La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

The Qadisha Valley Lebanon. La Vall é e de la Qadisha se situe au Liban Nord (34°17 Nord, 36°0 Ouest), au pied du Mont Makmel, à 30km au sud-est de Tripoli.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "The Qadisha Valley Lebanon. La Vall é e de la Qadisha se situe au Liban Nord (34°17 Nord, 36°0 Ouest), au pied du Mont Makmel, à 30km au sud-est de Tripoli."— Transcription de la présentation:

1 The Qadisha Valley Lebanon

2 La Vall é e de la Qadisha se situe au Liban Nord (34°17 Nord, 36°0 Ouest), au pied du Mont Makmel, à 30km au sud-est de Tripoli et à 120 km de Beyrouth. Le bassin versant s é tend sur les cazas de Zghorta et de Becharreh. Elle est compos é e de deux branches :- Qozhaya, dans la quelle coule le fleuve Mar Sarkis (affluent du fleuve Qadisha),Qannoubine

3 La diversité et la puissance du relief Lintégration des bâtiments dans le relief local, héritage de lactivité humaine ancestrale La situation des villages surplombant la vallée Les terrasses agricoles, valorisation humaine dun relief difficile et accidenté La diversité végétale La géologie (falaises, affleurements…) Les spécificités karstiques (grottes, aquifères…).

4

5 La vallée de la Qadisha possède un important patrimoine religieux, rupestre et bâti. On y retrouve la plus forte concentration de monastères et ermitages rupestres (115 au total) remontant aux origines du Christianisme. Elle présente un faciès de falaises abruptes où se réfugiaient les premiers maronites dans des grottes (29 grottes dans la vallée) tres difficiles dacces dont lirrégularité et le manque de confort constituent un cadre propice à la vie mortifiée et au recueillement monastique.

6 La présence des ermites contribua au fil du temps à donner à cette vallée son caractère sacré. La Vallée Sainte nétait cependant pas simplement le centre de la culture maronite. Ses falais rocheuses abritèrent aussi dautres communautés chrétiennes au fil des siècles: Jacobites (Syriens orthodoxes), Melchites (Grecs orthodoxes), Nestoriens,Arméniens, et même Ethiopiens.

7

8 Le monastère Qannoubine, au nord-est de la Qadisha, est le plus vieux des monastères maronites.

9

10 Le monastère Mar Lichaa (Mar Lisa ou Saint Elisée), mentionné pour la première fois au XIVe siècle

11 .

12 Le site de la vallee Sainte de la Qadisha a ete classe sur la liste du Patrimoine Mondial en tant que Paysage culturel en 1998, Cette mise sous protection a eu lieu sur la base des critères (iii) et (iv) de la Convention.

13 Critère iii: La vallée de la Qadisha accueille depuis les premiers pas de la chrétienté les communautés monastiques. Quant aux arbres de la forêt de cèdres, ils sont les survivants d'une forêt sacrée et de l'un des matériaux de construction jadis les plus prisés. La Vallée de la Qadisha représente des ouvrages conjugués de la nature et de lhomme. Pendant des siècles, les moines et ermites trouvèrent en cette vallée austère un foyer propice à lépanouissement de lérémitisme. Elle est le témoignage unique du centre vital de lérémitisme maronite.

14 Critère iv: Les monastères de la Vallée de la Qadisha sont les exemples survivants les plus significatifs de la force de la foi chrétienne. Ses grottes naturelles, creusées dans les flancs des collines, quasi-inaccessibles, disséminées, irrégulières et inconfortables constituèrent le matériel indispensable au recueillement et à la vie mortifiée. Cest ici que se trouve la plus forte concentration de monastères et ermitages rupestres remontant aux origines du Christianisme Une relation spirituelle spécifique put ainsi sétablir entre ce paysage rude et les besoins spirituels des solitaires.

15 Les proprietaires de la vallee Le Patriarcat Maronite qui en possède la partie la plus importante, notamment dans Ouadi Qannoubine; Les villages bordant la vallée, particulièrement le village de Hadshit qui y possède des terres communales, Becharré, avec des terrains au dessus du monastère de Mar Licha et Hasroun avec des terres jusquà lermitage de Mar Assia; Des ordres religieux propriétaires de monastères ou couvents, comme lOrdre Libanais Maronite pour Deir Qozhaya (dans Ouadi Qozhaya), lOrdre Mariamite Libanais pour Deir Mar Licha (dans Ouadi Qadisha); il faut toutefois mentionner ici les familles des fermiers (ou métayers) des terres du Patriarcat Maronite. Installés depuis longtemps dans le village de Qannoubine sur le flanc sud de Ouadi Qadisha, plusieurs ont abandonné leurs demeures, construites sur des terres du Patriarcat avec lautorisation de ce dernier.

16

17 La « Communauté pour la Sauvegarde de Ouadi Qadisha » (COSAQ) qui réunit en son sein les représentants de tous les acteurs concernés par le site et dont la présidence est assurée par un représentant du Patriarcat Maronite.les orders religieux, les municipalities de la couronne, Elle relève en effet de plusieurs organismes publics ou privés et intéresse de nombreux acteurs : lUNESCO, le Centre du patrimoine mondial; La Direction générale des antiquités Le Ministère de lEnvironnement et le Ministère de lAgriculture Les propriétaires et ayants droit de la vallée (ordres religieux, municipalités, habitants, quils soient propriétaires ou non); Enfin les municipalités des villages de la couronne.

18 La Qadisha est considérée site culturel et naturel : Elle est classée sur la « liste officielle libanaise des Sites et des Monuments » avec lensemble des constructions, grottes naturelles ou artificielles, monastères, églises et habitations, par les arrêtés du Ministère de la Culture et de lEnseignement Supérieur n° 13 du 22/3/1995 et n° 60 du 27/9/1997. Elle est également classée sur la liste des sites naturels par larrêté n° 1/151 du 17/10/1997 du Ministère de lEnvironnement.

19 a- Cest dabord un site qui relève de la catégorie des paysages culturels cultuels. Ceci signifie que les mesures à prendre pour protéger et gérer les valeurs universelles exceptionnelles dun tel site sont bien plus complexes que pour un monument, un ensemble de monuments ou un site naturel; b- Cest ensuite un site dont le pourtour immédiat est composé dune ceinture de villages dont lextrême proximité au bien rend la définition dune zone tampon utile particulièrement difficile. En certains endroits, il sagit presque dune imbrication géographique entre le périmètre protégé et les propriétés privées et municipales des villages qui lentourent. Lenvironnement direct du site ne peut être considéré quavec la population qui y vit, les habitants de la couronne de villages qui cerne le site

20 Les projets dinvestissements touristiques Les constructions illicites en bordure de vallée ou en son sein même Les ordures ménagères, les eaux usées et les décharges des villages de la ceinture sont déversées dans la vallée ; Les visites ne sont ni contrôlées ni organisées: Les campements se font sans aucune mesure de sécurité et les risques de prise de feu sont grands dans une nature aride et non entretenue, Lenlèvement des ordures est occasionnel et non organisé, Les visiteurs respectent rarement la spiritualité du lieu, Telle que pratiquée actuellement, la visite de la vallée fait que le nombre de visiteurs dépasse souvent sa capacité daccueil, Les peintures murales et les structures bâties des ermitages méritent une meilleure conservation et une protection contre les visites anarchiques ; Les extensions de certains bâtiments religieux ne respectent pas le lieu tandis que qautres mériteraient dêtre ranimés et utilisés de nouveau. Enfin, la réputation internationale du site nest pas bien exploitée.

21

22

23 Compléter linformation Renforcer la structure de gestion Organiser et gérer le tourisme et les visites religieuses Protection et conservation du patrimoine culturel Protection et conservation du patrimoine naturel Protection du paysage et de la zone tampon Renforcement de léconomie de la vallée Amélioration des conditions et instruments légaux

24


Télécharger ppt "The Qadisha Valley Lebanon. La Vall é e de la Qadisha se situe au Liban Nord (34°17 Nord, 36°0 Ouest), au pied du Mont Makmel, à 30km au sud-est de Tripoli."

Présentations similaires


Annonces Google