La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conférence de Montréal Forum international des Amériques 11 juin 2013 1 INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE Nouvelles perspectives de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conférence de Montréal Forum international des Amériques 11 juin 2013 1 INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE Nouvelles perspectives de."— Transcription de la présentation:

1 Conférence de Montréal Forum international des Amériques 11 juin INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE Nouvelles perspectives de financement

2 1.Le contexte

3 Lheure de lAfrique semble avoir sonné 3 Une Afrique plus forte face aux défis Source : BAD et Perspectives économiques mondiales, avril 2013 *A l'exclusion de: l'Australie, la Corée, Hong-Kong, le Japon, la Nouvelle Zélande, Singapour et Taïwan Les pays exportateurs de pétrole ont enregistré une croissance de 8,7 % en 2012 Durant la période , 6 des 15 économies affichant la plus forte croissance au monde se trouvaient en Afrique Les flux extérieurs ont atteint un niveau record en 2012

4 Mais, malgré une croissance soutenue, les besoins de financement pour les infrastructures en Afrique reste primordial 4 …le déficit de financement pour les infrastructures, estimé entre milliards USD par an, demeure obstinément élevé… 5,3% en ,8% en 2013 Bien quaujourdhui l'Afrique est la deuxième région a forte croissance dans le monde…. Alors que les investissements en énergie, transport, eau et assainissement et technologies de linformation et de la communication (TIC) - les besoins prioritaires du continent – peuvent contribuer plus de 2% a la croissance continentale.

5 2. Les Activités de la BAD

6 27 La BAD sest spécialisé dans les solutions de financement aux problèmes du continent africain et renforce les infrastructures qui stimulent la croissance Délivrée par un menu robuste dinstruments financiers Prêts (souverains et au secteur prive) Garanties Produits pour la gestions des risques (intérêt, devises, commodités) Programme du financement pour le commerce Prises de participation Fonds dédiés à lassistance technique (bilatéraux and multilatéraux) Participation dans les initiatives globales Une stratégie bas ée sur c inq priorités opérationnelles essentielles Croissance inclusive Transition vers la croissance verte Développement des infrastructures Intégration régionale Développement du secteur privé Gouvernance et responsabilisation Qualifications et technologies

7 27 Ce qui génère des résultats enviables au service du peuple africain A travers des prêts classiques… Lignes électriques transfrontalières Ethiopie - Kenya (341 millions d'USD) Ligne de transport de km, avec une capacité de MW Économie de 7 millions de tonnes de CO 2 chaque année 1,4 millions de ménages bénéficieront dun accès fiable et à prix raisonnable à lélectricité dici 2022 Initiative choisie par le G20 comme un projet régional exemplaire Premier projet du genre à être enregistré comme projet MDP Initiative du Conseil des ministres africains de lEau, administrée par la Banque Créée pour aider les pays à atteindre les objectifs de la Vision africaine de l'eau 2025 Approbation de 75 opérations se chiffrant à 118 millions d'USD depuis 2006 Approbation de six projets en 2012, pour un financement total de 12 millions d'USD..Ou partenariat et initiative bilatérale africaine… Facilité africaine de leau Prix dhonneur pour limpact sur le développement du Trésor américain en juin 2012 « Projet damélioration du corridor routier Bamako-Dakar et de facilitation du transport »

8 2. LApproche du futur

9 Les interventions traditionnelles des bailleurs de fonds sont insuffisantes pour combler les besoins de capital pour financer les infrastructures en Afrique. Les moyens traditionnels de mobilisations de ressources au niveau des pays (i.e. la collection de taxes) souffrent aussi de défis particuliers. Par conséquence, lAfrique comme le reste du monde entier expérimente un changement de direction dans sa stratégie de mobilisation de fonds pour le développement. Elle se tourne de plus en plus vers les marchés des capitaux locaux et globaux, pour accéder à de nouvelles ressources financières. Les modes traditionnels de financement sont-ils suffisants?

10 Bilan contrasté dans la réalisation des émissions obligataires en monnaie locale pour les infrastructures en Afrique, LES EMISSIONS DU DIASPORA LES EMISSIONS DOBLIGATIONS SOUVERAINS POUR LINSTRUCTURE Aspets positif: Premier émetteur sur le continent africain Résultats: 400 million en 2008 Contrainte au succès de la souscriptions: Manque de transparence Manque de marché de capitaux Marketing insuffisant a l étranger Discompte patriotique trop profond vis a vis autres investissements complémentaires Objet: Ethiopian Electric Power Corporation (2008) & le grand barrage Renaissance (2011) Aspets positifs: Approche programmatique Un élément diaspora: ventes spontanées de lobligation permettait la souscription des émigrés au delà de la période initiale définie Collaboration avec le secteur privé pour le marketing et placement (i.e. Homestrings) Objet: Une portefeuille dinvestissement dans les secteur de lénergie du transport, et de l eau Considérations à pondéré: Comment assurer que les produits iront au financement des projets sous jacents et non aux autres priorités des gouvernements? Est ce quune émission régionale est probable dans le future?

11 Les émissions obligataires en devises pour les infrastructures Emissions souveraines Africaines sur le marche international en devises (USD) Pricing lié a la perception du risque du souverains et non aux projets sous jacents Pour des maturités a longue terme, généralement de 7 a 12 ans Avec le but de développer lappétit des investisseurs et les parties prenantes locales pour une transition éventuel aux émissions de projets La Banque a publié en 2013 un livre intitulé « Financements structurés: Conditions pour le financement des projets dinfrastructure par les marchés obligataires africains ». Emissions dobligation africains récents, en devises PaysCotation souverain PricingAmount (million $ USD) Date NamibieBaa3/BBB-Libor Octobre 2011 SenegalB+Libor Mai 2011 NigeriaB+/BB-Libor Janvier 2011 ZambieB+Libor Septembre 2012 RwandaBLibor Avril 2013

12 Les migrants: un énorme potentiel pour lAfrique 140 million de migrants africains résidents hors de lAfrique 53 billion de Dollar épargnés par les africains dans les pays destinataires Des envois de fonds soutenus pendant la crise, avec une croissance moyenne entre de 10.2% Il est estimé que les ressources financières des migrants africains peuvent contribuer 40 milliards USD par année au continent (2,6% du PIB du continent) La Banque a publié en décembre 2012 une note économique sur le sujet: « Emissions obligataires diaspora: quelques leçons a retenir pour les pays africains » L'Inde et Israël ont levé 11 milliards USD et 30 milliards USD respectivement grâce àleurs programmes d'obligations diaspora Export-Import Bank (Afreximbank) a servi de chef de file pour un emprunt de 40 millions de dollars au Ghana garanti par le flux des transferts par Western Union COMMENT LE FAIRE? QUEL EST LE POTENTIEL?

13 2. La finance innovante – Que fait la BAD?

14 La Banque offre une la Garantie Partielle de Crédit (GPCs): Cela couvre une partie des remboursements prévus de prêts ou d'obligations contre le risque de non-paiement par le débiteur 14 Présentation des produits financiers Plus de marketing des produits financiers existants qui favorisent la hausse de crédit dun projet ou dun émetteur obligataire Restructuration de dette de Seychelles Une garantie qui couvre jusquà 10 millions de dollars au titre du paiement dintérêt sur une émission obligataire du gouvernement des Seychelles en 2010 pour restructurer sa dette qui sélevait à 320 millions de dollars La garantie était essentielle a rendre soutenable la dette souveraine des Seychelles Restructuration de dette de Seychelles Une garantie qui couvre jusquà 10 millions de dollars au titre du paiement dintérêt sur une émission obligataire du gouvernement des Seychelles en 2010 pour restructurer sa dette qui sélevait à 320 millions de dollars La garantie était essentielle a rendre soutenable la dette souveraine des Seychelles

15 Fond Afrique 50: Une proposition de financement de lAfrique pour lAfrique Flexibilité et aptitude à répondre en temps utile aux promoteurs Appui et influence politiques requis pour faire avancer les projets et surmonter les obstacles politiques Coordination des parties prenantes africaines : Conseil, parrainage et relations étroites de travail avec la BAD Large appui des pays africains sous forme de participation et/ou dinvestissement Mobilisation de ressources sur les marchés financiers et auprès des banques centrales dAfrique Fourniture de ressources financières et techniques substantielles Expertise requise pour interagir efficacement avec des promoteurs de calibre mondial de projets du secteur privé Flexibilité et aptitude à répondre en temps utile aux promoteurs Appui et influence politiques requis pour faire avancer les projets et surmonter les obstacles politiques Coordination des parties prenantes africaines : Conseil, parrainage et relations étroites de travail avec la BAD Large appui des pays africains sous forme de participation et/ou dinvestissement Mobilisation de ressources sur les marchés financiers et auprès des banques centrales dAfrique Fourniture de ressources financières et techniques substantielles Expertise requise pour interagir efficacement avec des promoteurs de calibre mondial de projets du secteur privé 15 ACTIVITIÉS/ SERVICES UNIVERS DES INVESTISSEURS MISE EN ŒUVRE CRÉDIT PRISES DE PARTICI- PATION SERVICES- CONSEILS Secteur privé/ Institutions financières dAfrique BAD et autres partenaires au développement Marchés financiers internationaux et fonds souverains Banques centrales/ Marchés financiers dAfrique.

16 16 Emetteur récurrent sur le marche africain – Lexemple de lOuganda Désignation du shilling ougandais (UGX) comme devise de prêt de la Banque en septembre 2011 Placement intégral dans le pays avec une sursouscription de 50% Le produit de lémission est conservé en monnaie du pays pour financer un prêteur hypothécaire local Établissement dun programme de démission à moyen terme de 125 milliards dUGX Émission dobligations de maturité 10 ans pour 12,5 milliards dUGX en juillet 2012, le coupon étant lié à 85 % du rendement des bons à deux ans du Trésor ougandais avec révision du taux toutes les 2 années. La deuxième émission libellé en Ush a été lance le 30 mai. Création de programmes démission dobligations nationales Ciblage de quelques marchés financiers africains GhanaKenyaNigeria TanzanieZambie Bénéfices: atténuation du risque de change, diversifications dinstruments disponibles au investisseur locaux, le développement des marchés des capitaux africains… Approche focalisée sur le développement des marchés financiers africains

17 Site internet de lAFMI: Un outil de connaissance à guichet unique qui permet de fournir des informations sur les marchés africains de la dettewww.africanbondmarkets.org Site internet de lAFMI: Un outil de connaissance à guichet unique qui permet de fournir des informations sur les marchés africains de la dettewww.africanbondmarkets.org Réalisations récentes La Banque accueille un groupe de travail pan-africain des parties prenantes aux émissions obligataires en monnaies africaines Création et lancement de la base de données sur les marchés financiers africains qui couvre les billets de trésorerie et les obligations de 40 pays Renforcement des capacités des Banques Centrales et collaboration avec les officiers de liaison dans la collecte des données sur les marchés financiers africains Réduit la dépendance envers les créances libellées en devises étrangères et élargit la base dinvestisseurs Finance le renforcement de linfrastructure des marchés obligataires nationaux Publie des mises à jour régulières, fournissant ainsi des informations pertinentes et actuelles Renforce les capacités de collecte et de gestion des données Fonds dinvestissement des obligations dAfrique Base de données des marchés financiers dAfrique Appui continue sur les données statistiques et les infrastructures des marchés financiers Initiative des marchés financiers africains (IRMA) Création et lancement du site internet de lAFMI – un outil de gestion de connaissance qui apporte visibilité et prise de conscience sur les marchés africains de la dette Semploie avec les partenaires et les banques centrales dAfrique à développer les marchés de la dette sur le continent Améliore la disponibilité, la qualité et lutilité des informations sur les marchés africains de la dette 17

18 7. Conclusions

19 19 Messages clés sur le financement innovant de linfrastructure en Afrique Il existe beaucoup deuphorie sur les financements innovants pour les infrastructures en Afrique Deux grands axes sur lequel ce potentiel réside (i) le développement des marches des capitaux et (ii) les ressources des migrants africains Mais nous sommes encore aux premières étapes de recherche et dimplémentation. Les pays doivent: Investir davantage dans la recherche de leur diaspora Maintenir la bonne gouvernance et la bonne performance des indices macroéconomiques pour diminuer la perception des risques des investisseurs et profiter de lintérêt quils portent à lAfrique Se concentrer sur le développement du système financier interne en particulier les marchés de capitaux Mobiliser et utiliser les instruments de rehaussement de crédit offerts par les partenaires de développement traditionnels et les acteurs du secteur privé

20 Merci « LAfrique représente désormais un nouveau champ de développement, un important pôle de croissance pour la reprise économique et une destination attrayante pour les capitaux. La différence de perception samenuise et il y a des investisseurs sérieux qui sont véritablement intéressés par lAfrique. Lheure de lAfrique a sonné ! » Ngozi Okonjo-Iweala Ministre des Finances du Nigéria, 2011


Télécharger ppt "Conférence de Montréal Forum international des Amériques 11 juin 2013 1 INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE INFRASTRUCTURES EN AFRIQUE Nouvelles perspectives de."

Présentations similaires


Annonces Google