La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fiche didentité de cette production : -au point de vue de lâge concerné -au point de vue du cadre disciplinaire -au point de vue du type de résultat attendu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fiche didentité de cette production : -au point de vue de lâge concerné -au point de vue du cadre disciplinaire -au point de vue du type de résultat attendu."— Transcription de la présentation:

1 Fiche didentité de cette production : -au point de vue de lâge concerné -au point de vue du cadre disciplinaire -au point de vue du type de résultat attendu -au point de vue de la priorité donnée en gestion mentale

2 Découvrir avec plaisir le milieu aquatique avec laide dun aîné qui rassure et guide Apprendre à gérer sa sécurité et ses émotions

3 Depuis le mois de septembre, les élèves de 5 ème primaire parrainent ceux de 3 ème maternelle. Au cours de l'année, nous réalisons plusieurs activités dont des circuits aquatiques à la piscine d'Embourg. Cette année, le parrainage regroupe 25 élèves de 5 ème et 15 de 3 ème.

4

5

6

7 Nos objectifs 3 ème maternelle découvrir le milieu aquatique adapter son tonus au type d'activité se protéger efficacement, anticiper les risques gérer les équilibres gérer ses émotions prendre plaisir à être en mouvement 5 ème primaire gérer sa sécurité et celle de son filleul en milieu aquatique gérer ses émotions, notamment dans son expression, afin de rassurer son filleul pour partager avec lui le plaisir de l'eau

8

9 Gestes mentaux sollicités lors de lactivité (1/2) Dans cette activité, tous les gestes mentaux ont été d'une grande importance, à commencer par le geste dattention, porte dentrée pour tous les autres gestes mentaux. Les gestes de compréhension et de réflexion ont eu aussi toute leur importance. Les enfants ont dû réfléchir et se souvenir de leurs acquis pour comprendre ce qui leur était demandé.

10 Le geste d'imagination a joué un rôle indispensable dans la projection d'imaginaire d'avenir. Le geste de mémorisation a été laspect le plus travaillé pour la mémorisation du circuit (chronologie des différentes étapes, …). Gestes mentaux sollicités lors de lactivité (2/2)

11 Pour vous raconter cette activité, nous allons vous en décrire les différentes étapes en parallèle : dabord en 5 e primaire, puis en 3 e maternelle.

12 Jeudi : premier jour de lactivité

13 Afin que l'activité se passe plus sereinement et en toute sécurité pour tout le monde, nous allons la préparer ensemble. Mercredi prochain, nous allons réaliser un circuit aquatique avec vos filleuls… En 5 e primaire

14 Vous devez savoir aussi que mercredi, avant d'aller à la piscine, on évoquera tout ce qu'on aura mis dans notre tête. Donc, il est important d'ouvrir un nouveau tiroir dans votre tête pour arriver à la piscine avec tout le circuit dedans.

15 Mercredi, à la piscine nous allons faire un circuit avec nos parrains et nos marraines. Il va falloir ouvrir un nouveau tiroir dans votre tête pour bien retenir toutes les activités du circuit. Vous verrez, cela se passera beaucoup mieux pour vous et vos parrains. En 3 e maternelle

16 Après la récréation, je vous demanderai de compléter le circuit sur cette fiche. Mercredi, avant d'aller à la piscine, on ouvrira le tiroir pour voir si tout est bien dedans.

17 Je regarde et je vois Jentends et jécoute

18 Chut ! J'aimerais qu'on me regarde et qu'on se calme… (silence pendant 30 secondes) En 5 e primaire

19 Attention, vous allez devoir regarder, écouter, parler … pour le mettre en tête afin de le retenir. Je vais d'abord vous montrer le plan du circuit. Je vous demande de le regarder sans le commenter et sans poser de question pour essayer de vous y retrouver. Vous ne comprendrez peut-être pas tout mais ce n'est pas grave. Je vous l'expliquerai après.

20

21

22

23

24 Maintenant nous allons faire le silence pour que tout le monde puisse bien remplir son tiroir. Chut ! En 3 e maternelle

25 Attention, nous sommes prêts à voir, entendre et parler !

26 Je vais vous le montrer, mais je ne vais pas parler pour que vous puissiez bien regarder et le photographier, le filmer ou vous le parler. Nous allons aller voir le circuit sur le tapis.

27 Je montre le circuit et ses différentes activités sans parler. Pour cela j'ai réalisé une maquette et ce sont des Playmobil qui vont parcourir le circuit en respectant l'ordre des différentes étapes.

28

29

30

31

32

33

34 Maintenant, je vais vous expliquer le circuit et ses différentes étapes. En 5 e primaire

35

36

37 Voici les réactions habituelles de vos filleuls à la piscine.

38 Discussions entre élèves…

39 Explication des différentes étapes… En 3 e maternelle

40 Les enfants peuvent manipuler les Playmobil et la maquette. Les consignes de sécurité seront données à ce moment-là.

41 Je revois dans ma tête Je réentends dans ma tête Je me redis…

42 Maintenant, je vais refermer le tableau, cacher le plan et vous allez continuer à mettre dans votre tête tout ce que vous avez vu ou entendu. Olivier, peux-tu me dire comment tu vas t'y prendre ? En 5 e primaire

43 Moi, je vais mettre le plan dans ma tête et je vais revoir et redire toutes les activités qu'il y a sur le panneau

44

45

46

47

48 Certains ont besoin de bouger, de réaliser les mouvements…

49 Maintenant nous allons mettre dans notre tiroir tout ce que nous avons vu, entendu ou ressenti. Pour cela, il faut bien se taire et fermer les yeux si ça nous aide… Lydie, au début, tu me disais qu'il ne se passait rien dans ta tête. Peux-tu me dire comment tu vas faire ? En 3 e maternelle

50 Je vais dire dans ma tête tout ce que je devrai faire à la piscine.

51

52

53 Beaucoup d'enfants ont eu besoin de bouger et de réaliser concrètement le mouvement sans pour autant perturber l'ambiance calme.

54 « Que sest-il passé dans ta tête ? »

55 Je voyais le plan et je le redessinais sur le banc. En 5 e primaire

56 Je voyais les couleurs qu'il y avait sur le plan

57 J'avais froid comme quand je suis au bord de l'eau. J'entendais le bruit de la piscine. Après, dans ma tête, j'expliquais à Naomi le circuit et on le réalisait.

58 J'entendais une voix comme un GPS qui m'expliquait le circuit.

59 Je voyais le plan et j'entendais des mots… Ce n'était pas ma voix, mais la tienne !

60 Moi, j'étais stressé car j'imaginais le circuit comme un film catastrophe (anticipation des dangers).

61 J'ai vu la piscine et mes marraines qui me donnaient la main… Après, on a fait le circuit dans l'ordre. Des fois, j'oubliais ce qu'il fallait faire. En 3 e maternelle

62 Moi je faisais les gestes dans ma tête.

63 J'ai vu des images du circuit, mais ce n'était pas à la piscine, c'était la maquette.

64 Je passais sous les cerceaux, je faisais la photo, je suis allé dans la grande piscine…

65 Pour les enfants de 3 ème maternelle

66 1 ère réalisation (après la récréation) Objectif : remettre les activités sur le plan

67 J'ai la maquette dans ma tête et je vois les Playmobil

68 Je réfléchis si c'est dans le bon ordre… J'ouvre mon tiroir pour tout retrouver.

69 Retour au dialogue pédagogique et à la maquette si besoin

70 En 3 e maternelle

71

72

73 En 3 ème maternelleEn 5 ème primaire Les enfants ont à nouveau évoqué…

74

75 Je revois vraiment bien le circuit et j'ai repensé aux dangers pour mon filleul. Je sais à quoi je dois faire attention. En 5 e primaire

76 Je me vois avec ma filleule et on fait le circuit. Je ne vois personne d'autre, je n'entends rien.

77 Moi, je vois le plan qui était accroché au tableau la semaine passée.

78 Je voyais tout comme un film. J'étais à la piscine et je faisais le circuit avec mes deux marraines. En 3 e maternelle

79 J'ai vu la maquette, j'avais besoin de faire les gestes.

80 J'ai vu monsieur Benoît prendre une photo et moi je me tenais à la perche comme ça.

81

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99

100 Cela va faire bientôt un an que nous travaillons en gestion mentale dans nos classes. Le changement d'attitude des enfants est étonnant. Commentaires…

101 Les enfants comprennent tout de suite quand nous voulons susciter leur geste dattention et ils se mettent naturellement dans une ambiance de respect, d'ouverture d'esprit et d'écoute. Le respect des autres est surprenant, que ce soit pendant la perception, l'évocation ou le dialogue pédagogique.

102 En troisième maternelle, un enfant qui n'arrivait pas à évoquer a constaté qu'on pouvait évoquer différemment. Cela nous a permis de faire ensemble une petite synthèse des différentes façons d'évoquer : dans sa tête, on peut voir des films, des photos ou des images. On peut entendre quelqu'un parler ou bien s'entendre parler, on peut bouger, faire des gestes…

103 Cet enfant m'a fait comprendre qu'il avait appris à évoquer en entendant les autres enfants décrire leurs évocations au cours des dialogues pédagogiques. Maintenant, lorsqu'il évoque, il ne voit rien, mais il s'entend parler.

104 Après la réalisation du circuit, nous avons recueilli les impressions –des enfants, –d'une maman qui participe à chaque circuit aquatique –ainsi que celles des enseignants.

105 Les enfants Adrien avait moins peur. Les petits étaient bien préparés, ils connaissaient tout le circuit. Il faisait plus calme, il y avait moins de bruit. J'étais moins stressée car je savais tout ce qu'il fallait faire. Je n'avais pas besoin de demander ou d'inventer quand j'arrivais à une activité du circuit. Je n'avais pas enregistré l'activité avec les cerceaux et c'est Tom qui me l'a expliquée.

106 La maman Les enfants étaient détendus, il faisait étonnamment calme. Je ne servais pas à grand-chose car les grands étaient particulièrement attentifs aux dangers et aux peurs de leur filleul. Ils savaient vraiment bien ce qu'il fallait faire.

107 Les enseignants Les petits étaient beaucoup moins stressés et nous avons constaté que l'anticipation de l'activité diminue ce stress. Nous n'avons pas été sollicités comme les autres fois, les enfants étaient très autonomes, ce qui nous a permis d'affiner les exercices.

108 Lensemble de lactivité a procuré énormément de plaisir à tous les enfants. Le professeur de natation a pu constater que l'évocation pour le cours de natation se faisait plus naturellement chez nos élèves (qui vivent régulièrement la gestion mentale) que chez ceux des autres écoles. Les enseignants

109 La conscience de lactivité mentale est installée chez chaque enfant. A nous de les aider à la développer et à la rendre plus riche pour une plus grande efficacité.

110 Ecole Notre-Dame de Mehagne Rue des Coquelicots, 12 B – 4053 Embourg Belgique Mise en forme PowerPoint 2003 : Pierre-Yves DELVOYE Photos : Vincent BLAISE Benoît STERPENICH Nathalie WATELET.


Télécharger ppt "Fiche didentité de cette production : -au point de vue de lâge concerné -au point de vue du cadre disciplinaire -au point de vue du type de résultat attendu."

Présentations similaires


Annonces Google