La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contribution du Mali sur son expérience en matière de Collecte, de Traitement et de Diffusion des Statistiques du Commerce Extérieur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contribution du Mali sur son expérience en matière de Collecte, de Traitement et de Diffusion des Statistiques du Commerce Extérieur."— Transcription de la présentation:

1 Contribution du Mali sur son expérience en matière de Collecte, de Traitement et de Diffusion des Statistiques du Commerce Extérieur

2 Introduction LInstitut National de la Statistique du Mali a une longue expérience en matière de production des statistiques du commerce extérieur. Il faut noté que le Mali publie en commerce général.

3 Les sources supplémentaires Les données douanières ayant leurs faiblesses, les statistiques du commerce extérieur doivent être corrigées par les sources Extra douanières qui peuvent être fournies par des services techniques de létat comme les compagnies de négoce.

4 Méthodes utilisées Les pays doivent avoir dans leurs Systèmes Statistiques Nationaux des Comités de Validation des Statistiques du Commerce Extérieur qui aura la latitude dapprécier la qualité des données douanières et de proposer à la correction les groupes de produits jugés incorrects à partir des sources Extra douanières.

5 Expérience et pratique De façon régulière lINSTAT (Institut National de la Statistique) collecte les données de base auprès des services de la Douane, qui seront traitées au sein de lINSTAT par une base de données spécialisée (Eurotrace sous Windows). Les statistiques par pays et par groupe de produit sont produites et ventilées entre les membres du Comité National de Validation des Statistiques du Commerce Extérieur.

6 Difficultés et problèmes Il faut noter que la préoccupation essentielle des services des douanes est la collecte des recettes ainsi lenregistrement des échanges commerciales ne faisant pas de recettes se retrouvent négligées. La grande difficulté dans le traitement des Statistiques du commerce extérieur est la disponibilité des informations dans un délai raisonnable.

7 Collecte de données Les collectes des données de base auprès des services des Douanes se font mensuellement, tant disque les collectes se font auprès des sources extra douanières trimestriellement suite aux décisions prises par le Comité National de Validation des Statistiques du Commerce Extérieur.

8 Fournisseurs de données La Douane pour les données de Base, les Services vétérinaires et de lagriculture pour les produits de crue ainsi que le bétail, la Direction générale des Mines et de la géologie pour les produits miniers, lOffice National des produits Pétroliers (ONAP) et BIVAC International pour les hydrocarbures, la Compagnie Malienne pour le Développement de la Textile (CMDT) pour le coton, la Direction Nationale de la Banque Centrale des Etats de lAfrique de lOuest (BCEAO) pour la cotation de lor. Dans notre cas 17 services sont membre du Comité Nationale de Validation des Statistiques du Commerce Extérieur. Le comité peut faire appel à toute structure pouvant aider à lamélioration de nos statistiques.

9 Relation avec les fournisseurs de données La sensibilisation Pour y remédier des séances de sensibilisation ont été organisées par lUEMOA, des rencontres de sensibilisation et de formations ont été également organisées par la CEDEAO entre les Douanes et les INS de la sous régions. Etablir un climat de confiance entre les operateurs économiques et les producteurs des statistiques du commerce extérieur.

10 Statut juridique Le règlement N°03/2004/CM/UEMOA fixant les modalités délaboration des Statistiques du commerce extérieur des états membres de L'UEMOA y est appliqué.

11 La classification utilisée Le Système de classification utilisé pour les produits est le SH10 (Système Harmonisé sur 10 caractères). La version actuellement en service est le Tarif Economique Commun 2007 (TEC) de lUnion Economique Monétaire des Etats de lAfrique de lOuest (UEMOA).

12 I.M.T.S De nos jours le contenu de lIMTS, même sil est appliqué, nest pas maitrisé par notre structure qui na jamais été formé là-dessus. Pour linstant aucune enquête na été organisée auprès des opérateurs économiques.

13 Traitement et Compilation des données Le Traitement et la compilation des données sont réalisés par Eurotrace sous Windows. Les données provenant des sources Extra douanières sont traitées sous Excel puis importées dans Eurotrace pour compilation

14 Analyse et diffusion des données Les données compilées sont publiés annuellement, elles sont disponibles dans notre centre de documentations, sur le site de lINSTAT : > ou sur demande adressée au Directeur Général de lINSTAT. Les statistiques sont mises à la disposition de lensemble des départements de lINSTAT pour analyse

15 Les utilisateurs Les statistiques produites sont utilisées par les chercheurs, les bureaux détudes, les organismes internationaux, les statisticiens, les étudiants, les ambassades, le pouvoir public ainsi que les opérateurs économiques etc…

16 Conclusion En pratique nous sommes tributaires des services techniques et des compagnies pourvoyeurs des données statistiques. Remerciement


Télécharger ppt "Contribution du Mali sur son expérience en matière de Collecte, de Traitement et de Diffusion des Statistiques du Commerce Extérieur."

Présentations similaires


Annonces Google