La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation TDS prête. par Thierry De Smedt, professeur à lUCL, Ecole de communication, Groupe de Recherche en Médiation des Savoirs GReMS), Belgique,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation TDS prête. par Thierry De Smedt, professeur à lUCL, Ecole de communication, Groupe de Recherche en Médiation des Savoirs GReMS), Belgique,"— Transcription de la présentation:

1 Présentation TDS prête

2 par Thierry De Smedt, professeur à lUCL, Ecole de communication, Groupe de Recherche en Médiation des Savoirs GReMS), Belgique, Membre du Conseil Supérieur de léducation aux médias Les compétences médiatiques nécessaires au citoyen, enjeux européens dune éducation aux médias Fracture numérique, fracture symbolique

3 Laccès des jeunes aux médias Internet se généralise: 100% des jeunes sont concernés Usage principalement individuel, fortement ludique et peu critique, peu contrôlé par les adultes Informations et compétences échangées entre pairs Connaissances et compétences bâties sur lusage: peu dapprentissage formel, lusage construit les représentations Importance corrélée économique, technique et culturelle du milieu familial: cumul des inégalités Rôle supplétif de lécole, mais peu déducation critique à une pratique à dimension ludique au sein des écoles: lécole voit plus en Internet un outil pédagogique quun objet de pensée Source: enquête européenne MEDIAPPRO 2006

4 Avatars de la fracture numérique Deux courants de conceptions opposées des médias et de la culture médiatique, autour de lopposition ancienne vulgaire – savant Un courant qui rejette les médias de masse au profit des médias savants Un courant qui voit dans les médias de masse un accès à la participation sociale et à lautonomie »Lutte contre les inégalités à accéder aux médias

5 Le concept de fracture Rupture? –Politique de compensation –Groupes à privilégier Pente? –Politique générale éducative –Actions de suivi à large échelle

6 De la capacité économique à la compétence médiatique Capacité économique (en Belgique: les régions!) –La fracture numérique naît des inégalités économiques et techniques (coût des équipements) –Cest un problème daccès à des contenus informationnels Compétence médiatique (en Belgique: les communautés!) –La fracture numérique naît des inégalités culturelles –Cest un problème de pratique médiatiques globale –La fracture numérique concerne toute la population, car elle porte sur lévolution des pratiques médiatiques (techniques, usages)

7 Linvention historique de léducation aux médias: du terrain aux institutions Objets médiatiques Activités, Tâches Inventer des actions éducatives Conceptions Pratiques Echanger des expériences Justifier le besoin Structure du concept Dimensions Domaines Niveaux Acteurs-clés Legitimer lEA Réformer les programmes Mettre en place des réseaux dEAM Sensibiliser Les enseignants Les responsables éducatifs Les publics MESURER DES NIVEAUX EVALUER Intégrer lEM à lenseignement Fastrez & De Smedt [UCL] Les pionniers 1980 Les groupes de réflexion 1990 Les chantiers nationaux 2000 Linstitutionnalisation

8 Une démarche générale de lévaluation Structure du concept Dimensions Domaines Définir LM Activités, Tâches Objets médiatiques Niveaux de compétence Opérationnaliser Conception Validation empirique Développer des outils dévaluation Mesurer les niveaux Mettre en place des actions dEAM Mesurer les niveaux atteints Evaluer LM & EAM Fastrez & De Smedt [UCL] 8

9 Une cartographie matricielle des compétences de la littératie médiatique InformationnellesTechniquesSociales Lire Ecrire Naviguer Organiser Pierre Fastrez – Thierry De Smedt GReMS Quatre opérations médiatiques Transformer un média en pensée Transformer une pensée en média Traverser un paysage médiatique pour aboutir à une destination recherchée Classer des médias selon des critères

10 Une cartographie matricielle des compétences de la littératie médiatique InformationnellesTechniquesSociales Lire Ecrire Naviguer Organiser Pierre Fastrez – Thierry De Smedt GReMS Trois objets médiatiques Les médias comme porteurs dinformations Les médias comme machines Les médias comme relations sociales

11 Informationnelles TechniquesSociales Lire Ecrire Naviguer Organiser Cartographie sommaire des compétences de la littératie médiatique, à lère des multimédias en réseau Pierre Fastrez – Thierry De Smedt GReMS EEE EEE E E E MMM MMM M M M NNN NNN N N N EMN EMN EMN ECOLE MEDIAS TRADITIONNELS NOUVEAUX MEDIAS

12 Thierry De Smedt Merci de votre attention

13 CEM-CJEF CRIJ Comment développer chez les jeunes l'esprit critique face aux médias, 12 déc Présentation TDS terminée

14 La déclaration de Grunwald UNESCO, la déclaration de Grunwald sur léducation aux médias – 22 janvier 1982UNESCO, la déclaration de Grunwald sur léducation aux médias – 22 janvier 1982 Lécole et la famille partagent la responsabilité de préparer les jeunes à vivre dans un monde dominé par les images, les mots et les sons. Enfants et adultes doivent être capables de déchiffrer la totalité de ces trois systèmes symboliques, ce qui entraîne un réajustement des priorités éducatives, lequel peut favoriser à son tour une approche intégrée de lenseignement du langage et de la communication. Léducation aux média sera plus efficace si les parents, les maîtres, le personnel des média et les responsables des décisions reconnaissent quils ont tous un rôle à jouer pour favoriser lémergence dune conscience critique plus aiguë des auditeurs, des spectateurs et des lecteurs. Renforcer lintégration des systèmes déducation et de communication constitue sans nul doute une mesure importante pour rendre léducation plus efficace.

15 1. Mener des actions éducatives aux médias a. Inscrire l'éducation aux médias en tant que mission dintérêt général qui relève de politiques publiques ambitieuses et de mécanismes de financement public volontariste dans le respect de lautonomie opérationnelle des bénéficiaires. b. Développer et promouvoir différentes pédagogies adaptées à chaque public, à tous les âges de la vie, à différents contextes sociaux et culturels. c. Favoriser la production et la diffusion des ressources pédagogiques en éducation aux médias adaptées à des groupes spécifiques de bénéficiaires. d. Pourvoir les milieux scolaire et associatif en équipements adéquats aux pratiques déducation aux médias. e. Développer une formation en éducation aux médias à destination des professionnels des médias. f. Identifier et mettre en œuvre, pour chaque action éducative, des critères qualitatifs et quantitatifs dévaluation. g. Garantir la diversité médiatique par un dispositif adéquat comprenant des moyens publics et privés notamment à légard des partenaires médiatiques utiles pour les éducateurs aux médias. 2. Développer des compétences médiatiques de tout citoyen a. Identifier et assurer la mise à jour dun éventail large de compétences médiatiques nécessaires, tout au long de la vie, pour toute personne, portant sur lensemble des médias. b. Valider ces compétences à travers un processus concerté incluant la société civile. c. Adapter cet éventail de compétences médiatiques aux différents acteurs et intervenants de léducation et de la formation, en fonction du rôle quils ont à assurer. 3. Promouvoir laccès du citoyen à léducation aux médias a. Accroître la sensibilité des citoyens envers l'éducation aux médias à travers, par exemple, la mise en place dune journée européenne de l'éducation aux médias, dune semaine européenne de léducation aux médias à l'école... b. Promouvoir la visibilité publique des actions déducation aux médias. 4. Développer la recherche en éducation aux médias et en littératie médiatique Soutenir des recherches approfondies permanentes sur l'appropriation des médias par les groupes sociaux et les communautés, à tous les âges de la vie, l'évolution des pratiques formelles et informelles d'éducation aux médias. 5. Mener des politiques déducation aux médias Exécuter sans tarder la résolution du Parlement européen du qui souhaite que: «la compétence médiatique soit inscrite en tant que neuvième compétence clé dans le cadre de référence européen pour l'éducation et la formation tout au long de la vie, conformément à la recommandation 2006/962/CE»4 La déclaration de Bruxelles

16 Conclusions La pratique des médias est un droit et une nécessité pour laccomplissement personnel et social des jeunes Laccès des jeunes aux médias est davantage un problème daccès à léducation aux médias Les « éducations à » sont des strates historiques qui sétablissent différemment, éventuellement en programmes denseignement, de pays à pays, selon les variables médiatiques, scolaires, institutionnelles et idéologiques. Une remise à jour à partir des compétences attendues est souhaitable. –Comment les définir? –Comment les valider? La dimensions des relations sociales médiatiques est probablement trop peu prise en compte, comparée à la dimension informationnelle (tradition française). Léducation des jeunes aux médias relève de la famille, de lécole et des espaces associatifs


Télécharger ppt "Présentation TDS prête. par Thierry De Smedt, professeur à lUCL, Ecole de communication, Groupe de Recherche en Médiation des Savoirs GReMS), Belgique,"

Présentations similaires


Annonces Google