La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le marchandisage C2. La présentation marchande des produits Par Alain Téfaine Retour au labo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le marchandisage C2. La présentation marchande des produits Par Alain Téfaine Retour au labo."— Transcription de la présentation:

1 Le marchandisage C2. La présentation marchande des produits Par Alain Téfaine Retour au labo

2 Sommaire Les objectifs du marchandisage Lorganisation de lespace de vente La présentation marchande des produits Synthèse

3 1. Quest-ce que le marchandisage ? Cest lensemble des techniques utilisées par le commerçant pour mettre en valeur les produits quil propose à la vente. Les grands magasins comme les boutiques recherchent en permanence à accroître leurs ventes. Ils savent que la présentation marchande des produits en rayons est essentielle pour inciter les clients à acheter.

4 2. Les 3 objectifs du marchandisage A.Servir les consommateurs Les clients ont besoin de trouver rapidement les produits quils recherchent. Les clients recherchent également les nouveautés et du choix.

5 B. Permettre aux fournisseurs de faire connaître et vendre leurs produits Les fournisseurs vont chercher à faire référencer leurs produits auprès des grandes surfaces. Ils négocient avec les acheteurs des centrales dachats les emplacements de leurs produits dans les rayons dune enseigne. Cette négociation est souvent âpre entre le fournisseur et le distributeur. Ce dernier est souvent très exigeant : il demande à ce que le fournisseur « paie » pour que ses produits soit référencés et présents dans les rayons…

6 C. Permettre aux distributeurs daugmenter et de rentabiliser les ventes Lobjectif du commerçant est daccroître ses ventes et ses marges. Il doit donc veiller à ce que les produits proposés dans le magasin soient bien mis en évidence ( selon la taille, le prix, les couleurs, les marques, les marges…). Il doit veiller également à éviter les ruptures de stocks,qui conduisent au mécontentement du client et nuisent aux ventes globales du magasin.

7 Consommateurs Choix – Variété - Qualité Les techniques de marchandisage Les Fournisseurs Vendre leurs produits Les distributeurs Vendre plus et mieux

8 3. Lorganisation de lespace de vente

9 Les différentes allées du magasin Allée centrale Allée périphérique Allée pénétrante Allées secondaires

10 Allée principale

11 Allée secondaire

12 Zones froides et zones chaudes Zone chaude ( entrée du magasin ) Zone froide ( arrière du magasin )

13 Le circuit dachats du client Lobjectif du commerçant est de faire circuler son client dans lensemble du magasin pour réaliser le maximum de ventes. Naturellement les clients se rendent vers lavant du magasin ( à proximité des caisses et de lentrée ). Il sagit de la zone chaude : la partie la plus vendeuse de la surface de vente. A linverse, les clients ne circulent pas spontanément vers larrière du magasin. On appelle cette partie de la surface de vente : la zone froide. Le commerçant par la disposition marchande de ses produits, incite le client à sy rendre régulièrement.

14 Lorganisation du rayon Notions à connaître Pour étudier le marchandisage du magasin

15 A. Les dimensions dun rayon Hauteur H Longueur L Profondeur P 1 niveau de présentation = 1 étagère

16 B. Les dimensions du produit Hauteur ( h ) Profondeur ( p ) Longueur ( l )

17 C. Le linéaire développé dun rayon X = Linéaire développé en mètres linéaires Linéaire au sol Nombre détagères (ou de niveaux ) du rayon

18 D. Nombre de frontales ou facings dun produit dans le rayon 1er calcul : nombre de produits disposés en longueur sur létagère dun rayon X = ( Longueur du rayon L ) : ( Longueur du produit l ) 2ème calcul : nombre de produits disposés en hauteur sur létagère dun rayon Y = ( Hauteur du rayon H ) : ( Hauteur du produit h ) 3ème calcul : on multiplie X par Y et par le nombre détagères sur lesquelles le produit est disposé. Z = ( X ) multiplié par ( Y ) par ( N = nombre détagères ).

19 E. Capacité de stockage dun produit en rayon 1er calcul : Nombre darticles à disposer en longueur sur un rayon. X = ( longueur du rayon – L ) : ( longueur du produit – l ) 2ème calcul : Nombre darticles à disposer en hauteur sur un rayon. Y = ( hauteur du rayon – H ) : ( hauteur du produit – h ) 3ème calcul : Nombre darticles à disposer en profondeur sur un rayon. W = ( profondeur du rayon – P ) : ( profondeur du rayon – p ) Capacité de stockage : X multiplié par Y multiplié par W

20 Les niveaux de présentations des produits en rayon

21 Les différents niveaux dun rayon Le niveau des yeux Le super niveau ( yeux et mains ) Le niveau des genoux Le niveau des pieds

22 Illustration des niveaux de présentation

23 A. Le niveau des yeux Il se situe entre 1m 40 et 2 mètres du sol Le produit y est vu facilement. On y trouve généralement : Les produits nouveaux Les produits saisonniers Les produits à fortes marges

24 B. Le super niveau ( yeux et mains ) Situé à 1,20 et 1,60 mètre du sol, ce niveau est appelé ainsi car il possède le « pouvoir le plus vendeur ». Il est facilement repéré par le client et les produits se trouvent à portée de mains. On y trouve : Les marques de distributeurs ( MDD ) Les produits à fortes marges Les nouveautés

25 C. Le niveau des genoux Situé à 1,40 et 0,80 mètre du sol. Le produit est à portée de mains mais le consommateur doit se baisser sil veut distinguer correctement les références. On y trouve : Les produits connus des consommateurs Les produits standards

26 D. Au niveau des pieds Il se situe au raz du sol. Il sagit du niveau « le moins vendeur ». On y trouve : Les premiers prix Les produits lourds ou volumineux ( ex : les barils de lessives, les packs deau…) Retour au labo


Télécharger ppt "Le marchandisage C2. La présentation marchande des produits Par Alain Téfaine Retour au labo."

Présentations similaires


Annonces Google