La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intervention en contexte traumatique Cours du 24 novembre 2010 Line Vaillancourt, Ph.D.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intervention en contexte traumatique Cours du 24 novembre 2010 Line Vaillancourt, Ph.D."— Transcription de la présentation:

1 Intervention en contexte traumatique Cours du 24 novembre 2010 Line Vaillancourt, Ph.D.

2 Plan de cours : -Lacupuncture -Deux traitements innovateurs -Lintervention en situation de crise

3 Lacupuncture

4 Quelques études à date : dépression et insomnie Effets sur le système limbique (régulation des émotions) et la libération de substances opioïdes Utilisations variées – Fatigue, troubles digestifs, douleurs physiques, asthme, troubles anxieux, etc.

5 Stimulation des neurotransmetteurs Diminution de certaines hormones (p.ex. adrénaline) donc réduction de lhyperactivité neurovégétative Action analgésique Augmentation du flot sanguin (utile dans le cas dischémies) Lacupuncture

6 Étude de Hollifield et al.(2007) (Acupuncture for Posttraumatic stress disorder: A randomized controlled pilot trial) Comparaison de la TCC à lacupuncture : Étude randomisée contrôlée 30 sujets par groupe Caractéristiques des problématiques acceptées: – 62% trauma avant 12 ans – 21 % entre 12 et 17 ans – 17% 18 ans et + – 28% ont rapporté trauma répété pendant 5 ans

7 Acupuncture utilisée: aiguilles rigides insérées dans le tissu sous-cutané ou dans des muscles à des endroits stratégiques pendant une certaine période de temps Points dacupuncture uniques pour chaque patient 1 hre deux fois par semaine – 15 à 20 min interview sur les symptômes – 25 à 40 minutes manipulation aiguilles – 2 minutes placement des graines à loreille (ear-seed placement, Vaccaria*) Étude de Hollifield et al.(2007) (Acupuncture for Posttraumatic stress disorder: A randomized controlled pilot trial)

8 Lauriculothérapie Il existerait une correspondance entre loreille externe et les organes du corps. Représentation dun fœtus en position inversée. Traitement de: troubles anxieux perte de poids arrêt du tabagisme douleur chronique; et autres.

9 Étude de Hollifield et al.(2007) (Acupuncture for Posttraumatic stress disorder: A randomized controlled pilot trial) Conclusions: Traitement acupuncture a des résultats similaires à la TCC ! – Résultats supérieurs à la liste dattente – Résultats maintenus pour minimum de 3 mois Donc: potentiel considérable! Mais, attention à… – Effets possibles de divers biais – Petits groupes à létude

10 Traitements innovateurs

11 11 Traitements innovateurs Propranolol : effacer la charge émotionnelle des souvenirs traumatisants – Recherche des Drs Karim Nader & Alain Brunet D-cyclosérine : un antibiotique pour la tuberculose efficace pour le TSPT ? – Recherche du Dr Stéphane Guay

12 Intervenir en situation de crise

13 Quelques statistiques : Il y a un suicide dans le monde toutes les 30 secondes (OMS- 2007); Soit: environ 3000 personnes/jour 80% sont des hommes – (presque pareil partout dans le monde) Particulièrement à risque : ans Scénario le plus choisi: pendaison

14 2 trajectoires de vie différentes… Univers familial inadéquat : négligence, abus, parents fragiles, souffrant de trouble mentaux Gens au vécu difficile depuis lenfance Recours aux ressources Univers familial adéquat, mais difficultés dadaptation face aux épreuves de la vie Consommation Ne vont pas spontanément vers les ressources Études sur la génétique…

15 Le processus suicidaire Messages ___________________________ Comportements ___________________________ Symptômes physiques et psychologiques ________________________________________

16 lpkp Phases du processus suicidaire Passage à lacte

17 1) Recherche active de solutions 2) Flash suicidaire, apparition des idées suicidaires 3) Idéations suicidaires 4) Ruminations suicidaires 5) Cristallisation des idées suicidaires Particularité chez les jeunes Le processus suicidaire

18 Particularités de lintervention auprès des hommes Exigences de la thérapieExigences du rôle masculin Dévoiler la vie privéeCacher la vie privée Renoncer au contrôleMaintenir le contrôle Intimité non sexuelleIntimité sexualisée Montrer ses vulnérabilitésMontrer sa force Expérimenter la honteExprimer sa fierté Chercher de laideÊtre indépendant Exprimer ses émotionsÊtre stoïque Être introspectifÊtre actif - faire Confronter sa douleurÉviter sa douleur Reconnaître ses échecsPersister indéfiniment

19 Particularités de lintervention auprès des hommes Persistance du rôle traditionnel Scepticisme à lendroit de la psychothérapie

20 Consolider lalliance thérapeutique – Ne pas les positionner en demandeurs – Éviter ___________________________________ – Privilégier________________________________ – FAIRE DÉCRIRE DES FAITS, DES SITUATIONS – Mettre rapidement dans laction – Poser des questions qui font ressortir les forces, la fierté – ÊTRE DYNAMIQUE, ACTIF, POSER DE BONNES QUESTIONS, ÊTRE COMPRÉHENSIF Particularités de lintervention auprès des hommes

21 Expliquer la démarche en utilisant une imagerie masculine – importance de la compréhension de la démarche dès la 1 ère rencontre Préserver la relation avec la conjointe – Laider à trouver les mots pour dire à sa conjointe… – Le motiver à poser des gestes concrets pour rassurer cette dernière Aborder les inconvénients du suicide Penser aux autres plus quà lui-même! Particularités de lintervention auprès des hommes

22 Travailler lambivalence Mettre en évidence les raisons de vivre Rester en vie pour autrui (délai précieux) SE METTRE DANS LA BALANCE AU BESOIN CONTRAT DE NON-SUICIDE Particularités de lintervention auprès des hommes

23 Évaluation du risque suicidaire Interaction denviron 75 facteurs (reconnus), donc favoriser les facteurs proximaux – La planification du suicide – La tentative de suicide – La capacité à espérer un changement – La capacité à se contrôler – La présence des proches – La capacité à prendre soin de soi Nouvelle grille SAM

24 Prise en charge Urgence faible – Coordonnées des ressources – Relances Urgence moyenne – Sassurer de la prise en charge à court terme – Hôpital? Urgence élevée – Prise en charge pour le transport au CH – Appeler policiers au besoin – LOI P-38

25 Important à se rappeler Votre rôle de pivot Que dans le doute… Quil convient dêtre directif.

26 Quelques références Suicide-Action Montréal (514) Tel-Aide (514) Tel-jeunes (514) Jeunesse jécoute Gai-Écoute (514)


Télécharger ppt "Intervention en contexte traumatique Cours du 24 novembre 2010 Line Vaillancourt, Ph.D."

Présentations similaires


Annonces Google