La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Certains SLOGANS font perdre tout sens des réalités " On ne meurt plus d'un avortement » ?? Rien qu'en France, selon les statistiques officielles quelques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Certains SLOGANS font perdre tout sens des réalités " On ne meurt plus d'un avortement » ?? Rien qu'en France, selon les statistiques officielles quelques."— Transcription de la présentation:

1 Certains SLOGANS font perdre tout sens des réalités " On ne meurt plus d'un avortement » ?? Rien qu'en France, selon les statistiques officielles quelques « IVG » par an quelques « IVG » par an soit une mortalité annuelle d'au moins êtres humains

2 INCOHERANCES HUMANITAIRES ou SLOGANS DÉLIBÉRÉS ? Précarité, exclusion masquant celles qui frappent l'enfant à naître et le sujet handicapé ? Précarité, exclusion masquant celles qui frappent l'enfant à naître et le sujet handicapé ? Sécurité hospitalière que menacent les lobbies de l'avortement et de l'euthanasie ; Sécurité hospitalière que menacent les lobbies de l'avortement et de l'euthanasie ; Régularisation : aux termes de l'arrêt PERRUCHE, nos handicapés n'auraient rien à envier à des sans papiers ; Régularisation : aux termes de l'arrêt PERRUCHE, nos handicapés n'auraient rien à envier à des sans papiers ; Extrémisme : ne fonde-t-il pas toute notre législation en matière d'avortement ? Extrémisme : ne fonde-t-il pas toute notre législation en matière d'avortement ? Banalisation de la violence : ne sévit-elle pas aussi en milieu hospitalier ; Banalisation de la violence : ne sévit-elle pas aussi en milieu hospitalier ; Productivisme, scientisme inspirant les partisans du recours au trafic d'embryons cobayes ; Productivisme, scientisme inspirant les partisans du recours au trafic d'embryons cobayes ; Lutte contre toutes les formes de discrimination Lutte contre toutes les formes de discrimination

3 « Têtes folles et cœurs dor » A. HUBLET S.J. Des aléas dune compassions ubiquitaire chez… L Abbé Pierre Sœur Emmanuel Carol Bouquet Laurence Ferrari L Abbé Pierre Sœur Emmanuel Carol Bouquet Laurence Ferrari comme chez tant dautres ! Le plus démuni dentre nous nest-il pas lenfant à naître ?

4 …aux contradictions inconscientes (?) de lécologie À quoi bon parler denvironnement (et celui des « unités dI.V.G. ?) denvironnement (et celui des « unités dI.V.G. ?) de pollution : (et celle des mœurs : divorce, multipartenariat ?) de pollution : (et celle des mœurs : divorce, multipartenariat ?) de pesticides (antihumains comme les pilules abortives ?) de pesticides (antihumains comme les pilules abortives ?) de biodiversité (menacée AUSSI par le diagnostic prénatal, le tri préimplantatoire des embryons et l'handiphobie) de biodiversité (menacée AUSSI par le diagnostic prénatal, le tri préimplantatoire des embryons et l'handiphobie) de développement durable… sauf pour lenfant conçu de développement durable… sauf pour lenfant conçu

5 LES EXCLUS DE LÉCOLOGIE Les plus démunis dentre nous seront-ils privés de développement durable ?

6 Pour une écologie incitative Nos lois bioéthiques ne peuvent quinspirer notre scepticisme envers lécologie et, à terme, son rejet

7 Slogan enfin : la H.A.L.D.E discriminés ou exclus échappant chaque année à ses « préoccupations »

8 Amalgame ou humanisme sélectif ? A moins de sous-entendre lidée que lenfant conçu appartient à une catégorie de sous-hommes, on naura répondu : ni à la question centrale à notre réflexion : quest-ce qui fonde certaines grandes consciences à stinguer les auteurs de massacres denfants conçus de tyrans accusés de massacres contre leurs peuples, sinon la qualité de leurs « exclus » ? ni à la question centrale à notre réflexion : quest-ce qui fonde certaines grandes consciences à stinguer les auteurs de massacres denfants conçus de tyrans accusés de massacres contre leurs peuples, sinon la qualité de leurs « exclus » ? ni à la question de savoir en quoi, relèverait de l'amalgame, le fait de confondre dans une réprobation commune, nombre de tyrans – ou, ne l'oublions pas, "prétendus" tyrans - et une bande de dirigeants occidentaux ruisselants de sang fœtal ? ni à la question de savoir en quoi, relèverait de l'amalgame, le fait de confondre dans une réprobation commune, nombre de tyrans – ou, ne l'oublions pas, "prétendus" tyrans - et une bande de dirigeants occidentaux ruisselants de sang fœtal ?

9 Ici encore, même conclusion Lessentiel du débat bioéthique devrait répondre à cette question : « la dignité de personne est-elle oui ou non indissociable de l'humanité biologique d'un être vivant ? » Toute autre considération nous semble sans objet hors dune réponse du législateur à cette question préalable

10 FIN sinon pour continuer cliquez sur à suivre à suivreà suivre LA LOGIQUE DE NOTRE LEGISLATION a) LA LOGIQUE DE NOTRE LEGISLATION a)


Télécharger ppt "Certains SLOGANS font perdre tout sens des réalités " On ne meurt plus d'un avortement » ?? Rien qu'en France, selon les statistiques officielles quelques."

Présentations similaires


Annonces Google