La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 METTRE EN PLACE LENSEIGNEMENT DES SVT AU COLLÈGE ET LYCÉE 30 novembre – T. Rollinde de Beaumont 1 Séance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 METTRE EN PLACE LENSEIGNEMENT DES SVT AU COLLÈGE ET LYCÉE 30 novembre – T. Rollinde de Beaumont 1 Séance."— Transcription de la présentation:

1 FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 METTRE EN PLACE LENSEIGNEMENT DES SVT AU COLLÈGE ET LYCÉE 30 novembre – T. Rollinde de Beaumont 1 Séance 3

2 ORDRE DU JOUR Comment élaborer des situations dapprentissage? Déterminer des objectifs dapprentissage En pratique… Elaborer une séance Déterminer les éléments dobservation dune séance Gestion de classe: des pistes pour motiver les élèves 2

3 COMMENT ÉLABORER DES SITUATIONS DAPPRENTISSAGE? Lister les différents types dactivités présentées Que pensez-vous de ces différentes modalités dapprentissages? 3

4 Identifier les différentes situations dapprentissage proposées dans les préambules des programmes au collège et au lycée. Préciser dans quelle mesure ces modalités dapprentissage permettent de travailler les trois axes déterminés la fois précédente. 4 Que nous disent les consignes officielles? Travail en groupe, répartition sur le collège et le lycée Documents à disposition:(Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août Programmes de lenseignement de sciences de la vie et de la Terre au collège – Extrait du préambule) Durée: 30 min Production : synthèse présentant les différents types dactivités, de supports, de productions possibles.

5 CHOISIR UNE SITUATION DAPPRENTISSAGE A combien? Toute la classe En groupe -Quelques élèves (3, 4, 5…) -2 élèves Individuel Quel support? Ecrite -Réponses à des questions -Compte-rendu -Synthèse -Commentaire argumenté -Poster -…. -Power point -Vidéo Orale -Présentation orale -Débats -… 5 Quelle production? Quelle modalité? Réel Le terrain (une friche, un affleurement…) Un échantillon géologique un animal, un végétal Une préparation microscopique Une dissection Une manipulation, une mesure à réaliser Une expérience… Substituts du réel Une vidéo, une photographie Une image numérique un modèle analogique Un logiciel de simulation Une carte géologique Le protocole et les résultats dune expérimentation.. Numérique Banques de données Expérimentation Assistée par Ordinateur… En classe -Travaux pratiques -Travaux dirigés -Exposé du professeur -Exposé délève… Sur le terrain -Découverte -Application … En conférence -Avec dautres élèves -Un expert…

6 DÉTERMINER DES OBJECTIFS DAPPRENTISSAGE: Selon trois axes également estimables: Connaissances Capacités Attitudes 6 Compétence : elle consiste en la mobilisation dun ensemble de ressources diversifiés internes (combinaison de connaissances, de capacités et dattitudes) et externes (documents, outils, personnes) renvoyant à la complexité de la tâche et au caractère global et transversal de la compétence. Une compétence est un "savoir agir". La mise en œuvre du socle et lévolution dune discipline, les sciences de la vie et de la Terre – Mai eduscol.education.fr/soclecommun

7 EN CLASSE… 7 Exemple: savoir argumenter …Il faudra utiliser des démarches argumentaires dans des situations réelles, multiples et variées, qui ont du sens pour les élèves. Ceux-ci devront être capables de soutenir leur point de vue sans fuir la confrontation, en écoutant les autres et en tenant compte de leur avis, en faisant des compromis quand il faut prendre des décisions… G. De Vechi, M. Rondeau 2009

8 LE SOCLE COMMUN DE COMPÉTENCE SEPT « GRANDES COMPÉTENCES » lacquisition du socle commun par tous les élèves est un objectif fixé par la loi dorientation et de programme pour lavenir de lÉcole : La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à lacquisition dun socle commun constitué dun ensemble de connaissances et de compétences quil est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société. 8 La maîtrise de la langue La pratique dune langue vivante étrangère Les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique La maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication La culture humaniste Les compétences sociales et civiques L'autonomie et l'initiative

9 LES COMPÉTENCES DE BASE EN MATHÉMATIQUES ET LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Il s'agit de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement quotidien; ils doivent saisir que la complexité peut être exprimée par des lois fondamentales. Connaissances … connaître les caractéristiques du vivant : unité d'organisation (cellule) et biodiversité ; unité du vivant (ADN) et évolution des espèces … Capacités …Pratiquer une démarche scientifique Savoir observer, questionner, formuler une hypothèse… Attitudes …le sens de l'observation ; l'esprit critique : distinction entre le prouvé, le probable ou l'incertain, la prédiction et la prévision, situation d'un résultat ou d'une information dans son contexte ; la responsabilité face à l'environnement, au monde vivant, à la santé… 9

10 BILAN Apprentissage par compétences - Développer laptitude à agir efficacement - Dans un type défini de situations complexes - En utilisant des acquis élémentaires (ensemble de capacités, dattitudes et de connaissances notionnelles) G. De Vecchi évaluer sans dévaluer Diversité des situations -Travailler différentes compétences -« Faire varier les plaisirs » - motiver les élèves Complexités des situations -Différents niveaux dexigences -Gérer lhétérogénéités des élèves Evaluer par compétences: les connaissances, les capacités et les attitudes. 10

11 PAUSE 11

12 Renseigner et compléter la fiche de préparation de séance sur le thème: « lADN, molécules universelle et informative ». Seule une partie du thème pourra être choisie. 12 En pratique… Elaborer une séance Travail en groupe Documents à disposition: BO 2 nde / 3 e - Extrait de manuel Durée: 1h Production : concevoir une fiche de préparation de séance

13 AVANT LA SÉANCE… Concevoir une situation motivante Déterminer les objectifs pour chaque séance quelles connaissance, capacité, attitude? Rédiger une consigne Déterminer les supports, le temps de travail Préparer des documents daide Mise en œuvre des capacités, connaissances… Rédiger les traces écrites – tenue de cahier Donner du sens à lapprentissage – mettre lélève en situation dêtre acteur de son apprentissage 13 Limiter le nombre dobjectif travaillé par séance 1/1/1 Après avoir mis lélève dans une situation réaliste destinée à motiver la recherche, on lui précise ce qu'il doit faire (verbe d'action) et ce qu'il doit produire, mais sans lui dire comment s'y prendre ni lui donner de procédure. Estimer le temps de chaque étape de la séance puis sassurer quil est respecter Distribuer en fonction des difficultés de lélève, uniquement en cas de besoin. Laide guide sans donner la réponse. Brèves et claires: Connaissances et vocabulaire exigible sont ceux de la colonne « connaissances » du programme

14 … APRÈS LA SÉANCE Travail personnel Exercice par ex. Correction Remédiation Evaluation En quantité raisonnable et régulier Adapté aux compétences visées par le programme Pour assurer la maîtrise par lélève dune capacité nouvellement acquise ou dune notion complexe (consolidation) Susciter la curiosité, introduire une prochaine notion Former à lautonomie et à lapprentissage personnel Participer à la maîtrise de la langue française 14 Sassurer que les élèves ont bien compris Évaluer les mêmes connaissance, capacité et attitude que ceux travaillés par exemple dans un contexte différents

15 BILAN Donner du sens aux apprentissages Cohérence verticale des programmes Cohérence de lévaluation Préparation du brevet libanais, des ECE, de lépreuve écrite du baccalauréat Situation motivante qui introduit une problématique scientifique. Importance de traiter lintégralité du programme Seuls les items travaillés en classe ne peuvent être évalués Collège et lycée : 7 ans pour se préparer Evaluation certificative 15

16 POUR LA PROCHAINE FOIS… Préparer au moins une fiche préparatoire complète de séance contenant une situation problème. Vous pourrez vous appuyer sur les critères définis par G De Vecchi et N. Carmona. Exemple 1 de situation problème: Exemple 2 de situation problème: Le don du sang peut sauver des vies, mais il peut aussi tuer. 16

17 GESTION DE LA CLASSE Comment motiver les élèves? Echanges… 17 « On ne comprend que ce quon fait soi-même » Gaston BACHELARD

18 DES ENSEIGNANTS VOLONTAIRES, MEMBRES DU GROUPE APPRENDRE AUJOURDHUI, SE SONT RÉUNIS POUR RÉFLÉCHIR SUR LES MÉTHODES QUI POURRAIENT PERMETTRE UNE PLUS GRANDE MOTIVATION DES ÉLÈVES. ILS ONT CONSTRUIT UNE CARTE MENTALE OU CARTE CONCEPTUELLE QUI MONTRENT LES DÉTERMINANTS DE LA MOTIVATION AINSI QUE LES INDICATEURS. AC- POITIERS 18

19 QUESTIONS….. 19


Télécharger ppt "FORMATION INITIALE COMPLÉMENTAIRE – ANNÉE 2013/2014 METTRE EN PLACE LENSEIGNEMENT DES SVT AU COLLÈGE ET LYCÉE 30 novembre – T. Rollinde de Beaumont 1 Séance."

Présentations similaires


Annonces Google