La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Suivi des politiques agricoles et alimentaires en Afrique (SPAAA): Contexte des politiques Module 2.1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Suivi des politiques agricoles et alimentaires en Afrique (SPAAA): Contexte des politiques Module 2.1."— Transcription de la présentation:

1 Suivi des politiques agricoles et alimentaires en Afrique (SPAAA): Contexte des politiques Module 2.1

2 Lobjectif de cette présentation est : Analyser les raisons/objectifs des politiques publiques; Analyser les politiques plus pertinentes et leurs influences sur les incitations de prix des produits agricoles; Éclairer les compromis dans les politiques (entre différents objectifs tels que lefficience, léquité, etc.) Analyse des marchandises et politiques publiques

3 Analyse des prix et politiques publiques Objectif: Examiner les incitations/ pénalisations par les prix Examiner les dépenses publiques et Analyser/évaluer les liens entre les politiques du Gouvernement: I/P et DP

4 Lintervention gouvernementale peut accélérer la croissance économique Les politiques peuvent corriger des imperfections du marché crédit rural, énergie, etc. Les politiques peuvent réduire les impacts des externalités pollution de lenvironnement, utilisation exagérées des ressources, érosion du sol, etc. La logique des politiques gouvernementales

5 Les impacts dépendent: Des objectifs ou buts des décideurs Des limitations dues aux réalités économiques Des instruments utilisés par les gouvernements Note: Des compromis sont souvent nécessaires pour atteindre des objectifs politiques différents et parfois concurrents. Impacts des politiques gouvernementales

6 Objectifs généneraux des politiques gouvernementales (1/2) Allocation efficace des ressources pour améliorer la productivité agricole (But politique important en général) Augmentation de lefficacité de production pour quun pays puisse obtenir une part de marché significative (contexte de globalisation du commerce basée sur les avantages comparatifs dans la production) Équité de distribution des revenus (basée sur des politiques concentrées sur des groupes spéciaux de la société)

7 Objectifs généraux des politiques gouvernementales(2/2) Objectif déquité : réduction de lécart entre les revenus les plus faibles et les revenus les plus élevés afin de réduire la pauvreté et maintenir lharmonie sociale. Objectif de sécurité: la stabilité économique et dans le cas de la sécurité alimentaire à améliorer laccès pour tous à un prix abordable et stable Question: Quels sont les objectifs politiques clés au Burkina?

8 Principales contraintes limitant les impacts des politiques agricoles Offre: la production domestique est limitée par les ressources, les technologies, le prix relatif des intrants et les capacités de gestion Demande: la consommation domestique est limitée par la population, les revenus, les goûts et le prix relatifs des produits Prix mondiaux: déterminent le niveau des importations qui augmentent lapprovisionnement domestique des exportations qui accroissent les marchés pour la production domestique Question: quelles sont les principales contraintes à la production agricole au Burkina?

9 Types de politiques influençant les prix des produits agricoles Politiques de prix agricoles: en général axées sur un produit, ou un ou plusieurs produits ou encore orientées sur des moyens de productions Les politiques macro-économiques: ont tendance à influencer tous les secteurs de léconomie Les investissements du gouvernement: dépenses publiques du budget ayant un effet sur divers groupes agricoles selon les investissements Les politiques des gouvernements étrangers via laide et lassistance technique

10 Impacts des politiques de prix agricoles Incidences sur producteurs, consommateurs et gouvernement (budget) Selon le type de politique, il y aura des transferts entre deux groupes ou même sur les trois. Dans tous les cas, un groupe perd et au moins un des groupes gagne. Question: Quelles sont les principales initiatives en matière de politiques de prix au Burkina?

11 Impôts et subventions Transferts entre le budget, les producteurs et les consommateurs Impôts = transferts au bénéfice du gouvernement Subventions = ressources en moins pour le gouvernement Exemple deffets de politique de prix à la production plus élevé que les prix internationaux: profit pour les producteurs; perte pour les consommateurs augmentation des dépenses budgétaires compensées par des hausses dimpôts (pertes pour le contribuable)

12 Politique de stabilisation des prix Du fait des variations de production qui causent les fortes fluctuations de prix de marché dun cycle au suivant. Cela comprend : restrictions commerciales fixation des prix rationnement stockage privé Note: Lassurance récolte, les marchés de contrats à terme et d'options sont des mécanismes qui réduisent lincertitude entourant les prix et des revenus. Ces mécanismes sont rarement utilisés par les PED

13 Restrictions au commerce international Taxes ou quotas qui limitent soit les importations ou les exportations changent les niveau des prix domestiques impact potentiel sur les producteurs et les consommateurs Restrictions à limportation : relève les prix intérieurs / prix mondiaux Restrictions à lexportation: baisse des prix intérieurs / prix mondiaux Questions: Quels sont les principales politiques commerciales ? Quels arbitrages producteurs/consommateurs ?

14 Politiques de prix des facteurs (échangés et non échangés) Affectent directement les coûts de la production agricole Cas des intrants échangés, comme lutilisation des fertilisants, est simple. Les prix intérieurs sont comparés aux prix internationaux pour faire une estimation des impôts/subventions. Cas des intrants non-échangés = terre, main-d'œuvre et capital. La terre et le coût du travail représentent, en général, une grande part des coûts de production pour la plupart des produits agricoles Les politiques qui peuvent avoir une influence sur ces coûts incluent: o Taux de location de terre, contrôle de lexploitation des terres, utilisation de leau, o Salaire minimum o Taux dintérêt

15 Questions et discussion Question 1: Quels sont les objectifs politiques clés au Burkina? Question 2: Quelles sont les principales contraintes à la production agricole au Burkina ? Question 3: Quelles sont les récentes initiatives clés en matière de politiques agricoles au Burkina? Question 4: Quels sont les principales politiques commerciales? Principaux arbitrages producteurs / consommateurs?

16 Politiques macro-économiques Trois catégories de politiques macro-économiques concernent lagriculture: Politiques monétaires; Politiques fiscales; Politiques de taux de change.

17 Politiques monétaires et fiscales influencent tous les secteurs de léconomie. impacts sur le taux dinflation des prix (prix consommateur ou producteur). les politiques monétaires entrainant laugmentation de la masse monétaire provoquent trop rapidement une demande croissante de biens ce qui exercera une pression inflationniste linflation augmente quand les déficits publics sont couverts par laccroissement de la masse monétaire

18 Politiques de taux de change Le taux de change affecte les prix et les coûts des produits commercialisables (importations et exportations) prix intérieur (en monnaie locale) dun produit échangeable est égal au prix mondial (en devise étrangère ) multiplié par le taux de change (ratio monnaie locale vers devise étrangère). Le déséquilibre des taux de change devra être estimé lors de lévaluation des incitations par les prix

19 Politiques de dépenses publiques influençant lagriculture Budget pour lagriculture peut être dépensé directement ou indirectement améliorer ou soutenir les revenus accroître la productivité réduire les coûts daccès au marché et de transaction. Dépenses directes (communes ): les subventions à la production et aux intrants les paiements directs les investissements en infrastructures (en et hors exploitations) les investissements en capital humain (enseignement agricole, formation, etc.) et pour la recherche agricole et la technologie (et vulgarisation) Dépenses indirectes (communes ): mesures de développement rural (infrastructure rural, éducation, santé)

20 Dépenses publiques en subventions pour les intrants Objectif: accès des producteurs aux intrants et technologies Contrainte: faible développement du marché des intrants et des services financiers associés pour les petits producteurs Analyse succincte des subventions aux intrants traitent les symptômes plutôt que les origines des défaillances du marché, faussent laffectation des ressources sont souvent coûteuses et difficiles à soutenir sans devoir couper dans dautres dépenses publiques Question: Quelle information et source dinformation sur les soutiens aux intrants?

21 En général, bénéfiques pour les producteurs et les consommateurs En général importants pour la croissance de la production En général, de forts impacts à long terme Mais difficile de mesurer en terme de retour pour un bien spécifique au cours dune année donnée. Question: Quels sont les investissements publics pour la recherche et le développement agricoles et pour laccès aux technologies? Investissements publics pour la recherche et le développement agricoles

22 Investissements publics dans les infrastructures améliore laccès des producteurs fait baisser les coûts de production comprend les investissements pour les routes, les ports et les réseaux dirrigation (dans et hors exploitation). ont tendance à être ciblés et sont surtout avantageux pour les producteurs et les consommateurs qui vivent dans ces régions Question: Quels sont les soutiens aux investissements en réseaux dirrigation?

23 incluent les investissements pour lamélioration des compétences écoles officielles, centres de formation et de vulgarisation, … Incluent la santé des producteurs et des consommateurs. établissements de santé publique, cliniques et hôpitaux, … Investissements très importants pour le développement à long terme Impact à court terme sur les prix est difficile à mesurer Investissements publics en capital humain Question: Quels sont les investissements en capital humain (service de vulgarisation, éducation, santé)?

24 Discussion sur les arbitrages relatifs aux politiques Des objectifs contradictoires ou opposés (profits les uns et pertes pour les autres) subvention des prix déficit budgétaire subvention des prix au consommateur pertes des producteur Faut-il en analyse attribuer un poids variable aux objectifs de politiques ? PB du jugement de valeur MAIS BUT = identifier arbitrages appropriés entre politiques Analyses quantitatives sont essentielles pour les décideurs pour mesurer les impacts des politiques (producteurs, consommateurs, budget, efficience, équité, etc.).

25 Question et discussion: Question/discussion 1: Quelle information et source dinformation sur les soutiens aux intrants? Question/discussion 2: Quels sont les investissements publics pour la recherche et le développement agricoles et pour laccès aux technologies? Question/discussion 3: Quels sont les soutiens aux investissements en réseaux dirrigation? Question/discussion 4: Quels sont les investissements en capital humain (service de vulgarisation, éducation, santé)?

26 Vue densemble Gouvernements: Peuvent utiliser pour atteindre leurs objectifs pour lalimentation et lagriculture: Politiques Dépenses publiques Projet SPAAA : Incitations et pénalisations liées aux politiques Dépenses publiques, y compris budget national et les flux daide Indicateurs de développement et performance

27 Vue densemble (suite) Analyses des I/P et DP requièrent un travail pour générer de nouvelles informations et des indicateurs de base Analyse des IDP repose des données secondaires; Chaque fois que possible, établir des liens entre lenvironnement des politiques et les performances du secteur agricole

28 Merci!


Télécharger ppt "Suivi des politiques agricoles et alimentaires en Afrique (SPAAA): Contexte des politiques Module 2.1."

Présentations similaires


Annonces Google