La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Patricia L. Pecoy Français 465. Dans les films des années 70-90 Cest lexpression dune nostalgie du passé Cest aussi une désaffection grandissante pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Patricia L. Pecoy Français 465. Dans les films des années 70-90 Cest lexpression dune nostalgie du passé Cest aussi une désaffection grandissante pour."— Transcription de la présentation:

1 Patricia L. Pecoy Français 465

2 Dans les films des années Cest lexpression dune nostalgie du passé Cest aussi une désaffection grandissante pour le gaullisme, puis pour le socialisme qui lui succède Cest aussi la nostalgie pour lâge dor du cinéma et pour une France rurale

3 Retour à un style filmique qui prédate les années 60 et lavant-garde Retour à une forme plus classique, plus conventionnelle Le retour à cette forme est presque inévitable à cause de la concurrence de la télévision

4 millions175 millions155 millions Le cinéma enregistre une baisse de plus de 50%en 35 ans On avait besoin dun produit plus facilement abordable et consommable, situé dans une époque connue

5 La monarchie moderne ( La Reine Margot ) La chute de lAncien Régime ( Ridicule et Le Pacte des loups ) Les affres de la modernité ( Germinal, Le Hussard sur le toit ) La IIIe République avec les adaptations ou reprises de Pagnol ( Manon des sources, Jean de Florette ) La Première Guerre mondiale ( La Grande Illusion, Capitaine Conan ) La décolonisation ( Indochine, LAmant )

6 Le Silence de la mer (Melville, 1949) La Traversée de Paris (Claude Autant-Lara, 1956) Jeux interdits (René Clément, 1952) Hiroshima mon amour (Alain Resnais, 1959) Paris, brûle-t-il ? (René Clément, 1966)

7 Après 1968, on assiste à une remise en cause du mythe gaullien de la nation (la France résistante) Par contraste, de nombreux cinéastes mettent laccent sur le rôle actif de la France dans la déportation des Juifs Il y a des scandales collaborationnistes (Touvier, Barbie, Papon)

8 Paul Touvier est le premier Français condamné pour crimes contre lhumanité en 1994 pour des actes commis en tant que chef de la milice lyonnaise pendant la deuxième guerre mondiale

9 Surnommé le boucher de Lyon Chef de la Gestapo à Lyon Condmané pour crimes contre lhumanité lors du procès Barbie en 1987

10 Condamné en 1998 pour complicité dans des crimes contre lhumanité Cétait le procès le plus long depuis la deuxième guerre mondiale (plus de 17 ans)

11 En 1945, De Gaulle avait pardonné de nombreux collaborateurs Mais après De Gaulle, on remette en cause le mythe gallien de la France résistante On commence à examiner le rôle de la France dans la collaboration entre 1940 et 1944

12 Un documentaire qui expose les activités collaborationnistes dans la ville de Clerment- Ferrand Sous linfluence de «lEcole des Annales» et lhistorien Emmanuel Ladurie, ce film privilégiait lhistoire individuelle Les historiens des «Annales» proposent une étude des «vies ordinaires» ou le quotidien ou lieu détudier les hommes ou les évenéments extraordinaires

13 Moi Pierre Rivière (René Allio, 1976) Le Juge et lassassin (Bernard Tavernier, 1976) Lacombe Lucien (Louis Malle, 1973) Souvenirs den France ((1975)

14 Le Dernier métro (François Truffaut, 1980) La Vie et rien dautre (Tavernier, 1989) Au Revoir les enfants (Louis Malle, 1987) Un Héros très discret (Audiard, 1996)


Télécharger ppt "Patricia L. Pecoy Français 465. Dans les films des années 70-90 Cest lexpression dune nostalgie du passé Cest aussi une désaffection grandissante pour."

Présentations similaires


Annonces Google