La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LInstitut atlantique sur le vieillissement. THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en 2009, lInstitut atlantique sur le vieillissement vise à construire un nouveau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LInstitut atlantique sur le vieillissement. THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en 2009, lInstitut atlantique sur le vieillissement vise à construire un nouveau."— Transcription de la présentation:

1 LInstitut atlantique sur le vieillissement

2 THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en 2009, lInstitut atlantique sur le vieillissement vise à construire un nouveau paradigme pour les soins aux ainés et introduire une nouvelle philosophie du vieillissement pour leur permettre de partager leur sagesse. Cette vision futuriste, présentée par son président Paul Thériault, vise à un changement profond de base au niveau de la société. Le plan stratégique pour atteindre ce but est structuré de façon globale et intégrée.

3 VIRAGE SOCIÉTAL! Les défis Le défi démographique : une population vieillissante en 2026, 26 % de la population du N.-B. aura plus de 65 ans. Le nombre de personne ayant moins de 20 ans au N.-B. a diminué de 40 % depuis En 2008, Statistique Canada annonçait quau Nouveau-Brunswick, la population des 65 ans et plus était supérieure à celle des 15 ans et moins. Défis économiques : restrictions fiscales Le déficit de est estimé à 545,7 millions. La dette aura dépassé les 10 milliards de dollars, fin La famille moyenne au N.-B. paie 27 % de moins dimpôt que la famille moyenne canadienne. Avec le vieillissement de la population, cette tendance va augmenter.

4 VIRAGE SOCIÉTAL! Limpact Limpact Lâge moyen de la retraite a augmenté de 10 ans au N.-B. Les aînés qui avaient jadis un revenu moyen vont se retrouver sous le seuil de la pauvreté en raison des coupures des bénéfices nationaux, des augmentations de taxes et de réductions de pensions. Les contribuables moins âgés vont peiner pour payer la dette provinciale et soutenir la population vieillissante. Les problèmes de santé publique vont augmenter. Une province prospère avec une population vieillissante et des restrictions fiscales a besoin des éléments suivants : Idées innovatrices et créatives Solutions collaboratives Recherche, politiques et services basés sur des résultats probants NOUS DEVONS CHANGER NOTRE CONCEPTION SOCIÉTALE!

5 VISION Nouveau paradigme Comme société et comme individus, nous réagissons au phénomène du vieillissement selon la conception que nous en avons. Si nous voyons le vieillissement comme quelque chose de négatif, alors notre réaction sera fondée sur la crainte, les frustrations, et lévitement. Percevoir le vieillissement comme un fardeau napportera que négligence et oubli de la population vieillissante. LInstitut Atlantique sur le vieillissement sest donné comme vision à long terme de créer un nouveau paradigme de service aux aînés et dintroduire une nouvelle philosophie du vieillissement comme un temps de partage de la sagesse.

6 VISION Partage Le partage de la sagesse, cest un état de lesprit qui mène à des actions qui à leur tour nourrissent ce même état desprit. Quoique le concept lui-même soit assez vaste et abstrait, les actions qui en favorisent le partage sont par contre identifiables et tangibles. Le concept du partage de la sagesse devient clair lorsque nous identifions des actions qui en facilitent lapplication. Toute action visant ladoption de modèles appropriés et éthiques de logements pour aînés, ou la création de liens personnels avec des personnes isolées sont des actions qui favorisent le partage de la sagesse. Linstitut vise à développer chez les Néo-Brunswickois et chez les Canadiens de lAtlantique en général une vision enthousiaste des citoyens aînés comme les « gardiens de la sagesse » et à fournir le leadership nécessaire pour que cette vision devienne réalité.

7 PRINCIPES de PARTAGER SA SAGESSE Pour créer un environnement qui favorise le partage de la sagesse entre les générations, nous devons promouvoir linclusion, lappréciation, le respect, et lestime de soi. Traitons notre population vieillissante comme un trésor national.

8 RÉALISER LA VISION Changements nécessaires Pour amener le changement nécessaire à notre conception sociétale et pour réaliser notre vision du « partage de la sagesse » nous devons appliquer les valeurs fondamentales de linclusion, de la reconnaissance, du respect et de lestime de soi dans tous les principaux domaines qui nous concernent : Ces domaines sont : mieux-être, apprentissage continu, appui de lemployeur, reconnaissance financière et soins de longue durée. 1.Mieux-être… une approche globale 2.Éducation… apprentissage continu et interaction intergénérationnelle 3.Reconnaissance financière… redéfinir les services de pension et sécurité de la vieillesse 4.Appui de lemployeur… la population active et son rôle dans le support de la famille vieillissante 5.Soins de longue durée… assurer une haute qualité de vie aux personnes prises en charge

9 RÉALISER LA VISION Lapproche de lInstitut Lapproche de lInstitut pour réaliser sa vision : En fonction de ses politiques et de ses principes de recherche lInstitut favorise des projets basés sur des résultats et générés et appuyés par la communauté. À cet effet, elle veut adopter une approche globale, multidisciplinaire et intégrative en matière de politique de recherche et de développement. Cette approche en matière de recherche et de politique, et particulièrement leur jumelage, nécessite un engagement majeur. Cet engagement peut se réaliser à plusieurs niveaux. LInstitut simplique activement au niveau individuel en participant à des conférences et des forums, cherchant activement à développer et maintenir des relations avec les chercheurs et les décideurs, cherchant surtout à jouer son rôle dorganisme intéressé à mettre en contact les parties intéressées. LInstitut sengage au niveau communautaire en coordonnant les projets de recherche appliquée qui suscitent lintérêt de divers secteurs, quils soient du niveau gouvernemental, dun secteur sans but lucratif, du monde des affaire et même des citoyens ordinaires. Lengagement au niveau communautaire implique le transfert des connaissances et la dissémination de linformation vers tous les niveaux de la société plutôt que vers un secteur cloisonné. De plus, lInstitut encourage les organismes à diffuser à leur tour leurs découvertes et à créer des mécanismes dinteraction en matière de recherche et de politique, traduisant du même coup les besoins des décideurs en un langage approprié pour les communautés et les organismes de recherche.

10 Encourager lÉDUCATION PERMANENTE Deux modèles LInstitut perçoit deux nouveaux modèles de direction, relativement aux composantes de sa nouvelle philosophie sur le vieillissement, modèles qui mettent de lavant le concept déducation permanente et la promotion de contacts avec les jeunes.

11 Encourager lÉDUCATION PERMANENTE Formation intergénérationnelle LInstitut se donne comme objectif de : rejoindre les écoles et les organisations de jeunes, telles que les louveteaux et les scouts, les clubs garçons et filles, ainsi que les bibliothèques municipales. Linstitut veut encourager la création de programmes de formation ciblés capables de traverser les générations et même les secteurs géographiques. Utilisant sa capacité de transfert des connaissances, lInstitut désire vivement : connaître les opinions des chercheurs, des membres de la communauté ainsi que des institutions publiques et privées, sur limpact des interactions intergénérationnelles et sur les stratégies possibles permettant de mettre de lavant lapproche de léducation permanente. En établissant un rapport entre les personnes et les programmes, en fonction de certains rapports communs en matière de vieillissement et déducation permanente, lInstitut croit pouvoir mettre en œuvre divers projets et programmes.

12 SOUTIEN DE LEMPLOYEUR aux familles âgées LInstitut croit que la capacité de la population active de soutenir les familles âgées devrait être intégrée au milieu de travail et aux mécanismes par lesquels les employeurs entretiennent un environnement positif et productif.

13 SOUTIEN DE LEMPLOYEUR Recherche LInstitut se propose : détudier comment les employeurs et les employés peuvent bénéficier du fait de prodiguer des soins aux aînés comme une responsabilité sociétale. Un objectif réellement interdisciplinaire, celui de porter le soutien de la population des aînés à un niveau prioritaire plus élevé pour lemployeur, comporte une compréhension du climat socio-psychologique du milieu de travail, du rapport entre productivité et mieux-être, ainsi que du rythme bureaucratique de la fonction publique.

14 SOUTIEN DE LEMPLOYEUR Action de lInstitut Attentif aux propos des chercheurs et du public sur léquilibre travail-vie, lInstitut sera en mesure détablir un dialogue entre le gouvernement et le milieu de la recherche sur la façon par laquelle les employeurs pourraient adopter, envers la productivité de leur personnel, une attitude plus sensible fondée sur lâge. De plus, ayant acquis une compréhension plus précise du déroulement et du fonctionnement de la bureaucratie organisationnelle, lInstitut pourra mieux mettre de lavant des approches possibles permettant doffrir un soutien pour un employeur chargé de prodiguer des soins aux aînés.

15 FOURNIR UNE RECONNAISSANCE FINANCIÈRE pour le partage de la sagesse Le système actuel dindemnisation des personnes âgées peut interférer avec une image positive du vieillissement. En général, les pensions versées au public telles que la « Sécurité de la vieillesse » nincluent pas la notion quelles ont été méritées. À titre dexemple, on a tendance à considérer que la retraite signifie que la personne cesse de contribuer à la société. Mais la nouvelle philosophie de lInstitut sur le vieillissement met de lavant la notion que la vieillesse est un temps de partage de la sagesse, notion qui implique de façon significative la transmission des valeurs et de la culture à travers les générations.

16 FOURNIR UNE RECONNAISSANCE FINANCIÈRE moyens alternatifs LInstitut veut : explorer des moyens alternatifs de rémunération et de soutien financier des aînés qui contribuent positivement à leur bien-être général, tout en redéfinissant ce que signifie vivre dune pension ou de la sécurité de la vieillesse. La conceptualisation actuelle de la rémunération des aînés ne fait pas actuellement lobjet dun débat dans notre société; toutefois, lInstitut pense quil devrait avoir lieu et se dit prêt à lancer un tel débat. Se situant à la fois en position inter et extra sectorielle, lInstitut est bien en mesure de rassembler les groupes principaux qui participeront à ce dialogue.

17 PROMOUVOIR LE BIEN-ÊTRE Santé physique et émotionnelle La promotion du bien-être et du mieux-être signifie la promotion de la santé physique et émotionnelle pour améliorer la qualité de vie. Nous reconnaissons que la santé émotionnelle et mentale est aussi importante que la santé physique.

18 PROMOUVOIR LE BIEN-ÊTRE Faire connaitre les résultats des recherches Parmi certains secteurs de recherche appliquée en matière de vieillissement dans le contexte du mieux-être, on trouve : Des études sur la dépression chez les aînés, les relations entre les aînés et leurs familles, comment les aînés se perçoivent eux-mêmes, les habitudes et les besoins en nutrition, et le traitement des aînés en milieu hospitalier. LInstitut veut promouvoir le mieux-être : Par le transfert des connaissances, lInstitut veut rendre accessible à ses partenaires et au public des informations sur la recherche en matière de bien-être chez les aînés. En reformulant les résultats de recherche, lInstitut peut aider les organismes tels que les foyers de soins et les services de soins à domicile afin détablir les meilleurs pratiques et politiques, fondées sur lexpérience, les préoccupations et les besoins des personnes vieillissantes.

19 FAIRE PROGRESSER LES SOINS DE LONGUE DURÉE Limites du système actuel 1. Linfrastructure actuelle, les institutions, les services et la programmation ne sont pas propices aux soins de longue durée. 2. Les soins ne sont pas conçus en fonction des besoins des aînés. Ils peuvent avoir des effets négatifs qui mènent à la détérioration de leur santé. Les employés doivent considérer leurs tâches avec passion plutôt que de les voir comme un «simple travail ». Les services aux aînés doivent être inclusifs et positifs. Il faut combiner les services professionnels avec le support communautaire et familial. 3. Permettre aux individus de vivre plus longtemps une vie saine, indépendante et productive.

20 FAIRE PROGRESSER LES SOINS DE LONGUE DURÉE Ce quon peut faire Ce que lInstitut peut faire: Même si lInstitut, ses collaborateurs et ses partenaires ont pour objectif daméliorer les foyers de soins à long terme, il existe aussi dautres moyens par lesquels lInstitut peut faciliter des projets pouvant éviter à bon nombre daînés de recourir aux soins de longue durée. Premier exemple : lInstitut a supervisé le projet pilote « CareLink », qui était un service de surveillance électronique de personnes aînées dans leur propre maison, leur permettant ainsi de vivre chez elles en toute sécurité. Un rapport de ce projet a été soumis au Ministère du Développement social. LInstitut a mené cette initiative de recherche appliquée en étant attentif aux besoins de la population vieillissante du Nouveau Brunswick, et en mettant le gouvernement en contact avec des fournisseurs de services et de produits technologiques innovateurs.

21 FAIRE PROGRESSER LES SOINS DE LONGUE DURÉE Autres exemples Exemple 2 : LInstitut a été le fer de lance dans lintroduction de la technologie « ClearFit » à lAssociation des foyers de soins du Nouveau-Brunswick. Cette technologie a été identifiée comme la meilleure pour établir les critères dembauche du personnel de soins de longue durée. ClearFit fait maintenant partie du plan stratégique de lAssociation des foyers de soins du Nouveau-Brunswick, et lInstitut la déjà présentée à dautres entreprises de services de soutien à domicile qui doivent relever des défis en matière de recrutement et de rétention de personnel. Exemple 3 : LInstitut simplique également dans un projet mené par Baycrest. un centre de recherche scientifique sur la santé des aînés, situé Toronto en Ontario. Ayant identifié les dix plus importants foyers de soins de longue durée en Amérique du Nord, Baycrest se donne comme mandat de recueillir, évaluer et comparer les données provenant de ces foyers, et ainsi identifier les meilleurs résultats pour chaque aspect des soins de longue durée. En échangeant les connaissances de ces dix centres, les meilleurs critères et standards, les modèles et les approches les plus innovatrices pourront être développées et exportées, en tenant compte des contextes, vers dautres centres de soins.

22 VISION: Partage de la sagesse Bien-être Éducation permanente Soutien de lemployeur Reconnaissance financière Soins de longue durée Inclusion Reconnaissance Respect Estime de soi

23 ALORS SEULEMENT AURONS-NOUS UN VIRAGE SOCIÉTAL LInstitut est confiant que la société sera transformée en adoptant et en relevant ces nouveaux défis plutôt que de se fragiliser en restant sur la défensive. Autrement dit, plus rapide et plus honnête sera notre promotion dune nouvelle philosophie qui perçoit le vieillissement comme un partage de la sagesse, mieux sera notre sort à tous…


Télécharger ppt "LInstitut atlantique sur le vieillissement. THÈME DE LA PRÉSENTATION Formé en 2009, lInstitut atlantique sur le vieillissement vise à construire un nouveau."

Présentations similaires


Annonces Google