsque nous avons présenté le problème de la sorte, nous avons eu des mauvaises surprises: (1 re version)

13 Des réponses délèves Nous venons de passer à côté de notre présentation du problème. Les élèves ne sont plus concentrés sur le concept scientifique du fruit que nous voulons développer. Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS

14 La problématique (2 e version) M. Bergeron revient de lépicerie avec des sacs remplis daliments. On y retrouve, entre autres, des tomates, des fraises, des pommes, du céleri, des épinards, des carottes, des avocats et des concombres. Il vide les sacs et range les tomates, les fraises, les pommes, les concombres et lavocat dans le tiroir des fruits. Lorsque Mme Bergeron passe par la cuisine, elle enlève les tomates, le concombre et lavocat de ce tiroir parce quelle considère que ce ne sont pas des fruits. Un scientifique, qui passait par là, regarde le classement des Bergeron. Quen pense-t-il ? Toi, que dirais-tu ? M. Bergeron revient de lépicerie avec des sacs remplis daliments. On y retrouve, entre autres, des tomates, des fraises, des pommes, du céleri, des épinards, des carottes, des avocats et des concombres. Il vide les sacs et range les tomates, les fraises, les pommes, les concombres et lavocat dans le tiroir des fruits. Lorsque Mme Bergeron passe par la cuisine, elle enlève les tomates, le concombre et lavocat de ce tiroir parce quelle considère que ce ne sont pas des fruits. Un scientifique, qui passait par là, regarde le classement des Bergeron. Quen pense-t-il ? Toi, que dirais-tu ? Ainsi nous ramenons lélève à lobligation de se questionner sur un problème dordre scientifique.

15 Aider lélève à reformuler le problème Explique ce que tu cherches. Identifie les données importantes Écris ce que tu comprends et ce quon te demande. Quest-ce quon te demande ? Reformule le problème dans tes mots.

16 Copie dun élève… Ainsi lélève est centré sur la comparaison et la classification des fruits présentés. Il se pose les bonnes questions. Ainsi lélève est centré sur la comparaison et la classification des fruits présentés. Il se pose les bonnes questions. Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS

17 Formuler une hypothèse … Il sest avéré fort utile de travailler la notion dhypothèse avec les élèves… Il sest avéré fort utile de travailler la notion dhypothèse avec les élèves…

18 Des façons de le dire… Je pense que… Je crois que…Jestime que… Je sais que… donc je pense que… Je prévois que… Oui / non parce que…

19 Lintérêt du crayon à lencre pour écrire une hypothèse. Le 1 er cycle nest pas concerné par cette suggestion … Dès le 2 e cycle, certains élèves naiment pas faire une hypothèse qui ne se confirme pas. Lorsquils ont fait leur expérimentation, nous avons vu certains dentre eux effaçaient leur hypothèse de départ parce quelle était, en fin de compte, une fausse conception de départ. Ils ne sont pas confortables avec une erreur. Lorsque lhypothèse est écrite en stylo, les élèves ne peuvent pas leffacer. Ils peuvent ainsi constater leur cheminement, et que leur idée de départ est importante afin de voir leur évolution, leurs apprentissages.

20 Les conceptions initiales Voici quelques exemples de conceptions erronées des élèves à propos des fruits: Les fruits sont juteux. Les fruits sont sucrés. Les fruits sont mous. Les fruits se servent au dessert. Les fruits se servent au dessert. Les fruits ne se mangent pas cuits. Les fruits ne se mangent pas cuits. Les fruits ont des vitamines.

21 Confronter les conceptions VOICI DES FRUITS !!! Est-ce que cest ce que tu pensais ? Les connais-tu ? Y en a-t-il qui te surprennent ?

22 Un fruit cest mou… Un fruit cest juteux… content/uploads/2009/02/avocado.jpg&imgrefurl=http://www.rawfoodnation.org/tag/avocado/&usg=__KTFneStw0o N4xIKVCj-H179DJps=&h=389&w=600&sz=31&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=O- S_j6HQ5knC8M:&tbnh=113&tbnw=174&prev=/images%3Fq%3Davocado%26um%3D1%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26rlz %3D1W1ACGW_frCA365%26biw%3D1196%26bih%3D719%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=4&oei=jHCnTI OVK8T_lgf2teWkDA&page=1&ndsp=25&ved=1t:429,r:1,s:0&tx=77&ty=93 Et on défait les fausses conceptions… En es-tu bien certain ?

23 Un fruit cest sucré… Un fruit ne se cuit pas… Ébranler les conceptions de départ… En es-tu bien certain ?

24 Gâteau aux carottes Canard à lorange /gibier/canard-orange.php Un fruit se sert seulement au dessert… On ne peut mettre que des fruits dans un dessert… En es-tu bien certain ? Des conceptions difficiles à « déloger »… En es-tu bien certain ?

25 Des plantes qui appartiennent à la même catégorie: La tarte à la rhubarbe

26 Ils appartiennent à la même catégorie…

27 Tous de la même catégorie…

28 Pourquoi travailler si fort pour changer les conceptions ? Un concept scientifique ne se développe pas en spirale comme dans dautres matières. Sil nest pas acquis lorsquon le voit… Quand sera-t-il retravaillé ??? Un concept scientifique qui fait partie intégrante du quotidien comme celui des fruits résiste mal aux habitudes et aux croyances de lentourage. Quest-ce qui a plus de valeur dans la tête dun élève ? La SAE quil a faite en 4 e année et qui lui a appris ce quétait un fruit ou ce qui est nommé à la maison et qui va toujours venir lui faire oublier ce quil a appris.

29 Un exemple qui peut vous convaincre… Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS On ne fait jamais du JELL-O à la tomate mais, par exemple, un jour, jai vu dans un livre que les légumes nont pas de noyaux et les fruits en ont alors moi je dis que les deux ont raison. Daprès moi un fruit cest des aliments quon peut faire du JELL-O et des bonbons à saveur artificielle avec.

30 La place de la conclusion… Combien de fois avons - nous observé les élèves conclure rapidement leur expérimentation… SURTOUT SANS RELIRE LEUR HYPOTH È SE DE DÉPART ET SANS Y FAIRE RÉFÉRENCE …

31 FIN

32 Les enjeux pour les enseignants Formuler une problématique qui oriente lélève sur le concept scientifique visé. Limiter le nombre de question et dinformation à inclure dans la problématique. Choisir des questions ouvertes. Anticiper les réponses des élèves pour valider la problématique. Se donner le temps de vérifier les conceptions Initiales des élèves afin délaborer la démarche.

33 Enjeux pour les élèves Sapproprier la problématique. Faire des liens entre la problématique, ses connaissances et ses expériences. Bien décoder les éléments importants. Être rigoureux dans la démarche et dans les traces laissées dans le carnet de bord. Accepter de se remettre en question et davoir à changer de conception.


Télécharger ppt "Paul Cézanne, Nature morte au panier de fruits. Sophie Gravel, Isabelle Martin, Carole Morelli, C.S.H.C., CREAS."

Présentations similaires


Annonces Google