La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

République du Sénégal Un Peuple – Un But – Une Foi Une réponse à la crise alimentaire mondiale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "République du Sénégal Un Peuple – Un But – Une Foi Une réponse à la crise alimentaire mondiale."— Transcription de la présentation:

1 République du Sénégal Un Peuple – Un But – Une Foi Une réponse à la crise alimentaire mondiale

2 PLAN I.PRÉSENTATION DE LA GOANA II.LES RÉSULTATS PHYSIQUES DE LA GOANA III.ANALYSE COMPARATIVE DES RESULTATS IV.IMPACT DES RESULTATS DE LA GOANA SUR LECONOMIE NATIONALE V.PERSPECTIVES I.PRÉSENTATION DE LA GOANA II.LES RÉSULTATS PHYSIQUES DE LA GOANA III.ANALYSE COMPARATIVE DES RESULTATS IV.IMPACT DES RESULTATS DE LA GOANA SUR LECONOMIE NATIONALE V.PERSPECTIVES

3 Au plan international, la crise alimentaire a révélé la fragilité des pays en développement, importateurs nets de produits alimentaires et a ébranlé les récents acquis en matière de croissance économique.

4 Les restrictions dexportation décidées par les pays exportateurs ont favorisé les spéculations et ont fait apparaître des déficits céréaliers sur les marchés internationaux Face à cette situation, le Président de la République a lancé le 18 avril 2008 la Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et lAbondance (GOANA) qui vise lautosuffisance alimentaire à très court terme

5 Il fixe ainsi les objectifs de production de : Pour la réalisation de ces objectifs, plusieurs initiatives ont été entreprise par lEtat, notamment : tonnes de riz tonnes de maïs tonnes de manioc tonnes pour les autres céréales 400 millions litres de lait tonnes de viande

6 Ainsi, les interventions sur les cultures sont regroupées autour de quatre programmes : (i) La mobilisation des acteurs (ii) la subvention des intrants et du matériel agricole ; (iii) linstauration dun système de commercialisation (iv) la suppression des taxes à limportation des intrants et du matériel agricole La création de conditions favorables pour laccès à la terre

7 Objectif La quintessence d e ce point nest pas de rappeler lévidence que constitue linterdépendance des secteurs dune économie ouverte. Il sagit de : Faire le bilan de la deuxième année de la GOANA Dévaluer et danalyser les valeurs ajoutées générées par les performances sur le secteur de lagriculture, mais aussi sur les autres secteurs de léconomie nationale.

8 Les résultats de la GOANA 2 La campagne agricole 2009/2010 a été caractérisée par une hausse généralisée des productions suite à une augmentation des superficies emblavées et des rendements Cette progression est, entre autres, liée aux efforts consentis par lEtat dans la mise en place des facteurs de production (semences et engrais). À une pluviométrie suffisante et bien répartie dans le temps, dans la majeure partie du pays et à une situation phytosanitaire globalement stable.

9 Limportance des productions de la campagne 2009/2010 pose davantage de problème de commercialisation des produits agricoles et la nécessité de sa réorganisation. Dans cette optique : La Société Nationale dEncadrement Agricole (SOENA) a été créée dans le cadre dun partenariat Public – Privé avec pour mission principale dassurer la commercialisation des produits agricoles autres que larachide, le coton et la tomate industrielle.

10 Comparative a pour objet dapprécier le comportement du secteur après la mise en œuvre de la GOANA. Évaluation de la GOANA 2 A NALYSE COMPARATIVE DES RESULTATS PHYSIQUES Létude a par ailleurs, montré que certaines spéculations bien que nayant pas atteint leur objectifs de production ont réalisé des progrès importants. Lévaluation des objectifs de production doit bénéficier de plus dattention en partant des potentiels des variétés et des marges de progrès objectivement réalisables en fonction de lenvironnement de la production Létude a par ailleurs, montré que certaines spéculations bien que nayant pas atteint leur objectifs de production ont réalisé des progrès importants. Lévaluation des objectifs de production doit bénéficier de plus dattention en partant des potentiels des variétés et des marges de progrès objectivement réalisables en fonction de lenvironnement de la production

11 Cultures2009/2010 (ha)Moy. 5 dernières années (ha) Variation Céréales % Arachide huilerie % Niébé % Manioc % Pastèque % Coton % Sésame % Superficies

12 Cultures2009/2010 (T)Moyenne 5 dernières années Ecart Céréales % Coton % Niébé % Sésame % Arachide huilerie % Production

13 Impact des résultats de la GOANA sur léconomie nationale Produits en caoutchouc : 13 Mds Les résultats de létude laisse entrevoir que le secteur agricole, durant la campagne 2009/2010 a distribué une VA supplémentaire denviron 131 MDS FCFA sur lensemble de léconomie nationale. Ce montant est réparti comme suit : Secteur primaire 26,49% Secteur secondaire 62,62% Secteur tertiaire 10,89% Produits chimiques : 25 Mds Activités extractives : 9,11 Mds Fabrication de machines : 8,36 Mds Elevage et chasse : 7,83 Mds

14 Répartition des VA par secteur

15 Perspectives Evaluer les conséquences de la substitution des importations de céréales en termes : de pertes de taxes dimportation pour lEtat, Pour cela, il nous faudra cerner, entre autres, les droits de douanes appliquées sur les différents produits agricoles ainsi que les recettes fiscales totales du secteur daugmentation de revenus bruts pour les producteurs de diminution du prix des produits agricoles

16 Tableau 1 Superficies emblavées selon la culture Culture Superficie (ha) % Arachide ,7 Mil ,2 Sorgho ,0 Mais ,9 Riz irrigué ,8 Niébé ,6 Autres cultures ,8 Total ,0

17 Tableau 3 Répartition selon le sexe du responsable des superficies cultivées dans chaque statut de parcelle MasculinFéminin (%) Propriété94,85,2 100,0 Fermage/métayage80,919,1 100,0 Prêt81,418,6 100,0 Location90,39,7 100,0 Autre régime51,548,5 100,0 Total93,66,4 100,0

18 Tableau 3 Répartition des superficies cultivées selon le statut de la parcelle et le sexe du responsable MasculinFémininTotal (%) Propriété92,874,9 83,9 Fermage/métayage,31,0 0,7 Prêt4,816,1 10,5 Location1,62,5 2,1 Autre régime,45,5 3,0 Total100,0 100

19 Tableau 5 Réparticition des superficies emblavées selon la culture pratiquée et le sexe du responsable de la parcelle MasculinFéminin (%) Arachide90,29,8 Mil98,31,7 Sorgho98,41,6 Mais98,11,9 Riz irrigué92,27,8 Riz pluvial66,233,8 Fonio33,067,0 Niébé89,210,8 Manioc98,41,6 Sésame89,011,0 Pastèque96,73,3 Bissap76,323,7 Coton93,46,6 Gombo74,825,2 Aubergine99,1,9 Diakhatou83,017,0 Patate douce88,811,2 Bérèf94,35,7 Tomate62,038,0 Piment60,939,1 Vouandzou71,029,0 Autre culture97,72,3 Total93,66,4

20 Tableau 8 Répartition des chefs de ménage agricoles selon le sexe et l'activité économique principale MasculinFémininTotal (%) Agriculture pluviale73,74,077,7 Agriculture irriguée3,31,04,3 Agriculture décrue,1 Horticulture,9 Elevage3,5,13,6 Pêche,3 Artisanat,9,1,9 Commerce1,9,32,2 Transport,9 Ouvrier/employé2,2,22,3 Etudiant/élève,3 Autre activité3,3,33,6 Aucune2,4,42,8 Total93,76,3100,0

21 Tableau 9 répartition des chefs de ménage agricole selon l'âge et le sexe MasculinFémininTotal (%) - de 20 ans,4,0,4 20 à 24 ans,8,1,9 25 à 29 ans3,0,33,2 30 à 34 ans7,2,47,6 35 à 39 ans9,4,610,0 40 à44 ans10,9,711,6 45 à 49 ans11,8,612,5 50 à 54 ans12,51,514,1 55 à 59 ans9,1,69,7 60 à 64 ans10,3,610,9 65 à 69 ans6,2,46,6 70 ans et +12,2,412,7 Total93,76,3100,0

22


Télécharger ppt "République du Sénégal Un Peuple – Un But – Une Foi Une réponse à la crise alimentaire mondiale."

Présentations similaires


Annonces Google