La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le SDD en France – entre théorie et réalité UNIVERSWIFTNET 12-02-2013 Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le SDD en France – entre théorie et réalité UNIVERSWIFTNET 12-02-2013 Paris."— Transcription de la présentation:

1 Le SDD en France – entre théorie et réalité UNIVERSWIFTNET Paris

2 Déroulement de latelier Notre expérience de la migration SEPALe concept de SDDLmpact théorique de SEPA … … et la réalité du marchéConclusionSéance interactive

3 Notre expérience de la migration SEPA

4 Quelques-uns de nos projets SEPA

5 Le concept de SDD

6 BANQUE DEBITRICE CREANCIER DEBITEUR BANQUE CREANCIERE TRANSACTION MANDAT BASE DE DONNEES DES MANDATS TRANSACTION SDD PAIN.008 (XML) SERVICES BASE DE DONNEES DES MANDATS R-MESSAGES PAIN.002 (XML) ES FR DE BANQUE DEBITRICE

7 Le SDD comparé au prélévement national 1.Procédure unique pour toute la zone SEPA 2.Concept de mandat (géré par le créancier) 3.Fichiers de transaction « complexes » 2 3 1

8 Limpact théorique de SEPA …

9 Le concept de mandat Gestion des documents Mandats : Envoyer, recevoir, scanner, dématérialiser, archiver Prénotifications et autres Papier et électronique Création (et maintenance) dune base de données mandats Intégration avec CRM ou gestionnaire de contrats = orienté client Référence Unique de Mandat (RUM) = impact sur les processus, systèmes, logique daffaires, … Migrer les données mandat Passer du national à SEPA différent pour chaque pays Migration étroitement liée aux transactions

10 Le SDD nimpacte pas seulement vos activités de paiement, mais: Il y a un impact conséquent sur toute activité faisant face au clients Assurez-vous que votre gestionnaire de mandats puisse sintégrer avec un CRM/gestionnaire de contrats

11 Gestion des transactions sortantes – OUT Le XML nest pas « seulement un XML » Enrichissement (en temps réel) avec les Informations Liés au Mandat Gestion (en temps réel) du concept FRST/RCUR Gestion des dates de règlement (D-5; D-2) Prise en compte des transactions précédentes (FRST) Création de lots (batches) en temps réel

12 Les mandats sont mieux gérés quand ils sont proches des données clients/contrats (FRONT) La création de SDD est réalisée dans le système de facturation (BACK) Ne sous-estimez pas lampleur de cette intégration

13 Où gérer les Mandats? Banque Mandate Manager POS Call Centre WWW Applications FRONT Production CRM Production CRM Applications BACK Trésorerie, Comptablité, paiement Gestionaire SEPA/Mandats MANDATE DB Connectique Banque/EBICS

14 Gestion des transactions entrantes – IN R-messages Formats : vérifier avec votre banque (CAMT ?) Davantage de motifs de rejet interprétation Rapprochement bancaire E2E ID, informations relatives au paiement,... 2 dates déchéance = rapprochement des lots, pas des fichiers Si vous ne pouvez pas faire de rapprochement bancaire, votre comptabilité ne sera pas en ordre Impact sur la satisfaction du client

15 Une procédure unique pour toute la zone SEPA Conversion IBAN et BIC SEPA est censé être implémenté de la même manière dans tous les pays. Toutefois, une migration du modèle national vers SEPA simpose dans chaque pays Plans de migration nationaux

16 … et la réalité…

17 Le concept de mandat Décision : utiliser des formulaires mandats ou faire face à une possible demande de remboursement pendant 13 mois Impact sur les processus, les activités centrées sur le client Gestion des documents Taux de retours papier ? Electronique : comment éviter ces « 13 mois »? RUM : RUM = numéro client ? RUM = numéro de contrat ? Gérer les conséquences des changements effectués sur les mandats IBAN, R-messages

18 Gestion des transactions sortantes – OUT Chaque banque peut avoir une version quelque peu différente du message PAIN Comment gérer le « multi-banking »? Il y a également une « migration des transactions » Graduelle ou Big Bang ? Liée au rapprochement bancaire Préparation des banques créancières/capacité /structures de support ? Est-ce que toutes les banques débitrices sont prêtes ? Interprètent-elles SEPA de la même façon ?

19 Gestion des transactions entrantes – IN Dans quel format allez-vous recevoir les R-messages ? Quand ces formats seront-ils disponibles ? Davantage de codes de motif Toutefois, est-ce que toutes les banques débitrices utiliseront les R-messages ? Et si leur interprétation était différente ? Impact sur le rapprochement bancaire

20 Défi SEPA le plus important : Q3-Q4 nest pas seulement la période ultime pour finaliser le déploiement dune solution, ce sera également la période de test de résistance (pour tous les acteurs, créanciers et banques) Il semblerait quil ny aura pas dexpansion graduelle

21 Une procédure unique pour toute la zone SEPA Chaque pays cherche à utiliser des variantes des formats standards Exemples de spécificités locales : Conversion en IBAN – NL Demande concernant des temps de cut-off plus courts pour le schéma Core national – DE, AT, ES Accord explicite pour adhérer aux SDD – IT, LU FRST-RCUR ES : mandat migré : 1ère transaction = RCUR...

22 Conclusion 1.Commencez hier 2.Impact sur le système de paiement mais aussi sur Autres systèmes Processus Différents acteurs/parties 3.Voulez-vous vraiment : Tout développer de zéro ? Vous fier à une solution qui nest pas encore disponible/na pas encore été testée ? Tout faire en interne ?

23 Séance interactive

24 Et la suite ? SENTENIAL

25 Sentenial propose Origix Corporate Base de données mandats Migration des mandats Gestion des mandats Gestion des transactions Transactions SDD Transactions SCT Banque émettrice Donneur dordre corporate Débiteur Mandats nationaux Mandats SEPA Paiements nationaux R-messages nationaux Rapprochement bancaire quotidien Notification débiteur Package mandat SEPA SEPA XML PAIN Enrichissement du mandat national avec données SEPA et conversion Saisie et gestion du nouveau mandat SEPA Conversion des prélèvements et virements nationaux en SDD et SCT XML SEPA XML PAIN Mandat signé Nouveaux mandats

26 Et la suite ? SENTENIAL -Documentation et coordonnées -Contact Stand Sentenial -RV chez vous -Demi-journée étude -Tirage au sort

27 Et la suite ? SENTENIAL MERCI et bon après-midi Jean-Pierre Arens Directeur Général Adjoint Sentenial France La Grande Arche Paris La Défense


Télécharger ppt "Le SDD en France – entre théorie et réalité UNIVERSWIFTNET 12-02-2013 Paris."

Présentations similaires


Annonces Google