La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La découverte des éléments Depuis lantiquité, on connaît quelques corps simples comme le cuivre, lor, le fer, largent ou le soufre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La découverte des éléments Depuis lantiquité, on connaît quelques corps simples comme le cuivre, lor, le fer, largent ou le soufre."— Transcription de la présentation:

1

2 La découverte des éléments Depuis lantiquité, on connaît quelques corps simples comme le cuivre, lor, le fer, largent ou le soufre.

3 La découverte des éléments En 1700, seuls 14 corps simples ont été isolés: largent, létain, le bismuth, le cuivre, le fer, le zinc, le mercure, lor, le plomb, le carbone, lantimoine, larsenic, le phosphore et le soufre.

4 Les éléments connus en 1700

5 La découverte des éléments Entre 1700 et 1770, trois nouveaux métaux sont isolés: le cobalt, le platine et le nickel.

6 Les éléments connus en 1770

7 La découverte des éléments Entre 1770 et 1800, une quinzaine de nouveaux éléments sont découverts, sous forme de métaux ou de gaz.

8 Les éléments connus en 1800

9 La découverte des éléments En 1800, Alessandro Volta, physicien italien, invente la pile électrique. Il empile des disques de cuivre et de zinc en alternance. Chaque paire est séparée de sa voisine par un tissu imbibé d'eau salée. Avec cet assemblage, il obtient un courant électrique continu.

10 La découverte des éléments Grâce à la pile de Volta, la même année, lélectrolyse de leau est réalisée. Leau est ainsi décomposée en deux gaz : Le dihydrogène et le dioxygène.

11 La découverte des éléments Lélectrolyse des composés ioniques va permettre disoler de nombreux nouveaux éléments.

12 La découverte des éléments Entre 1800 et 1840 plus dune vingtaine déléments nouveaux sont isolés. Mais la liste des éléments, qui en contient plus dune cinquantaine, est alourdie par beaucoup derreurs ou dintrus…

13 Les éléments connus en 1840

14 Les débuts de la chimie … Avant 1800, les distinctions entre élément, atome et molécule, ou entre corps pur simple et corps pur composé sont encore peu claires.

15 Vers 1800, langlais John Dalton affirme : 1) les éléments sont constitués datomes qui ne peuvent être ni créés, ni détruits; 2) les atomes dun élément sont identiques; 3) les atomes déléments différents ont des masses différentes; 4) lors des réactions chimiques les atomes ne subissent aucune modification, mais modifient leurs associations; 5) une molécule est formée datomes associés dans des proportions simples et fixes;

16 Les débuts de la chimie … Notation de Dalton (1805)

17 La distinction entre atome et molécule continue à se préciser avec les travaux de Gay-Lussac en 1809 (les volumes des gaz qui réagissent sont dans des proportions simples) Et dAvogadro en 1811 (le volume dun gaz est proportionnel au nombre de molécules présentes dans ce gaz)…

18 En 1814, Berzélius propose une notation à base de lettres pour représenter les éléments et détermine avec précision la masse dun grand nombre déléments. NomFormule « Poids de latome » O = 100H 2 = 1 Hydrogène H6,240,50 H12,481,00 CarboneC76,446,13 EauH112,489,01 Ac. sulfuriqueS501,1640,16 SoudeNa390,9031,32 Chl. sodiqueNaCl733,5558,78 AlcoolCH 3 O290,3123,26

19 Les débuts de la chimie … Vers 1870 les chimistes ne confondent plus corps pur simple et corps pur composé. La liste des éléments devient précise et contient plus dune soixantaine déléments. Le besoin se fait alors sentir de trouver une classification cohérente de tous ces éléments.

20 Les éléments connus en 1870

21 La recherche dune classification En 1808 le chimiste anglais Davy étudie les propriétés des éléments connus et met en évidence la similitude des propriétés de certains éléments.

22 La recherche dune classification En 1817, Davy classe les éléments chimiques en fonction de leurs propriétés. Il remarqua l'existence de plusieurs groupes de 3 éléments ayant de nombreuses similitudes. Il les appelle les "triades". Exemples : La triade calcium, strontium et baryum. La triade du chlore, du brome de l'iode. La triade du lithium, du sodium et du potassium.

23 La recherche dune classification Pour établir une classification des éléments connus, la première idée est donc de les classer en tenant compte de la similitude des propriétés chimiques.

24 La recherche dune classification En 1850 une soixantaine déléments sont connus et on pouvait les classer en une vingtaine de triades. Plusieurs tentatives de classification des éléments sont réalisées... mais sans succès.

25 La recherche dune classification Pour trouver une classification des éléments, une deuxième idée apparaît : les classer en tenant compte de la masse atomique nommée alors «poids atomique». (Remarque : à cette époque, il y avait beaucoup derreurs dans la connaissance des masses !)

26 La recherche dune classification Bien sûr un chimiste ne pouvait pas peser les atomes sur une balance ! Mais il déterminait cette masse à partir de la masse minimale dun élément qui entre en composition avec un autre. Dalton choisit arbitrairement comme unité de référence la masse atomique de lhydrogène égale à 1.

27 En 1862 Béguyer de Chancourtois, géologue français, réalise la 1ère classification par masse atomique croissante. Il imagine une classification en hélice écrite sur une colonne. Il lappelle la « vis tellurique ».

28 La recherche dune classification Il fait remarquer que sa représentation met en évidence une certaine périodicité entre les éléments. La masse des atomes augmente le long de lhélice et les éléments dune même triade sont alignés.

29 Mais, de Chancourtois nétant pas chimiste, il y a beaucoup derreurs dans sa classification (exemple : élément ammonium). Sa classification tombera dans loubli …

30 La recherche dune classification En 1864 Chancourtois et le chimiste anglais Newlands annonçaient que "le huitième élément qui suit un élément donné, ressemble au premier comme la huitième note de l'octave ressemble à la première". Mais cette loi ne pouvait s'appliquer aux éléments au delà du Calcium. Cette idée de classification restait donc insuffisante, mais le tableau périodique commençait à se dessiner.

31 La recherche dune classification En 1864, l'anglais Odling publia un tableau à dix-huit colonnes où les éléments étaient classés par masse atomique croissante, tout en mettant les triades dans une même colonne. Pour cela il place le tellure avant l'iode, bien que la masse du tellure soit plus grande.

32 La recherche dune classification En 1864, Ludwig Meyer, chimiste allemand, classe vingt-huit éléments en cinq colonnes, selon leur «valence». Il montre que les masses atomiques saccroissent dans chaque colonne selon une loi particulière.

33 La recherche dune classification En 1865, Newland, un chimiste anglais, essaya lui aussi de trouver une classification, mais celle-ci na pas été prise au sérieux par ses contemporains et la Société chimique de Londres refusa de publier ses articles.

34 La recherche dune classification En 1869, Meyer, met en évidence une périodicité dans le volume atomique. Les métaux alcalins ont par exemple un important volume atomique. Depuis 1868, il préparait un tableau beaucoup plus complet, en seize colonnes, qui ressemblera beaucoup à celui de Mendeleïev… Il ne le publiera quen 1870.

35 La recherche dune classification Il faut attendre 1860, lors du premier congrès international de chimie à Karlsruhe pour que soient présentées et acceptées les notions datome, de molécule et de masse atomique pour chaque élément. Un chimiste russe de 26 ans, Dimitri Mendeleïev, assiste à ce congrès.

36 La recherche dune classification En 1864, Mendeleïev soutient sa thèse de doctorat. En 1867, il est nommé professeur de chimie à luniversité de Saint-Pétersbourg, et il enseigne la chimie minérale. Il rédige alors les Principes de chimie, qui paraissent entre 1868 et Cest au cours de cette rédaction quil aboutit à la classification périodique des éléments.

37 La recherche dune classification Mendeleïev fait une fiche pour chaque élément avec sa « masse » atomique et les formules des composés chimiques connus. En plaçant ces fiches suivant les masses atomiques croissantes, il constate, lui aussi, lévolution régulière des propriétés pour les éléments successifs, et la répétition de séquences identiques à intervalles réguliers.

38 La classification de Mendeleïev A son tour, Mendeleïev réalise une classification des éléments. Celle-ci fait apparaître une évolution et une périodicité de leurs propriétés.

39 La classification de Mendeleïev Mendeleïev nhésite pas à remettre en question la masse atomique ou la valence admise pour un élément, si cette modification lui est suggérée par plusieurs indices et si elle rétablit lharmonie de sa classification. Il procède ainsi pour plusieurs éléments.

40 La classification En 1869 Mendeleïev présente sa classification à dix huit lignes où les éléments sont classés par masse atomique croissante.

41 La classification de Mendeleïev

42

43 Parmi la soixantaine déléments classés par Mendeleïev, un seul na pas sa place ici … cest un mélange de 2 éléments qui nont pas encore été séparés !

44 Mendeleïev fait des inversions si le classement selon la masse est en contradiction avec la périodicité des propriétés.

45 La masse est fausse pour une dizaine déléments. Exemples : Er 56 au lieu de 167 Yt 60 au lieu de 89 In 75 au lieu de 115 Ur 116 au lieu de 238

46 2 parties du tableau contiennent beaucoup derreurs principalement dues aux imprécisions sur les masses.

47 Mendeleïev classe lhydrogène à part, parce quil ne ressemble à aucun autre élément.

48 Pour la logique du tableau, Mendeleïev pense que les 4 « trous » doivent correspondre à des éléments inconnus pour lépoque.

49 Mendeleïev fait lhypothèse quil est possible de décrire les éléments inconnus ! Il les appelle : éka-aluminium (68) éka-silicium (70) éka-bore (45)

50 Les prédictions de Mendeleïev Mendeleïev fait des prédictions pour léka-aluminium, en tenant compte de la variation des propriétés des éléments de la même ligne ou de la même colonne. Il décrit les propriétés chimiques ou physiques que léka-aluminium doit avoir, selon lui.

51 Les prédictions de Mendeleïev En 1875, un chimiste français, François Lecoq de Boisbaudran, découvre un nouvel élément ressemblant à « léka-aluminium ». Il le nomme le gallium. Mendeleïev rappelle alors quil avait prédit, six ans plus tôt, lexistence et les principales propriétés de cet élément, qui occupait une place vacante dans sa classification périodique. Mendeleïev devient célèbre dans toute lEurope.

52 Les prédictions de Mendeleïev En 1879, un chimiste danois, Nilsen, découvre un nouvel élément ressemblant à « léka-bore ». Il le nomme le scandium. éka-borescandium masse atomique4443,8 formule de loxydeEb 2 O 3 Sc 2 O 3 densité de loxyde3,53,86 formule du sulfateEb 2 (SO 4 ) 3 Sc 2 (SO 4 ) 3

53 Les prédictions de Mendeleïev En 1886, un chimiste allemand, Winkler, découvre un nouvel élément ressemblant à « léka-silicium ». Il le nomme le germanium. éka-siliciumgermanium masse atomique7272,3 densité5,55,47 formule de loxydeEsO 2 GeO 2 densité de loxyde4,74,703 formule du chlorureEsCl 4 GeCl 4 densité du chlorure1,91,887

54 Les prédictions de Mendeleïev Les découvertes du gallium (1875), du scandium (1879) et du germanium (1886) ont apporté une éclatante justification des prédictions de Mendeleïev et ont souligné la pertinence du classement réalisé.

55 La classification périodique des éléments Dans les années qui suivent, chaque nouvel élément découvert trouve «naturellement» sa place dans la classification. La famille des gaz nobles apparaît et sintègre au tableau sans le remettre en question. Le tableau se complète sans présenter de case vide...

56 La classification périodique

57 La donnée inconnue avant 1890 qui donne du sens au tableau est que les éléments sont classés en fonction de leur nombre délectrons et non de leur masse !

58 La classification périodique Le nombre délectrons est différent pour chaque élément. Or, ce sont les électrons qui donnent à chaque élément des propriétés spécifiques qui évoluent le long des lignes et des colonnes du tableau périodique.

59 La classification périodique Certains proposent actuellement de modifier la présentation de la classification …

60 La classification périodique Certains proposent actuellement de modifier la présentation de la classification …

61 La classification périodique Certains proposent actuellement de modifier la présentation de la classification …

62 La classification périodique Certains proposent actuellement de modifier la présentation de la classification …

63 La classification périodique Certains proposent actuellement de modifier la présentation de la classification …

64 Mais létablissement de la classification périodique de Mendeleïev a permis de faire dénormes progrès à la chimie !


Télécharger ppt "La découverte des éléments Depuis lantiquité, on connaît quelques corps simples comme le cuivre, lor, le fer, largent ou le soufre."

Présentations similaires


Annonces Google