La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Orgueil /vanité /fierté Modestie /humilité 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Orgueil /vanité /fierté Modestie /humilité 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par."— Transcription de la présentation:

1 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Orgueil /vanité /fierté Modestie /humilité 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par question. 4. En guise de conclusion Réunion préparée avec Marie Hiéronymus et Bernard Maréchal

2 Étymologie et définitions Étymologie : Étymologie : Orgueil vient du latin populaire urgolius, emprunté au francique urgôlî qui remplaça le latin classique superbia. Définitions : Définitions : Le Robert : Opinion très avantageuse quune personne a de sa valeur aux dépens de la considération due à autrui (arrogance). Satisfaction damour propre (fierté). Dictionnaire de philosophie Godin : Sentiment exagéré que lon a de sa valeur propre. Le terme comporte un sens de blâme qui nexiste pas dans la fierté. Néanmoins à la différence de la vanité, lorgueil repose sur une valeur objective. Lorgueil est lun des sept péchés capitaux (avec la paresse, la gourmandise, la luxure; lavarice, la colère et lenvie) ; celui qui inspira le péché originel.

3 Notions /concepts 1.Orgueil / Vanité 1.Orgueil / Vanité L'orgueil L'orgueil fait que nous nous estimons nous-mêmes au delà de ce qui est. L'orgueil isole : il se caractérise par l'importance que nous attachons à notre propre jugement. La vanité La vanité fait que nous voulons être estimés d'autrui :« la vanité est une admiration de soi fondée sur ladmiration quon croit inspirer aux autres » dit Bergson La vanité est sociale. Elle se caractérise par l'importance que nous attribuons au jugement d'autrui. Ce qui les oppose : - la vanité s'appuie sur l'opinion, l'orgueil sur la force personnelle. - la vanité a besoin d'approbation, lorgueil de domination. - la vanité à rapport au social, lorgueil a rapport à la liberté individuelle elle-même. Ce qui les unit : Ce qui les unit : Orgueil et vanité sont quête de soi pour soi : égocentrique et narcissique. 2.Orgueil / Fierté 2.Orgueil / Fierté La fierté ne se situe-t-elle pas quelque part entre la dignité et lorgueil ? La dignité implique que la personne soit toujours traitée comme une fin et jamais comme un moyen (Kant). Lobservation de ce principe sappelle respect. La fierté ne vaudrait-elle que comme défense contre le mépris dont on est lobjet ? Sinon, nest-elle pas plutôt de lorgueil, comme un défaut qui se prendrait pour une vertu ? 3.Modestie / Humilité La modestie La modestie caractérise celui qui garde la mesure, qui fait preuve de réserve et de discrétion. « La modestie vraie ne peut être qu'une méditation sur la vanité. Elle naît du spectacle des erreurs d'autrui et de la crainte de s'égarer soi même. » dit Bergson. « L'homme, de par sa nature, parle hautement et superbement de lui-même [ ] la modestie ne tend qu'à faire que personne n'en souffre; elle est une vertu du dehors... » dit La Bruyère. Vertu sociale, la modestie ne serait-elle que lantidote de la vanité sans lêtre de lorgueil ? L'humilité L'humilité caractérise celui qui est dépourvu d'orgueil et conscient de ses limites. « L'humilité est une purification par élimination de soi du bien imaginaire. » dit S. Weil. « Lhomme humble ne se croit pas inférieur aux autres, il a cessé de se croire supérieur » dit ACS Lhumilité plus intime, moins superficielle que la modestie ne serait-elle pas la véritable antidote de lorgueil et par là même une authentique vertu ?

4 QUESTIONS 1.Lego peut-il être humble ? 2.Lorgueil expose-t-il à la souffrance ? 3.Lorgueil est-il moral ?

5 1.Lego peut-il être humble ? Animation Marie Hiéronymus Quest-ce que lEgo ? Si lEgo nest pas spontanément humble peut-il le devenir ? A quel prix et pourquoi ?

6 1. Lego peut-il être humble ? 2.Humble ? Lhumilité, cest le contraire de lorgueil. Lhumilité nest-elle pas ce qui permet à la fois lamour et la vérité ? Un peu d humilité nest-il pas nécessaire pour aimer autre chose que soi ? LEgo, le Moi fluctue entre le ça et les exigences du surmoi. Lamour propre et lorgueil ne sont-ils pas inhérents au ça ? 1.Ego / Moi / Amour propre ? LEgo, cest le moi en tant que centre de son attention pratique (terme volontiers utilisé avec une nuance péjorative) Selon Freud (seconde topique), le Moi fluctue et se bat comme il peut entre les pulsions du ça, les exigences du surmoi et les contraintes de la réalité. Il sagit dit ACS, non de déloger le ça, mais lui résister et le surmonter, au moins par endroits. Le ça, cest la nature en nous qui, si elle était spontanément morale, naurait pas à se confronter aux exigences du surmoi. Lamour propre : « Cest amour de soi sous le regard de lautre : le désir den être aimé, approuvé, admiré, lhorreur den être détesté ou méprisé » dit ACS. Lamour propre ne procèderait-il pas directement du ça ? Ne serait-il pas cause de toute forme dorgueil ? Sous lemprise des seules pulsions du ça, il paraît peut probable que lEgo soit humble. Mais pourquoi ne pourrait-il pas le devenir, ne fut-ce quun peu, notamment si cest à ce prix que lamour et la vérité peuvent être atteints ? Etre humble nest-il pas nécessaire pour échapper un peu au ça, à lamour propre et à lorgueil et ainsi souvrir à lamour et à la vérité ?

7 2.Lorgueil expose-t-il à la souffrance ? Animation Bernard Maréchal Quest-ce que la souffrance ? Dans toute souffrance ny a-t-il pas une part morale ? Quelle influence sur cette part lorgueil peut-il avoir ?

8 2. Lorgueil expose-t-il à la souffrance ? 1.Souffrance ? Souffrance physique: Provoquée directement par l'excitation d'une terminaison nerveuse, ou par l'excitation excessive d'une terminaison sensorielle, elle est de lordre des sensations. Plus matérielle que spirituelle, plus objective que subjective, la souffrance physique nest-elle pas plutôt de lordre de la vérité, de la matière ? Souffrance morale: Affectant le domaine des représentations, autrement dit la conscience quon prend de quelque chose qui se passe, elle est de lordre des sentiments. Plus spirituelle que matérielle (lesprit ressent, le corps sent), plus subjective quobjective, la souffrance morale nest-elle pas plutôt de lordre des valeurs, de lesprit ? Dès lors que dans toute souffrance il y a une part morale ou spirituelle, on peut penser que lhumilité parce quelle tend à laccepter, aide à la supporter, tandis que lorgueil, parce quelle la refuse, tend à nous y exposer. 2.Orgueil et souffrance ? Spinoza dit « L'orgueil est le fait d'avoir, par amour, une opinion plus avantageuse que de raison sur soi-même. » Pour lorgueilleux, le Moi ne tend-il pas à prendre le pas sur tout et la souffrance qui laffecte toute la place ? En pratique matière et esprit se compénètrent et s'enchevêtrent de telle manière qu'il y a toujours une part morale, spirituelle ou subjective à toute souffrance ? Toute souffrance qui affecte le Moi nen sera-t-il pas vécu dautant plus douloureusement que lorgueil tendra à la sanctuariser tout en la refusant ?

9 3.Lorgueil est-il moral ? Quest-ce que la morale ? Pour quoi faire ? Lorgueil prédispose-t-il à lamour ?

10 3. Lorgueil est-il moral ? 1.Qest-ce que la morale ? Cest lordre où lon se pose la question du bien et du mal. En pratique cest lensemble des règles que lon se fixe soi-même en réponse à la question comment vivre. « Cest parce que nous ne sommes pas tout amour que nous avons besoin dune morale » dit ACS En ce sens, lamour est léthique qui éclaire la morale Aimer cest être ouvert à lautre; cest cesser de ne penser et de naimer que soi. Comment lorgueil pourrait-il être moral sil nous détourne de lamour ? A contrario, nest-ce pas parce que lhumilité nous y ouvre quelle est une vertu ? Léthique inclut la morale puisque répondre à la question « Comment vivre ? », cest aussi savoir ce quil faut faire. Quelle éthique autre que lamour pourrait être universalisable sans contradiction ? 2.Orgueil ? L'orgueil isole : il se caractérise par l'importance que nous attachons à notre propre jugement. Orgueil et vanité sont quête de soi pour soi : égocentriques et narcissiques. Lorgueil est fermé à laltérité, la vanité ny est ouverte que pour son faire valoir Comment orgueil et vanité, égocentriques et narcissiques pourraient-ils être compatibles avec lamour ?

11 Cest que lhumilité mène à lamour, comme Jankélévitch la rappelé, et tout amour vrai, sans doute, la suppose : Cest que lhumilité mène à lamour, comme Jankélévitch la rappelé, et tout amour vrai, sans doute, la suppose : sans lhumilité, le moi occupe tout lespace disponible, et ne voit lautre que comme objet de concupiscence et non damour. André Comte-Sponville Petit traité des grandes vertus (Lhumilité)

12 mardi 13 avril à 18 h30 : « Raison » mardi 13 avril à 18 h30 : « Raison » mardi 4 mai : « Complexité » mardi 4 mai : « Complexité » (exceptionnellement le 1er mardi du mois) mardi 8 juin : « Ego » mardi 8 juin : « Ego » (dernière réunion de la saison) Médiathèque A Malraux (Béziers) : mercredi 21 avril à 19h « Sans mémoire, qui serais-je ? » Prochaines réunions Toutes les informations et documents sont disponibles sur :


Télécharger ppt "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Orgueil /vanité /fierté Modestie /humilité 3. Questions / Discussion : 3 questions, 20 mn environ par."

Présentations similaires


Annonces Google