La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lapproche socioconstructiviste en ERE Diane Pruneau Février 2003.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lapproche socioconstructiviste en ERE Diane Pruneau Février 2003."— Transcription de la présentation:

1 Lapproche socioconstructiviste en ERE Diane Pruneau Février 2003

2 Lapproche socioconstructiviste Le socioconstructivisme est un processus dapprentissage où les gens construisent leurs connaissances par le biais dinteractions sociales et avec leur milieu. En pédagogie, les élèves élaborent leur compréhension dune réalité par la comparaison de leur perception avec celle de leurs pairs et celle de lenseignant(e). Source: Direction de la formation générale des jeunes. Document 2. Atelier en évaluation, 8 juin 1999.

3 Pourquoi? Les personnes se construisent des images et des conceptions des phénomènes naturels et scientifiques. Les conceptions sont difficiles à changer: Conceptions préalables interfèrent Compréhension difficile Autres conceptions partagées par lentourage Conception de départ satisfait lindividu

4 Le changement conceptuel Changement conceptuel: processus au cours duquel les idées des élèves sont continuellement enrichies et restructurées Des concepts peuvent être ajoutés ou enlevés Des liens entre les concepts peuvent être ajoutés ou modifiés La structure des idées initiales peut être complètement transformée Conceptions en sciences : lentes à modifier

5 Ce qui aide au changement conceptuel Conscience de ses conceptions préalables Conflit cognitif avec lenvironnement, avec les opinions des pairs ou des scientifiques Insatisfaction par rapport à ses conceptions préalables Lapprentissage expérientiel et la réflexion suite aux expériences Une bonne démarche de réflexion en confrontation avec les idées des autres

6 Un modèle de changement conceptuel Faire exprimer et expliquer les conceptions des participants et réfléchir à la valeur de celles-ci Faire partager les conceptions du groupe et les confronter entre elles Faire vivre une expérience du phénomène, lanalyser et ressortir les idées issues de lexpérience Présenter le point de vue des scientifiques et comparer avec les idées du groupe Conclure et mettre en application les conclusions du groupe

7 Expérimentation du modèle à Cap-Pelé ( ) Description de Cap-Pelé Léconomie y est basée sur la pêche, la transformation du poisson (boucannière), lagriculture, le ciment Les usines de poissons rejettent les déchets directement à la mer Les usines causent de la pollution de lair Les parents fument dans plusieurs foyers Nombreux cas dasthme et de cancer

8 Sensibilité des enfants aux nuisances environnementales Les enfants sont exposés à plus de produits toxiques dans la nourriture, lair et leau, parce quils respirent 2 fois plus dair, consomment de 3 à 4 fois plus de nourriture et boivent de 2 à 7 fois plus deau que les adultes. En raison de leur faible poids,les produits toxiques ingérés sont plus nocifs. Explorateurs et actifs, ils vivent plus près du sol où se retrouvent les produits toxiques (CO 2 des automobiles) et ils portent souvent les mains à leur bouche (Center for Childrens Health and the Environment).

9 Questions de recherche Quels étaient les conceptions des élèves de 4e année en septembre 2001 au sujet des stresseurs environnementaux et des conséquences sur leur santé? Comment les conceptions de ces élèves ont- elles changées de septembre 2001 à juin 2002?

10 Les élèves de 4e année interrogés sont partiellement conscients des problèmes environnementaux locaux et peu au courant des effets potentiels de ceux-ci sur leur santé.

11 Conceptions des enfants de la pollution en septembre 2001 (n=19) Des déchets visibles dans leau ou au sol (18 enfants) De lhuile dans leau (11 enfants) Des fumées (8 enfants) Des choses pourries, de la poussière, des choses qui puent, des goélands qui mangent des déchets (2 enfants) Pollution= déchets visibles par les sens

12 Conceptions des enfants au sujet du lien pollution-santé Ce qui peut nuire à ta santé dans ton environnement (Cap-Pelé) Le sucre, le sel, les bonbons, le chocolat, le gras… rendent malades (2 enfants) La fumée des boucannières donne de lasthme ou des yeux rouges (3 enfants) Le froid donne la grippe (2 enfants) Lhuile ou les déchets dans leau empoisonnent, donnent des pneumonies, maux de tête, maux de cœur…(1 enfant) Les produits dentretien rentrent dans la peau et rendent malades (1 enfant) Les déchets au sol: donnent mal aux pieds si on marche dessus ou des allergies (1 enfant) Quand ça sent mauvais dans lair…ça rend malade (2 enfants)

13 Exemple de propos denfant Des fois il y a des pêcheurs qui jettent des déchets dans leau, pis de lhuile…Des papiers à terre dans leur bateau. Ça peut nous rendre malade et après il faudra aller à lhôpital…Il y a des personnes qui sont allergiques à beaucoup de choses. Les choses jetées ça leur fait du mal!

14 Projet Santé + Pollution - - But de la recherche : acquisition par les élèves de 4e année de meilleures conceptions au sujet de santé, pollution, relation santé - pollution Phase 1 : Enquête sur les nuisances environnementales Phase 2 : On améliore notre santé Phase 3 : On soigne lenvironnement

15 Phase 1 : Enquête sur les nuisances environnementales Sortir dans la communauté pour classifier les êtres vivants (animaux, plantes et humains) en santé ou malades Comparer son opinion avec celle dune scientifique Identifier les sources de pollution Enquête sur les nuisances environnementales dans leau, dans les aliments, les produits domestiques toxiques et les stresseurs environnementaux Recherche personnelle des nuisances environnementales par la biologiste Présentation de points de vue de scientifiques sur les produits dangereux Comparaison des résultats de la biologiste et ceux des enfants Présentation par les enfants de leurs idées et résultats à la municipalité

16 Phase 1

17 Phase 2 : Amélioration de la santé Évaluation par les élèves de leur état de santé (nutrition, activité physique, sommeil) Des spécialistes informent les élèves sur les moyens de rester en santé Les élèves déterminent un plan daction pour améliorer leur santé Ils réévaluent leur état de santé

18 Phase 3 : On soigne lenvironnement Apprentissage de moyens daméliorer lenvironnement Choix de laction Réalisation du jeu déchecs: pour faire sortir les gens dehors et les aider à se rencontrer Jeu déchec avec les représentants municipaux

19 Conceptions des élèves de la pollution (septembre et juin, n=19) Déchets à terre ou dans leau (S:18, J:19) Huile dans leau (S:11, J:7) Fumée (S:8, J:15) Goélands=signe de pollution (S:2, J:9) Bruit (S:0, J:7) Nuisances pour les animaux (S:0, J:7) Produits nettoyants, nuages gris, coupe des arbres, présence dobjets non biodégradables, plantes malades (S:0, J:1-2)

20 Conceptions des élèves au sujet de la relation santé et environnement (septembre et juin, n=19) (suite) Fumées…asthme, cancer, irritation des yeux, mal de tête, irritation de la peau, infections de gorge…(S:3, J:8) Bruit…maux doreilles, surdité…(S:0, J:4-7) Vagues de chaleur…stress, maux de tête (S:0, J:1-2) Pollution de leau…mal de tête, doreilles, irritation de la peau…(S:0, J:4-11) Produits dentretien…irritation de la peau, des yeux, étourdissements…(S:0, J:2-6)

21 Y a-t-il eu changement conceptuel? Pollution: légère diversification dans les types de pollution (ont ajouté le bruit, la chaleur, les produits dentretien…). La pollution est un peu moins quelque chose de visible mais la transition est-elle complètement faite? Relation pollution- santé: amélioration la plus importante des conceptions. Les enfants peuvent nommer spontanément de nombreuses conséquences des stresseurs environnementaux locaux sur leur santé et sur celle des animaux.

22 Projet=bonne conscientisation à la situation environnementale locale

23 Socioconstructivisme Met laccent sur la dimension relationnelle de lapprentissage. Les nouvelles connaissances sacquièrent graduellement par la mise en relation avec les connaissances antérieures. Lélève élabore sa compréhension dune réalité par la comparaison de ses perceptions avec celles de ses pairs et de lenseignant(e). Exemple : En se questionnant et en partageant leurs expériences et leurs connaissances, les élèves de la classe ont élaboré une définition commune du mot presquîle. Source: Direction de la formation générale des jeunes. Document 2. Atelier en évaluation, 8 juin 1999.


Télécharger ppt "Lapproche socioconstructiviste en ERE Diane Pruneau Février 2003."

Présentations similaires


Annonces Google