La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une seule espèce, plus de 100 variétés selon le terrain et le climat entre le chanvre "textile" et le chanvre "indien" producteur de résine Plante herbacée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une seule espèce, plus de 100 variétés selon le terrain et le climat entre le chanvre "textile" et le chanvre "indien" producteur de résine Plante herbacée."— Transcription de la présentation:

1 Une seule espèce, plus de 100 variétés selon le terrain et le climat entre le chanvre "textile" et le chanvre "indien" producteur de résine Plante herbacée annuelle, pouvant constituer des forêts de véritables "arbres" atteignant 6 mètres...

2 … mais des plantes de 3m en moyenne, jusqu'à 60cm … Feuilles palmées, avec de 5 à 7 folioles oblongues et dentelées Les fleurs, souvent mâles et femelles, n'ont pas de pétales

3 L'huile (extrait alcoolique) Haschich : Résine de Cannabis Pains (1kg), plaquettes (100g), puis barrettes, chauffées et pulvérisées. Les fragments sont mêlé à du tabac pour faire un joint, ou fumés dans des pipes, narghilés, "shu-bangs" plus concentré encore : L'essence (distillat)

4 Kif : 1 à 5% (15% sinsemilla californienne) Haschich 25 à 40% Huile : 30 à 40% Essence : 65 à 80% (en gouttes sur une cigarette)

5 Cannabis Un adulte sur cinq en Europe y a déjà goûté au moins une fois au cours de sa vie Plus de 13 millions dEuropéens en ont consommé au cours du dernier mois Au niveau mondial, ce sont près de tonnes dherbe ou de résine de cannabis qui sont produites pour la consommation chaque année

6 Evolution de lusage de cannabis au cours de la vie parmi les ans depuis Figure 1

7 Consommation journalière (en %) dalcool, de tabac et de cannabis par tranches dâge ans Alcool Cannabis Tabac % Figure2

8 Mode de consommation du cannabis Le joint : confection dune cigarette avec un mélange de tabac et de cannabis. Le stick : Cest un petit joint. Généralement, on nutilise quune « petite » feuille de tabac à rouler. La pipe : le mélange de tabac et de cannabis peut être fumé avec une pipe. Le bang : C'est une pipe constituée d'un cylindre fermé à une extrémité et muni d'un trou d'air à la base du foyer plus communément appelé « douille ». Ce mode de consommation a pour but de consumer en une inspiration tout le mélange cannabis/tabac et de faire tomber la cendre dans leau. Le shubang : Cest un tube évidé des 2 cotés. On met le joint à une extrémité et lon fume de lautre côté. Ce système permet de faire des appels dair. Ainsi, les effets ressentis sont plus intenses. La soufflette : Pour faire une soufflette, il faut un joint et être deux. Lun met le joint dans sa bouche du côté du foyer incandescent et souffle pour expulser la fumée du côté du filtre. Lautre inhale cette fumée. Lindienne : Ce mode de consommation est pratiqué en groupe. Chaque consommateur fume une latte sur le joint et essaie de garder la fumée dans ses poumons ( ne respire pas) jusquà ce que le joint lui revienne. Le Blunt : Cest joint rouler avec une feuille de tabac (feuille recouvrant un cigare) au lieu dune feuille de papier à rouler.

9

10

11 Coût moyen dune consommation quotidienne de cannabis Prix dun paquet de cigarette = 5 euros Prix dun paquet de longue feuille (50) = 1,20 euros Prix moyen dun gramme de résine de cannabis = 4 euros Prix moyen dun gramme dherbe locale = 4 euros Prix moyen dun gramme de Skunk = 5 euros Avec 1 gramme, on peut faire entre 3 et 6 joints, ce qui peut correspondre à une consommation quotidienne. Sur 30 jours, le coût revient donc à 7.50 euros de cigarettes, 1.20 euros de feuille à rouler et, entre 120 et 150 euros de cannabis.

12 Usages et trajectoires de consommation typologies de consommateurs (non quotidiens, quotidiens, fin de semaine..) plus de tabac et dalcool que la population du même âge et expérimentation plus fréquente dautres drogues illicites (opportunités dexpériences plus importante). davantage perçu comme un moyen dêtre en conformité avec les normes de lentourage que comme une déviance

13 O OH C 5 H tétrahydrocannabinol

14 Très lipophile: Volume de distribution considérable : 400 à 1000 l Fixation : cerveau, graisses, foie 1/2 vie plasmatique: 8 jours, mais persistance dans les graisses Pharmacocinétique Métabolisme Foie : oxydation en 11-hydroxy- THC, plus actif mais vite métabolisé Récepteurs spécifiques CB1 : Système limbique, hippocampe, cortex frontal, cervelet CB2 : Système immunitaire : ganglions, thymus, lymphocytes... Ligand naturel : Anandamine (acide gras)

15

16 Figure 4

17 Jacques Joseph MOREAU DE TOURS, Bicêtre 1840 "Du haschich et de l'aliénation mentale". Intoxication aiguë : "Ivresse cannabique" Désorientation, troubles mnésiques, du cours de la pensée, de la libido Altérations sensorielles, de l'équilibre, de la coordination des mouvements Euphorie, dysphorie,anxiété, agressivité, dépersonnalisation, hallucinations, délire A fortes doses Usage fréquent et prolongé Avec conjonctives injectées, sécheresse buccale, tachycardie, appétit augmenté Perturbations de mémoire immédiate Angoisse aiguëSyndrome "amotivationnel" Confusion aiguëPsychose chronique "cannabique" Risque d'accident de la route multiplié par 2 à 3,5

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31 Association tabac cannabis : Potentialisation des complications somatiques liées à chacun des produits Maintien de la consommation de lun des produits du fait de la dépendance à lautre. Potentialisation de la dépendance de lun à lautre.

32 Cannabis : jeunes / adultes Faible niveau de demande Usage régulier =abus Dépendance physique moins fréquente Comorbidité psychiatrique+++ Abandon des soins + et conséquences sociales (école, apprentissage …)

33 Temporalité et geste des polyfumeurs similitude daction sadditionne : arrêt plus difficile? parenthèse temporelle aspect sensoriel préparation

34 Envisager une diminution et un arrêt des consommations Progressif Sevrage total Réduire les risques Choix dune stratégie suivant motivation et énonciation des avantages /inconvénients

35 Prise en charge psychothérapeutique Entretien motivationnel Ce quapporte le cannabis / le tabac Ce qui pourrait être une alternative Les effets nocifs Les effets positifs de larrêt ne se font pas sentir immédiatement… TCC (mode de consommation: repérer puis contrôler les stimuli amenant à fumer le produit, identifier les renforçateurs) Thérapies familiales, couples (celui qui accompagne arrête plus facilement…)

36 Pharmacothérapies proposer un traitement comportant des substituts nicotiniques à dose suffisante et en association ( patch + forme orale comme les gommes, les pastilles ou linhaleur) varénicline gestion du stress et anxiété (arrêt du cannabis) Réticence / médicaments

37


Télécharger ppt "Une seule espèce, plus de 100 variétés selon le terrain et le climat entre le chanvre "textile" et le chanvre "indien" producteur de résine Plante herbacée."

Présentations similaires


Annonces Google