La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire sur les NTIC OU TIC Séminaire sur les NTIC OU TIC Natoussime SILUE Février 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire sur les NTIC OU TIC Séminaire sur les NTIC OU TIC Natoussime SILUE Février 2013."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire sur les NTIC OU TIC Séminaire sur les NTIC OU TIC Natoussime SILUE Février 2013

2 2 Sommaire Introduction Définition I- Les TIC : de nouvelles pratiques sociales II- Apports et limites des TIC au niveau social A- Les apports (Les avantages et bénéfices tirés des TIC) Les limites (les risques et dangers sur nos sociétés et nos rapports sociaux Conclusion

3 INTRODUCTION Lavènement des nouvelles technologies représente une formidable mutation pour notre société en ce sens quelle permet entre autres de sinstruire, sinformer, se divertir, ou de communiquer dans de meilleures conditions en abolissant toute notion de distance, de frontière.

4 INTRODUCTION Elle offre donc un nouveau mode de fonctionnement de la société qui passe de la société industrielle à la société de linformation. Nous assistons cependant aussi, de manière parallèle, à une transformation radicale du comportement des hommes que ce soit dans les milieux : professionnel, familial, pédagogique ou dans les relations sociales en général.

5 DEFINITION DES NTIC OU TIC Les notions de technologies de l'information et de la communication(TIC) et de nouvelles technologies de l'information et de la communication ( NTIC) (en anglais, Information and communication technologies ; ICT) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de linformation, de l'internet et des télécommunications.

6 LES NTIC OU TIC En ce qui concerne les NTIC, le terme tend à qualifier plus particulièrement les problématiques résultantes de l'intégration de ces technologies au sein des systèmes institutionnels, recouvrant notamment les produits, les pratiques et les procédés potentiellement générés par cette intégration.

7 * Évolution de la terminologie L'avènement de l'Internet et principalement du Web comme média de masse et le succès des blogs, des wikis ou technologies Peer to Peer confèrent aux TIC une dimension sociétale. Gérard Ayache dans La Grande confusion, parle d'« hyperinformation et hypermonde ( la libération de la parole, abolition des limites établies depuis des siècle entre les individus, prise de conscience d une humanité planétaire, intelligence collective partagée dans un réseau mondiale méta- information, citoyenneté directe libérée du sanctuaire national et du mythe de la représentation » pour souligner l'impact anthropologique des nouvelles technologies. De nombreux internautes, quant à eux, considèrent l'Internet comme une technologie de la relation (TR)WebblogswikisPeer to PeerLa Grande confusion

8 *Appellations connexes Les TIC sont également désignées par les « nouvelles technologies de l'information et de la communication » (NTIC). Les sigles anglais correspondant sont IT, pour « Information Technology » et NICT, pour « New Information and Communication Technology » ou encore ICT pour « Information Communication Technology ».sigles

9 I- Les TIC : de nouvelles pratiques sociales Natoussime SILUE Février 2013

10 I- Les TIC : de nouvelles pratiques sociales Dans cette partie il sagira de démontrer brièvement comment notre société sest transformée et comment sont nées de nouvelles habitudes avec les technologies de linformation et de la communication.

11 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales L'accumulation de l'amélioration quantitative des performances des machines de traitement de l'information et des réseaux entraine un profond changement qualitatif dans presque tous les domaines. Lévolution de la sphère des loisirs a subi trois étapes : par le passé nous avions une organisation des loisirs publics, ensuite une organisation privée et aujourdhui une organisation individuelle.

12 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales En effet dans une même famille, les membres peuvent avoir des pratiques de divertissement totalement différentes dans le même espace de temps, ce qui nétait pas possible autrefois. Il nait donc au sein de ces familles un certain individualisme qui pousse à "l'isolement" pas seulement vis à vis des membres de la famille mais aussi vis à vis de la société.

13 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Nous assistons à une restructuration du tissu familiale qui dans les temps passés était plus soudé et avait plus d'activité en commun. Les enfants d'aujourd'hui grandissent dans un contexte d'information et de communication nouveau et différent de celui des générations précédentes.

14 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Ils sont plus aguerris et plus ouverts que leurs parents ou ainés quand à l'utilisation de ces outils. Ils jouissent d'une certaine liberté grâce à leur maitrise de ces technologies devant lesquelles ils passent plus de temps. Cependant, force est de constater l'absence des parents dans cet espace temps et donc dans l'éducation de ces enfants là.

15 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales *Dans le domaine du e-Learning Lévolution très rapide des TIC et les énormes potentialités dont elles regorgent ont contribué au développement de nouvelles formes déducation et d'approches pédagogiques qui étaient inimaginables il y a quelques années.

16 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Lusage des TIC a donc permis de créer un nouveau mode de transmission des connaissances. Son intégration dans la sphère éducative à une très longue histoire jonchée de réticences et de débats houleux. Cela a entrainé des changements dorganisation au sein du système éducatif.

17 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales On peut tenir compte de deux aspects quant à son implication dans l'éducation TICE= TIC+Enseignement ( regroupent lensemble d outils conçus et utilisés pour produire, traiter, entreposer, échanger ; classer, retrouver et lire des documents numériques à des fins d enseignement et d apprentissage : - celui des technologies en tant qu'outils pédagogiques mis au service de certains programmes ou méthode d'enseignement. - celui qui consiste à apprendre aux apprenants à s'en servir les tableaux interactifs ( TBI).

18 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Dans le domaine professionnel Du modèle de Taylor avec des structures hiérarchisées, nous somme passés à un modèle réseau, un modèle de regroupement au fonctionnement indépendant ou sous forme de projet. Ces changements dans le domaine professionnel présentent deux visages.

19 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Dans un premier temps, le salarié daujourdhui bénéficie de plus dautonomie, de marge de manœuvre et est amené à prendre plus dinitiatives que par le passé. Dans lautre, la seule obtention dun diplôme ou dun titre professionnel ne garantit pas aujourdhui la maitrise des fonctions réparties par métier

20 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Il faut ajouter à cela une formation spéciale à la maitrise et à la manipulation des outils des technologies de linformation fortement présente dans tous les services. Les frontières des entreprises, qui autre fois étaient bien limitées, sont devenues poreuses, avec l'avènement des technologies de l'information et de la communication. Le travail peut même mordre sur la vie familiale des employés à

21 I- Les NTIC : de nouvelles pratiques sociales Cause de la possibilité du "travail à domicile", un nouveau système qui ne définit pas l'espace de travail et dont les tâches peuvent s'effectuer à domicile.

22 II- Apports et limites des TIC au niveau social Natoussime SILUE Février 2013

23 II- Apports et limites des TIC au niveau social A- Les apports (Les avantages et bénéfices tirés des TIC) Dans l'ensemble, les TIC ont favorisé la circulation et la structuration de l'information. De nouveaux usages et nouvelles pratiques vont entrainer la révolte du pronétariat ( une nouvelle classe d usagers des réseaux numériques capables de produire, diffuser, vendre des contenus numériques non propriétaires, en s appuyant sur les principes de la « nouvelle économie » c est a dire capables de créer des flux important s de visiteurs des sites, de permettre des accès gratuits, de faire Payer des services très personnalisés à des prix très bas, de jouer sur des effets de amplification …).

24 II- Apports et limites des TIC au niveau social 1/ - Dans les liens familiaux / loisirs Les NTIC ont apportés au sein de la famille des outils supplémentaires de communication et de loisirs permettant différents modes d'usages et cela de manière indépendante pour chacun. Ainsi des appareils comme le téléphone mobile permettent des relations plus intimes et plus fréquentes avec son réseau d'amis ou de proches.

25 II- Apports et limites des TIC au niveau social L'arrivée d'Internet dans les foyers à également permis à chacun de multiplier les modes mais aussi le nombre de communications à travers les différents outils qu'offre le réseau. Comme la messagerie instantanée qui permet de rester en contact quasi-permanent avec ses amis ou famille.

26 II- Apports et limites des TIC au niveau social Ou encore la visio-conférence qui apporte un côté plus humain avec des relations éloignées. Mais aussi de nouvelles pratiques de relations, basées sur un système de communautés d'intérêts avec lesquelles chacun peut se lier ou se délier, ou bien perpétuer sur le réseau virtuel les communautés auxquelles nous appartenons dans le vie de tous les jours

27 II- Apports et limites des TIC au niveau social Puis les blogs ou pages personnelles permettant à tout un chacun de partager une aventure, sa vie intime, ses passions avec sa famille, ses amis ou encore le monde entier. En somme ces TIC apportent de nouvelles pratiques de communication plus intenses mais aussi plus individuelles qui prolongent les relations de la vie "réelle" ou en créent de nouvelles, apportant une sociabilité très forte, individuelle, mais avec plus de monde

28 II- Apports et limites des TIC au niveau social 2/ - Dans l'entreprise Les technologies de l'information et de la communication ont permis aux entreprises un gain de performance non négligeable gérant au mieux les agendas avec des outils de synchronisation ou encore en mettant en place des systèmes de travail collaboratif. Ceci a bouleversé les schémas hiérarchiques, les mettant plus à plats et forçant les acteurs à adopter de nouvelles mentalités, où chacun à un rôle organisationnel au sein du groupe et parfois forçant la confiance entre chacun.

29 II- Apports et limites des TIC au niveau social La communication quand à elle se trouve amplifiée, de la messagerie électronique à la messagerie instantanée, impliquant les acteurs internes mais aussi externes, ajoutant de nouvelles transversalités. D'autres entreprises plus "osantes" ont mis en place des réseaux sociaux professionnels impliquant tous les employés qui peuvent ainsi apportés des idées à plusieurs niveaux de l'entreprise.

30 II- Apports et limites des TIC au niveau social 3/ - Dans le secteur pédagogique C'est dans l'éducation à distance que nous pouvons le mieux observer le rôle des TIC. D'ailleurs ce sont ces même technologies de l'information et de la communication qui ont rendu possible ce type d'enseignement, dont la pratique la plus constructive se trouve dans la méthode du collaboratif. En effet, aujourd'hui Internet et les outils dont nous disposons permettent de révolutionner le système éducatif et les rapports enseignants-enseignés mais également entre étudiants:

31 II- Apports et limites des TIC au niveau social L'apprentissage collaboratif en ligne, outre le fait de pouvoir suivre des cours de chez de soi ou de son lieu de travail, apporte de nouvelles pratiques sociales. Ainsi il est possible d'étudier avec des personnes venant des quatre coins du monde apportant une dimension multiculturelle. En effet ce système d'apprentissage repose sur l'échange de compétences, de savoir, d'idées etc., entre étudiants, chacun apprenant de l'autre dans un but commun.

32 II- Apports et limites des TIC au niveau social Un réseau social se crée à l'intérieur du campus virtuel, c'est comme cela que nous les nommons, entre élèves d'une même promotion qui s'organisent de manière autonome autour de forums et de rendez vous synchrones. Dans les écoles "classiques" les liens sociaux générés par les TIC sont moins marqués, l'exemple de pratique la plus courante étant le site web d'école renforçant le rapport Parents-élèves-enseignants.

33 II- Apports et limites des TIC au niveau social B- Les limites (les risques et dangers sur nos sociétés et nos rapports sociaux) 1/ Dans le secteur pédagogique Comme nous l'avons vu, les TIC sont appliquées de deux manières différentes dans ce secteur : soit sous forme dun campus entièrement virtuel, soit mixées avec des systèmes denseignement classique. Dans cette partie, nous nous intéresserons spécialement au cas de le-Learning. Les formations en e-learning comportent le risque dun certain isolement par rapport au monde extérieur, voire dune rupture des liens sociaux pour certaines personnes

34 II- Apports et limites des TIC au niveau social En effet, lordinateur peut devenir une base qui se suffit à elle-même, cest-à-dire qui ne pousse par à aller chercher des informations en allant à la rencontre dautres personnes (enseignants, étudiants, ou recherche en bibliothèque). Les liens sociaux peuvent alors facilement se restreindre au monde virtuel

35 II- Apports et limites des TIC au niveau social Les difficultés liées à lutilisation des TIC proviennent dune perte des repères spatio- temporels classiques. Ce problème est accentué avec Internet. Les technologies informatiques provoquent une modification du repérage dans lespace, à la fois de lécran dordinateur et du réseau virtuel dInternet. Ce qui implique dadopter une gestion rigoureuse du temps dans toute session pédagogique faisant appel aux TIC.

36 II- Apports et limites des TIC au niveau social Dun autre point de vue, lordinateur peut aussi être considéré comme un vecteur de médiation sociale, mais dans ce cas il reste néanmoins limité par la rigidité de la technique. Celle-ci peut être atténuée par deux biais : le travail en groupe et laptitude du formateur à rendre ses élèves capables de transférer les connaissances acquises sur écran à dautres sujets et dautres contextes.

37 II- Apports et limites des TIC au niveau social Sur le plan technique, les chats surenchérissent le malentendu propre à la communication humaine. En effet, la pratique de ces programmes rend parfois la communication peu efficace, car ils sont peu adaptés pour des conversations soutenues. Lempilement des messages de façon temporelle pose certains problèmes dans un contexte de conversation synchrone.

38 II- Apports et limites des TIC au niveau social Le temps nécessaire à la composition dun texte ne permet pas de répondre de façon immédiate à un message. Parfois limbrication des interventions rend le suivi de la discussion difficile. Le principe de communiquer en groupe via un programme de chat demande des capacités dobservation, danalyse, de compréhension et de participation sinon lorganisation des échanges peut devenir anarchique et le malentendu peut prendre le dessus.

39 II- Apports et limites des TIC au niveau social Au-delà du fait que les TIC peuvent permettre de développer certaines facultés de langage, elles comportent le risque dune perte de la mémoire humaine et lutilisation de la machine comme prothèse pourrait alors se généraliser.

40 II- Apports et limites des TIC au niveau social 2/- Dans le secteur du travail et de léconomie Malgré la création de la CNIL (La Commission nationale de l'informatique et des libertés), lutilisation des TIC dans le domaine de la santé ou du social peut poser certains problèmes au niveau du respect de la confidentialité et des libertés individuelles

41 II- Apports et limites des TIC au niveau social En effet, la mise en réseau de données offre la possibilité de transmettre très facilement de linformation et peut rendre difficile le contrôle de la circulation de celle-ci. En effet, la mise en réseau de données offre la possibilité de transmettre très facilement de linformation et peut rendre difficile le contrôle de la circulation de celle-ci

42 II- Apports et limites des TIC au niveau social Dans le domaine commercial et financier, lusage des TICS a renforcé le développement de certaines pratiques de fraudes : prélèvements bancaires frauduleux, vente de contrefaçons sur des sites de-commerce, détournement du système boursier, etc. Les industries du cinéma et du disque se sont vues très fragilisées, voire menacées, par l'apparition des sites de peer to peer.

43 II- Apports et limites des TIC au niveau social Enfin, les TICS peuvent induire une notion de transparence qui peut par exemple avoir des répercussions sur le contrôle de la productivité en entreprise et qui peut donc introduire une forme nouvelle de pression sur les employés.

44 II- Apports et limites des TIC au niveau social 3/ - Dans les liens familiaux / loisirs L'ordinateur a maintenant une place centrale au sein des loisirs, il est une plateforme multifonctions permettant des loisirs variés : lecteur DVD, jeux vidéos, photos, musiques, outil de communication entre amis ou familles (chat), etc.

45 II- Apports et limites des TIC au niveau social Seulement, on sait que certaines personnes (en particulier les adolescents) peuvent restés de longues heures face à leur ordinateur, notamment avec l'addiction aux jeux vidéos. Ainsi, cette pratique peut être à lorigine de la fragilisation des liens familiaux. Plus loutil informatique se développe et plus il se banalise, ainsi chacun des membres dune famille peut avoir maintenant son propre ordinateur. Cela peut entraver les moments de réunion familiale et chacun peut sisoler avec sa machine.

46 II- Apports et limites des TIC au niveau social Couplé avec lordinateur, lêtre humain pourrait sauto-suffire en se procurant tout ce dont il a besoin sans sortir de chez lui. Ainsi, il naurait plus la nécessité daller chercher ce qui lui manque auprès de ses relations familiales ou amicales. Ainsi, les TICS pourraient participer au délitement du lien social.

47 Conclusion Comme nous l'avons vu, les TICS ont entraîné certains bouleversements dans notre société. Elles sont au cœur d'un progrès fulgurant qui ne va pas sans certaines limites, entre autres celles soulevées par des questions éthiques. Seulement, la relation entre ces technologies et la société s'avère très complexe et l'on peut dire qu'elles s'influencent mutuellement

48 Conclusion Par exemple, les concepteurs informatiques incorporent dans ces technologies de nouvelles pratiques sociales qui s'inspirent des comportements en société. Mais finalement, n'est-ce pas l'utilisateur qui décide ? Car il inclut ces techniques dans ses activités en fonction de ses besoins et crée ainsi ses propres usages.

49 Conclusion Nous pouvons dire que nous sommes bien au cœur d'une société de l'information. Les communautés virtuelles d'intérêts, d'apprentissage ou encore d'ordre professionnel, s'accroissent chaque seconde, se font et se défont. Nous pouvons être joint n'importe ou, ou presque. Nos relations en société se poursuivent sur le réseau ou de nouvelles, virtuelles celles-ci, se créent outrepassant les frontières et les cultures

50 Conclusion Mais il ne faut pas oublier que si la société se centralise autour des ces technologies. Ceci crée alors de plus fortes inégalités avec les non connectés, les non "outillés", accentuant la fracture numérique et par extension la fracture sociale.Ainsi, la question reste ouverte : Est-ce les TIC qui influencent la société ou bien n'ont-elles fait simplement qu'interpréter les besoins de celle-ci ? Nous répondrons qu'il s'agit d'un mouvement dialectique qui intègre ces deux aspects.

51 Merci

52 INFOS

53 CNIL La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés est l'autorité administrative indépendante née de l'adoption de la loi n° du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (parfois connue sous le nom "loi IFL") visant à garantir le respect de la vie privée, des libertés individuelles et des libertés publiques face au développement grandissant de l'informatique.

54 INFOS La CNIL a pour mission de faire respecter les principes de loyauté dans la collecte des données personnelles, de l'information préalable des personnes concernées, de finalité du traitement qui doit elle-même répondre à une exigence de proportionnalité.

55 TIC/Pays émergents Il n existe pas de définition de pays émergents. Pour les analystes financiers du crédits suisse on pourrait les décrire comme de pays inachevés en termes d infrastructure financière, mais faisant preuve de potentialité de croissance. Une lecture du paragraphe 1.2 les escaliers de la côte d Ivoire émergente de site

56 TIC/Pays émergents nous a permis de noter quelques critères pour devenir pays émergents l éducation la santé Agriculture L industrie Merci de vous en référer ……. Et bonne lecture.


Télécharger ppt "Séminaire sur les NTIC OU TIC Séminaire sur les NTIC OU TIC Natoussime SILUE Février 2013."

Présentations similaires


Annonces Google