La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA FACILITE AFRICAINE DE LEAU (FAE) (Administrée par la Banque Africaine de Développement) Présentation par Yvan Kedaj Atelier Régional sur les Systèmes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA FACILITE AFRICAINE DE LEAU (FAE) (Administrée par la Banque Africaine de Développement) Présentation par Yvan Kedaj Atelier Régional sur les Systèmes."— Transcription de la présentation:

1 LA FACILITE AFRICAINE DE LEAU (FAE) (Administrée par la Banque Africaine de Développement) Présentation par Yvan Kedaj Atelier Régional sur les Systèmes Nationaux dInformation sur lEau (Alger, juin 2006)

2 STRUCTURE DE LA PRESENTATION Préambule Préambule Buts et Objectifs Buts et Objectifs Domaines dIntervention Domaines dIntervention Principaux résultats attendus Principaux résultats attendus Structure de la Facilité Structure de la Facilité Ressources Ressources Eligibilité Eligibilité FAE et systèmes dinformation sur leau FAE et systèmes dinformation sur leau Vers un mécanisme régional de suivi et dévaluation du secteur de leau Vers un mécanisme régional de suivi et dévaluation du secteur de leau Les spécifités de la FAE Les spécifités de la FAE La FAE: Un défi a relever La FAE: Un défi a relever Messages Clé Messages Clé

3 PREAMBULE La Facilité Africaine de lEau (FAE) résulte de la mise en œuvre des objectifs de la Vision Africaine de lEau et constitue un cadre dintervention pour 2025 adopté par les Ministres africains en charge de leau lors du Forum Mondial de lEau de la Hague (2000) : La Facilité Africaine de lEau (FAE) résulte de la mise en œuvre des objectifs de la Vision Africaine de lEau et constitue un cadre dintervention pour 2025 adopté par les Ministres africains en charge de leau lors du Forum Mondial de lEau de la Hague (2000) : Renforcer la gouvernance des ressources en eau Renforcer la gouvernance des ressources en eau Améliorer la connaissance du secteur de leau Améliorer la connaissance du secteur de leau Satisfaire aux besoins en eau urgents Satisfaire aux besoins en eau urgents Renforcer les capacités en financement pour leau Renforcer les capacités en financement pour leau

4 PROCESSUS DE MISE EN PLACE Conférence des Parties - Accra 2002: Mise en place dun mécanisme de financement spécifique pour leau Conférence des Parties - Accra 2002: Mise en place dun mécanisme de financement spécifique pour leau Adoption de linitiative de AMCOW qui demande à la Banque Africaine de Développement (BAD) dhéberger et dadministrer la FAE Adoption de linitiative de AMCOW qui demande à la Banque Africaine de Développement (BAD) dhéberger et dadministrer la FAE le Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD approuve linstrument juridique portant création du Fonds spécial de la Facilité africaine de leau, lors de ses assemblées annuelles à Kampala en mai 2004, le Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD approuve linstrument juridique portant création du Fonds spécial de la Facilité africaine de leau, lors de ses assemblées annuelles à Kampala en mai 2004, Les orientations stratégiques des programmes de la FAE sont élaborées par le Conseil de Direction de la FAE ( AMCOW, Donateurs, BAD, Union Africaine et UN Water Africa) Les orientations stratégiques des programmes de la FAE sont élaborées par le Conseil de Direction de la FAE ( AMCOW, Donateurs, BAD, Union Africaine et UN Water Africa)

5 BUTS ET OBJECTIFS DE LA FAE contribuer aux efforts de réduction de la pauvreté et de promotion du développement durable en Afrique, en améliorant laccès à leau et à lassainissement contribuer aux efforts de réduction de la pauvreté et de promotion du développement durable en Afrique, en améliorant laccès à leau et à lassainissement Attirer les investissements massifs nécessaires à la réalisation des objectifs nationaux et régionaux de gestion durable des ressources en eau Attirer les investissements massifs nécessaires à la réalisation des objectifs nationaux et régionaux de gestion durable des ressources en eau Créer un environnement propice au renforcement de la gestion des ressources en eau afin daugmenter les investissements Créer un environnement propice au renforcement de la gestion des ressources en eau afin daugmenter les investissements

6 DOMAINES DINTERVENTION DE LA FAE a) Accompagnement institutionnel Mise en œuvre de la GIRE au plan national Mise en œuvre de la GIRE au plan national Appui a la Gestion des ressources en eau transfrontalières Appui a la Gestion des ressources en eau transfrontalières Préparation des programmes et projets Préparation des programmes et projets Deux composantes transversales : Information et connaissance Information et connaissance Suivi et évaluation Suivi et évaluation

7 b) Développement des infrastructures – investissements a petite échelle : Projets pilotes novateurs Projets pilotes novateurs Projets dutilisation multiple de leau Projets dutilisation multiple de leau Développement des technologies locales Développement des technologies locales Projets de petite échelle – communautés de base Projets de petite échelle – communautés de base Possibilités de cofinancement avec autres bailleurs (bi et multilatéraux), gouvernements, acteurs non étatiques Possibilités de cofinancement avec autres bailleurs (bi et multilatéraux), gouvernements, acteurs non étatiques DOMAINES DINTERVENTION DE LA FAE (suite)

8 PRINCIPAUX RESULTATS ATTENDUS DES INTERVENTIONS DE LA FAE Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) Nombre de pays avec Gestion des Ressources en Eau selon principe GIRE Nombre de pays avec Gestion des Ressources en Eau selon principe GIRE Nombre de pays soutenus pour la mise en place dun plan action national GIRE Nombre de pays soutenus pour la mise en place dun plan action national GIRE Gestion des Ressources en Eau Transfrontalières (GRET) Gestion des Ressources en Eau Transfrontalières (GRET) Nombre de bassins ayant développé une vision partagée et un cadre coopératif Nombre de bassins ayant développé une vision partagée et un cadre coopératif Nombre de bassins appuyés pour la mise en place dune vision partagée et un cadre coopératif Nombre de bassins appuyés pour la mise en place dune vision partagée et un cadre coopératif Augmentation des Investissements du secteur Augmentation des Investissements du secteur Accroissement global des investissements sur les projets Accroissement global des investissements sur les projets Nombre de projets préparés / financés par la FAE Nombre de projets préparés / financés par la FAE

9 Avec les Programmes de la BAD: Initiative Eau et Assainissement en Milieu Rural Initiative Eau et Assainissement en Milieu Rural Programme de prêts de la Banque Programme de prêts de la Banque Programme Eau du NEPAD Programme Eau du NEPAD Au niveau Régional: Mise en œuvre de la Vision Africaine de lEau Mise en œuvre de la Vision Africaine de lEau Organismes Régionaux de bassin Organismes Régionaux de bassin Initiative Eau de l UE et autres Initiatives Initiative Eau de l UE et autres Initiatives Toute action contribuant à latteinte des OMD Toute action contribuant à latteinte des OMD LA FAE : UN OUTIL DE COORDINATION

10 Le Conseil de Direction de la FAE Composé de 13 membres: Composé de 13 membres: AMCOW (5), donateurs (5) AMCOW (5), donateurs (5) BAD (1), NEPAD (1), UN Water (1) BAD (1), NEPAD (1), UN Water (1) Définit les orientations politiques générales et opérationnelles, et décide des domaines dintervention; Définit les orientations politiques générales et opérationnelles, et décide des domaines dintervention; Examine le rapport annuel de la FAE Examine le rapport annuel de la FAE STRUCTURE DE LA FACILITE

11 Le Conseil dAdministration de la Banque Approuve les procédures opérationnelles de la Facilité Approuve les procédures opérationnelles de la Facilité Approuve les Projets et Programmes Approuve les Projets et Programmes Approuve les budgets annuels et les états financiers Approuve les budgets annuels et les états financiers STRUCTURE DE LA FAE (suite)

12 Contributions de la BAD: Fonctionnement: Bureaux et équipements Bureaux et équipements Mise a disposition de personnel: Mise a disposition de personnel: Directeur, personnel administratif (1) et technique (2) Total 3 premières années: 1,5 million deuro Autres bailleurs de fonds: budget opérationnel et financement des opérations. RESSOURCES FINANCIERES DE LA FAE

13 Programme Opérationnel 2005 – 2009 de la FAE: 500 millions dEURO, prévus dêtre financés par : Donateurs : contribution financières; Détachement de personnel; Cofinancements Donateurs : contribution financières; Détachement de personnel; Cofinancements Etats Africains : Contributions Financières Etats Africains : Contributions Financières Contributions des Bénéficiaires : Cofinancement; équipement et services; Ressources Humaines Contributions des Bénéficiaires : Cofinancement; équipement et services; Ressources Humaines Engagements en cours: 60 millions dEURO Démarrage préparation des activités en 2005 : Gestion Intégrée des Ressources en Eau Gestion Intégrée des Ressources en Eau Information et connaissance Information et connaissance Suivi et évaluation Suivi et évaluation Total projets en instruction: 45 millions dEURO RESSOURCES FINANCIERES DE LA FAE

14 ELIGIBILITE AUX FINANCEMENTS DE LA FAE Bénéficiaires Administrations centrales / Ministère ou Agences Administrations centrales / Ministère ou Agences Organisations Régionales, sous-régionales et sectorielles (i.e. Organisation Economique Régionale ) Organisations Régionales, sous-régionales et sectorielles (i.e. Organisation Economique Régionale ) Organismes de Bassin Organismes de Bassin Collectivités Locales /Communes Collectivités Locales /Communes ONG /OSC (*) ONG /OSC (*) Organisations Communautaires de Base Organisations Communautaires de Base (*) critères spécifiques de soutien par le pays, de crédibilité et dexpérience dans le secteur de leau

15 ELIGIBILITE AUX FINANCEMENTS DE LA FAE (Suite) Eligibilité des Projets Au moins un des domaines dintervention de la FAE, Au moins un des domaines dintervention de la FAE, Répondre aux orientations définies par le Conseil de Direction Répondre aux orientations définies par le Conseil de Direction

16 FAE ET SYSTEMES DINFORMATION SUR LEAU Programme opérationnel 2006: Evaluations Nationales de lEtat des Connaissances et de lInformation sur lEau Evaluations Nationales de lEtat des Connaissances et de lInformation sur lEau Evaluation des mécanismes nationaux de suivi et dévaluation du secteur de lEau Evaluation des mécanismes nationaux de suivi et dévaluation du secteur de lEauObjectifs: dresser un état des lieux dresser un état des lieux identifier les besoins pays pour le développement / renforcement de leurs dispositifs identifier les besoins pays pour le développement / renforcement de leurs dispositifs Mettre en place des appuis techniques et financiers Mettre en place des appuis techniques et financiers Sur lensemble du continent et à la demande

17 FAE ET SYSTEMES DINFORMATION SUR LEAU (suite) Etat des Connaissances et de lInformation : 10 évaluations pays réalisées: Benin, Ethiopie, Ghana, Lesotho, Malawi, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tanzanie, Tunisie, Uganda. 10 évaluations pays réalisées: Benin, Ethiopie, Ghana, Lesotho, Malawi, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tanzanie, Tunisie, Uganda. Appuis aux systèmes dinformation sur leau: Budget 2006 indicatif: 4 millions euros (2 GIRE et 2 GRET) Budget 2006 indicatif: 4 millions euros (2 GIRE et 2 GRET) Appuis en cours dévaluation: Appuis en cours dévaluation: GIRE: 1,79 millions deuros (Burkina Faso et Ethiopie) GRET (Organismes Régionaux): 9,25 millions deuros GIRE: 1,79 millions deuros (Burkina Faso et Ethiopie) GRET (Organismes Régionaux): 9,25 millions deuros

18 FAE ET SYSTEMES DINFORMATION SUR LEAU (suite) Suivi et Evaluation du secteur de leau: Budget 2006 indicatif : 4 millions deuros Budget 2006 indicatif : 4 millions deuros Activité en démarrage Activité en démarrage Perspectives 2006: Septembre 2006: Etat des lieux des intervenants Septembre 2006: Etat des lieux des intervenants et des interventions Fin 2006: Réunion panafricaine pour mise en place dun mécanisme régional de coordination des interventions Fin 2006: Réunion panafricaine pour mise en place dun mécanisme régional de coordination des interventions

19 VERS UN MECANISME REGIONAL DE SUIVI ET DEVALUATION DU SECTEUR DE LEAU Février 2006: AMCOW mandate la FAE Février 2006: AMCOW mandate la FAE Mandat: Etablir les bases dun mécanisme régional de suivi et dévaluation du secteur de leau Mandat: Etablir les bases dun mécanisme régional de suivi et dévaluation du secteur de leau Méthodologie: Sappuyer sur les pays et les structures sous-régionales existantes. Faire du monitoring un outil de développement des pays dont ils sont propriétaires. Créer le partenariat requis pour les soutenir dans ce sens. Méthodologie: Sappuyer sur les pays et les structures sous-régionales existantes. Faire du monitoring un outil de développement des pays dont ils sont propriétaires. Créer le partenariat requis pour les soutenir dans ce sens. Priorité: Améliorer la connaissance sur létat davancement des Objectifs du Millénaire au niveau national, régional, et global (JMP) Priorité: Améliorer la connaissance sur létat davancement des Objectifs du Millénaire au niveau national, régional, et global (JMP)

20 LES SPECIFICITES DE LA FAE Appropriation africaine Appropriation africaine Partenariat entre les Institutions Africaines, les Donateurs et les Acteurs Partenariat entre les Institutions Africaines, les Donateurs et les Acteurs Eligibilité Flexible Eligibilité Flexible Accès rapide Accès rapide Instruction sans délai Instruction sans délai Décaissement immédiat Décaissement immédiat Effet de levier Effet de levier

21 La FAE: un instrument majeur de financement du secteur africain de leau La FAE adhère aux principes de la Gestion intégrée et transfrontalière des ressources en eau La FAE : un traitement rapide des demandes de financement La FAE: des financements pour un large éventail de bénéficiaires, y compris au niveau local La FAE : un levier vers des investissements plus conséquents et des cofinancements MESSAGES CLE

22 LA FAE : UN DEFI A RELEVER 2005/2006: une phase dapprentissage à consolider Des délais dinstruction courts à confirmer, notamment avec laugmentation des requêtes, Des délais dinstruction courts à confirmer, notamment avec laugmentation des requêtes, Des ressources humaines à renforcer (Postes non pourvus, détachements à confirmer) Des ressources humaines à renforcer (Postes non pourvus, détachements à confirmer) Des ressources financières à accroitre ( 60 millions sur 500 millions pour ) Des ressources financières à accroitre ( 60 millions sur 500 millions pour )

23 Je vous remercie Pour plus dinformation : Mr. Kordjé BEDOUMRA Directeur de la Facilité Africaine de lEau Banque Africaine de Développement


Télécharger ppt "LA FACILITE AFRICAINE DE LEAU (FAE) (Administrée par la Banque Africaine de Développement) Présentation par Yvan Kedaj Atelier Régional sur les Systèmes."

Présentations similaires


Annonces Google