La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 UN LIEN ENTRE PAUVRETÉ ET PREMIÈRE MESURE DAIDE À LA JEUNESSE? Projet de recherche Placement des enfants et pauvreté dans le cadre du programme fédéral.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 UN LIEN ENTRE PAUVRETÉ ET PREMIÈRE MESURE DAIDE À LA JEUNESSE? Projet de recherche Placement des enfants et pauvreté dans le cadre du programme fédéral."— Transcription de la présentation:

1 1 UN LIEN ENTRE PAUVRETÉ ET PREMIÈRE MESURE DAIDE À LA JEUNESSE? Projet de recherche Placement des enfants et pauvreté dans le cadre du programme fédéral de recherche AGORA Jeudi 27 novembre 2008 Sven De Visscher, Isabelle Ravier et Joke Impens Universiteit Gent – Université catholique de Louvain

2 2 PROGRAMME DE RECHERCHE - AGORA Politique scientifique fédérale Bases de données plus accessibles Développement procédé pour le croisement des bases de données Suivi longitudinal Projet de recherche à linitiative du Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et lexclusion sociale et en collaboration avec les 3 Communautés Concertation et dialogue avec divers acteurs en collaboration étroite avec le Service

3 3 ÉQUIPE DE RECHERCHE Université Gent o Département Sociale Agogiek Promoteur M. De Bie et assistants de recherche Ellen Rutgeerts, Marijke Verstraeten, Sven De Visscher o Département Data-analyse Promoteur Y. Rosseel o Département Huisartsgeneeskunde en Eerstelijnsgezondheidszorg: Promoteur S. Willems et assistante de recherche Joke Impens Université Catholique de Louvain o Département de Criminologie et de droit pénal Promoteur I. Ravier

4 4 QUESTION DE RECHERCHE Existe-t-il un lien entre la pauvreté et une première mesure de prise en charge par lAide à la Jeunesse? Pauvreté Contexte socio-économique Placement Première mesure en 2005 Comparaison entre le groupe concerné par une première mesure en 2005 et le groupe non concerné par une première mesure en 2005 sur la base dun certain nombre de variables socioéconomiques Pas de définition préalable de la pauvreté

5 5 METHODOLOGIE: CROISEMENT BASES DE DONNÉES 1. Marché du Travail et Protection Sociale Population belge Données démographiques Position sur le marché du travail Informations sur le ménage 2. Base de données administration « bijzondere jeugdzorg » Tous les enfants concernés par une mesure – Communauté flamande (sélection: tous les enfants concernés par une première mesure en 2005) Données démographiques Informations sur la mesure

6 6 METHODOLOGIE: CROISEMENT BASES DE DONNÉES 3. Bases de données administration Aide à la Jeunesse « SIGMAJED » Tous les enfants concernés par une mesure – Communauté française (sélection: tous les enfants concernés par une première mesure en 2005) Données démographiques Informations sur la mesure 4. Atlas des quartiers en difficulté Habitants des 17 agglomérations (56%) Information au niveau du quartier Mesure du caractère défavorisé: concentration de pauvreté

7 7 METHODOLOGIE: POPULATION DE RECHERCHE Niveau danalyse: ménage 3 échantillons Ménages avec au moins un membre ayant fait lobjet dune première mesure dAide à la Jeunesse en 2005 (Communauté flamande) Ménages avec au moins un membre ayant fait lobjet dune première mesure dAide à la Jeunesse en 2005 (Communauté française) Ménages auxquels appartient un jeune repris dans léchantillon aléatoire des jeunes non concernés par lAide à la Jeunesse (sans intervention)

8 8 METHODOLOGIE: DESCRIPTION VARIABLES o Caractéristiques de lenfant / du jeune - Âge - Sexe o Caractéristiques du ménage - Composition (famille monoparentale versus famille biparentale) - Sexe chef de ménage - Nombre de membres du ménage o Position sur le marché du travail - Emploi - Demandeur demploi - Revenu dintégration - Interruption de carrière / dispense - Invalidité

9 9 METHODOLOGIE: DESCRIPTION DES VARIABLES o Caractéristiques au niveau du quartier - Indicateur de synthèse: indicateur pour mesurer le caractère défavorisé - 4 indicateurs thématiques - Logement - Formation - Santé subjective - Emploi

10 10 METHODOLOGIE: ANALYSE STATISTIQUE Régression logistique Effets principaux et dinteraction Valeur prédictive Signification Contrôle dautres effets Corrélations mais pas causalité!

11 11 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FLAMANDE - AIDE À LA JEUNESSE 3717 enfants concernés par une première mesure en 2005 Sexe Garçons: 2193 (59 %) Filles: 1524 (41 %) Répartition FQI / SEP selon le sexe FQISEP Garçons 658 (91.8%)1495 (51.2%) Fille 59 (8.2%)1423 (48.8%)

12 12 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FLAMANDE - AIDE À LA JEUNESSE Âge : plafonds élevés 55.8% plus âgés que 13 ans 16 ans: 12.7% 17 ans: 13.7% 18 ans: 6.6% Interprétation table ronde : aide à la jeunesse spécialisée

13 13 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FLAMANDE - AIDE À LA JEUNESSE Domicile – Arrondissement judiciaire

14 14 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FLAMANDE - AIDE À LA JEUNESSE Relation SEP / FQI o SEP: 2918 (80.2%) o FQI: 717 (19.7%) Mesures prises par: o CBJ : 1888 (50,8 %) o JRB après bemiddelingscommissie: 1001 (26,9%) o Tribunal jeunesse sur la base FQI : 717 (19,3%) Régime o Résidentiel: 2077 (55.9%) o Ambulant: 1429 (38.4%) o Semi-résidentiel: 211 (5.7%)

15 15 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FLAMANDE - AIDE À LA JEUNESSE Composition familiale Familles monoparentales: 44.6% (1572 ménages) Familles biparentales: 55.4% (1268 ménages) o Caractéristiques au niveau du quartier (agglomération) Représentation: 52.9% (1967 enfants) 35.4% dans quartiers défavorisés (696)

16 16 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FRANÇAISE - AIDE À LA JEUNESSE 3709 enfants concernés par une première mesure en 2005 Nature 7: Prise en charge non résidentielle: 1980 (53.4%) Nature 8: Prise en charge en IPPJ: 276 (7.4%) Nature 10: Placement en service résidentiel: 1453 (39.2%) Sexe Garçons: 2171 (58.5%) Filles: 1538 (41.5%)

17 17 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FRANÇAISE - AIDE À LA JEUNESSE Répartition FQI / en danger selon le sexe FQIen danger Garçons 723 (91%) 1448 (49.7%) Filles 72 (9%)1466 (50.3%) Âge : plafonds élevés 42.6% plus âgés que 13 ans

18 18 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FRANÇAISE - AIDE À LA JEUNESSE Domicile – Arrondissement judiciaire Marche-en-Famenne Charleroi Tournai Arlon Dinant Liège Huy Neufchâteau Namur

19 19 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FRANÇAISE - AIDE À LA JEUNESSE Aide volontaire (base légale D21 / D22) 1844 (49.7%) Aide contrainte (base légale D33/ D39/ L362) 1070 (28.8%) Délinquants (base légale L364) 795 (21.4%)

20 20 DESCRIPTION DE LA POPULATION: COMMUNAUTÉ FRANÇAISE - AIDE À LA JEUNESSE Composition familiale Familles monoparentales: 54 % (1375 ménages) Familles biparentales: 46 % (1169 ménages) Caractéristiques au niveau du quartier (agglomération) représentation: 78.9% (2815 enfants) 40.1% dans quartier défavorisé (1129)

21 21 DESCRIPTION DE LA POPULATION: ENFANTS SANS PREMIÈRE MESURE EN 2005 Échantillon aléatoire de la population totale belge (55299 enfants) Répartition proportionnelle selon le sexe et l âge Caractéristiques au niveau du quartier (agglomération) Représentation: 56 % (30893 enfants) 32% dans quartier défavorisé (9898)

22 22 IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE Quels indicateurs sont-ils liés au risque dêtre concerné par une première mesure de lAide à la Jeunesse? Facteur de risque: nomenclature statistique Méthode: régression logistique Leffet dun indicateur significatif doit toujours être considéré, « toutes choses égales par ailleurs ». Niveau de signification

23 23 IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE Effet principal : effet dune variable sur le risque dêtre concerné par une mesure Interaction : combinaison deffets Trois groupes de recherche - Arrondissements administratifs flamands - Arrondissements administratifs francophones - Bruxelles

24 24 IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE APERÇU GÉNÉRAL AA flamandsAA francophonesBruxelles Sexe XXX Âge XXX Sexe chef de m é nage X X Type de m é nage XXX Nombre de membres XXX Au moins 1 membre avec emploi XXX Au moins 1 membre demandeur d'emploi X Au moins 1 membre avec allocation d'invalidit é XXX Au moins 1 membre avec revenu d int é gration/aide financi è re XXX Au moins 1 membre non-actif X

25 25 Sexe Les garçons encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure que les filles Distinction SEP / FQI: pour les filles « en danger », le risque augmente plus vite et plus fort Âge Le risque dêtre concerné par une première mesure augmente de manière significative au fur et à mesure quon avance en âge ex.Communauté flamande ex. Communauté française IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES INDIVIDUELLES

26 26 Composition familiale Les enfants qui grandissent au sein dune famille monoparentale encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure que les enfants qui grandissent dans une famille biparentale Taille du ménage Les enfants qui grandissent dans un ménage composé de nombreux membres encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure ex. Communauté flamande ex. Bruxelles IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES DU MÉNAGE

27 27 Sexe du chef de ménage Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dont le chef de ménage est une femme encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure que les enfants qui grandissent au sein dun ménage dont le chef est un homme Arrondissement administratif francophone: pas deffet (sans distinction FQI/ « en danger ») IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES DU MÉNAGE

28 28 Emploi Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel au moins un membre travaille encourent un risque significativement moins élevé dêtre concernés par une première mesure que les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel personne ne travaille Ex. Communauté française IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES SOCIOÉCONOMIQUES

29 29 Demandeurs demploi Arrondissement administratif francophone et Bruxelles: pas deffet significatif (sans distinction FQI/ « en danger ») Arrondissement administratif flamand: Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel au moins un membre est demandeur demploi encourent un risque significativement moins élevé dêtre concernés par une première mesure IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES SOCIOÉCONOMIQUES

30 30 Interruption de carrière / dispense Arrondissement administratif flamand et Bruxelles: pas deffet significatif Arrondissement administratif francophone: Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel au moins un membre est en interruption de carrière / dispense encourent un risque significativement plus bas dêtre concernés par une première mesure IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES SOCIOÉCONOMIQUES

31 31 Revenu dintégration Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel au moins un membre perçoit le revenu dintégration encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure Ex. Bruxelles IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES SOCIOÉCONOMIQUES

32 32 Invalidité Les enfants qui grandissent au sein dun ménage dans lequel au moins un membre perçoit une allocation dinvalidité encourent un risque significativement plus élevé dêtre concernés par une première mesure Ex. Communauté flamande IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES SOCIOÉCONOMIQUES

33 33 Chef de ménage – Type de ménage - Arrondissements administratifs flamands Les enfants qui grandissent au sein dune famille biparentale encourent un risque plus élevé dêtre concerné par une première mesure si le chef de ménage est une femme Les enfants qui grandissent au sein dune famille monoparentale encourent un risque plus élevé dêtre concerné par une première mesure si le chef de ménage est un homme La différence entre les deux groupes est significative IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE: INTERACTIONS

34 34 Chef de ménage – Type de ménage - Arrondissements administratifs francophones Les enfants qui grandissent au sein dune famille biparentale encourent un risque plus élevé dêtre concerné par une première mesure si le chef de ménage est une femme Les enfants qui grandissent au sein dune famille monoparentale encourent un risque plus élevé dêtre concerné par une première mesure si le chef de ménage est un homme La différence entre les deux groupes est significative IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE: INTERACTIONS

35 35 IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE: INTERACTIONS Chef de ménage – Type de ménage - Bruxelles Les enfants qui grandissent au sein dune famille biparentale encourent un risque plus élevé dêtre concerné par une première mesure si le chef de ménage est une femme Ceci vaut aussi pour les enfants qui grandissent au sein dune famille monoparentale, mais cet effet est moins marqué La différence entre les deux groupes est significative

36 36 Indicateur synthétique Les enfants qui grandissent dans un quartier défavorisé encourent un risque significativement plus élevé dêtre concerné par une première mesure Indicateurs thématiques - Santé subjective - Formation - Emploi - Logement IDENTIFICATION FACTEURS DE RISQUE CARACTÉRISTIQUES DE QUARTIER

37 37 DISCUSSION: ÉPÉE DE DAMOCLES OU EXCALIBUR? En résumé, sur la base de ces chiffres: les familles dans la pauvreté sont plus vulnérables à une première mesure Mais… que pouvons-nous conclure à partir de ces chiffres? Aide à la jeunesse à éviter comme cadre démancipation? Mesure pas en elle- même intervention négative ! Laide à la jeunesse travaille beaucoup, mais comment travaille-t-elle? Distinction entre les logiques d'entrée dans le système et les logiques présidant au suivi de la prise en charge Interprétabilité limitée des données denregistrement Ex.: - Différences arrondissements administratifs - Différenciation offre, trajectoire, clients, … Plaidoyer en faveur de monographies à petite échelle Saisir la signification des chiffres Parcours des usagers (y inclus avant-après) comme angle dapproche Pratiques spécifiques comme angle dapproche


Télécharger ppt "1 UN LIEN ENTRE PAUVRETÉ ET PREMIÈRE MESURE DAIDE À LA JEUNESSE? Projet de recherche Placement des enfants et pauvreté dans le cadre du programme fédéral."

Présentations similaires


Annonces Google