La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'égalité des sexes, les droits et l'éducation en Amérique latine. Teresita Garduño. RIDEF- Rencontre Internationale des Éducateurs Freinet. León, Espagne,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'égalité des sexes, les droits et l'éducation en Amérique latine. Teresita Garduño. RIDEF- Rencontre Internationale des Éducateurs Freinet. León, Espagne,"— Transcription de la présentation:

1 L'égalité des sexes, les droits et l'éducation en Amérique latine. Teresita Garduño. RIDEF- Rencontre Internationale des Éducateurs Freinet. León, Espagne, 23 Juillet-1 Aôut 2012

2 Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, (Ratifiée par 186 pays) (art. 5 º) «Les Etats parties prennent toutes les mesures appropriées pour: Transformer des modèles culturels de conduite des hommes et des femmes, pour parvenir à l'élimination des préjugés et des pratiques fondées sur l'idée de l'infériorité ou de supériorité de l'un des sexes ou sur les rôles stéréotypés des hommes et des femmes

3 L'inégalité entre les hommes et les femmes. Dans les dernières décennies en Amérique latine et les Caraïbes, bien que des progrès ont été réalisés vers l'égalité entre les hommes et les femmes, il y a encore des injustices graves qui conduisent à une position d'infériorité de la population féminine dans nos sociétés.

4 L'inégalité entre les hommes et les femmes. Des salaires inégaux. Responsabilité exclusive des tâches ménagères et des enfants. Violence contre les femmes. Travail des enfants. Mariage précoce. Grossesses précoces. Conflits armés.

5 50,62% de la population de l'Amérique latine et les Caraïbes sont des femmes. (CEPALCommission économique pour lAmérique Latine et les Caraïbes) 305 millions de femmes de 603 millions de personnes. Quelles sont leurs conditions de vie et leur espoir pour l'avenir?

6 Espérance (espoir) de vie des femmes. (CEPAL) 1950: Amérique et les Caraïbes: 53.1 ans. Argentine: 79.8 años. Brésil: 77 años. Chili: 82 años. Cuba: 81.2 años. Colombie: 77.4 años. Méxique: 78.9 años. Uruguay: 80.5 años.

7 La discrimination multiple Race. Origine ethnique. La classe sociale. Lendroit ou lon habite. L'orientation sexuelle. Handicapées. Les migrations. Sexe

8 SANTÉ SEXUELLE ET DE LA RÉPRODUCTION

9 Indice de fécondité. (Enfants par femme). (CEPAL-ONU) Argentine: 3.15 Brésil: 6.15 Chili: 4.95 Colombie: 6.76 Mexique: 6.7 Uruguay: Argentine: 2.25 Brésil: 1.9 Chil1: 1.9 Colombie: 2.45 Mexique: 2.21 Uruguay: 2.12

10 Indice de fecondité vs. indice de fecondité entre 15 et 19 ans: comparaison globale. (ESA Population) Indice global de fecondité (Hijos- as) Le monde: 2.55 Afrique: 4.68 Asie: 2.35 Europe: 1.43 Amérique Latine y le Caraïbes: 2.38 Amérique du Nord: 1.98 Océanie: 2.23 Entre 15 et 19 ans. (Naissances pour 1000 femmes)

11 Taux de mortalité maternelle: Comparaison entre Décès maternels pour 1000 naissances vivantes Argentine* 1990:71/ 2010:77 Brésil* 1990:120/ 2010:56 Chili* 1990:56/ 2010:25 Colombie* 1990:170/ 2010:92 Mexique* 1990:92/ 2010:50 Uruguay* 1990:39/ 2010:29

12 L'utilisation de contraceptifs parmi les femmes mariées de 15 à 49 ans. (CEPAL) Argentine* 2001: 65.3% Brésil* 2006: 80.3% Chili* 2006: 64.2% Colombie* 2005: 78.2% Mexique* 2006: 70.9% Uruguay* 2004: 77%

13 Grossesse à l'adolescence. (ESAR Fondation: éducation pour la santé de la reproduction) Bolivie* 2003: 14.7% 2008: 18% 25% des mères avaient terminé seulement l'enseignement primaire. Seulement 1 en 4 mères utilisent une méthode contraceptive. Colombie* 1995:17.4% 2010:19%

14 Augmentation de la grossesse chez les adolescentes en Amerique Latine: 15 à 19 ans. (CELADE-CEPAL) Argentine*1992: 11.9% 2001: 12.4% Bolivie* 1992: 11.7% 2001: 13.5% Brésil*1991: 11.5% 2000: 14.8% Chili*1992: 11.8% 2002: 12.3% Mexique*1990: 10.4% 2000: 12.1% Uruguay*1985: 8.4% 1995: 13.9%

15 Les causes de la grossesse chez les adolescentes. Persistance de taux élevés de grossesses chez les adolescentes et de la maternité dans la région. De plus en plus précoce de l'exercice de la sexualité chez les jeunes. Impact incertain exercée par le «érotisation» des médias, y compris les programmes pour les enfants et les adolescents. L'éducation sexuelle insuffisante dans le système éducatif dans de nombreux pays. Le manque de politiques publiques sur la santé sexuelle et reproductive pour les adolescents et les jeunes femmes. Aucune considération de droits sexuels.

16 Femmes avec une bonne connaissance générale sur le VIH/SIDA (DENU:ONU) Argentine* 2001: 65.3% Brésil* 2006: 80.3% Chili* 2006: 64.2% Colombie: 24.1% Mexique* 2006: 70.9% Uruguay* 2004: 77%

17 L'exploitation sexuelle commerciale des enfants. Les pays d'Amérique latine sont de plus en plus populaires en tant que lieux de repos et de détente, et le flux croissant de touristes dans et hors des pays a entraîné une nouvelle augmentation du nombre d'enfants exploités sexuellement. Il ya aussi un manque d'engagement par les gouvernements pour résoudre le problème.

18 Pays avec un plan d'action contre l'exploitation sexuelle des enfants. (OEA.Mayo 2002) Sí. Argentine. Brésil. Chili. Colombie. États Unis. Mexique. No Bolivie. Canada. Hondures. Panama. Venezuela. Uruguay

19 LES FEMMES ET L'ÉCONOMIE

20 Nombre de femmes comme chefs de ménages en Amerique Latine. (CEPAL) Dans les maisos plus pauvres: 100% de mujeres. Dans les maisons non pauvres: Argentine: 91.9% Brésil: 81.2%. Chil1: 86.6% Colombie: 62.2% Mexique: 77.3% Uruguay: 94.5%.

21 % du revenu des femmes par rapport aux hommes dans les zones urbaines, par années de scolarité. Avec 0 à 3 ans de scolarité Argentine: 43.5% Brésil: 60.9% Colombie: 56.5% Mexique: 58.7% Uruguay: 65.8% Avec 13 ans ou plus Argentine: 66.4% Brésil: 55.6% Colombie: 71.3% Mexique: 47.4% Uruguay: 62.4%

22 % de femmes des employés salariés dans les zones urbaines Argentine: 42.6% Brésil: 40.3%. Chili: 32.8% Colombie: 48.8% Mexique: 37.3% Uruguay: 46.4%.

23 Femmes dédiées uniquement au travail domestique non rémunéré. (Conjoints avec un enfant entre 0 et 6.) (CEPAL) Argentine: 41.3%. Chili: 25.2%. Colombie: 35.4%. Mexique: 55.2%. Uruguay: 27.5%.

24 Taux de chômage par années d'étude (2010- CEPAL) Femmes Brésil- 0 à 5 années détude: 12% 13 ou plus années détude: 5.7% Chile – 0 à 5 années détude: 12.3% 13 ou plus années détude: 10% Colombia: - 0 à 5 années détude: 15.2% 13 ou plus années détude: 13.1% México: - 0 à 5 années détude:4.3% 13 ou plus années détude: 5.5% Uruguay: - 0 à 5 années détude: 9.1% 13 ou plus années détude: 4.7% Hommes Brésil- 0 à 5 années détude: 7% 13 ou plus années détude: 4.3% Chili – 0 à 5 années détude: 9.2% 13 ou plus années détude: 7.5% Colombie: - 0 à 5 années détude: 10.6% 13 ou plus années détude: 9.9% Mexique:- 0 à 5 années détude: 7.6% 13 années détude: 5.6% Uruguay:- 0 à 5 années détude : 5-2% 13 ou plus années détude: 3.4%

25 Population urbaine de 15 ans ou plus économiquement active. (2010-CEPAL) Hommes Argentine: 73.9% Brésil: 79.1% Chili: 71.1% Colombie: 79.5% Mexique: 79.1% Uruguay: 74.2% Femmes Argentine: 48% Brésil: 57.8% Chili: 44.1% Colombie: 59.3% Mexique: 47.1% Uruguay: 55.5%

26 Population active protegé par des systèmes de sécurité sociale. (CEPAL-2005) Femmes Argentine: 63.6% Brésil: 70.1% Mexique: 64.5% Uruguay: 76.5% Hommes Argentine: 65.4% Brésil: 72.5% Mexique: 61.3% Uruguay: 78%

27 FEMMES ET EDUCATION

28 Nombre moyen d'années d'études de la population urbaine et rurale de 15 à 24 années. (CEPAL) Population urbaine Argentine: Femmes-11.2 années./ Hommes-10.5 années. Colombie: Femmes années /Hommes- 9.7 années. Mexique: Femmes-10.6 années./ Hombres-10.2 années. Uruguay: Femmes -9.8 années./ Hommes-9.1 années. Population rurale Colombie: Femmes- 7.7 années./ Hommes- 7 années. Mexique: Femmes- 9.2 années./ Hommes-8.7 années. Uruguay: Femmes-9.3 années./ Hommes-8.4 années.

29 % de population avec Baccalauréat (UNESCO-IEU) Femmes Argentine: 86% (2009) Brésil: 29%. (2005) Chil1: 60.9% (2009) Colombie: 40.9% (2010) Mexique: 28.4% (2010) Uruguay: 94.5%. (2005) Hommes Argentine: 56.9% Brésil: 22.4%. Chili: 57.5% Colombia: 37.4% Mexique: 27.6% Uruguay: 94.5%.

30 Participation des jeunes femmes (de 20 à 24) à l'école selon le statut économique. (1er niveau les plus pauvres) Colombie: *1º:11.8% *2º:14.5% *3º:19% *4º:28.7% *5º:47% Mexique: *1º:7% *2º:11.6% *3º:21.3% *4º:29.6% *5º:44.7% Uruguay: *1º:7% *2º:11.6% *3º:21.3% *4º:29.6% *5º:44.7%

31 Les filles et les femmes indigènes et l'inégalité. (PNUD: Rapport sur le développement humain) Les filles et les femmes autochtones ont été touchés par l'inégalité des sexes. Au Guatemala, où la présence des communautés autochtones est très élevé, les filles atteignent 0.9 années de scolarité et les enfants autochtones 1.8 ans. Dans le groupe des femmes âgées de 20 à 24, 7 sur 10 ne sont pas scolarisés.

32 La féminisation de l'enseignement. (PROMEDLAC) La féminisation de l'enseignement en Amérique latine est une réalité de l'éducation matternelle, primaire et secondaire: 97% et 77%. Lenseigment est conçu comme un travail féminine, où elles exercent des fonctions de soins que prolongent les rôles maternels. Cela est en soi une manifestation de l'inégalité entre les sexes. La spécialisation de plus en plus diminue le niveau de participation des femmes. Les postes d'enseignants moins prestigieuses et avec les plus bas salaires sont occupés par des femmes.

33 École primaire Incomplète- analphabétisme fonctionnelle.. En Amérique latine il ya environ 110 millions de femmes. 40% d'entre eux nont pas fini léducation primaire: 55 millions de femmes. Si l'on ajoute les femmes analphabètes, nous aurons environ 75 millions des femmes adultes qui ont besoin déducation basique.

34 Manuels scolaires. (Colombia) Manuel de sciences naturelles La plupart de la langue utilisée est en masculin (97,6%): «étudiants», «enfants», «enseignants». Seulement deux fois, il est utilisé un langage inclusif lorsque l'on parle des «personnes» et population.

35 Sémantique masculin. Exemples: «L'homme a développé des outils..." «Le système digestif de l'homme." "L'homme primitif". "Partager avec vos camarades de classe." "Don Gregorio acheté des semences..." "Demandez aux étudiants de mettre en garde..."

36 Langage déquité, non-sexiste non discriminatoire. (Curriculum Ministère de l'Education et des Sciences. Espagne 1990) "L'enseignement et la transmission d'un langage sexiste dans les écoles, et accepté comme langue valide et sans une politique critique constitue une discrimination qui implique des effets négatifs sur la société dans son ensemble. Il est donc nécessaire de prendre des mesures à l'école pour tenter de corriger le discours discriminatoire que les étudiants reçoivent dans leur vie quotidienne en aidant à promouvoir la recherche et l'attitude ouverte envers la langue, sans préjugés et de ne pas banaliser leur importance idéologique »(P.129).

37 Accès internet: hommes et femmes. Population entre 15 et plus de 60 années. Bresil* Hommes: 37.6% Femmes: 37%. Mexique* Hommes: 27.4% Femmes: 25%. Uruguay* Hommes: 38% Femmes: 37.7%.

38 FEMES ET DEMOCRATIE

39 Referendum 1933 à Eibar.

40 Le droit au suffrage féminin. Créé en 1776 à New Jersey et aboli en Légalité du suffrage a fut approuvé en 1869 à Wyoming. (Mais pas le suffrage universels pour les personnes de peau foncée) En 1927, au plébiscite du Cerro Chato en Uruguay le suffrage féminin a été approuvé. En 1931 en Espagne,pendant la ème République le suffrage féminin a fut approuvé. Ecuateur, 1933/ Mexique,1953

41 Droit de vote: Nueva York, 1912

42 Femmes en prise de décisons politiques … (CEPAL) Femmes dans le pouvoir Exécutive. Quelques exemples: Argentine: 72.7% hommes- 27.3% femmes. Brésil: 72.5% hommes- 27.5% femmes. Chili: 79.4% hommes- 20.6% femmes. Colombie: 69.2% hommes- 30.8% femmes. Mexique: 84.8% hommes- 15.2% femmes. Uruguay: 89.5% hommes- 10.5% femmes. Espagne: 52.2% hommes- 42.8% femmes.

43 Mujeres presidentas Cristina Fernández de Kirchner Michelle Bachelet

44 Réflexions finales On doit fortement travailler pour arriver à léquité dans laccès des filles et des femmes à lécole. Il est nécessaire danalyser lussage de la langue et la gestion de contenus pour éliminer les transmissions sexistes. La société a besoin de politiques publiques dégalité, daccès au travail, à la politique et à la science.

45 Réflexions finales. Faire les femmes visibles dans un monde de domination masculine. Éliminer la violence contre les femmes. Légalité des sexes nest pas seulement avoir une place dans les bancs de lécole, sinon la disponibilité, l'accès, la continuité et le respect des droits des filles et des femmes.

46 Réflexions finales. L'école doit briser le stéréotype de la domination masculine sur les femmes, le travail domestique comme un espace féminin, et l'expression affective comme une caractéristique des femmes. Les programmes, le matériel pédagogique, la langue, les exemples, les attentes de carrière, les couleurs de vêtements, des chansons, des jeux, des jouets et des rituels doivent être analysés pour atteindre l'équité entre les sexes.

47 Réflexions finales Le rôle des femmes dans l'histoire, le développement de la science et l'art est systématiquement oublié. Le rôle est presque exclusivement masculine. Cela crée des femmes invisibles. Les garçons absorbent plus de l'attention des enseignants et contrôlent plus despace dans la cour de lécole.

48 Réflexions finales. L'attente des parents, des enseignants est différente pour les filles. L'avenir des femmes n'est pas seulement devenir épouses et de mères. L'intégration du genre et l'inclusion despaces égales dans l'éducation est au profit de tous, pour le plein exercice des droits de l'homme.


Télécharger ppt "L'égalité des sexes, les droits et l'éducation en Amérique latine. Teresita Garduño. RIDEF- Rencontre Internationale des Éducateurs Freinet. León, Espagne,"

Présentations similaires


Annonces Google