La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les motifs des légendes dans la littérature, l`art et dans le film II e LYCEE CONSTITUTION DE 3 MAI A KROSNO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les motifs des légendes dans la littérature, l`art et dans le film II e LYCEE CONSTITUTION DE 3 MAI A KROSNO."— Transcription de la présentation:

1 Les motifs des légendes dans la littérature, l`art et dans le film II e LYCEE CONSTITUTION DE 3 MAI A KROSNO

2 Il était une fois qu`un dragon géant habitait dans la grotte sur la colline de Wawel. Il terrorisait les habitants de Cracovie qui devaient lui offrir des brebis pour qu`il ne chasse pas les gens. Aucun des chevaliers n`a réussi à le tuer. Ce n`était qu`un jeune cordonnier Dratewka qui a inventé la ruse. Il a rembourré une brebis du souffre et il l`a laissée devant la grotte. Le matin, le dragon ayant vu cette brebis l`a devorée et il est tombé dans le piège. Le souffre le brûlait dans le ventre et il avait un soif terrible. Alors il buvait et buvait l`eau de la Vistule jusqu`à ce qu`il éclate. Dans toute la ville, des festins et des fêtes duraient longtemps. On n`a pas pu finir de vanter le brave cordonnier Dratewka. La sculpture projetée par Bronislaw Chromy se trouvant au pied de Wawel rappelle la victoire remportée sur le dragon. Il était une fois qu`un dragon géant habitait dans la grotte sur la colline de Wawel. Il terrorisait les habitants de Cracovie qui devaient lui offrir des brebis pour qu`il ne chasse pas les gens. Aucun des chevaliers n`a réussi à le tuer. Ce n`était qu`un jeune cordonnier Dratewka qui a inventé la ruse. Il a rembourré une brebis du souffre et il l`a laissée devant la grotte. Le matin, le dragon ayant vu cette brebis l`a devorée et il est tombé dans le piège. Le souffre le brûlait dans le ventre et il avait un soif terrible. Alors il buvait et buvait l`eau de la Vistule jusqu`à ce qu`il éclate. Dans toute la ville, des festins et des fêtes duraient longtemps. On n`a pas pu finir de vanter le brave cordonnier Dratewka. La sculpture projetée par Bronislaw Chromy se trouvant au pied de Wawel rappelle la victoire remportée sur le dragon. LE DRAGON DE WAWEL

3 Le dragon de Wawel - le tableau de Witold Pruszkowski LE MOTIF DANS L`ART Le monument du dragon de Wawel à Cracovie - fait par Bronislaw Chromy

4 1.La trilogie de Stanisław Pagaczewski parlant des aventures de Baltazar Gąbka: L`enlèvement de Baltazar Gąbka, Gąbka et des assiettes volantes 2.Le dragon de Wawel (comme The Beast of Krakow - La bête de Cracovie) apparaît dans le huitième numéro de la bande dessinée Nextware, éd. Marvel Comics (le scénario de Warren Ellis, les dessins de Stuart Immonen) 3.Hellboy animated: Les épousailles noires et les autres récits dans les histories de La clochette du jugement dernier (édition polonaise Egmont 2008) Le dragon de Wawel (2004) - le film en dessins animés de Robert Kuźniewski Les dessins animés L`enlèvement de Baltazar Gąbka et L`expedition du professeur Gąbka - en sauvant le monde contre les brigands du Pays des Pluvieux. ( ) Litterature Film

5 Cette légende raconte l`histoire d`une jeune fille qui s`est noyée dans le lac de Świteź. Cette histoire s`est passé il y a longtemps dans une vieille gentilhommière de Tuhanowice. Un beau et riche gentilhomme est tombé amoureux d`une pauvre demoiselle noble et il a juré qu`il l`épouserait. Hélas, ses parents lui ont fait d`épouser la princesse. Malgré ses promesses données à cette pauvre demoiselle il a obéi à ses parents. La pauvre fille abandonnée, dévorée par ce chagrin s`est noyée dans le Świteź. Cependant, ce soir-là, les jeunes mariés sont allés à la promenade au bord du lac pour admirer la beauté de ce lieu et la lune au-dessus de Świteź. Ils ne sont jamais rentrés de cette promenade. Tout le village cherchait les jeunes mariés perdus mais en vain. L`eau du lac était houleuse et elle débordait. Les jeunes mariés ont péri dans les gouffres du lac. C`était la peine pour la violation de serment. Cette légende raconte l`histoire d`une jeune fille qui s`est noyée dans le lac de Świteź. Cette histoire s`est passé il y a longtemps dans une vieille gentilhommière de Tuhanowice. Un beau et riche gentilhomme est tombé amoureux d`une pauvre demoiselle noble et il a juré qu`il l`épouserait. Hélas, ses parents lui ont fait d`épouser la princesse. Malgré ses promesses données à cette pauvre demoiselle il a obéi à ses parents. La pauvre fille abandonnée, dévorée par ce chagrin s`est noyée dans le Świteź. Cependant, ce soir-là, les jeunes mariés sont allés à la promenade au bord du lac pour admirer la beauté de ce lieu et la lune au-dessus de Świteź. Ils ne sont jamais rentrés de cette promenade. Tout le village cherchait les jeunes mariés perdus mais en vain. L`eau du lac était houleuse et elle débordait. Les jeunes mariés ont péri dans les gouffres du lac. C`était la peine pour la violation de serment. ŚWITEZIANKA

6 ART Świteź- le tableau de Julian Fałat Świtezianka- le tableau de Konstanty Górski

7 Litterature Film et Theâtre LES BALLADES D`ADAM MICKIEWICZ INTITULÉES: ŚWITEZIANKA ET ŚWITEŹ LES DESSINS ANIMÉS ŚWITEŹ FAITS À LA BASE DE LA BALLADE DONT LE METTEUR EN SCÈNE ET LE SCÉNARISTE EST KAMIL POLAK DE NOMBREUSES PIÈCES DE THÉÂTRE

8 Monsieur Twardowski, appelé Faust polonais - le personnage du gentilhomme polonais qui d`après la légende a vendu son âme au diable. Il est un héros principal de quelques contes et légendes dont presque chacune raconte une autre histoire. L`une des plus connues dit que ce monsieur réside actuellement sur la Lune. Ce motif légendaire est largement exploité entre autres par notre fameux poète Adam Mickiewicz dans sa ballade sous le titre Madame Twardowska. Cette ballade vient de la première moitié de l`an 1820 dans laquelle apparaît le personnage de la femme de Twardowski. Twardowski a consenti à vendre son âme à Mefistofeles à condition que celui-ci passe une année entière avec sa femme. Le diable a renoncé à ce projet et il a préféré de s`enfuir. En 1869, Stanislas Moniuszko, notre compositeur, a composé la musique pour cette ballade. On peut encore ajouter que le texte de cette ballade a apparu en 1987 sous la forme de la bande dessinée. MONSIEUR TWARDOWSKI

9 Monsieur Twardowski, l`opéra d`Aleks Nikołajewicz Wierstowski (1820) Monsieur Twardowski, le ballet d`Adolf Gustaw Sonnenfeld (1874) Monsieur Twardowski, le ballet de Ludomir Różycki (1921) ART ET PEINTURE Monsieur Twardowski et le diable. Le dessin de Michał Elwiro Andriolli.

10 FILM Monsieur Twardowski de Wiktor Biegański (1921) Monsieur Twardowski de Henryk Szaro (1936) L`historie du maître Twardowski de Krzysztof Gradowski (1995) LITTERATURE Le maître Twardowski- le Roman de Józef Ignacy Kraszewski (1840) Le maître Twardowski- le poème de Leopold Staff (1902) Monsieur Twardowski- la ballade de Lucjan Rydel (1906) Monsieur Twardowski, magicien polonais- le roman de Wacław Sieroszewski (1930) Monsieur Twardowski oder Der Polnische Faust- le roman de Matthias Werner Krus (1981) L`araignée de la Lune: l`histoire extraordinaire du Monsieur Twardowski et de son élève- le roman de Łukasz Kamykowski (2003) La croix et le serpent- le conte d Izabela Szolc (Jehannette 2004) Królikarnia- le roman de Maciej Guzek (2007)

11 LE CHATEAU KAMIENIEC A ODRZYKOŃ LITTERATURE

12 ART ET PEINTURE Adam Gorczyński Les ruines du château à Odrzykoń 1837 Le dessin de Kozarski (XIX e siècle)

13 LES FILEUSES Il y avait trois filles: Bogna, Sława et Miła. Elles étaient les filles du castellan du château à Odrzykoń. Elles adoraient les divertissements et les amusements. Leur mère voulait que trois filles apprennent à broder et à tisser au lieu de s`amuser tout le temps. Alors, elles ont commencé la tâche mais aucune d`elles n`a fini son travail. Elles avaient toujours quelques prétextes parce qu`elles ne se hâtaient pas de se marier. Un jour, trois chevaliers charmés par la beauté des filles leur ont demandé la main. Hélas, ils ont dû aller bientôt à la guerre, c`est pourquoi ils ont demandé leurs fiancées de leur tisser quelques souvenirs. Les filles, inhabituées à un travail dur, se sont mises au travail le samedi, la veille de l`arrivée des chevaliers. Elles ont tissé même le dimanche au lieu d`aller à la messe. Elles travaillaient le jour saint n`attirant pas l`attention aux paroles facheuses des passants. Quand les chevaliers se sont avancés vers le château, surpris de l`absence des trois sœurs, ils n`y ont vu que trois roches rassemblant aux figures des filles. La réserve de Prządki

14 Selon la légende, quand le prince polonais de Cracovie – Sandomierz Bolesław a demandé la princesse hongroise Kinga en mariage, celle – ci sest adressée à son père pour qu on ne lui donne en dot ni dor ni de bijoux parce qu ils portent de la sueur et des larmes humaines. Elle ne voulait non plus de la foule de service parce qu elle constitue la marque de l orgueil. Elle ne désirait qu un trésor – le sel, lequel elle voudrait donner à sa patrie prochaine. Le roi de l Hongrie lui a donc offert la mine la plus riche de Siedmiogród à Marmarosz (Prajd). Kinga, en la prenant en possession, a jeté en puits son anneau de fiançailles et en allant au pays de son mari, elle a pris des mineurs hongrois expérimentés. En Pologne, elle leur a ordonné de chercher du sel. Quand ils en ont enfin trouvé (à Bochnia et à Wieliczka) son anneau sest aussi trouvé. Kinga est mentionnée jusqu à aujourdhui dans des contes polonais et des livres. LA SAINTE KINGA

15 La Sainte Kinga peinte par Jan Matejko. PEINTURE Le tableau illustrant la légende sur lanneau de la Sainte Kinga.

16 La sculpture de sel de la Sainte Kinga et des mineurs dans la mine du sel à Wieliczka illustrant la légende sur lanneau de la Sainte Kinga. SCULPTURE

17 La légende sur trois frères: Lech, Czech et Rus qui se sont logés à louest, au sud et à lest, et ils ont donné lieu à des pays slaves séparés. Quand Lech avec sa progéniture vagabondait par de vastes forêts où maintenant il y avait le royaume polonais, en arrivant enfin à un certain lieu charmant où il y avait des champs très fertiles, une grande abondance de poissons et d animaux sauvages, il y a dressé ses tentes. Il voulait y fonder son premier logement pour fournir le refuge à lui – même et aux siens, il a dit: Construisons un nid! (en polonais gniazdo). Doù vient le nom de cette ville qui sappelle jusquà aujourdhui Gniezno… LECH, CZECH ET RUS

18 PEINTURE Lech et lAigle Blanc, un œuvre de Walery Eljasz-Radzikowski

19 LA SIRÈNE DE VARSOVIE Il y a longtemps, deux soeurs – sirènes sont venues dans la mer Baltique. Lune delles a pris plaisir aux roches dans les détroits danois et jusquà ce moment nous pouvions la voir assise sur le rocher à lentrée au port de Copenhague. La deuxième est venue jusquau grand port maritime à Gdańsk et puis elle est remontée en haut le long de la Vistule. On dit quelle est sortie de leau au pied de la Vieille Ville daujourdhui. Ce lieu lui a plu, alors elle a décidé dy rester. Les pecheurs ont aperçu que quelquun agitait les vagues de la Vistule pendant leur pêche, quil embrouillait les filets et libérait les poissons des poissons – pots. Comme la Sirène les enchantait de son beau chant, ils ne lui ont rien fait. Un jour, un marchand riche a vu la sirène et il a entendu son beau chant. Il la attrapée astucieusement et l a emprisonnée dans un hangar en bois, sans laccès à leau. Un jeune valet de ferme, fils de pêcheur, a entendu les plaintes de la sirène et il la libérée pendant la nuit avec laide des amis. La sirène reconnaissante que les habitants ont pris la défense delle, leur a promis quils pouvaient compter sur son aide. Et cest pourquoi la sirène de Varsovie est armée – elle tient lépée et le pavois pour la défense de notre capitale.

20 La Sirène sur un livre comptable de la Vieille Varsovie du 1659 PEINTURE

21 SCULPTURE Le monument de la Sirène de Varsovie au bord de la Vistule et à la Vieille Ville de Varsovie

22 La sirène de Varsovie – un conte polonais tourné par Tadeusz Makarczyński en On a profité dans ce film de différents mythes et légendes concernant la création et la préhistoire de Varsovie, en les modifiant un peu. Le contenu Les héros principaux sappellent Wars et Sawa. Ce sont deux habitants de la campagne située au bord de la Vistule qui sont amoureux. Lui, il est forgeron, elle est fille d un paysan local et belle-fille de la sorcière Kobylicha. Sur le chemin de leur amour, il y a beaucoup dobstacles, mais ils étaient vaincus grâce à la puissance de leur amour et à laide de la Sirène habitant dans la Vistule… FILM

23 Linscription sur la chapelle funéraire en traduction du latin (un fragment) … La chapelle a été dressée en mémoire dAnne de Kunowy Oświęcim par le frère le plus triste Stanisław… a donné naissance à la légende sur lamour pour la soeur et les tentatives de lépouser. Cette légende a été premièrement enregistrée en 1812 et elle a gagné en popularité. La chapelle dOświęcimów elle – même est devenue une destination touristique souvent visitée. On a crée beaucoup dœuvres littéraires et musicaux à la base de la légende sur lamour incestueux: Stanisław Jaszowski – Les romans historiques polonais, Anna Libera – Stanisław et Anna Oświęcimy, Mikołaj Boloz Antoniewicz – Le poème dramatique en 5 divisions, Anna Oświęcimówna, Mieczysław Karłowicz, le poème symphonique – Stanisław et Anna Oświęcimowie. On a crée de la peinture et de la poésie (entre autres de Mieczysław Jastrun et de Miron Białoszewski). ANNA ET STANISŁAW OŚWIĘCIMOWIE

24 ART Anna Oświęcimówna Stanisław Oświęcim

25 Stanisław Oświęcim près du cercueil dAnna Oświęcimówna - le tableau de Stanisław Wojciech Bergman

26 Un certain jeune homme a appris que dans les sous – sols de Varsovie il y avait une cane dor qui pouvait donner la richesse à chacun qui exécuterait sa récommandation. Il est donc allé chez elle. La cane lui a donné un sac dor et elle lui a dit quil serait riche jusquà la fin de la vie sil dépensait tout cet or en un seul jour seulement à ses propres besoins. Le jeune homme content est sorti en ville. Il a acheté beaucoup de différentes choses, il sest fait une visite excellente de Varsovie, il mangeait dans les meilleures auberges la nourriture la plus chère mais peu dargent a disparu. La soirée sest approchée, le jeune homme a apperçu un vieux soldat pauvre, il est venu à lui et il lui a donné tout le reste dargent quil avait encore. En ce moment, il a perdu tout ce quil avait. On peut tirer une morale de cette légende. On ne doit pas être égoïste, au contraire il faut dans la mesure du possible aider aux autres avant de penser de soi – même. LA CANE DOR

27 SCULPTURE

28 Film La cane dor - un film de fiction du 1976 réalisé par Jerzy Sztwiertnia. Le récit d Ewa Szelburg – Zarębina intitulé La cane dor a été prototype du scénario pour le film. La description de lintrigue La scène se passe en XVII e siècle. Un jeune soldat revient à Varsovie des guerres suedoises. Il apprend que dans les sous – sols de la ville il y a un trésor magique gardé par une princesse ensorcellée dune cane dor. Il faut satisfaire à une seule condition pour libérer la princesse et recevoir le trésor – il faut dépenser 100 ducats et on ne peut les partager avec personne. Cependant le soldat donne un dernier sou pour la charité à un pauvre – et alors le charme est rompu…

29 Angelika Sikora – classe II c Joanna Bąk – classe III d Wojciech Pietruś – classe III b Traduction: Edyta Janusz Beata Rachwał PRESENTATION FAITE PAR:


Télécharger ppt "Les motifs des légendes dans la littérature, l`art et dans le film II e LYCEE CONSTITUTION DE 3 MAI A KROSNO."

Présentations similaires


Annonces Google