La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

"Quoi de neuf en télémédecine et plaies ? » Dr Jean-Pierre Blanchère Directeur du réseau Telap CAEN Dr JP Blanchère PCO Caen 20121.

Présentations similaires


Présentation au sujet: ""Quoi de neuf en télémédecine et plaies ? » Dr Jean-Pierre Blanchère Directeur du réseau Telap CAEN Dr JP Blanchère PCO Caen 20121."— Transcription de la présentation:

1 "Quoi de neuf en télémédecine et plaies ? » Dr Jean-Pierre Blanchère Directeur du réseau Telap CAEN Dr JP Blanchère PCO Caen 20121

2 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILTE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen 20122

3 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILTE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen 20123

4 LES BESOINS Le nombre de plaies en France est élevé : plaies chroniques/an ( ulcères de jambes, escarres, pieds diabétiques). 9,5 % des consultations globales dun médecin libéral sont des plaies et 57% des plaies sont chroniques. Pourcentage important de plaies parmi les patients hospitalisés : sur un échantillon de malades hospitalisés 27 % sont des plaies (7158). Lhospitalisation des plaies chroniques est souvent longue (M=15 à 20 jours par an) Il existe un vieillissement de la population, Il existe une augmentation du taux de prévalence du diabète et de lobésité Dr JP Blanchère PCO Caen 20124

5 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILTE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen 20125

6 Qualité dun diagnostic sur photo Même interprétation entre une bonne photo et lexamen direct de la plaie La transmission des images naltère pas lacuité diagnostique Dr JP Blanchère PCO Caen Laplaud AL, Blaizot X, Gaillard C, Dompmartin A. Wound debridment : comparative reliatyb of three methods for measuring fibrin percebntage in chronic wounds. Wound Repair Reghen; 2010;18(1): 13-20

7 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILITE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen 20127

8 LE CONTEXTE Sont des priorités nationales La prise en charge des maladies chroniques (dont les plaies chroniques font partie) est Le développement de la télémédecine La rédaction par chaque ARS dun PRS puis un PRT Une dégradation de la démographie médicale 8Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

9 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILITE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen 20129

10 LEXISTANT Télémédecine in Wound care au Mexique (Caroline Chanussot-Deprez) Besançon a créé un centre de traitement ambulatoire des plaies chroniques avec diagnostic sur envoi de photos Téléconsultation entre St Brieuc et Paimpol en visioconférence Sherbrooke, le dossier le plus construit Dr JP Blanchère PCO Caen

11 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILTE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen

12 NOS MODÈLES Sherbrooke et leur réalisation : TSAP ouvert depuis Nous nous sommes rendus sur place et avons établi une collaboration Montpellier et son réseau de suivi de plaie datant de 2004, avec qui nous nous sommes associés pour un projet commun Dr JP Blanchère PCO Caen

13 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILITE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen

14 Le Réseau Telap en collaboration avec le réseau Cicat du LR Téléconsultation et téléassistance des soins de plaies Une infirmière experte travaille sous contrôle médical devant un écran pour réaliser des consultations virtuelles Des infirmières soignantes sont équipées dun matériel portable permettant une visioconférence avec linfirmière experte et consultent soit au lit du patient à domicile soit en établissement de soins. Acte dérogatoire de 14 par consultation Un moyen de transmission 14Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

15 TELAP EN PRATIQUE Patient hospitalisé Patient de ville Médecin expert IDE experte IDE libérale Coordination Telap Médecin traitant Consultations virtuelles Dr JP Blanchère PCO Caen

16 Organisation pratique Lacte de télémédecine est médical : binôme médecin infirmière (protocole de coopération en cours de rédaction) Adhésion individuelle des professionnels au réseau,.et collective si HAD, Ehpad, pôle de santé, ….. Formation des Infirmières soignantes et des autres professionnels de santé, aux soins de plaies (présentielle, e-learning et site Formation à lutilisation technique Encadrement des infirmières expertes: Staff 1 fois/semaine avec médecin expert. Chaque dossier est discuté. Tous les centres se réunissent en visioconférence 1 fois /2 mois: cas difficiles, difficultés au sein du réseau.. 16Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

17 Pour quelle Cible? Les porteurs de plaies chroniques Patients hospitalisés (solution de sortie précoce) Patients de ville pour lequel linfirmière ou le médecin est demandeur daide Patients en long séjour de soins de suite, en Ehpad) Soins aux détenus Avenir: Autres plaies complexes : post chirurgicales ? 17Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

18 Le premier principe : Diagnostic médical initial présentiel Dr JP Blanchère PCO Caen Diagnostic MAV cs spécialisée Femme 30 ans Ulcère malléolaire Durée 6mois Douleur +++ Pouls ++ Thrill++ Chaud Thrill, Souffle +++ Ex Complémentaire Artériographie

19 Diagnostic médical initial présentiel Dr JP Blanchère PCO Caen Homme 38ans Ulcère récidivant Pouls pédieux + Eczéma périulcéreux Ex complémentaires: ED: sequelles de phlébite profonde Bilan thrombophilie Test épicutanés Diagnostic: Ulcère veineux Thrombophilie Allergie contact

20 Organisation en Basse Normandie 20 3 départements : Orne Calvados et Manche 3 centres experts : Caen, Alençon, Saint-Lo Des centres « référents »: Bayeux, Avranches-Granville, Cherbourg, … Bilan initial : hospitalisation courte ou consultation Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

21 SUIVI MEDICAL DES PATIENTS Assuré par le médecin traitant qui Voit le patient à la sortie de lhôpital Est contacté par lIDE si problème Ré-adresse le malade en hospitalisation si besoin Peut éventuellement joindre le médecin expert sil le juge nécessaire. Reçoit un compte-rendu de la consultation virtuelle 21 Le réseau nest pas un réseau de substitution Dr JP Blanchère PCO Caen 2012

22 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILITE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen

23 FINANCEMENTS ASIP : réponse à appel à projets FEDER, Fonds européens ARS par fonds FIR Paiement de lacte médical : en attente Un acte dérogatoire de 14 par consultation infirmière Dr JP Blanchère PCO Caen

24 Quelle technique? Plateforme de télémédecine Hébergeur agréé Messagerie sécurisée Réseau télécom 3 G ou Wifi Logiciel de suivi de plaies Tablette tactile Androïd Dr JP Blanchère PCO Caen

25 AVANT DE DECIDER DE LA POSSIBILITE DAPPLIQUER LA TELEMEDECINE AUX PLAIES Il fallait connaître les besoins Il fallait être sûr que le rendu était acceptable Il fallait connaître le contexte Il fallait connaître lexistant Il fallait étudier des modèles Il a fallu construire un projet Il a fallu trouver des financements Il a fallu démarrer Dr JP Blanchère PCO Caen

26 LANCEMENT DE TELAP T0 le 1 er octobre 2012 Lancement officiel ce jour Livraison des matériels définitifs janvier 2013 Premières inclusions avec le matériel Février 2013 Projet de 3 ans avec lobjectif de réaliser la dernière année 3500 consultations virtuelles pour 700 patients Dr JP Blanchère PCO Caen

27 Conclusion Nouvelle pratique de la médecine permettant le maintien à domicile et des hospitalisations de courte durée Collaboration forte Médecin-infirmière Médecine spécialisée-médecine générale Ville-hôpital Importance dun diagnostic médical Technique au service de la santé Extension à des structures : Pôles de santé ambulatoire, EHPAD, HAD, Prisons, Structures moyen séjour. Nouveau modèle économique à trouver pour une pérennité 27Dr JP Blanchère PCO Caen 2012


Télécharger ppt ""Quoi de neuf en télémédecine et plaies ? » Dr Jean-Pierre Blanchère Directeur du réseau Telap CAEN Dr JP Blanchère PCO Caen 20121."

Présentations similaires


Annonces Google