La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Encadrer des étudiants en ligne: en synchrone ou asynchrone?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Encadrer des étudiants en ligne: en synchrone ou asynchrone?"— Transcription de la présentation:

1 Encadrer des étudiants en ligne: en synchrone ou asynchrone?
mars 2011 Véronique Besançon, conseillère pédagogique Bureau de l’environnement numérique d’apprentissage

2 Déroulement Présentation – Attentes
Mise en contexte à partir d’exemples La notion d’encadrement en ligne Les types d’encadrement en ligne Les compétences d’encadrement en ligne Les différents types d’évaluation dans un forum Annexes - Cartes conceptuelles, Médiagraphie

3 Objectifs de l’atelier
S’initier à la notion de relation pédagogique à mettre en place dans un contexte de formation en ligne Découvrir des situations d’apprentissage et d’évaluation en ligne Prêter attention aux différents types d’encadrement Prêter attention aux compétences d’encadrement en ligne

4 Que veut dire pour vous enseigner en synchrone ou asynchrone?
Attentes? Que veut dire pour vous enseigner en synchrone ou asynchrone?

5 Mise en contexte  4ème génération de l’enseignement à distance en enseignement supérieur Power, M. (2002)  Prémisses pédagogiques relatives au contact professeur-étudiant remises en cause  Émergences de l’université bimodale grâce à la technologie  Encadrement : la norme est la séparation professeur-étudiant car l’encadrement est assuré en ligne

6 Médiatisation du contenu
Mise en contexte texte écrit, audiovisuel, enregistrements audio et vidéo, didacticiels, cours interactifs sur le Web Médiatisation du contenu Cours en ligne Médiation de la présence des enseignants Technologies bidirectionnelles = technologies d’encadrement Technologies unidirectionnels = technologies d’enseignement permettent aux professeurs/enseignants d’offrir à leurs étudiants le plus haut niveau d’encadrement connu en enseignement à distance. diffusent sur le Web des ressources didactiques destinées aux étudiants Échange spontané entre participants dialogue professeurs/enseignants-étudiants, en mode synchrone ou asynchrone , sont les buts recherchés lorsque l’on se sert de ce type de technologie.

7 Activités en synchrone Activités en asynchrone
Exemples Activités en synchrone Activités en asynchrone SOI Approfondissement des sciences fondamentales (Champagne) APSIC en ligne à l’aide d’une conférence Web SOI Qualité des soins infirmiers et sécurité (Grenier) Activité d’encadrement DRT7003J - Sémin. de théo. et méthod. juridiques (Laberge) Préparation d’une intervention en classe PHT Théorie des exercices thérapeutiques (Duclos) Préparation d’une séance en classe SRL Les grandes religions du monde (Roussel)... Collaboration des étudiants sur un thème

8 La notion de système d’apprentissage en ligne (SA)
Sytème d’apprentissage Environnement d’apprentissage Le contexte dans lequel évolue le professeur/enseignant en ligne

9 La notion de système d’apprentissage en ligne (SA)
Paquette, (1998) 10 Principes régissant les systèmes d’apprentissage (SA) dans une perspective constructiviste : 1. Centré sur l’apprenant 2. Utilisation pleinement de l’atout de la distance 3. Pédagogie constructiviste mise sur l’activité de l’apprenant dans la construction de ses connaissances 4. SA orienté processus 5. SA propose activités juste à temps 6. SA permet de développer connaissances et habiletés en regard du traitement de l’info, ainsi que des habiletés de transfert et d’autonomie 7. SA permet de développer des habiletés sociales et positives face à l’apprentissage 8. SA propose différents accès pour les différents participants et pour communiquer entre eux 9. Démarche d’apprentissage avec moyens variés et intégrés en un ensemble cohérentsd’objectifs , de moyens et de méthodes 10.SA ouvert et modulaire (adaptation, MAJ et ré-ingénierie)   

10 La notion de système d’apprentissage en ligne (SA)
   Acteurs principaux Paquette, (1998). Apprenant Professeur/Enseignant Informateur  Professeur/Enseignant - Concepteur  Gestionnaire 5 grandes fonctions Transformer les informations en connaissances Faciliter l’apprentissage Construire, adapter et maintenir un SA Gérer les acteurs et les événements Rendre disponibles les infos Ressources pédagogiques Professeur/Enseignant en ligne(pédagogie, animation, évaluation pédagogique, conseil, monitoring) Expert de contenus (connaissances) Professeur/Enseignant-concepteur (mise à jour continue des ressources d’apprentissage) Gestionnaire (organisation, coordination, accréditation) 5 espaces virtuels   Navigation-gestion Information Production Communication-collaboration Assistance-conseil

11 La notion d’encadrement en ligne
Un environnement d’apprentissage centré sur l’apprenant : ensemble de groupes en interaction, d’espaces de collaboration et de production de travaux et de services incluant, entre autres, des logiciels  dans lequel le professeur/enseignant Favorise un apprentissage collaboratif Est en charge de l’animation de groupe Établit une relation pédagogique personnalisée Apprentissage coopératif (notion de leader générique)  Animation de groupe (clarification, organisation, facilitation) Relation pédagogique spécifique avec le tuteur (acteur relais) Hotte, R. (1995). L’intervention tutorale, dans un système d’encadrement pédagogique assisté par ordinateur (EPAO), Télé-université. Document Word.

12 La notion d’encadrement en ligne

13 La notion d’encadrement en ligne
Les outils technologiques qui soutiennent l’enseignement et l’apprentissage Les outils d’organisation Ces outils sont dédiés aux tâches d’organisation facilitant l’apprentissage individuel et collectif ainsi que le suivi Le programme Le planning L’agenda Les nouvelles du jour ou « news » Le « traçage » des actions des utilisateurs Les outils de partage Ces outils sont dédiés au partage des documents et des applications Espace partagé de dépôt de documents Espace partagé de production Les outils de partage d’application Les outils de partage de bureau Les outils de communication Ces outils sont dédiés à tous les travaux nécessitant la communication entre les apprenants et les tuteurs, les apprenants et leurs pairs, etc. Outils asynchrones Outils synchrones Courrier électronique Liste de diffusion Forum Téléphone Chat Tableau blanc Conférence audio Conférence Web Les outils de création de contenu, de collaboration Ces outils favorisent la création communede contenu Web 2.0 (Wiki, Blogue) Cartes conceptuelles Les outils d’évaluation et de gestion des apprentissage Ces outils sont dédiés aux phases d’évaluation des apprenants Les outils d’évaluation automatique : les outils sont principalement des QCM, Quizz. Les guides de correction Les portfolios

14 Les outils de l’encadrement en ligne – suite…
La notion d’encadrement en ligne  Les outils de l’encadrement en ligne – suite… Quelques recommandations pour l’utilisation des outils Bien connaître son public cible et l’ensemble des contraintes qui lui sont liées. Choisir les outils et définir les activités d’encadrement : En fonction des objectifs de formation En fonction de la valeur ajoutée (en terme d’apprentissage) Tester les outils en situation Se former aux compétences requises (pas d’improvisation). Créer des espaces de contact informels : Réservés aux apprenants Pour présenter tous les acteurs

15 La notion d’encadrement en ligne

16 La notion d’encadrement en ligne
Les différents aspects du rôle d’encadrement en ligne La documentation sur l’encadrement en ligne recense une série de rôles liés à l’encadrement d’un groupe qui apprend à distance : Rôle social : création d’une environnement d’apprentissage accueillant, gestion du groupe Rôle d’organisation : intervention dans l’organisation de la formation Rôle pédagogique : intervention pédagogique Rôle technique : intervention technique, aider à choisir les bons outils de communication Nous appellerons « rôle » tout processus générique servant de matériau dans la définition de la fonction de l’un ou l’autre des acteurs dans le cadre du processus d’apprentissage. Un rôle est donc un sous-processus du processus principal représentant la fonction générique d’un acteur dans un système de télé-apprentissage. Journal of Distance Education/Revue de l'enseignement à distance (1997) ISSN: Le Campus virtuel: un réseau d'acteurs et de ressources Daele, Amaury, Docq, Françoise. Le tuteur en ligne, quelles conditions d’efficacité dans un dispositif d’apprentissage collaboratif à distance. [En ligne]. Site du BENA- Se former- ressources- Encadrer des étudiants, communiquer et collaborer https://wiki.umontreal.ca/display/BENA/Ressources (Page consultée le 16 septembre 2008).

17 La notion d’encadrement en ligne
Les différents types de d’encadrement en ligne Accompagnateur de l’apprenant : accompagnement de différents ordres : pédagogique, organisationnel, social pour faciliter l’apprentissage Animateur : soutien du groupe dans toutes les formes d’interaction Expert : spécialiste du contenu, se situe entre l’auteur et la ressource pédagogique regroupe différents termes utilisés par les acteurs de la pédagogie et de formation à distance. Il se dit être le fruit d'une réflexion visant à faire connaître et reconnaître des conceptions proches, mais parfois différentes. Accompagnateurs : On désigne par ce terme l’ensemble des personnes intervenant au sein d’un dispositif de [formation à distance] pour sa bonne mise en oeuvre : tuteur (pédagogique, social, etc.), correspondant technique, animateur, expert, responsable de module (ou de formation), administrateur de plateforme, administratif chargé de l’inscription ou du suivi des apprenants, etc. - Accompagnement de l’apprenant : Aide dispensée par un (ou plusieurs) accompagnateur(s) et/ou un (ou plusieurs) apprenant(s), ponctuellement ou tout au long de leur parcours de formation. Il est destiné à faciliter l'appropriation des connaissances et compétences et éventuellement le transfert en situation de travail. En formation à distance, cet accompagnement peut être pluriel et d'ordre pédagogique, organisationnel, technique, etc. - Animateur : Cet accompagnateur intervient sur le groupe d’apprenants ; sans rapport direct avec les contenus du cours, avec le fond, il intervient plus sur la forme des échanges, afin d’animer les groupes de travail. Il peut intervenir localement sur une activité (par exemple un travail de groupe à distance), mais aussi sur la formation dans sa globalité, étant alors garant de l’identité sociale des apprenants dans la formation. Du fait de sa non-intervention directe sur les contenus, il peut être amené plus facilement que le tuteur pédagogique à assurer un soutien logistique et moral, voire affectif. - Expert : Plus proche des savoirs que de l’apprenant, cet acteur intervient surtout en conception, il apporte l’information relativement brute. Il apporte des documents, des éléments de théorie pour la réalisation de documents pédagogiques. Il est garant de la qualité des contenus diffusés. Il peut aussi intervenir dans la mise en oeuvre, et au delà de ses interventions programmées (conférences, débats, etc.). Il peut répondre à certaines questions délicates que les apprenants peuvent se poser sur les points non développés dans les documents (est sollicité plutôt que solliciteur). Il travaille en articulation avec le tuteur pédagogique et l’auteur (s’il n’occupe pas ces fonctions) dans la conception et dans la mise en oeuvre. - Tuteur pédagogique : Plus proche des apprenants que des savoirs (voir expert), cette fonction de l’accompagnement fournit des aides à l’apprenant lui permettant d’assimiler les contenus (compétence), mais aussi assurant un soutien logistique et moral (méta- compétence). Il peut accompagner un individu ou un groupe tout au long de l’apprentissage, pour l’ensemble de la formation, ou être associé à un module, une activité pédagogique, ou une séquence. Il intervient sur les contenus, de manière rétroactive (en répondant aux questions) ou proactive (en posant des questions, en lançant des débats pédagogiques et, dans ce cas, un scénario de son intervention peut- être défini dès la conception en relation avec l’expert). Dans ce deuxième cas, il identifie des noeuds (difficiles, conceptuels ou stratégiques) des activités et des contenus, et provoque des réactions, débats, etc. chez les apprenants, sur ces noeuds. Il peut éventuellement encadrer des activités d’évaluations formatives. Ressource pédagogique : aide l’apprenant quant au contenu mais aussi quant aux aspects de logistique et social Le glossaire de «Greco - Tutoriel sur le tutorat»

18 La notion d’encadrement en ligne
Les catégories d’intervention regroupées sous 4 rôles clé Rôle de personne ressource (experte de contenu, aider à la compréhension de la matière) Rôle d’animation (favoriser les relations humaines, rompre l’isolement, mettre en contact) Rôle de parité (stimuler, encourager, motiver) Rôle de régulation (soutenir pédagogiquement les parcours des apprenants) Teutsch, P. Bourdet, J-F. Gueye, O. Perception de la situation d’apprentissage par le tuteur en ligne. Document PDF. Site de Archive EduTice, [En ligne]. (Page consultée le 15 février 2005)

19 Les 7 types d’intervention
La notion d’encadrement en ligne Les 7 types d’intervention Accueil Accompagnement technique Accompagnement disciplinaire Accompagnement méthodologique Autorégulation, métacognition Évaluation Personne ressource attitrée Auto-régulation = gestion de sa formation Denis B Quels rôles et quelle formation pour les tuteurs intervenant dans des dispositifs de formation à distance ?. Revue Distances et Savoirs 1(1):19-46.

20 3 styles d’intervention
La notion d’encadrement en ligne 3 styles d’intervention Selon Boisvert et al. (1995)   style directif (autoritaire ou autocratique) style démocratique (coopératif ou semi-directif) style laisser faire (non directif ou débonnaire) L’animateur agit suivant un agenda caché : Ne précise pas les objectifs et impose procédures et contenu Incitation à la dépendance et la soumission Incitation à l’individualisme et à la compétition Attitude coopérative ou non directive pour le contenu des échanges (fond) Aattitude directive pour les procédures à suivre (forme) Ce style concilie le mieux la satisfaction des participants et l’efficacité du travail en groupe parce qu’il facilite la coopération. style directif (autoritaire ou autocratique) L’animateur agit suivant un agenda caché : Ne précise pas les objectifs et impose procédures et contenu Incitation à la dépendance et la soumission Incitation à l’individualisme et à la compétition style laisser faire (non directif ou débonnaire) n’exerce pas ses fonctions adéquatement Intervient peu ou pas Laisse le groupe s’organiser seul Ne fournit que les informations si on lui demande Cela instaure une distance psychologique entre le groupe et lui style démocratique (coopératif ou semi-directif) attitude coopérative ou non directive pour le contenu des échanges (fond) attitude directive pour les procédures à suivre (forme) Ce style concilie le mieux la satisfaction des participants et l’efficacité du travail en groupe parce qu’il facilite la coopération. Boisvert, Daniel et Cossette François et Poisson, Michel. (1995). Animation de groupes, Approche théorique et pratique pour une participation optimale. Les Presses Inter Universitaires, Québec. N’exerce pas ses fonctions adéquatement Intervient peu ou pas Laisse le groupe s’organiser seul Ne fournit que les informations si on lui demande Cela instaure une distance psychologique entre le groupe et lui

21 La notion d’encadrement en ligne
Les stratégies d’intervention Connaissances requises appropriées des phénomènes de groupe Cela conditionne le choix du type d’encadrement et les tâches et fonctions de l’animateur Quel est l’effet désiré et souhaitable à l’intérieur du groupe Paquette (1985) l’animateur doit se considérer l’agent principal d’influence et de son intervention (acte volontaire qui comporte une recherche d’effets prévus et imprévus) Les techniques d’intervention La reformulation La synthèse La mise en pont La vérification des accords

22 La notion d’encadrement en ligne
Les stratégies d’intervention (suite) La reformulation Bénéfique si faite au moment opportun Pertinente En relation directe avec les propos exprimés Aller à l’essentiel Si besoin de relance ou de compréhension La mise en pont Rappel de l’évolution Prise de conscience par le groupe de la progression Préparer une action collective Vérifier les moyens, les échéances, budgets prévus La reformulation La synthèse La mise en pont La vérification des accords La synthèse Relancer la discussion Faire des liens Faire un tout cohérent à partir de plusieurs idées Relancer le débat Brève et concise, claire La vérification des accords Déterminer si les membres appuient une idée, une solution, un état, une proposition Rythme dépend de la fréquence et de la longueur des interventions. Qualité peut-être affectée Redondance Distorsion des messages, Surcharge ou sous charge informationnelle (Farace et Al. 1977) Dissonance cognitive des membres (Amado et Guittet, 1975) La perception et la rétention sélective du message par le recepteur (Burgoon et al. (1974) L’interprétation du message (Douglas 1983)

23 La notion d’encadrement en ligne
Les techniques d’animation Le feed back Assurer la continuité de la communication Recours à différents modes d’animation : Questionnement Reformulation relais Synthèse Mise au point vérification des accords Feed-back (très important pour éviter les obstacles) L’animateur doit être conscient des effets que peuvent avoir ses interventions Comprendre la dynamique de groupe Le différé apporte le temps de la réflexion et de la planification des réponses Veiller aux obstacles de communication Redondance Distorsion des messages, (Farace et Al. 1977) Surcharge ou sous charge informationnelle (Farace et Al. 1977) Dissonance cognitive des membres (Amado et Guittet, 1975) La perception et la rétention sélective du message par le recepteur (Burgoon et al. (1974) L’interprétation du message (Douglas 1983) La question Une seule idée Questions ouvertes et objectives servent à lancer et alimenter une discussion Question très brève appelle une réponse très brève Quand le groupe prend une décision

24 La notion d’encadrement en ligne
Des fonctions d’animation Être un hôte social et un président de séance Transmettre de chaleureuses invitations, envoyer des messages privés, préparer des ordres du jour Fréquemment résumer ou clarifier une situation Annoncer ou inciter échanger de sujet Des fonctions de contextualisation et de contrôle Mettre en place un modèle de communication explicite Un premier message de bienvenue doit pouvoir annoncer quelle est la situation (cours, conférence, travail de groupe…) L’animateur doit jouer le rôle du modèle de communication ( président de séance, prof, hôte, aide, amuser..) Utiliser une métacommunication Synthétiser Plus que la verbalisation favoriser l’explicitation des intentions et la contextualisation Intervention de qualité : concise, claire, utile et adaptée au contexte Surveillance du rythme des échanges

25 Structuration des forums (Campos, 2004)
La structuration est l’application de règles destinées à guider la participation des étudiants et des tuteurs ainsi que le déroulement des activités à l’intérieur du forum. Règles tacites ou explicites: De préférence établir des règles « explicites » Quantitatifs et/ou qualitatives. Quantitatifs pour établir un nombre minimale/maximale de messages Qualitatives pour cerner une thématique (contenu) et la structuration logique du discours (forme). Exemples: - Essayez de structurer chaque message avec une introduction, un développement des idées et une conclusion. - Écrivez trois messages originaux dans le forum X, chacun avec une question. Campos, M. (2004) L'intégration des forums de discussion dans l'enseignement supérieur . Centre d'études et de formation en enseignement supérieur. ). Dossiers du CEFES

26 Structuration des forums (Campos, 2004)
suite… Éthiques ou “nétiquette” (net=réseau + etiquette) Régles formelles afin de garantir un climat favorable à la participation Exemples (Bertin, 2001): - Pas d'interventions anonymes : l'usage d'un pseudonyme (nickname) est toléré, mais il doit être accompagné d'une adresse courriel (cette règle peut être contournée dans le cas de forums privés en situation scolaire) - Les interventions sont brèves et adéquates - Il faut citer la partie du message précédent auquel on répond - Les citations doivent être facilement identifiables (chaque début de ligne de texte est quoté par le signe > ou <) - La courtoisie est de rigueur (pas d'insultes, de calomnies, de diffamation, de grossièretés...) - L'en-tête doit être précis: il doit refléter précisément le contenu de message. Ludiques. Celles liées à la participation dans un jeu avec un but d’apprentissage. Berten, F. (2001). L'utilisation pédagogique des forums privés. Site de la Comission de Français et Informatique [En ligne]. (Page consultée le 10 sept. 2007)

27 La notion d’encadrement en ligne
Qu’est ce que l’encadrement en ligne?  La notion d’encadrement en ligne   Tiré des travaux d’E. Duplàa Formation de tuteurs en ligne- Université de Bretagne - Richard Hotte 2005_ Teluq Licef

28 Les compétences d’encadrement en ligne?

29 Les compétences demandées
Les compétences d’encadrement en ligne Les compétences demandées Compétences de base d’un formateur Compétences spécifiques liées à la nature du dispositif et du rôle d’encadrement prévu dans ce dispositif

30 Types d’interventions Compétences associées
Les compétences d’encadrement en ligne Types d’interventions Compétences associées Accueil, mise en route Compétences pédagogiques, relationnelles, disciplinaires et techniques Accompagnement technique Compétences techniques Accompagnement disciplinaire Compétences disciplinaires Accompagnement méthodologique Compétences pédagogiques et relationnelles Autorégulation et métacognition Compétences pédagogiques, relationnelles et disciplinaires Évaluation Compétences pédagogiques et disciplinaires Personne-ressource attitrée Compétences relationnelles et disciplinaires

31 Participation de qualité
Les compétences d’encadrement en ligne Encadrer des discussions qui favorisent des réflexions divergentes et le développement d’une pensée réflexive Conditions de réussites de communication dans un groupe virtuel Participation de qualité Engagement volontaire et responsabilité des membres du groupe Qualité d’interaction et de l’expression Ambiance (relations chaleureuses, respectueuses et ouvertes) Ampleur de la participation Énergie (contenu, procédure, socio-émotif) Communication socio-affective Indices de cohésion ( nombre et qualité des messages, esprit de collaboration) Le climat d’un groupe = climat d’efficacité, de solidarité et d’harmonie

32 Le contrat de collaboration
Le « savoir être », une compétence à la base de l’encadrement en ligne Richard Hotte, Véronique Besançon, Colloque Université de Montréal, Montréal, Canada 2005 Légende Richard Hotte, professeur à la Téluq/Uqàm et chercheur au CIRTA/LICEF, dans le cadre du projet Tuteur, instrumentation, communauté virtuelle subventionné par le fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) ainsi que sur les résultats issus de pratiques pédagogiques de terrain.

33 Le contrat de collaboration
Le « savoir être », une compétence à la base de l’encadrement en ligne Type d’encadrement Richard Hotte, Véronique Besançon, Colloque Université de Montréal, Montréal, Canada 2005 Composants communs au professeur/enseignant et à l’apprenant Richard Hotte, professeur à la Téluq/Uqàm et chercheur au CIRTA/LICEF, dans le cadre du projet Tuteur, instrumentation, communauté virtuelle subventionné par le fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) ainsi que sur les résultats issus de pratiques pédagogiques de terrain.

34 Les différents types d’évaluation dans un forum
L’évaluation sommative Cours d’introduction à la PCI 601 Évaluation de l’interaction en ligne (20% de la note) Interaction dans 3 forums de discussion (15 points) Interaction globale à l’intérieur du cours (5 points) L’évaluation formative Un support à l’apprentissage tout au long de la formation dans une perspective constructiviste

35 Les différents types d’évaluation dans un forum
Évaluation sommative Évaluation quantitative Individuelle Contexte de collaboration # messages originaux # messages-réponse # messages par semaine, par thème, etc. # messages-réponse par semaine, par thème, etc. # lignes écrites # lignes écrites dans les messages-réponse # catégories discursives # catégories discursives dans les messages-réponse Campos, M. (2004). L'intégration des forums de discussion dans l'enseignement supérieur, Montréal, Centre d'études et de formation en enseignement supérieur.

36 Les différents types d’évaluation dans un forum
Évaluation sommative Évaluation qualitative Individuelle Contexte de collaboration Capacité d’expression rédactionnelle Capacité d’animation Correction « générale » du français Autoévaluation et évaluation des contributions des autres Logique et organisation du discours Ancrage logique Créativité Ancrage créatif Campos, M. (2004). L'intégration des forums de discussion dans l'enseignement supérieur, Montréal, Centre d'études et de formation en enseignement supérieur.

37 Les différents types d’évaluation dans un forum
  L’évaluation sommative dans le cours PCI601    Les activités Interaction dans 3 forums de discussion (15 points)  - module 2, unité 4, mise en situation rôle de l’infirmière et des partenaires, travail d’équipe, rétroaction du tuteur (3 points) - module 4, unité 9, deux études de cas en infectiologie, travail d’équipe, rétroaction du tuteur (7 points) - module 4, unité 10, une étude de cas mesures environnementales, travail d’équipe, rétroaction du tuteur (5 points) Interaction globale à l’intérieur du cours (5 points) Forum Attentes, forum Définition infections nosocomiales, forum Gestion de crise (à confirmer), Forum Préparation développement d’outil de formation en classe Les critères d’évaluation    - La qualité du contenu (4,5 points) structure et logique de la pensée (argumentation, analyse et synthèse) Les contributions de l’étudiant sont pertinentes au débat en cours point L’étudiant a su intégrer les points soulevés par ses collègues dans son argumentation et en tenir compte 1 point L’argumentation de l’étudiant est logique, cohérente et intègre correctement les notions abordées dans le cours 2 points Qualité de la langue ,5 points    - La quantité de messages (0,5 points) respect du nombre de messages selon les consignes L’étudiant a participé aux échanges (minimum de contributions significatives) 0,5 points

38 Les différents types d’évaluation dans un forum
L’évaluation formative Rétroaction, négociation du sens, support à l’apprentissage Rétroaction : jugement de valeurs Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

39 Les différents types d’évaluation dans un forum
Conditions qui permettraient à la rétroaction d’accompagner le processus d’apprentissage? La rétroaction : vient en réponse à un travail de l’apprenant propose une correction commentée ; exprime un jugement de valeurs qui se doit être raisonné et argumenté ; a pour objectif de permettre à l’apprenant d’approfondir sa connaissance et de lui indiquer comment y parvenir. Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

40 Les différents types d’évaluation dans un forum
Caractéristiques qui permettraient à la rétroaction d’accompagner le processus d’apprentissage? Support au contenu : faire le point sur les connaissances et lui apporter des pistes d’approfondissement sur les plans cognitif, méthodologique et métacognitif Support affectif et motivationnel : Qualité des échanges Capacité d’empathie du tuteur Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

41 Les différents types d’évaluation dans un forum
Suggestions pour le tuteurs sur le Plan cognitif exprime et argumente sa façon de voir et invite l’apprenant au dialogue ; présente rapidement les points qui font débat dans la communauté pédagogique ; indique l’accès à des ressources documentaires complémentaires. En relation avec le service documentaire, le tuteur transmet les références des articles de revues parus récemment sur le sujet traité ; suggère des échanges particuliers entre pairs.

42 Les différents types d’évaluation dans un forum
Suggestions pour le tuteurs sur le Plan méthodologique évalue les stratégies méthodologiques de l’apprenant ; suggère d’autres stratégies ; exprime son savoir-faire méthodologique et incite au partage mutuel. Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

43 Les différents types d’évaluation dans un forum
Suggestions pour le tuteurs sur le Plan métacognitif situe les connaissances de l’apprenant par rapport aux objectifs du cours ; invite l’apprenant à mettre en œuvre des activités métacognitives ou lui en propose certaines ; engage un dialogue avec l’apprenant sur son profil d’apprenant. Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

44 Les différents types d’évaluation dans un forum
Suggestions pour le tuteurs sur le Plan affectif et motivationnel privilégie, pour la formulation de sa rétroaction, le style constructif ; se remémore et utilise les références personnelles de l’apprenant. Rodet, J. La rétroaction support d’apprentissage? [En ligne]. (Page consultée le 14 janvier 2010)

45 Comment allez-vous enseigner en synchrone ou asynchrone?
Vos réflexions Comment allez-vous enseigner en synchrone ou asynchrone?

46 Merci …

47 Médiagraphie en ligne WIKI du BENA : Conception et enseignement en ligne https://wiki.umontreal.ca/x/0oalB Médiagraphie Power, M. (2002). Générations d’enseignement à distance, technologies éducatives et médiatisation de l’enseignement supérieur. Journal of Distance Education/ Revue de l’éducation à distance, 17(2), Accès au pdf Cet article présente très clairement les changements qui s’opèrent dans les universités avec l’arrivée de la formation à distance. Ouvrage collectif sous la direction de Michel Arnaud. Pédagogie en ligne, méthodes et outils. Educaweb, Paris , 2007. Ouvrage collectif sous la direction de Bernadette Charlier et France Henri Apprendre avec les technologies. Puf. Changement de paradigme: de l’enseignement à l’apprentissage (site visité le 11 mai 2007) Apprentissage - Histoire et tendances actuelles, sur le site Edutic de l’Université de Québec à Trois Rivières, est un petit tutoriel très simple et très visuel (vidéos abordant des notions précises) qui offre la possibilité de découvrir ou d’approfondir la notion d’apprentissage. La notion pédagogique qu’est la différenciation y est définie et illustrée en détail. C’est un site à garder en référence pour se familiariser avec le langage pédagogique. Enseignement personnalisé Principes psychologiques axés sur l'apprenant (site visité le 11 mai 2007) Cette publication est une traduction des Principes psychologiques centrés sur l'apprenant ou l'apprenante (Learner-Centered Psychological Principles)[www.apa.org/ed/lcp.html], élaboré conjointement par l'Association américaine de psychologie (American Psychological Association )[www.apa.org] et le Laboratoire régional sur l'éducation du centre des États-Unis (Mid-continent Regional Educational Laboratory. )[www.mcrel.org]. Les 12 principes psychologiques qui suivent portent sur l'apprenant et le processus d'apprentissage, considérant aussi bien les facteurs et les aspects métacognitifs et cognitifs, affectifs, développementaux ou sociaux ainsi que les relations individuelles. Le constructivisme Sur le site Web du REFAD [http://www.refad.ca/] (Réseau d’enseignement en formation à distance), dans la section Rapports de Recherche, Angéline Ratel, professeure de sociolinguistique et de didactique des langues à la Télé-université, introduit la théorie du constructivisme, et écrit spécifiquement sur le constructivisme et la formation à distance. Cette présentation est simple et claire. En la comparant aux théories béhavioristes l’auteure fait ressortir ses spécificités. De plus elle démontre en quoi les technologies facilitent la mise en œuvre des approches constructivistes. L’encadrement des étudiants Campos, M. (2004). L'intégration des forums de discussion dans l'enseignement supérieur, Montréal, Centre d'études et de formation en enseignement supérieur. Chapitre Des réflexions et des astuces pour l’intégration pédagogique des forums, Les conditions de bases pour la bonne gestion de groupes en réseau, p Cette publication destinée aux enseignants se veut être un outil pédagogique qui leur permettra de découvrir les caractéristiques des forums de discussion, d’appliquer les principes et méthodes propres à ce moyen de communication afin de l’utiliser efficacement au service de l’enseignement-apprentissage.

48 Médiagraphie – suite… Encourager la participation en ligne : la dynamique de groupe en ligne Le Greco – Une section complète est destinée au tutorat en ligne (Page consultée le 16 septembre 2008). Daele, Amaury, Docq, Françoise. Le tuteur en ligne, quelles conditions d’efficacité dans un dispositif d’apprentissage collaboratif à distance. [En ligne]. Site du BENA- Se former- ressources- Encadrer des étudiants, communiquer et collaborer https://wiki.umontreal.ca/display/BENA/Ressources (Page consultée le 16 septembre 2008). Cet article présente les questionnements et les éléments de réponse sur le rôle du tuteur en ligne, qui se sont affinés au cours des quatre dernières années d’expérimentation du dispositif d’enseignement Learn-Nett, (Learning Network for Teachers and Trainers). Des spécificités du tuteur en ligne ont été identifiées lors de ces pratiques et les auteurs démontrent en quoi et comment le rôle du tuteur en ligne peut être un facteur prédominant dans la dynamique de groupe en situation d’apprentissage à distance. Damphousse, L., (1996). Participation et animation : Un modèle d’analyse de la téléconférence assistée par ordinateur à la Télé-université. Mémoire de maîtrise en communication, Université du Québec à Montréal, chapitre 2 : La perspective communicationnelle (p ). Chapitre 2 : La perspective communicationnelle. Tous les auteurs semblent s’accorder sur le fait que la qualité de la participation est un facteur qui détermine l’efficacité d’un groupe. Ainsi Damphousse, en s’inspirant de Boivert et al (1991), décrit comment l’individu, le groupe, l’environnement et l’animateur représentent quatre dimensions qui peuvent influencer la qualité de participation d’un groupe. L’auteure transpose ensuite ces considérations de situation en présence à une situation de groupe dans un forum de discussion. WebCT  Véronique Besançon, Annie Dubeau (2005) L’environnement WebCT : des outils pour enseigner et apprendre, (page consultée le 16 septembre 2008) sur le site de Profetic, revue en ligne d’Intégration des TIC et nouvelle pédagogie universitaire. C’est sous forme d’un dossier pratique interactif et modulaire qu’est présenté l’utilisation pédagogique de WebCT. Design d’environnement d’apprentissage  Morin, Bernard. (2002). Le processus de production de cours en formation à distance. Université de Montréal, Faculté de l’éducation permanente, formation à distance. En ligne à l’adresse Web (Page consultée le le 16 septembre 2008) Nétiquette de la Téluq

49 Cours INF 4018 : Projet d’intégration
Le « savoir être », une compétence à la base de l’encadrement en ligne Cours INF 4018 : Projet d’intégration Richard Hotte, Véronique Besançon, Colloque Université de Montréal, Montréal, Canada 2005


Télécharger ppt "Encadrer des étudiants en ligne: en synchrone ou asynchrone?"

Présentations similaires


Annonces Google