La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Kevin Beauchamp Marina Fressancourt CIV 6707A – Transports et technologies Présentation du 16 avril 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Kevin Beauchamp Marina Fressancourt CIV 6707A – Transports et technologies Présentation du 16 avril 2012."— Transcription de la présentation:

1 Kevin Beauchamp Marina Fressancourt CIV 6707A – Transports et technologies Présentation du 16 avril 2012

2 Introduction Contexte favorable Définition du service de véhicule en libre service Enjeux du service Retour sur lexpérience Praxitèle Description du service Bilan de lexpérience (forces et faiblesses) Service Autolib Mise en contexte Description du service Bénéfices attendus Conclusion

3

4 Réchauffement climatique et émission de GES (un véhicule en autopartage remplace de 4 à 8 véhicules - Projet européen Moses et Communauto) Prise de conscience politique : Plan Transport 2050 de lUnion Européenne Loi française sur lautopartage (Grenelle II) Plus économique quune automobile pour les « petits usagers » (50% coût voiture = 1 an TC + 1 an Vélib + 20 courses taxis, 3 fins de semaine de location + 30 courses autopartage – Ville de Paris) Création demplois Avancées technologiques (GPS, véhicule électrique, smartphone)

5 Chaine de déplacement

6 Location traditionnelle (Avis, Europcar,etc) Autopartage (Communauto) Véhicule en libre-service et trace directe (Autolib) AbonnementNon ( Formalité à chaque fois) Oui AdhésionNonOuiPas obligatoire DisponibilitéVariable selon les loueurs24h/24h et 7j/7 AccessibilitéAgence Stations réparties en fonction des habitants et des pôles de transports (gares, métros…) Clientèle Essentiellement professionnels Essentiellement résidantsRésidants et professionnels Durée de location Minimum ½ journée à longue durée Très courte durée à plusieurs jours Très courte durée (30 min) à une journée CoûtUtilisation forfaitaire Facturation à lusage (heure et km) Facture à lusage (min) RéservationPar téléphone ou par internet Pas de réservation nécessaire Retour du véhicule A lagenceA la station de départSystème en trace directe Distance parcourue Supérieur à 100 kmEntre 20 et 100 kmCourtes distances Paris intramuros et sa banlieue

7 Respecter lenvironnement Proposer une solution de transport complémentaire Réduire lutilisation du véhicule personnel (intégration au cocktail transport) Permettre laccessibilité à tous

8

9 Expérience mis en service doctobre 1997 à juillet 1999 à Saint Quentin en Yvelines (région parisienne) Durée 20 mois ( au lieu des 12 mois prévus initialement) en raison des résultats, des problèmes techniques et commerciaux Expérimentation en deux phases: Octobre 1997 à juillet 1998: offre restreinte dans le temps (7h30 à 19h) et dans lespace (5 stations); Juillet 1998 à juillet 1999 période dévolution (Véhicules avec nouvelles technologies, service 24h/24h, 7 jours sur 7 et 14 stations) Service: Trajet de courte distance (dispersion des stations) Retour à la station de départ Tous les véhicules sont électriques Utilisation Durée moyenne des courses : 20 min Croissance du service : 550 courses en juin 1998 à courses en avril 1999

10 Les leçons à tirer de la mise en place dun service de véhicule en libre-service Praxitèle sont les suivantes : Forte appréciation des habitants (soit 90% de taux de satisfaction selon sondage) Certains problèmes récurrents doivent être traité afin daméliorer le concept: Autonomie de la batterie Disponibilité des véhicules aux stations Principe dun service libre-service est plus dispendieux quun système dautopartage traditionnel avec réservation Tarification doit être augmentée si les usagers veulent un service qui perdure, mais la marge de manœuvre est étroite et les transports en commun sont à prix compétitifs. Favoriser linscription au service à long terme ce qui permettra de développer davantage le service avec moins de risque. (Abonnement annuel)

11

12 Trois opérateurs dautopartage classique Forte volonté politique (appui de Delanoé) Création dun syndicat mixte regroupant 28 municipalités (décembre 2009) Appel à candidature en mars 2010 (DSP) Attribution du marché au groupe Bolloré en décembre 2010 Début des travaux en juillet 2011 Inauguration du service en décembre 2011(ouverture partielle) Paris capitale du libre-service Vélib (VLS): vélos répartis sur plus de 1450 stations Autolib lancement : 250 voitures et 75 stations Autolib en juin 2012: voitures, 1100 stations et5000 bornes de recharges.

13 Un petit film vaut mieux quun grand discours !

14 1000 stations en juin 2012 (dont 700 à Paris) Chaque station: Une borne interactive à écran tactile Places de stationnement (marquage spécifique) Bornes de recharges 120 espaces Autolib comportant un kiosque dinformation et agent Localisation stations en fonction: Caractéristiques urbaines et des centralités (idem Vélib) Interconnexion avec gares, stations métros et Vélib Maillage plus dense à Paris que banlieue

15

16 Bluecar (3000 véhicules) Véhicule à 3 portes et 4 places Banquette arrière abattable pour augmenter la valise Batterie Lithium Métal Polymère (capacité de 30 kWh) Autonomie batterie : 250 km Recharge en 8h Tableau de bord avec écran et guidage GPS

17 Augmentation et amélioration de la mobilité Économie sur le coût de la possession dun véhicule, Amélioration de lintermodalité avec la localisation des stations à proximité des gares RER, métros et stations Vélib; Réduction de la place de lautomobile. 1 automobile en autopartage cest 5 véhicules particuliers revendus (Étude autopartage à Paris, Ville de Paris et ADEME, 2007). Diminution du parc privé dautomobile denviron véhicules Libération de places de stationnements Réduction de la pollution et du niveau de bruit liés aux transports automobiles. Réduction par an de km parcourus Réduction annuelle des émissions de CO2 de tonnes.

18

19 Arrivée de nouveaux acteurs (services urbains) versus les grands opérateurs français (Keolis, SNCF, RAPT, VEOLIA Transport) Déploiement à grande échelle Investissement massif Volonté dintermodalité mais pas de tarif combiné pour le moment Expérience trop jeune pour bilan Réalisation rapide du projet Les faiblesses des autres expériences ont été améliorées (autonomie des véhicules, retour des véhicules (évolution constante)

20


Télécharger ppt "Kevin Beauchamp Marina Fressancourt CIV 6707A – Transports et technologies Présentation du 16 avril 2012."

Présentations similaires


Annonces Google