La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude des effets du tableau blanc interactif (TBI) sur l’apprentissage et la réussite des élèves Le cas de l’école secondaire Saint- Laurent de la Commission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude des effets du tableau blanc interactif (TBI) sur l’apprentissage et la réussite des élèves Le cas de l’école secondaire Saint- Laurent de la Commission."— Transcription de la présentation:

1 Étude des effets du tableau blanc interactif (TBI) sur l’apprentissage et la réussite des élèves
Le cas de l’école secondaire Saint- Laurent de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys Par Émilie St-Jacques

2 LA CONTROVERSE… PROBLÉMATIQUE : DÉCROCHAGE SCOLAIRE
Plusieurs acteurs du milieu de l’éducation pensent que le TBI peut représenter une solution au problème du décrochage : MELS : Investissement de 240 M$ dans son budget à l'établissement de tableaux numériques ACSQ : TBI peut aider les garçons et les élèves en difficultés CSMB : Objectif d’équiper 50 % des classes d’ici 2013 Un groupe d’enseignants montréalais s’oppose à la mise en place des TBI dans les écoles du Québec. Lobbying de SMART Technologies qui aurait convaincu le gouvernement d’investir dans sa technologie, le SMART Board : améliorer le taux de réussite des élèves Assurer le virage numérique des écoles Aucune étude indépendante qui prouve que le TBI diminue le taux de décrochage et mène à la réussite des élèves

3 qu’est-ce qu’un tbi? Façons de manipuler le TBI?
Avantages? Interactivité et rétroaction 2 modalités d’utilisation? Enseignement magistral / implication des élèves Invention en quelle année? 1990 Par quelle compagnie? Xerox Intégration dans le milieu de l’éducation en…? 1991 4 outils technologiques composent le TBI?

4 LES APPLICATIONS DU TBI

5 Terrain d’étude Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB)
50 000 élèves répartis dans 85 établissements Territoire : Ouest de l’île de Montréal Clientèle hétérogène 1/3 des élèves sont nés à l’extérieur du Canada ou sont issus de deux parents nés à l’extérieur du Canada ¾ des élèves ont au moins un parent qui est né à l’extérieur du Canada Avant-gardiste en ce qui à trait aux TBI au Québec (base volontaire)

6 Échantillon et limites
École secondaire St-Laurent : classe de17 élèves de 4e année du secondaire Classe d’orthopédagogie (soutien en français) Élèves allophones Immigration = réalité Pas de différences significatives entre le taux de réussite des élèves allophones et celui des élèves dont la langue maternelle est le français Classe avec ordinateurs, sans fenêtre 4 cours par cycle de 9 jours sur une période de 4 mois dans leur environnement naturel

7 PRÉSENTATION DE LA RECHERCHE
QUESTIONS DE RECHERCHE : Dans le contexte de la CSMB, de quelle manière le TBI contribue à la réussite des élèves? Existe-il des conditions propices à l’utilisation du tableau blanc interactif ? HYPOTHÈSES DE RECHERCHE : Hypothèse 1 : L’écosystème des TBI Effets positifs mais dans certains contextes et sous certaines conditions Hypothèse 2 : L’enseignant Hypothèse 3 : Apprentissage individualisé + pour certains élèves seulement (facilité d’utilisation et intérêt pour TIC) + d’élèves → adapter les méthodes d’enseignement aux différents styles d’apprentissage avec 3 modalités : visuelle, audio et tactile Aucun impact → façon différente

8 OBJECTIFS DE RECHERCHE :
Objectif 1 : Comprendre les mécanismes d’insertion du TBI dans l’apprentissage Utilisation par enseignant et élèves + insertion dans les pratiques pédagogiques Objectif 2 : Analyser les facteurs de réussite scolaire Comprendre comment les élèves conçoivent leurs apprentissages avec le TBI à travers leur discours Objectif 3 : Élaborer un schéma conceptuel des effets du TBI sur la réussite

9 Apprentissage et réussite Motivation, stimulation et intérêt
Les écoles de pensée… FAVORABLES DÉFAVORABLES Apprentissage et réussite Facultés cognitives Motivation, stimulation et intérêt Interactivité (Interaction entre les humains et la machine) Socialisation, collaboration et interaction Méthodes douteuses, anecdote, difficilement généralisable, façon différente d’apprendre, apprentissages cognitifs/affectifs Lecture, résolution de problèmes, mémoire, structuration de la pensée, compréhension, etc. Surtout chez les garçons / effet de nouveauté / pas le TBI, les logiciels Efficace si création de synergie, enseignement interactif existait avant TBI à travers questions ouvertes + la leçon était interactive, - le TBI était utilisé TBI change l’interaction : Discussion de classe / travaux d’équipe, rapport d’autorité, questions nombreuses / réponses courtes

10 Autres considérations : ENseignants, cadre d’intégration et pédagogie
L’enseignant reste le facteur le plus influent. Tout dépend de la façon dont la technologie est intégrée dans la démarche pédagogique. Le TBI représente une révolution pour l’enseignement. Les dynamiques d’apprentissage diffèrent : le TBI permet de mieux adapter l’enseignement aux différents styles d'apprentissage.

11 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
Analyse qualitative, démarche inductive Conceptualisation et élaboration d’une théorie à partir de données (plutôt que de forcer une théorie sur les données) Données qualitatives = mots, assemblage / regroupements Choix analytiques : résumés, codage, repérage de thème, etc. Outils de collecte de données : 1 - Observations (non participantes) Façon dont le TBI est utilisé, l’interactivité entre les élèves, l’enseignante et le TBI, les réactions des élèves, leur motivation, leurs apprentissages, etc. 2 - Journaux de bord Perceptions et leur appréciation du cours, de l’enseignante et du TBI. 3 - Entrevues Historique du jeune, plus en profondeur

12 Résultats préliminaires
MOTIVATION Caractéristiques du TBI INTERACTION (INTERACTIVITÉ) RÉUSSITE + Caractéristiques de l’ENSEIGNANT APPRENTISSAGE

13 Caractéristiques du TBI + / -
Convergence numérique (applications du TBI et autres ressources) Enregistreur, projecteur, etc. Accessibilité aux ressources : Antidote, jeux en ligne, films, Internet, etc. Adaptabilité Annoter, s’adapter aux questions de la classe, démonstration sur le champ, changement de pages, erreur = CTRL+Z, différents exemples rapidement, variété dans les façons de faire, rétroaction immédiate, etc. Rapidité d’exécution Fonctionnalités (pour effacer : rond et clic à l’intérieur) - Problèmes techniques fréquents : synchronisation, calibration, décalage, importation de chaque document pour qu’il soit éditable, etc.)

14 Motivation + / - / ø + Diversité et schémas visuels : « C’est captivant! » et « Ça aide à ma stimulation » Tous les outils sont disponibles pour aider les élèves quand ils vont au tableau (autonomie et débrouillardise) - Difficultés techniques : « Cette affaire-là est dégueulasse », « c’est tellement dur » (en essayant de déplacer un objet) et « moi et ça… non » ø Un élève qui n’est pas motivé ne participe pas, qu’il y ait un TBI ou non (enseignement magistral). Les élèves qui n’aiment pas aller au tableau n’y vont pas plus avec un TBI (implication des élèves).

15 Interaction ø Entre l’enseignant et les élèves :
Plus d’interactivité, mais pas nécessairement plus d’interactions. Le TBI favorise les discussions de groupe, il peut laisser beaucoup de place aux élèves…. C’est la pédagogie qui détermine l’interaction. Le TBI facilite le travail de l’enseignant pour inciter l’interaction, mais un enseignant interactif l’est avec ou sans TBI. Entre les élèves = ø

16 Apprentissage + Concrétisation ++ Mémorisation ++ Compréhension ++
Enseignement magistral : Schémas visuels (Casse-tête pour notion de CD/CI, stratégies de lecture, annotations, différents exemples, etc.) Implication de l’élève : Jeux en ligne (Faire et expliquer)

17 Conclusions préliminaires
Le TBI (et son écosystème) soutient les explications d’un enseignant motivé à l’utiliser efficacement, ce qui favorise la compréhension des élèves. Au niveau de la motivation, on observe une légère hausse chez les élèves préalablement motivés qui ont peut-être une tendance vers les outils technologiques. On observe également une baisse de la motivation lorsque des problèmes techniques se manifestent. À approfondir. Au niveau de l’interaction, c’est l’enseignant qui fait la différence. Le TBI peut lui simplifier la tâche. Au niveau de la technologie elle-même, elle offre des possibilités infinies, mais selon mes observations, elle présente encore plusieurs lacunes au niveau de la manipulation. Même si les enseignants sont bien formés, qu’ils ont des ressources à leur disposition, que la volonté y est, les problèmes techniques sont inévitables et parfois, cela dépasse leurs compétences. Ça ne sert strictement à rien d’imposer un TBI à un enseignant qui n’en veut pas, il n’en fera pas bon usage. / « S’il fallait qu’on m’enlève mon TBI, je ne saurais plus comment enseigner »

18 Principales références bibliographiques
Betcher, Chris, et Mal Lee The interactive whiteboard revolution : teaching with IWBs. . Australia. [En ligne] <http://moodle2.msad52.org/pluginfile.php/5937/mod_resource/content/1/The%2BI nteractive%2BWhiteboard%2BRevolution.pdf> (consulté le 11 novembre 2011) Blue, Elfreda, et Rose Tirotta «The Benefits & Drawbacks of Integrating Cloud Computing and Interactive Whiteboards in Teacher Preparation». TechTrends: Linking Research and Practice to Improve Learning, vol. 55, no 3, p In Eric. [En ligne] <http://search.proquest.com/docview/ ?accountid= (consulté le 9 janvier 2012) Condie, Rae, Munro¸ Bob, Liz Seagraves et Summer Kenesson «The impact of ICT in schools-a landscape review ». Quality in Education Centre. [En ligne] <http://www.skolverket.se/polopoly_fs/ !Menu/article/attachment/impact_i ct_schools2007.pdf> (consulté le 7 octobre 2011)

19 [DiGregorio, Peter, et Karen Sobel-Lojeski. 2010
[DiGregorio, Peter, et Karen Sobel-Lojeski « The Effects of Interactive Whiteboards (IWBs) on Student Performance and Learning: A Literature Review ». Journal of Educational Technology Systems, vol. 38, no 3, p In Eric. En ligne. (page consulté le 3 octobre 2011) Dyke, Nathalie « Persévérance et réussite ». Objectif, vol. 1, no 2, Printemps 2008, Publication du ministère de l'Éducation, du Loisir et du sport en collaboration avec le Programme de recherche sur la persévérance et la réussite scolaires (PRPRS). Glover, D., D. Miller et D. Averis « The evolution of an effective pedagogy for teachers using the interactive whiteboard in mathematics and modern languages: An empirical analysis from the secondary sector ». Learning, Media, & Technology, vol. 32, No 1, p Karsenti, Thierry «Favoriser la motivation et la réussite en contexte scolaire : Les TIC feront-elles mouche?». Vie pédagogique, vol. 127, avril-mai., p En ligne. <http://www.education.gouv.qc.ca/sections/viePedagogique/numeros/127/vp127_ pdf> (consulté le 23 septembre 2011)

20 Lewin, C. , B. Somekh et S. Steadman. 2008
Lewin, C., B. Somekh et S. Steadman « Embedding interactive whiteboards in teaching and learning: The process of change in pedagogic practice ». Education & Information Technologies, vol. 13, No 4, p Smith, H., et S. Higgins «Opening classroom interaction: the importance of feedback». Cambridge Journal of Education, vol. 36, No 4, p Tanner, Howard, Gary Beauchamp, Sonia Jones et Steve Kennewell (2010). « Interactive Whiteboards and All That Jazz: Analysing Classroom Activity with Interactive Technologies », Mathematics Education Research Group of Australasia, 8 p. [En ligne] <http://search.proquest.com/docview/ ?accountid=14719> (page consulté le 9 janvier 2012)


Télécharger ppt "Étude des effets du tableau blanc interactif (TBI) sur l’apprentissage et la réussite des élèves Le cas de l’école secondaire Saint- Laurent de la Commission."

Présentations similaires


Annonces Google