La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment conduire une démarche réflexive en orthographe pour développer les compétences dun élève et individualiser son parcours ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment conduire une démarche réflexive en orthographe pour développer les compétences dun élève et individualiser son parcours ?"— Transcription de la présentation:

1 Comment conduire une démarche réflexive en orthographe pour développer les compétences dun élève et individualiser son parcours ?

2 Introduction « Enseigner aujourdhui lorthographe : mission impossible, » est le titre du forum 2009 dune maison dédition regroupant des experts.* Mémorisation des règles de grammaire/Observation des faits orthographiques en lecture/écriture? La mise en œuvre concerne plus spécifiquement le cycle 3, mais peut être adaptée au cycle 2

3 Sommaire INTRODUCTION 1. QUELLES COMPETENCES DEVELOPPER EN ORTHOGRAPHE ? 1.1 Les Programmes Les évaluations nationales 1.3 Orthographe, à qui la faute ? D. Manesse – D. Cogis 2. COMMENT CONDUIRE UNE DEMARCHE REFLEXIVE ? DES OUTILS THEORIQUES VERS UN DISPOSITIF. 2.1 La métalinguistique Du plurisystème… Vers un classement derreurs… …un outil pour les élèves Des morphogrammes grammaticaux… Vers létude des chaînes morphogrammiques daccord 2.2 La métacognition De la faute … à l « erreur négociée »… dans un atelier. (Atelier de Négociation Graphique)

4 Sommaire (suite) 3. COMMENT LENSEIGNANT CONDUIT ET INDIVIDUALISE LE PARCOURS DE LELEVE ? 3.1 Le rôle de lenseignant 3.2 La différenciation pédagogique 4. QUEL EST LIMPACT DU DISPOSITIF SUR LES COMPETENCES ET COMPORTEMENTS ORTHOGRAPHIQUES DES ELEVES ? 4.1 Les connaissances orthographiques La mise à jour des représentations-conceptions des élèves Lappropriation des raisonnements La lente automatisation des raisonnements 4.2 La vigilance orthographique 5. QUELLES SONT LES PERPECTIVES ? 5.1 Lévaluation dans le projet 5.2 La grille de référence CONCLUSION

5 1. QUELLES COMPETENCES DEVELOPPER EN ORTHOGRAPHE ? 1.1 Les Programmes 2008 en OrthographeProgrammes Les évaluations nationales CM2-2010, CM2-2011CM2-2010CM CE1 –2009, CE CE1 –2009CE Orthographe, à qui la faute ? D. Manesse et D. Cogis

6 Ces constats orientent la réflexion autour dune catégorie derreurs, les plus récurrentes : les erreurs daccord et de conjugaison ou les chaînes morphogrammiques grammaticales

7 2. COMMENT CONDUIRE UNE DEMARCHE REFLEXIVE EN ORTHOGRAPHE ? DES OUTILS THEORIQUES VERS UN DISPOSITIF 2.1 La métalinguistique Angoujard* précise que […] « les élèves apprendront dautant mieux lorthographe que lécole leur permettra de voir en elle un système, certes complexe, mais dont ils peuvent découvrir progressivement les principales caractéristiques » Il prend appui sur les travaux de Nina Catach.

8 2.1.1 Du plurisystème à … Trois principes : Le principe phonogrammique Exemple : (la petite table) Le principe logogrammique Exemple : (le seau de Pierre, le sot de Pierre, le seau de pierres,…) Le principe morphogrammique Exemple : (les enfants mangent une glace)

9 …à un classement derreurs… Construire une typologie revient à opérer un tri/classement des erreurs réalisées en classe. Les maîtriser, apprendre à les connaître et à les reconnaître, cest faire un pas dans la voie de la connaissance et de la vigilance orthographiques. Cest pourquoi, en amont de tout travail sur la recherche des erreurs, il faut mettre en place une certaine capacité à identifier leur nature, ce qui exige la constitution dune typologie.

10 2.1.3 …un outil pour les élèves Une dictée pour lévaluation diagnostiquedictée Tableau des propositions initialespropositions initiales Tableau des propositions finalespropositions finales Cahier de suivi individuel

11 2.1.4Du principe morphogrammique grammatical… Secteur le plus productif de débats Dénominations génériques qui ne permettent pas une réelle hiéarchisation Dans ce domaine, même ladulte expert peut encore faire des erreurs, car sa compétence orthographique est remise en jeu à chaque phrasequil écrit. La maîtrise des morphogrammes constitue sans aucn doute la plus grande difficulté du français (confirmée par les éva, les analayses sur le sujet)

12 2.1.5… vers létude des chaînes morphogrammiques daccord Les élèves pourront mieux trier leurs erreurs de type morphogrammique, et de fait, mieux les anticiper sils ont compris le principe de covariation.

13 2.2 La métacognition De la faute… -dans toutes les activités dapprentissage, les erreurs sont inévitables. -Lerreur dorthographe (on ne parle plus de faute, terme à connotation morale) nest plus lindice dun déficit, mais est considérée comme un élément moteur dans le processus dapprentissage.

14 2.2.2 … à lerreur négociée Selon Vygotsky, le processus dapprentissage est indissociable des interactions sociales dans lesquelles lapprenant est engagé Dans le contexte de la classe, les interactions entre pairs permettent de verbaliser des procédures.

15 2.2.3 dans un atelier de négociation graphique (ANG)ANG Il sagit dune activité en petits groupes (4 à 6 élèves) modérément hététrogènes, avec un enseignant.* Une phrase ou un texte dicté (e) est écrite par chacun sous la dictée,au feutre, sur une affiche. Les textes sont affichés et comparés Chaque élève intervient pour expliquer ses choix et en discutant avec ceux des autres

16 3. Comment lenseignant conduit et individualise le parcours de lélève ? 3.1 Le rôle de lenseignantlenseignant 3.2 La différenciation pédagogique - dans un premier temps, le PE souligne et rectifie lerreur. Lélève a en charge de recopier ses erreurs et leur corrigé dans son cahier de suivi individuel, après avoir déterminé leur nature et les avoir classées.cahier de suivi individuel - le nombre derreurs à traiter est limité en fonction des compétences propres à chaque élève.

17 - Au bout de quelques dictées, lélève prend conscience du type derreurs quil commet le plus fréquemment. - Le PE utilise ces informations pour définir les groupes des ANG et leur contenu. - En fonction des compétences, les élèves auront pour contrainte de respecter la norme orthographique pour ou plusieurs items de la typologie. (Par exemple, pour les élèves qui maîtrisent la chaîne morphogrammique daccord, pour des phrase simples, le PE propose de nouveaux obstacles –sujet inversé/apposition…) pour les prochains ANG.

18 4. QUEL EST LIMPACT DE CE DISPOSITIF SUR LES COMPORTEMENTS DES ELEVES 4.1 Les connaissances orthographiques La mise à jour des représentations- conceptions des élèves les justifications sappuyant sur loral et relevant de la phonologie Exemple : les enfant mange une glace les justifications sémantiques Exemple : Le troupeaux du berger approches

19 Les justifications liés à un repérage sur laxe syntagmatique Exemple : le bébé des voisins pleures Les justifications morphosyntaxiques Exemple : les enfants regardent un film

20 4.1.2 Lappropriation des raisonnements Les niveaux successifs qui permettent à lélève dacquérir de nouvelles compétencesniveaux successifs La lente automatisation des raisonnements progression certaine*progression

21 4.2 La vigilance orthographique Dans une phrase écrite, laccord en nombre se caractérise par la redondance des marques grammaticales portées par les mots variables (déterminant, nom, pronom, adjectif, verbe). Lélève doit maîtriser à la fois la combinaison des termes variables concernés et le choix des marques appropriées. Cest ce J.P Jaffré et D. Bessonat désignent sous lappelation de chaînes morphogrammiques

22 Cette chaîne daccord – cest-à-dire le principe de covariation des mots- nest pas suffisamment explicitement montrée aux élèves. J.P Jaffré et D. Bessonat supposent que le risque derreurs orthographiques est moins grand quand le nombre et le genre sont marqués à loral. (petit/petite – déterminant – verbe « être » + « avoir » Ils précisent que certaines positions privilégiées dans la chaîne daccord jouent le rôle de pivots. le critère dynamique*critère dynamique le critère de position**critère de position le critère de rupture ***critère de rupture

23 5. Quelles sont les perspectives ? 5.1 Lévaluation La mise en place dune évaluation positive (score de résussite traduits en pourcentages de mots correctement orthographiés) pour les compétences morphosyntaxiques auraient permis détablir un diagramme des compétences et leur évolution au cours de lannée. « La période du collège fait partie dune phase décisive de lapprentissage »B. Pothier. Poursuivre le travail engagé à lE.E au collège ?!

24 5.2 La grille de référence Accepter de modifier loutil par plusieurs tableaux successifs pour affiner la typologie En faire un outil de cycle

25 Conclusion Progrès pour tous les élèves La métacognition introduit une prise de conscience de lacte dapprendre ou de sa propre réflexion, qui amène petit à petit, les apprenants, sous conduite de lenseignant, à identifier lorigine de lerreur et à modifier leur manière dapprendre ou de mener leur réflexion orthographique et dans les autres champs disciplinaires Ne pas oublier les activités dentraînement, de mémorisation, du temps passé à écrire


Télécharger ppt "Comment conduire une démarche réflexive en orthographe pour développer les compétences dun élève et individualiser son parcours ?"

Présentations similaires


Annonces Google