La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Joseph Cardijn Initiateur de la JOC. Économique, social, politique La révolution industrielle La condition ouvrière Lurbanisation Le socialisme Le libéralisme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Joseph Cardijn Initiateur de la JOC. Économique, social, politique La révolution industrielle La condition ouvrière Lurbanisation Le socialisme Le libéralisme."— Transcription de la présentation:

1 Joseph Cardijn Initiateur de la JOC

2 Économique, social, politique La révolution industrielle La condition ouvrière Lurbanisation Le socialisme Le libéralisme Le suffrage universel Contexte davant Cardijn

3 Église - Renouveau Rerum Novarum, principes de la Doctrine sociale de lÉglise La dignité de personne humaine Le respect de la vie humaine Le principe dassociation Le principe de participation Le principe de loption préférentielle pour les pauvres et les personnes vulnérables Le principe de solidarité Le principe de gérance Le principe de subsidiarité Le principe de légalité humaine Le principe du bien commun

4 Modèles dans lÉglise En Belgique: le prêtre Daens ( ) qui dénonce les mauvaises conditions de travail Il crée un parti politique populaire- chrétien qui introduit le droit de vote pour tous LÉglise loblige à défroquer Une statue à son effigie : Le travailleur ne doit être ni esclave, ni mendiant, il doit être un homme libre et prospère. Contexte davant Cardijn

5 En France, 1894, Marc Sangnier fonde Le Sillon, et la revue du même nom, un vaste mouvement destiné à réconcilier les ouvriers et le christianisme. Vers 1905, près de 100 cercles détudes se réunissent en Congrès. Ce n'est pas une œuvre dont le but particulier est de se mettre à la disposition des curés pour les aider dans leur ministère propre. Le Sillon est donc un mouvement laïc. Contexte davant Cardijn

6 Au Québec, premier syndicat en 1818: les syndicats se formaient par métiers. En 1882, les Chevaliers du travail (syndicalisme venant des É-U) organisent des « loges » de travailleurs, interdites par lÉglise. Ce nest quen 1901, que larchevêque de Québec soffre comme arbitre pour régler un conflit de travail et demande daccepter un aumônier pour leur syndicat : Fondation du Parti ouvrier au Québec De gros efforts furent faits au Saguenay par labbé Eugène Lapointe en créant la Fédération ouvrière de Chicoutimi. Vers 1918, le syndicalisme catholique démarra vraiment.

7 Enfance de Cardijn Est né le 13 novembre 1882 à Schaerbeek (Belgique) de parents concierges mais vivra ses 5 premières années à Hal sans ses parents, qui viendront le rejoindre Hal, ville ouvrière, enfant il va écouter les discours de Daens.

8 Il décide de devenir prêtre et à 15 ans, il entre au séminaire Enfance de Cardijn Premier choc: Les étudiants quil côtoie viennent dun milieu bourgeois Deuxième choc: à ses premières vacances à Hal, ses anciens camarades de classe le traitent de traître Troisième choc: voir son père mourir, usé par le travail

9 Cardijn le chercheur Ordonné prêtre en 1906, lévêque lui fait poursuivre ses études Rencontres avec des personnalités de son temps pour discuter de la condition ouvrière, des jeunes (Marc Sangnier, chefs syndicaux de différents pays, Baden Powell…) et visites de milieux (Armée du salut, YMCA, écoles professionnelles, communautés de juifs…)

10 Après les discussions tenues sur la condition ouvrière et les jeunes, il voit des dangers: Le paternalisme Le cléricalisme La politisation (partisanerie) Cardin participe à la création dun parti dissident du Parti catholique. Cardijn le chercheur

11 Nommé vicaire à la paroisse de Laeken Responsable des œuvres féminines Veut connaître les gens de sa paroisse: –Leurs problèmes, leurs préoccupations Cardijn le chercheur

12 Il crée des cercles détudes avec des jeunes filles (création de syndicats locaux, école de coupe et de couture…) Les cercles détudes cest une recherche en commun pour trouver des solutions, cest une participation pour concrétiser ces solutions, cest une formation à travers des responsabilités à accomplir. Les gars de la paroisse aussi veulent avoir leurs cercles détudes. Cardijn appuie Fernand Tonnet et Paul Garcet dans leur initiative. Cardijn le chercheur

13 Cardijn résistant 1914, la Belgique est envahie par larmée allemande À la suite de ces prises de position contre les envahisseurs allemands, il sera emprisonné. En prison, il continue ses réflexions, relit la Bible, Das Kapital de Marx… il écrit et fait passer des messages aux jeunes des cercles détudes

14 Après 7 mois de prison, il est relâché Il simplique dans des activités despionnage pour les Alliés avec des jeunes. Il est de nouveau arrêté, sera relâché lors de lArmistice (fin de la Guerre ) Cest durant cette période dinactivité quil élaborera le Manuel de la JOC et quil mettra au point la méthode du Voir – Juger - Agir Cardijn résistant

15 Cardijn lorganisateur Après la Guerre, il simplique partout dans les organisations ouvrières, les œuvres, les mutuelles…avec les adultes Le retour de la guerre de Fernand Tonnet incite Cardijn à le nommer responsable de repartir les cercles détudes. Paul Garcet et un autre jeune, Jacques Meert, se joignent à lui.

16 La création dun cercle détude central amène la création dun regroupement appelé Jeunesse syndicaliste, ancêtre de la JOC. Cardijn lorganisateur Quand il arrivait à une réunion, Cardijn demandait : « Comment a –t-elle été organisée? » Avec la réponse, il considérait la réunion comme un succès ou un échec, pas par la quantité des personnes présentes sinon par la préparation pour atteindre les objectifs.

17 Cardijn lorganisateur Cardijn veut une organisation autonome On ne formera jamais des jeunes responsables si ce nest « entre eux, par eux et pour eux ».

18 Cardijn le multiplicateur Il convoque des prêtres, ils doivent chercher des jeunes Des militants de Bruxelles expliquent la JOC à ces jeunes dans des journées détudes Publication Jeunesse Ouvrière Un Bulletin des dirigeants donnent des directives régulières pour organiser des cercles détudes, des sections de JOC Une immense enquête sur ladolescence salariée (1922) où simpliqueront différentes organisations (Église, syndicats)

19 Les jeunes sont organisés en-dehors de lAction catholique, en-dehors des syndicats chrétiens –Cardijn se crée des ennemis: dans lÉglise, chez les syndicalistes, chez les socialistes, chez les patrons –Il joue sur tous les registres avec un sens tactique indéniable. Cardijn le diplomate

20 Cardijn, homme de foi Il croyait que Dieu était vivant dans les personnes, dans les milieux où elles se trouvent. « Je crois en Dieu, je crois dans les hommes. Et pour cela, je crois au dialogue » (pour trouver des solutions aux problèmes) LÉglise sans la classe ouvrière, ce nest pas lÉglise du Christ

21 Cardijn, homme de foi Une vérité de foi : Chaque jeune travailleur et travailleuse sont égaux comme fils et filles de Dieu. Chaque personne a une mission divine et est appelée à laccomplir. Chaque personne est unique, irremplaçable et a une contribution à offrir dans ce monde. « Les jeunes ouvriers ne sont pas des machines, ni des animaux, ni des esclaves. Ils sont les fils, les collaborateurs, les héritiers de Dieu. » Une vérité dexpérience: Il existe une contradiction entre ce qui se passe dans la vie de tous les jours et la destinée à laquelle chacun est appelé. Plusieurs jeunes travailleurs-ses ne sont pas conscients de leur vrai potentiel et des possibilités qui peuvent souvrir. « Il faut demeurer avec les deux yeux au ciel et les deux pieds sur terre, aussi difficile que cela puisse paraître. » Une vérité de méthode: Pas de solution extérieure. Les jeunes travailleurs, par eux, entre eux et pour eux qui sentraînent, saident, se servent mutuellement trouveront la solution. Cest la nécessité de sorganiser pour accomplir la mission divine.

22 Cardijn, toujours à la recherche dalliés De plus en plus de jeunes dans les sections de JOC Visite au pape Pie XI: Cardijn: « Je veux sauver la jeunesse ouvrière ! Sil le faut, je veux mourir pour sauver la masse ouvrière ! »

23 Création de la JOC Lors dun congrès de 200 jeunes, qui représentent 6000 membres, les statuts et le Programme général de la JOC sont votés. Date de naissance de la JOC: 18 avril 1925 Trio fondateur Tonnet-Garcet-Meert élu comme président, secrétaire et trésorier. Appui de lÉglise belge pour le développement de la JOC: 27 juillet 1925

24 Cardijn lorateur Il parle avec fougue, passion et une audacieuse franchise Il anime ses auditoires en dautres langues quil connaît à peine, mais chacun comprend parce que lon voit ce quil dit

25 Cardijn lorateur Nous ne faisons pas la révolution, Nous SOMMES la révolution » Les jeunes sont appelés à : –Découvrir leur réalité –Se changer eux-mêmes –Se faire de nouvelles convictions –Sadresser aux adultes, syndicats, patrons pour quils remplissent leurs responsabilités

26 Pourquoi avoir des universités, des collèges, un enseignement catholique ? Pour former des leaders au service de la bourgeoisie. Cardijn le pédagogue Donc, il est indispensable que la classe ouvrière ait des leaders chrétiens, pas pour la bourgeoisie mais pour servir la classe ouvrière.

27 Cardijn le pédagogue En réaction contre la monopolisation du savoir, la JOC revendiquait sa capacité de réfléchir et de fonder son action sur cette réflexion Une nouvelle pédagogie: des discussions sur leur réalité où tous réagissent (VOIR), où tous sont amenés à découvrir eux-mêmes leurs convictions (JUGER), où tous sont préparés à les communiquer à leurs camarades, à les propager dans leur milieu de travail (AGIR).

28 Le Voir-Juger-Agir amène toujours à en savoir davantage, à procéder à des enquêtes. Cette façon dapprendre respecte la liberté et le rythme de chacun. La spirale recherche-action-recherche-action a pour but fondamental de donner le pouvoir dapprendre et dagir à lensemble des jeunes impliqués. Ce qui se passe à la base éclaire ce qui se doit faire à plus grande échelle Cardijn le pédagogue

29 Son intérêt en-dehors de la Belgique Cardijn est invité en France, la JOC y sera fondée en 1927 Pèlerinages à Rome : 1929 pour les jocistes gars, 1931 pour les jocistes filles Pie XI: Les jocistes sont les missionnaires de lÉglise dans les milieux de travail. 1931: Cardijn réunit des prêtres de la Suisse, lEspagne, le Portugal, la Hollande, la Grande-Bretagne,etc., et même à brûle-pourpoint, le Père Henri Roy arrive à cette réunion, pour sinitier aux rudiments du mouvement jociste.

30 « Ce nest pas le travail des laïcs dimiter les prêtres et les religieux. Jeunes travailleurs, jeunes couples, futurs pères, épouses, mères, nous devons apprendre une spiritualité afin que notre travail devienne notre prière. » « Pas des mots, des actes! »…pour bâtir le monde tel que Dieu le veut Pas de solution négative, pas dattitude anti; une attitude positive, réalisatrice, constructive, « winner » Cardijn, homme daction

31 Internationalisation de la JOC 1935: Pétition contre le chômage des jeunes de signatures remis au Bureau International du travail Congrès à Heysel (Bruxelles): jeunes, provenant aussi de toute lEurope, du Canada, de Colombie, de Madagascar et du Congo 1939: Rendez-vous mondial à Rome annulée: Cest la 2e Guerre mondiale

32 Cardijn résistant - II De nouveau Cardijn aide la résistance. Il sera arrêté en 1942 par la Gestapo et libéré après 5 mois de détention. Les militants Garcet et Tonnet meurent dans les camps de concentration (1945). Pendant que lEurope est en guerre, le message de la JOC continue de se répandre avec les prisonniers (Allemagne), les soldats britanniques (Australie) et comme référence internationale dinformation avec la JOC du Canada (français). Un Bureau international est créé en 1945.

33 Cardijn hors du continent européen 1947, Montréal, Conférence internationale de la jeunesse travailleuse Cardijn: « Me trouver au Canada, dans ce second berceau de la JOC. » Premier germe dun mouvement international

34 Cardijn le voyageur 24 voyages intercontinentaux 40 voyages importants en Europe Au Canada en 1951, 1959, 1962 ( 30e anniversaire de la JOC canadienne française ), 1963 Voyage marquant au Brésil : Un jeune travailleur, une jeune travailleuse vaut plus que tout lor du monde.

35 Cardijn, citoyen du monde Les problèmes de la jeunesse travailleuse dans le monde sont semblables et interdépendants: –Une insécurité –Le manque de dignité et de respect de la personne –Un complexe dinfériorité et lexploitation –Une misère face à des richesses excessives Cardijn a un esprit douverture universelle, il veut mettre en valeur tout ce quil y a de richesse dans lautre (contacts avec dautres religions)

36 Cardijn et la solution jociste Le problème de formation et dorganisation du laïc ouvrier a un caractère universel, fondamental et indispensable à surmonter pour lavenir. Envoi dextensionnistes de JOC dans dautres pays Faire naître et développer la JOC, quelle soit du pays même, pas une copie du mouvement dorigine de lextensionniste

37 La création de la JOC internationale À Rome, précédé dun rallye ( jeunes ), le 1er Conseil international ( 450 délégué-es ) approuvera les statuts de la JOCI et élira des dirigeants en Cardijn se retrouve avec des jeunes non formés par lui, il a voulu que la JOC devienne autonome mais craint maintenant pour son avenir

38 Buts de la JOCI: Une école de vie sociale, morale et spirituelle, répondant aux problèmes des jeunes travailleurs-ses (j.t.)et les formant à leurs responsabilité présentes et futures Un ensemble de services répondant aux principaux besoins des j.t. Un organe représentant les j.t. devant les institutions internationales, privées et gouvernementales et devant lopinion publique mondiale. La création de la JOC internationale

39 Pour obtenir la solidarité et la collaboration internationale, il faut éduquer la classe ouvrière du monde. De là est né la Semaine internationale de la jeunesse travailleuse dont les buts sont: 1.Léducation internationale des jeunes travailleurs-ses 2.La contribution financière au développement de la JOCI 3.Le renforcement des liens qui unissent tous les jocistes dans une action militante et missionnaire à travers le monde. La création de la JOC internationale

40 Reconnaissance de lœuvre de Cardijn Dans la vie civile: Décorations civiles belges comme prisonnier politique Légion dhonneur française Dans le domaine de léducation Doctorats honoris causa dans plusieurs pays dont entre autres à lUniversité de Montréal en sciences économiques, politiques et sociales et à lUniversité dOttawa en Droit Dans lÉglise Il est nommé Cardinal en 1965

41 De la JOC vont naître dautres mouvements qui formeront lAction catholique spécialisée: pour les étudiants (JEC), les jeunes ruraux (JAC), les jeunes de classe aisée (JIC), les adultes (LOC- MTC),les adultes ruraux (MARC), les adultes intellectuels (RAM) et plus récemment les enfants (MIDADE). Le Mouvement des familles chrétiennes (MFC) sest également inspiré de la méthode et de lesprit de Cardijn. Reconnaissance de lœuvre de Cardijn

42 Cardijn, innovateur dans lÉglise Renforcer la place du laïc dans lÉglise (expert à Vatican II) Les prêtres au service des jeunes, du monde ouvrier – et non le contraire La JOCI est la première structure démocratique dans lÉglise (bien que lélection et le programme devaient être approuvés par le Vatican) Cardijn déclare: « La liberté religieuse juridique de tous les hommes me semble être une nécessité…elle a une valeur éducative et pédagogique. »

43 Cardijn à la fin de ses jours « Je suis un jeune de 80 ans…Chaque année qui passe me rajeunit. Savez-vous pourquoi ? Je suis toujours en train de chercher. Un homme qui ne cherche pas est un homme mort. Mais tout ce que je cherche se trouve dans la classe ouvrière, à laquelle jai consacré ma vie. » Cardijn meurt à 84 ans le 24 juillet 1967.

44 Sources : CARDIJN, Joseph (COLLECTIF), Va libérer mon peuple ! La pensée de Cardijn, Paris, Editions ouvrières, Bruxelles, Vie ouvrière, 1982, 359 p. Canon Joseph Cardijn ( ), CARDINAL JOSEPH CARDIJN, Lexpérience de soixante années dapostolat dans la jeunesse ouvrière du monde entier, Intervention le 20 septembre CERDA, José Gómez, elementos de humanismo integral, José Cardijn:Juventud trabajadora da.htm FIEVEZ, Marguerite, Jacques MEERT, Cardijn, Bruxelles, Vie ouvrière, 1978, 241 p. Le prêtre Daens ( ), contentPage&docId=3262, HARI, Albert. Stefan Gigacz, FIC, JOCI 75 ans daction, Éditions du Signe, 2000, 144 p. MAIONE, Romeo, Intervention donnée à Liverpool, Royaume-Uni, juin MAIONE, Romeo, Intervention donnée à Melbourne, Australie, Novembre 1982, publié en décembre Mons. Joseph Cardijn, Doctrine sociale de lÉglise, it.C3.A9_de_la_personne_humaine RESEAU CULTURES, La recherche action participative, local/cultures/methofr.htm ROUSSEL, Luc, Joseph Cardijn : une vie au service de la jeunesse ouvrière, 30 octobre 2006, SECRÉTARIAT INTERNATIONAL DE LA JOC, LInternationale jociste en marche !, Bruxelles, 1959, 261 p.www.CatholicAuthors.com da.htm contentPage&docId=3262http://fr.wikipedia.org/wiki/Adolf_Daenshttp://www.cimfc.org/cardijn.pdf it.C3.A9_de_la_personne_humaine local/cultures/methofr.htmwww.carhop.be/0612.pdf Œuvre de Felix de Boeck Sources images h/expo/joc/joc KAJ/tkst.htm Conception : Josée Desrosiers Mars 2007


Télécharger ppt "Joseph Cardijn Initiateur de la JOC. Économique, social, politique La révolution industrielle La condition ouvrière Lurbanisation Le socialisme Le libéralisme."

Présentations similaires


Annonces Google